Billet - Dollar - $

Pendant quelques années, j’ai traversé de durs temps financiers. Je me plongeai de plus en plus dans la dette, sans payer certaines de mes factures (qui ensuite allaient à des sociétés de recouvrement) et toujours en découvert, même le jour de paie. Il m’a fallu du temps pour prendre du recul et réaliser que cette situation avaient entièrement été créée par moi, à cause de mes choix et des mes habitudes financières, et qu’il était possible de changer.

Aujourd’hui, les choses vont mieux, bien que je ne sois pas encore complètement sorti du rouge encore. J’ai commencé à économiser, j’ai payé beaucoup de petites dettes et je suis en bonne voie pour de rembourser la dette de ma carte de crédit (que j’ai annulé), et j’espère rembourser ma voiture à la fin de l’année. Je prévois d’être sans dettes d’ici environ un an, avec de bonnes perspectives ensuite. Je suis également en train de planifier ma retraite, un petit voyage, et une maison simple. Mes finances sont beaucoup mieux aujourd’hui qu’elles ne l’étaient il y a un an et demi.

Le magazine Kiplinger a juste publié un bon article appelé "Arrêtez de vivre d’une fiche de paie à une autre" et j’aimerai partager mes pensées sur le sujet également. Certains de mes conseils seront similaires à ceux de Kiplinger, mais les miens sont plus pratico-pratiques, je pense. Je suis passé par là, et je vis ces conseils.

Les premières choses d’abord :
Kiplingers recommande de commencer en traçant toutes vos dépenses quotidiennement, ce qui est une recommandation typique des conseillers financiers et des blogs, et c’est un bon conseil. Mais le mien essai d’être plus pratique – j’ai été là, dans les tranchées, et je sais que garder une trace de toutes vos dépenses quotidiennement peut-être difficile. Je vous conseille de le faire, mais si vous ne le faites pas, qu’elle qu’en soit la raison, que cela ne vous empêche pas d’assainir et de guérir vos finances.

Mes recommandations sont que, que vous traciez ou non vos dépenses (et vous le devriez), faites au moins les choses suivantes :

  1. Stoppez l’hémorragie. Arrêtez d’utiliser vos cartes de crédits bancaires et commerciales immédiatement. Coupez-les, ou mettez les dans le congélateur avec un sac ziploc remplit d’eau, pour geler littéralement vos cartes. Arrêtez également de prendre d’autres prêts, que ce soit des banques ou de sociétés financières ou d’amis ou de la famile. Arrêtez de sombrer davantage dans la dette.
  2. Commencez à économisez maintenant! La prochaine plus importante étape que vous prenez, au début, est de commencer un petit compte d’épargne si vous n’en avez pas déjà. Commencez à y déposer de l’argent régulièrement au moins 100 € par paie mais plus si vous pouvez. Si vous ne pouvez pas trouver 100 € alors regardez la prochaine étape pour voir comment faire. Faites un un virement automatique, la première facture que vous paierez chaque mois, parce que c’est la plus importante! Un compte d’épargne vous permettra de lisser vos finances – quand une urgence pointera son nez, comme votre voiture tombant en panne ou quelqu’un devant aller à l’hôpital , vous ne serez pas replongé dans la dette ou la banqueroute. Vous aurez un peu de cash pour payer cette urgence, et vous pourrez utiliser votre paie régulière pour les dépenses régulières.
  3. Recherchez les dépenses discrètes. Si vous ne pouvez pas trouver 100-200 € à économiser par salaire, alors vous devez couper certaines de vos dépenses. C’est là que tracer vos dépenses devient utile, mais même si vous ne le faites pas, vous connaissez certains des extras dans lesquels vous dépensez – cigarettes, cafés, snacks, bonbons, desserts, manger dehors, magazines, faire du shopping pour des vêtements ou des gadgets ou des jouets ou des chaussures, livres, sortir… Ce sont juste quelques exemples. Je ne suis pas en train de dire que vous devez tout arrêter, mais si vous pouvez en arrêter quelques uns, ou peut-être un à la fois, cela peut finir par s’ajouter et faire une somme importante. Ensuite, prenez l’argent que vous n’avez pas dépensé sur des choses, et mettez ce montant dans vos économies chaque jour de paie. Augmentez-le au fur et à mesure (lire Comment j’économise de l’argent).
  4. Commencez votre boule de neige pour sortir de la dette. Si vous n’avez pas encore lu à propos  de la boule de neige anti-dettes Article en langue Anglaise , c’est simple. Listez vos dettes et classez dans l’ordre de la plus petite en haut à la plus grande en bas. Ensuite concentrez-vous sur la dette tout en haut, en y mettant le plus que vous pouvez dedans, même si c’est juste 40-50 € en plus (plus serait mieux). Quand ce montant est payé, fêtez le ! Ensuite prenez le montant que vous remboursiez (par exemple, 70 € mensuels plus les 50 € en plus pour un total de 120 €) et ajoutez cela au paiement mensuel de la prochaine dette. Continuez ce processus, avec votre montant en plus qui va faire une boule de neige au fur et à mesure, jusqu’à ce que vous ayez payé toutes vos dettes. Cela peut prendre de nombreuses années, mais c’est un processus très gratifiant, et très nécessaire.

