Bougez-vous les fesses

Photo par mrhappy

Traduit de l’article Get Off Your Butt: 16 Ways to Get Motivated When You’re in a Slump de Leo Babauta, publié sur zenhabits.

Même les plus motivés d’entre nous – vous, moi, Tony Robbins – peuvent se sentir démotivés de temps en temps. En fait, parfois nous sommes dans une telle pente descendante que même penser à faire des changements positifs semble trop difficile.

Mais ce n’est pas sans espoir : avec quelques petites étapes, des minuscules en fait, vous pouvez commencez votre route vers les changement positif.

Oui, je sais, cela semble impossible parfois. Vous n’avez pas envie de faire quoi que ce soit. J’ai été comme cela, et en fait cela m’arrive encore de ressentir ça de temps en temps. Vous n’êtes pas seul. Mais j’ai appris quelques moyens de casser un tel coup de pompe, et nous allons les examiner aujourd’hui.

Cet article a été inspiré par le lecteur Roy C. Carlson qui a demandé :

“J’étais en train de me demander si tu pouvais écrire un article sur pourquoi il est si dur pour quelqu’un de changer de direction et de commencer à prendre le contrôle de sa vie. Je dois dire que je suis dans ce cas et qu’un conseil pour sortir de cette impasse serait génial.”

Roy n’est qu’un parmi beaucoup a se sentir bloqué comme ça. Encore une fois, je ressens cela aussi de temps en temps, et en fait parfois je dois me battre avec moi-même pour me motiver à faire du sport – et je vais utiliser cela comme un exemple de ce que je fait pour combattre la démotivation.

Quand j’arrête de faire de l’exercice physique, parce que je suis malade ou blessé ou à cause de perturbations dans ma vie, il est difficile de redémarrer encore une fois. J’en arrive même à ne pas aimer y penser, parfois. Mais j’ai toujours trouvé un moyen de me remotiver et voici quelques trucs que j’ai appris qui pourraient aider :

