Relaxation

Bien sûr, nous savons tous comment ne rien faire et perdre du temps. Mais beaucoup d’entre nous sont trop occupés pour le faire beaucoup, et quand nous le faisons, nos esprits sont occupés à d’autres choses. Nous ne pouvons pas nous relaxer et apprécier le néant.

Ne rien faire peut être une perte de temps, ou cela peut-être une forme d’art. Voici comment devenir un maître, et en même temps, améliorer votre vie, faire fondre votre stress et vous rendre plus productif quand vous travaillez.

Commencez petit

Ne rien faire, dans le vrai sens du terme, peut-être épuisant si vous essayez d’en faire trop en une seule fois. Faites des petits vides au début. Concentrez-vous sur 5-10 minutes à la fois, et commencez vos sessions d’entraînement dans un endroit sûr – à la maison, pas au travail ou dans un endroit public occupé. Vous pouvez également ne pas être prêt pour ne rien faire au milieu de la nature, donc faites-le dans votre chambre ou votre salon. Trouvez un moment et un endroit où il n’y a pas de distractions, pas beaucoup de bruit, pas beaucoup de personnes pour vous ennuyer.

Éteignez toutes les distractions – télé, ordinateur, téléphones portables, téléphones fixes, Blackberries, et tout ça. Ne rien faire est dur quand nos gadgets de communication nous appellent pour faire quelque chose.

Maintenant, fermez les yeux, et ne faites rien. Oui, les petits malins là dehors diront que vous faites quelque chose – vous êtes assis là ou étendu là, vos yeux fermés. Mais nous voulons dire rien dans le sens où si quelqu’un nous appelle et nous demande ce que nous faisons, nous dirons “Oh, rien”. Ne les laissez pas vous appeler, cependant. Ils essaient de vous distraire.

Après 5-10 minutes passées à ne rien faire, vous pouvez arrêter, et partir faire quelque chose. Mais essayez de le faire tous les jours, ou autant que possible, parce qu’il n’est pas possible de devenir un maître sans pratiquer.

Respirer

La premier endroit où commencer votre quête pour la maîtrise de cet art est votre respiration. Si cela ressemble de manière suspicieuse à la méditation, sortez ces suspicions de votre esprit. Nous ne sommes pas là pour avoir des suspicions – nous sommes là pour ne rien faire.

Commencez par inspirer lentement, et ensuite lentement expirer. Maintenant soyez intensément concentré sur votre respiration alors que l’air pénètre vos poumons, par votre nez, et descend dans vos poumons, et remplit vos poumons. Maintenant sentez-le alors qu’il sort de votre corps, par votre bouche, et ressentez la satisfaction qui naît du fait de vider vos poumons.

Faites-le pendant 5-10 minutes, si vous le pouvez. Pratiquez-le autant que vous le pouvez. Quand vous commencez à penser à d’autres choses, comme à quel point ce damné Habitudes Zen est génial, hé bien, arrêtez-vous ! Ne vous en voulez pas pour cela, mais ramenez vos pensées à votre respiration à chaque fois.

Se Relaxer
Une part importante de l’art de ne rien faire est la capacité de se relaxer complètement. Si nous sommes tendus, alors notre tentative de ne rien faire pourrait échouer. Se relaxer commence par le fait de trouver un endroit confortable pour faire votre rien – un fauteuil confortable, un lit propre et bien fait. Une fois que vous avez trouvé cet endroit, couchez-vous dessus, et tortillez-vous pour qu’il épouse mieux votre corps. Pensez à comment un chat se couche, et se positionne confortablement. Les chats sont très, très bons dans l’art de ne rien faire. Vous pourrez ne jamais atteindre leur degré de maîtrise, mais ils peuvent être une bonne source d’inspiration.

Ensuite, essayez la technique de respiration. Si vous n’êtes pas complètement relaxé à présent (et une courte sieste pourrait être une excellente indication de votre relaxation), essayez l’auto-massage. Oui, le massage est bien mieux quand il est administré par d’autres mains, mais l’auto-massage est génial aussi. Commencez par vos épaules et votre cou. Remontez jusqu’à votre tête et même votre face. Faites aussi votre dos, vos bras et vos jambes. Évitez toutes les zones qui pourrait vous conduire à faire quelque chose (bien ce que cela soit relaxant aussi).