[ad#zen-milieu-ban]

Ce sont les premières mesures d’urgence à prendre. Pendant que vous accomplissez ces étapes, commencez celles-ci :

  1. Faites un budget. Je sais, c’est un mot synonyme de difficulté pour beaucoup d’entre nous. Mais ce n’est pas si dur, et si vous le concevez bien, c’est même très simple. Je recommande d’utiliser un simple tableau. Listez vos dépenses régulières (location, voiture, internet, etc.) et leur montant, et ensuite vos dépenses variables (des choses comme la maintenance de votre voiture ou les dépenses médicales qui ne peuvent pas venir tous les mois, mais répartissez-les entre chaque mois de l’année – si vous dépensez 600 € par an dans la maintenance de votre voiture, faites un budget de 50 € par mois). Maintenant faites le correspondre avec votre revenu. Les dépenses devraient être plus faibles.
  2. Automatisez vos factures. Le plus possible, essayez de faire en sorte que vos factures soient payées par prélèvement automatique. Pour celles qui ne peuvent pas être prélevées, utilisez votre interface bancaire en ligne pour faire des virements automatiques réguliers. De cette manière, toutes vos dépenses régulières dans votre budget sont automatiquement réglés. Faites attention à ce que vos économies soient virées de la même manière – automatiquement.
  3. Économisez pour vos dépenses irrégulières. Certaines appellent cela le Compte pour la Libertée, mais la clé pour vous assurer d’avoir des finances lissées et que vous vous tenez à votre budget est de prendre en compte les dépenses irrégulières, comme les assurances, la maintenance de votre voiture ou les réparations, les cadeaux (merci Noël!), les dépenses médicales et les autres choses. Listez-les, estimez vos dépenses annuelles, et commencez à économiser chaque mois. A nouveau, si vous dépensez 600$ en réparations pour votre voiture, budgétisiez 50$ par mois pour cette dépense, et placez ce montant sur un compte d’épargne. Vous pouvez créez différents comptes pour chaque dépense dans une banque online comme ING ou Boursorama, ou tout mettre dans un seul compte et utiliser Money ou Quicken ou un tableur pour tracer chacune des dépenses. Ensuite, et c’est le point clé, quand ces dépenses pointent leur nez, utilisez cet argent pour ces dépenses ! De cette manière, vous pouvez utiliser votre budget régulier pour les choses pour lesquelles il a été créé, pas pour les dépenses "inattendues". Essayez aussi de réduire le coût de vos assurances en utilisant des comparatifs en ligne, par exemple pour déterminer si vosu avez la meilleure assurance habitation. Pensez aussi à protéger votre maison.
  4. Utilisez le système des enveloppes pour vos dépenses variables comme la nourriture ou le carburant. C’est optionnel, mais c’est une bonne astuce. Je l’ai utilisé moi-même et cela fonctionne comme un charme. Disons que vous prévoyez trois montants dans votre budget à chaque paie – une pour le carburant, une pour les courses, une pour manger dehors. Sortez ces montants le jour de paie, et placez les dans trois enveloppes séparées. De cette manière, vous pouvez facilement tracer combien il vous reste pour chacune de ces dépenses, et quand vous n’avez plus d’argent, vous le savez immédiatement. Vous ne dépensez plus trop dans ces catégories. Si vous videz régulièrement vos enveloppes trop rapidement, vous avez peut-être besoin de repenser votre budget.
  5. Commencez à penser à vos objectifs, et à les planifier. Quand voulez-vous prendre votre retraite ? A quelle fréquence voulez-vous voyager ? Quand voulez-vous acheter la maison de vos rêves ? Voulez-vous économiser pour payer de hautes études à vos enfants ? Pensez à propos de ce que vous voulez dans la vie, et commencez à planifier d’économiser pour eux, en particulier une fois que vous avez fait tous les points.

Une fois que vous aurez effectué ces étapes, vous devriez avoir dépasser le syndrome de la vie de fiche de paie en fiche de paie. Maintenant, il y a un nouveau monde d’options de finances personnelles qui s’ouvre à vous, incluant le fait d’investir votre argent pour vos objectifs. Mais traverser ces premières étapes est important.

Article original par Léo Babauta sur Zen Habits.

[ad#zen-bas]

Recherches utilisées pour trouver cet article :

arreter de dépenser, comment arrêter de dépenser, vivre sans dettes, vivre sans dette, comment arreter de depenser de l\argent, comment arreter de depenser de largent, arreter de vivre, comment arreter de depenser inutilement

Tags: , , , ,

4 commentaires on Comment Arrêter de Vivre d’une Fiche de Paie à une Autre

  1. état d'âme dit :

    Un nouveau monde d’options de finances personnelles s’ouvre à MOI…

    A moi de foncer !

    merci

  2. Essaid dit :

    pratique !!!!

  3. Françoise dit :

    Comment sortir de l’argent pour les enveloppes si on est déjà à découvert en début de mois ? Vous dites que vous avez été en grandes difficultés financières mais comment avez-vous sorti la tête hors de l’eau avec un découvert dès le 1er du mois? Je ne comprends pas. (Et j’ai toujours été nulle en maths)

  4. Marc Denoyer dit :

    Je trouve que vous avez totalement raison. Notre société est une société de consommation, nous sommes poussés à toujours consommer. Il faut combattre cette tendance. Sinon, on se retrouvera insolvable.

Laisser un commentaire