  1. Un but. Quand je suis démotivé, j’ai découvert que c’est souvent parce que j’ai trop de choses qui se produisent dans ma vie. J’essaie d’en faire trop. Et cela sape mon énergie et ma motivation. C’est probablement l’erreur la plus commune que peuvent faire les personnes: ils essaient d’en faire trop, en essayant d’accomplir trop d’objectifs en même temps. Vous ne pouvez pas maintenir votre énergie et votre concentration (les deux plus importantes choses pour atteindre un objectif) si vous essayez d’atteindre 2 objectifs ou plus en même temps. Ce n’est pas possible – j’ai essayé de nombreuses fois. Vous devez choisir un but, pour maintenant, et vous concentrer dessus complètement. Je sais, c’est dur. Néanmoins, je parle d’expérience. Vous pourrez toujours accomplir vos autres objectifs quand vous aurez accomplir votre but numéro 1.
  2. Trouvez l’inspiration. L’inspiration, pour moi, vient d’autres qui ont réussis ce que je veux réussir, ou qui sont en train de le faire. Je lis des autres blogs, livres, magazines. Je Google mes objectifs, et lit des success stories. Habitudes Zen est aussi une place pour s’inspirer, pas seulement de moi mais aussi de beaucoup de lecteurs qui ont réussis des choses incroyables.
  3. Soyez excités. Cela peut sembler évident, mais beaucoup de personne n’y pense pas beaucoup : si vous voulez vous remotiver, faites en sorte d’être excité par votre objectif. Mais comment faites-vous cela quand vous ne vous sentez pas motivé ? Hé bien, cela commence par l’inspiration que peut donner les autres (voir ci-dessus), mais vous devez utiliser cet excitation et construire dessus. Pour moi, j’ai appris qu’en parler à ma femme, et aux autres, de lire un maximum sur le sujet, et de visualiser ce que cela serait de réussir (voir les bénéfices de mon objectif dans ma tête), fait que je deviens excité par rapport à cet objectif. Une fois que j’ai fait cela, le reste devient juste une histoire de garder cette énergie et de l’entretenir.
  4. Construisez de l’anticipation. Cela va sembler dur, et beaucoup de personnes ne vont pas appliquer cette astuce. Mais elle fonctionne vraiment. Si vous avez trouvé l’inspiration et voulez accomplir un objectif, ne commencez pas tout de suite. Beaucoup d’entre nous seront excités et voudront commencer tout de suite. C’est une erreur. Planifiez une date dans le futur – une semaine ou deux, ou même un mois – et faites-en votre date de Départ. Marquez la sur un calendrier. Devenez excité à propos de cette date. Faites-en la plus importante date de votre vie. Pendant ce temps, commencez à écrire un plan. Et faites quelques unes des étapes ci-dessous. Car en repoussant votre départ, vous construisez de l’anticipation, et vous augmentez votre concentration et votre énergie pour cet objectif.
  5. Affichez votre objectif. Imprimez votre objectif avec de grandes lettres. Construisez votre objectif avec quelques mots, comme un mantra (“Sport 15 mins. Quotidien”), et collez le sur votre mur ou votre réfrigérateur. Mettez-le chez vous et à votre travail. Mettez le sur la tour de votre ordinateur. Vous voulez avoir de gros rappels à propos de votre objectif, afin de rester concentré et de maintenir votre excitation au plus haut. Une image de votre objectif (comme un mannequin avec un soutien-gorge sexy, par exemple) peut également aider.
  6. Engagez-vous publiquement. Personne n’aime avoir l’air bête devant les autres. Nous irons un peu plus loin pour accomplir quelque chose que nous avons publiquement affirmé. Par exemple, quand j’ai voulu courir mon premier marathon, j’ai commencé par écrire une colonne là dessus dans mon quotidien local. L’île entière de Guam (pop. 160 000) connaissait mon objectif.  Je ne pouvais pas revenir en arrière, et même quand ma motivation est retombée, je suis resté collé à mon objectif et je l’ai complété. Maintenant, vous n’avez pas besoin de vous engager dans votre objectif au niveau d’un journal, mais vous pouvez le faire auprès des amis et de la famille et de vos collègues, et vous pouvez le faire dans votre blog si vous en avez un. Et soyez responsable – ne vous engagez pas qu’une fois, mais faites le régulièrement en indiquant vos étapes de progression à tout le monde toutes les semaines environ.
  7. Pensez-y tous les jours. Si vous pensez à votre objectif tous les jours, il y a bien plus de chances qu’il devienne réalité. A cette fin, afficher votre objectif sur un mur ou sur votre ordinateur (comme mentionné plus haut) aide beaucoup. Vous envoyer des rappels quotidiens aide aussi. Et si vous pouvez réussir à faire une petite chose pour avancer vers votre objectif (même juste 5 minutes) chaque jour, votre objectif deviendra presque certainement réalité.
  8. Trouvez du soutien. Il est dur d’accomplir quelque chose tout seul. Quand j’ai décidé de courir un marathon, j’avais l’aide de mes amis et de la famille, et j’avais une grande communauté de coureurs à Guam qui m’encourageait à faire des courses de 8 kilomètres et qui faisait de longues courses d’endurance avec moi. Quand j’ai décidé d’arrêter de fumer, je me suis inscrit sur un forum online et cela m’a aidé formidablement. Et bien sûr, ma femme Eva m’a aidé à chaque étape. Je n’aurai pas pu accomplir ces objectifs sans elle, ou sans les autres qui m’ont soutenus. Trouvez votre réseau de soutien, que ce soit dans le monde réel ou online, ou les deux.
  9. [ad#zen-milieu-ab]