Un autre moyen génial de vous relaxer est un exercice où vous tendez chaque muscle de votre corps, une partie de votre corps à la fois, et ensuite laissez le muscle tendu se relâcher. Commencez par votre pied, ensuite votre jambe, puis remontez jusqu’à vos sourcils. Si vous pouvez faire le haut de votre crâne, vous avez peut-être un niveau trop avancé pour cet article.

Une fois que vous êtes relaxé, voyez si vous pouvez vous relaxer encore plus. Essayez de ne pas vous relaxer tellement que vous en perdiez le contrôle de vos fluides corporels.

Prendre un bain – un niveau avancé
Ceux qui sont dans les niveaux débutants de l’Art de Ne Rien Faire ne devrait pas essayer ceci. Mais une fois que vous êtes devenu compétent dans les étapes précédentes, l’étape du Bain peut être assez géniale.

Le bain doit être sympa et chaud. Pas tiède, mais chaud. La mousse est aussi requise, même si vous êtes un homme qui est trop viril pour faire cela. Ne le dites juste pas à vos amis homme. D’autres accessoires de bain, comme une éponge de luffa, des gels de bain ou un pot-pourri, sont très optionnels.

Encore une fois, vous devez vous couper de toutes les distractions. Prendre un bain est également meilleur si vous êtes seul dans la maison, mais si vous ne l’êtes pas, tout le monde dans la maison doit savoir que vous ne pouvez PAS être dérangé, même si la maison brûle. Si ils violent cette règle sacré, vous devrez retourner contre eux la Fureur du Ciel(tm).

Rentrez dans votre bain, un pied à la fois, très lentement. Si votre bain est suffisamment chaud, c’est mieux si vous pouvez rentrez centimètre par centimètre. Pour les parties les plus sensibles de votre corps, comme l’entrejambe, il est mieux de fermer les yeux en plissant les paupières et d’entrer lentement dans l’eau chaude en dépit de tous vos instincts qui vous disent de fuir. Une fois que vous êtes complètement immergé (et vous devriez allez complètement en dessous de l’eau, tête incluse, en premier), fermez les yeux, et sentez la chaleur pénétrer votre corps.

Vous pouvez vous mettre à transpirer. C’est une bonne chose. Laissez la transpiration s’écouler. Vous pourriez avoir besoin d’un verre d’eau car la transpiration vous déshydrate. Un bon livre est un autre excellent moyen d’apprécier votre bain. Laissez vos muscles se faire pénétrer par la chaleur, être relaxés complètement, et sentez vos préoccupations et vos stress et vos douleurs et votre désarroi interne sortir de votre corps pour se répandre dans l’eau.

Un bain chaud est vraiment incroyable si vous le faites suivre par une bonne douche froide. Autre possibilité, sortez du bain une fois que l’eau n’est plus très chaude et votre peau sera comme du raisin.

Goûter et sentir
Ne rien faire est aussi génial quand il est accompagné avec d’excellents breuvages ou nourriture. Du bon thé ou café, vin, chocolat chaud et d’autres breuvages sensuels s’accordent très bien avec notre Art. Il est mieux de prendre ces breuvages pour eux-même, sans nourriture, et sans livre ou d’autres distractions. Concentrez-vous sur le liquide alors que vous le sirotez lentement, en savourant chaque parcelle de saveur et de texture et de température dans votre bouche avant de l’avaler, et sentez votre gorgée complètement. Fermez vos yeux pendant que vous faites cela. Appréciez vraiment cette boisson.

La nourriture est aussi géniale : fruits des bois, desserts riches, du pain qui vient d’être fait, une excellente soupe, ou tout ce que vous aimez. Soyez sûr de le manger lentement, en savourant chaque bouchée. Mâchez lentement, et fermez vos yeux alors que vous appréciez la nourriture. Sentez la texture dans votre bouche. C’est un bonheur sans égal !

Ne Rien Faire par Nature
Une fois que vous avez passé les étapes précédentes, il est temps de pratiquer cet art subtil dans la nature. Trouvez un endroit apaisant – dans votre jardin s’il est au calme, un parc, une forêt, à la plage, une rivière, un lac – les endroits avec de l’eau sont excellents. Les endroits hors de portée des sons du trafic routier et de la ville sont les meilleurs.

