Tous les dimanches, Habitudes Zen vous propose une idée reçue à décortiquer. Proposez les vôtres en me contactant ou en laissant un commentaire en bas de cet article !

Note : Pour ceux qui ont appréciés l’article sur Van damne la semaine dernière, je signale qu’Aurélien de Post Séduction a écrit un intéressant approfondissement avec son article Développer un autre regard – Hommage à Jean Claude Van Damme.

Vous avez sans doute déjà entendu cette affirmation – ma mère me l’a répétée de nombreuses fois pendant mon enfance – selon laquelle nous nous abîmerions les yeux en lisant sous un faible éclairage.

Hé bien, c’est faux. Une faible luminosité fatigue certes les yeux et entraîne de nombreuses conséquences négatives, comme une difficulté à se focaliser sur ce que l’on lit, une diminution des clignotements d’yeux qui peut entraîner une sécheresse de ceux-ci, une fatigue et même une migraine. Mais toutes ces conséquences sont temporaires et donc réversibles et n’endommagent donc pas les yeux. Il s’agit juste d’inconvénients passagers 😉 .

Source : British Medical Journal.

Recherches utilisées pour trouver cet article :

lire sans lumière

Tags: , , ,

Laisser un commentaire