  10. Réalisez qu’il y a un flux et un reflux. La motivation n’est pas une chose constante qui est toujours là pour vous. Elle vient et elle part, et elle vient et repart encore, comme la vague. Mais réalisez que si elle peut partir au loin, elle ne le fait jamais de manière permanente. Elle reviendra. Accrochez-vous et attendez que votre motivation revienne.  Pendant ce temps, lisez à propos de votre objectif (voir plus haut), demandez de l’aide (voir plus haut), et faites quelques unes des autres choses listées ici jusqu’à ce que votre motivation soit de retour.
  11. Accrochez-vous. Quoi que vous fassiez, ne laissez pas tomber. Même si vous ne vous sentez pas motivé aujourd’hui, ou cette semaine, n’abandonnez pas. Encore une fois, la motivation reviendra. Pensez à votre objectif comme un long voyage, et que votre coup de pompe est juste un petit accro sur votre route. Vous ne pouvez pas abandonner à chaque petit accro. Accrochez-vous sur le long terme, enjambez le reflux et surfez sur le flux, et vous y arriverez.
  12. Commencez petit. Vraiment petit. Si vous en voyez de toutes les couleurs en commençant, c’est peut-être parce que vous pensez trop grand. Si vous voulez faire du sport, par exemple, vous pouvez penser que vous devez faire des sessions intenses 5 jours par semaine. Non – à la place, faites des petits, infimes, minuscules pas. Juste 2 minutes d’exercice. Je sais, cela semble mou. Mais ça marche. Engagez-vous pour 2 minutes d’exercices quotidien pour une semaine. Vous voudrez peut-être en faire plus, mais restez juste sur 2 minutes. C’est si facile, vous ne pouvez pas échouer. Faites le au même moment, tous les jours. Juste quelques abdos, 2 pompes et un peu de jogging sur place. Une fois que vous avez fait ça 2 minutes par jour pendant une semaine, augmentez le à 5, et tenez le pour une semaine. En un mois, vous serez à 15-20. Vous voulez vous lever tôt ? Ne pensez pas vous lever à 5H du matin. A la place, pensez à vous lever 10 minutes plus tôt pour une semaine. C’est tout. Une fois que vous avez fait cela, levez-vous 10 plus tôt encore. Des petits pas.
  13. Bâtissez sur vos petits succès. Encore une fois, si vous commencez petit pour une semaine, vous allez connaître le succès. Vous ne pouvez pas échouer si vous commencez par quelque chose de ridiculement facile. Qui ne peut faire de l’exercice pendant 2 minutes ? (Si c’est vous, j’en suis désolé.) Et vous vous sentirez couronné de succès, et bien par rapport à vous-même. Utilisez ce sentiment de succès et construisez dessus, avec un nouveau petit pas. Ajoutez 2-3 minutes à votre routine sportive, par exemple. A chaque étape (et chaque étape devrait durer au moins une semaine), vous vous sentirez encore plus couronné de succès. Faites chaque étape vraiment, vraiment petite, et vous n’échouerez pas. Après quelques mois, vos petites étapes vont s’ajouter à beaucoup de progrès et beaucoup de succès.
  14. Lisez à ce sujet quotidiennement. Quand je perd ma motivation, je lis juste un livre ou un blog à propos de mon objectif. Cela m’inspire et me revigore. Pour différentes raisons, lire aide à se motiver et vous focalise sur le sujet sur lequel vous lisez. Donc lisez à propos de votre objectif tous les jours, si vous le pouvez, spécialement si vous ne vous sentez pas motivé.
  15. Appelez à l’aide quand votre motivation chute. Vous avez des problèmes ? Demandez de l’aide. Envoyez-moi un email. Inscrivez-vous sur un forum online. Trouvez un partenaire qui se joindra à vous. Appelez votre mère. Peu importe qui, dites leur juste vos problèmes, et parler de cela vous aidera. Demandez leur des conseils. Demandez leur de vous aider à franchir cet obstacle. Ça marche.
  16. Pensez aux bénéfices, pas aux difficultés. Un problème commun est que nous pensons à quel point quelque chose est dur. Faire de l’exercice semble difficile ! Penser juste à cela vous fatigue. Mais au lieu de penser à quel point c’est dur, pensez à ce que vous allez en retirer, pensez à quel point vous vous sentez bien quand vous avez fini, et comment vous serez en meilleur santé et plus mince sur le long terme. Les bénéfices de votre objectif vous aideront à vous donner de l’énergie.
  17. Écrabouillez les pensées négatives; remplacez les par des positives. En plus de tout cela, il est important de commencer à faire attention à vos pensées. Reconnaissez les monologues négatifs, qui est ce qui cause vraiment votre démotivation. Passez juste quelques jours à être conscient de vos pensées négatives. Ensuite, après quelques jours, essayez des les écrabouiller comme un insecte, et de les remplacer par une pensée positive correspondante. Écrabouillez “C’est trop dur!” et remplacez le par “Je peux le faire ! Si cette mauviette de Leo peut le faire, je peux le faire aussi !”. Cela semble banal, mais ça marche. Vraiment.

[ad#zen-bas]

Recherches utilisées pour trouver cet article :

comment rester motivé, rester motivé, comment rester motiver, rester motiver, comment être toujours motivé, comment rester motivé pour faire du sport, pas motivé, combattre la démotivation

Tags: , , ,

20 commentaires on Bougez-vous les fesses : 16 moyens de rester motivé quand vous êtes sur la pente descendante

  1. AnonymouslyMotivated dit :

    Je n’ai pas tout lu, mais je me sent mieux, merci.

  2. état d'âme dit :

    Bonsoir,

    Ma religion m’enseigne tout les points soulignés ici, c’est impressionnant !
    Même si je réalise bien que ses conseils nous oriente à bien réagir et nous organiser au quotidien face aux nombreux buts que nous nous fixons, je le prend également au sens large.

    Comme la routine par exemple, les grands savants musulmans nous enseignent de ne pas nous recoucher après la prière du matin qui se situe vers 4h30 en ce moment. Bien sur ce n’est pas une obligation mais des conseils santé, pratique pour une meilleur organisation, mémorisation, pour également profiter du levé magnifique du soleil, de silence et accomplir ses actions plus sereinement…

    BREF je m’étale…

    au plaisir de lire d’autres articles.