Dehors dans la nature, vous pouvez pratiquez cet art pendant 20 minutes, une heure, ou même plus longtemps. Il y a moins de distractions, et vous pouvez vraiment vous couper des stress de votre vie. Ne laissez juste pas votre esprit vagabonder n’importe où – concentrez-vous sur la nature qui vous entoure. Regardez de près les plantes, l’eau, la faune. Appréciez vraiment la majesté de la nature, le miracle de la vie.

Incorporer l’Art dans la Vie Quotidienne
C’est l’étape finale de la maîtrise de cet Art. Ne l’essayez pas avant que vous n’ayez pratiqué les étapes précédentes et que vous soyez devenus compétent.

Commencez par ne rien faire quand vous attendez dans une file, dans la salle d’attente du médecin, dans un bus ou pour prendre un avion. Attendez, sans lire un journal ou un magazine, sans parler au téléphone, sans vérifier vos emails, sans écrire dans votre liste to-do, sans faire aucun travail, sans vous préoccuper de ce que vous avez besoin de faire plus tard. Attendez et ne faites rien. Concentrez-vous sur votre respiration, ou essayez une des techniques de relaxation précédentes. Concentrez-vous sur les choses autour de vous – regardez les, essayez de les comprendre, écoutez les conversations.

Ensuite, essayez de ne rien faire pendant que vous conduisez. Oui, vous devez conduire, mais essayez de ne rien faire d’autre. N’écoutez pas de la musique ou des news ou des livres audios. Ne parlez pas au téléphone, ne mangez pas, et ne faites pas votre maquillage. Conduisez juste. Concentrez-vous sur votre conduite, regardez les choses que vous croisez, et sentez-vous respirer. Relaxez-vous, et ne vous préoccupez pas à propos des autres conducteurs (mais ne leur rentrez pas dedans!). Conduisez lentement, allez-y tranquillement sur l’accélérateur et la pédale de frein. Cette technique a un effet secondaire génial : une meilleure consommation de carburant.

Enfin, essayez de ne rien faire au milieu du chaos, à votre travail ou dans d’autres environnements stressants. Éteignez simplement tout le reste, fermez vos yeux, et pensez à votre respiration. Essayez une technique de relaxation. Faites-le pendant 5-10 minutes à chaque fois, en augmentant jusqu’à 20-30 minutes. Si vous pouvez faire cela, au milieu d’un jour stressant au travail ou avec les enfants, vous vous autoriserez à vous concentrer plus pleinement sur la tâche que vous êtes en train de faire. Vous vous relaxerez et serez prêt à vous concentrer, pour vous remettre dans un état de flow, de productivité sereine (Attention : Ne rien faire peut entraîner des problèmes avec votre patron, donc soyez prudent ! Mais si cela vous rend plus productif, votre boss pourrait ne pas s’en faire).

Finalement, l’Art de Ne Rien Faire ne peut pas être maîtrisé en une nuit. Cela vous demandera des heures et des heures de pratiques, de dur travail (ne rien faire n’est pas facile!). Mais vous apprécierez chacune de ces minutes! Essayez-le aujourd’hui.

Article original par Léo Babauta sur Zen Habits.

Recherches utilisées pour trouver cet article :

ne rien faire, l\art de ne rien faire, lart de ne rien faire, rien faire, comment ne rien faire, rien a faire, savoir ne rien faire, art de ne rien faire

Tags: , , , , ,

6 commentaires on L’Art De Ne Rien Faire

  1. diego CASTELLO dit :

    Article excellent..adhérent et pratiquant.

  2. Arnaud Combes dit :

    Ya aucun soucis, en ce moment je pratique bien, même TRES BIEN l'art de ne rien faire !!! XD

  3. Isabelle Stoll dit :

    un brin d'in-activité?

  4. jacline dit :

    Tout le malheur des hommes vient d’une seule chose qui est de ne pas savoir demeurer au repos dans une chambre .Blaise Pascal.
    Eh oui, quelle difficulté que d’arrêter de gesticuler, à pédaler sans cesse de peur que si l’on stoppe le vélo ne tombe …. la peur du vide

  5. MERLET dit :

    Le plus difficile est de ne pas culpabiliser !!!
    Mais vos conseils donnent vraiment envie de “buller”…

Laisser un commentaire