  3. Val dit :

    Vraiment très intéressant cet article. Énormément de contenu, il a fallu que je l’attaque plusieurs fois pour en venir à bout. Tu aurais sans doute pu le diviser facilement en deux!
    En fait, même si le contenu est impressionant, c’est surtout l’effort de réflexion que cet article amène au lecteur qui est énorme. Cela nous force à réfléchir sur nous-mêmes, et je pense que c’est cela qui m’a pris autant de temps à digérer.
    Merci Olivier 🙂

  4. Olivier Roland dit :

    Oh merci Val, mais tu sais, l’auteur c’est Léo Babauta, je ne suis que le modeste traducteur 😉 .

  5. 78tard dit :

    Merci… Continuez surtout…

  6. Strat dit :

    Salut Olivier,

    j’ai découvert tes deux blogs (les livres et celui-ci) cette semaine et je dois dire qu’ils sont une mine d’informations au sujet du développement personnel.
    Etant également une personne qui perds facilement sa motivation, je me posais des questions au sujet de la volonté, et j’ai lu cet article, fort bien construit, qui donne les bases de la motivation.

    Ceci dit, j’aurai une question, quel est la différence entre motivation et volonté ? Les deux fonctionnent de paire, et sans l’un l’autre ne peut fonctionner.
    Je pense que en plus de motivation, beaucoup de personnes manquent de volonté (moins le premier), ce qui engendre un manque de volonté et fais les gens tourner en rond (c’est à dire que les objectifs ne sont pas tenus).

    Merci et continue ainsi.

  7. hanane dit :

    un trés bon article qui sert toujours…merci bcp 🙂
    bravo

  8. Albin dit :

    Bonjour Olivier,

    si je suis sur ce blog aujourd’hui, c’est parce que je suis en train de regarder tout ton parcours et je suis arrivé ici.
    C’est un excellent blog! A la lecture de cet article je me sens -moi aussi- bien mieux et je t’en remercie.
    Tu es vraiment de bon conseil, l’analyse est excellente et je pense que tout le monde ne pourra en tirer que …bénéfice.

    Encore bravo et merci pour ton partage.

    Avec toute ma sympathie,
    Albin

  9. Claire dit :

    Quand on est passionné par un projet dont on est le porteur, la motivation revient forcément même si elle semble s’être tarie un peu à la longue, car comme le dit Leo Babauta il y a le flux et le reflux. cela me fait penser à la marée haute et la marée basse. On peut avoir des baisses de régime mais c’est pour mieux repartir. Restez positif car l’optimiste voit toujours la bouteille à moitié pleine, tandis que le pessimiste la voit à moitié vide.

  10. Personnellement j’aime aller sur http://www.ted.com/, http://www.evene.fr/citations.De plus, je sais que cela peut paraître fou, mais pour continuer d’être motivé, je regarde des bandes annonces de films d’actions ; et bien sûr la pratique de mon sport fétiche, la boxe.

  11. margo dit :

    D’habitude,motivée,je le suis;d’habitude de la motivation j’en offre plus que je n’en demande.Je n’aime pas l’habitude,j’avais besoin de me remotiver,merci à toi

  12. asma dit :

    je dois dire qu’apres avoir lu cet article je me sens soulagée et je ne l’ai pas etait depuis longtemps ! j’etais trop occupée à etre frustrée, à m’envouloir, me detester et sombrer de plus en plus, mais mtn je me sens entourée 🙂 je me dis que c’est pas impossible et cet article ma trop apporter, j’ai trouver le debut d’une victoire dans cette article, une lueur d’espoir qui ma eclairé, je remercie infiniment l’auteur de cet article c’est la premiere fois que je me sens comprise 🙂 encore merci

  13. cindy dit :

    Tres interessant, cest une de mes difficultées que je dois franchir en ce moment… Une chose que je peut confirmer , cest que d en parler aux autres peux jouer contre nous….jai realisé pour ma part , en parler a ete la source de ma demotivation, etant donne que j etais entourée de gens voleurs de reve que j appel aujourdhui….alors soyez sur d avoir des gens qui vous encourage reellement et non ce sentiment de jalousie qui leurs habite….

  14. Popeye dit :

    Merci, merci, votre “positive attitude” est un des éléments moteur de la vie. Partager votre expérience ne peut que nous enrichir et pour ma part renforcer mes convictions.
    Educateur, je vois tous les jours des adultes, parents, “voler” les rêves des enfants et adolescents… continuez à exprimer vos convictions!

  15. Laura dit :

    Cet article m’a beaucoup aidé à retrouver la motivation pour mes examens merci

  16. Daguenet dit :

    Je suis a la retraite quoi de mieux
    Et bien je déprime quand même plus envis de rien 10 ème dépression je cherche la solution je suis sous prozac
    Pas drole plein de choses à faire et puis non je le fais difficilement quoi faire …..des coups de pieds aux fesses

Laisser un commentaire