Je suis un ex-rédacteur de journal, et une des choses que j’ai appris est d’éditer brutalement (pas de commentaires sarcastiques sur pourquoi je ne le fait pas avec mes billets de blog). Supprimez tout ce qui n’est pas nécessaire, et vous aurez une vie plus riche.

Je recommande fortement d’éditer votre vie.

Édition d’aujourd’hui : Les pièces de votre maison, une à la fois.

Est-ce que vous êtes entouré par le désordre dans chaque pièce de votre maison ? Le désordre est visuellement distrayant et stressant – chaque objet demande de l’attention à votre esprit, et peu importe à quel point est courte cette attention, et du fait qu’elle soit inconsciente, ces petites distractions s’additionnent. Il est difficile d’être en paix et de se concentrer au milieu du désordre. Ajoutez à cela le temps perdu et l’énergie demandée pour chercher les choses, pour les maintenir et pour les nettoyer, et le fait que plus vous avez de désordre, plus vous avez besoin d’énergie pour tout cela.

Donc je recommande que vous éditiez chacune des pièces de votre maison, une par semaine, jusqu’à ce que vous ayez nettoyé votre maison et l’ai transformé en la place calme et reposante qu’elle devrait être.

Voici comment :

  • Tout d’abord, choisissez une pièce à faire cette semaine. N’essayez pas de faire votre maison complète en une seule fois, car cela peut vous prendre vraiment beaucoup de temps (à moins que vous n’ayez vraiment beaucoup de temps libre – dans ce cas, allez-y !). Concentrez-vous sur cette pièce, et essayez de la faire 15 minutes par jour (à moins que vous ne vous emballiez et que vous ayez envie d’en faire plus). Travaillez sur une pièce par semaine.
  • Au début, sautez les armoires et placards, qui contiennent des choses que l’on ne voient pas, pour le moment. Nous les gérerons dans la prochaine semaine de Éditez Votre Vie. Concentrez-vous sur les choses que vous pouvez voir.
  • Commencez avec les grandes choses. Est-ce qu’il y a trop de mobilier dans la pièce ? Si oui, éditez-les. Qu’est-ce qui est nécessaire, quel meuble vous aimez, quelles choses sont vraiment trop distrayantes. Envisagez aussi d’enlever les gros objets, comme les boîtes rempli de bric-à-brac.
  • Nettoyez toutes les surfaces planes. Les bureaux, dessus de table, comptoirs, etc. Enlevez tous les papiers, les piles de choses, les petits déchets, les bibelots, tout. Mettez-les par terre. Maintenant prenez un sac poubelle et deux boîtes. Triez tout ce qui se trouve dans vos piles, une chose à la fois. Chaque chose devrait être soit jetée dans le sac poubelle, soit mise dans une boîte pour être donnée (à des amis, la famille ou une association caricative), soit mise dans l’autre boîte pour la mettre dans une autre pièce de la maison. Ne remettez que quelques objets sur la surface plane, comme une photo de famille ou quelque chose qui doit être là pour son coté fonctionnel. Mais autant que possible, laissez cette surface plane aussi nue qu’il est humainement possible de le faire. Les "choses" ne doivent pas se trouver là – vous devez trouver un tiroir, une étagère ou un container pour toutes les choses que vous avez enlevé. Quand vous avez fini de trier votre pile, mettez votre boîte "à donner" dans votre voiture et donnez ce qu’il contient à la première occasion. Jetez le sac poubelle. Prenez l’autre boîte et mettez les choses qu’elle contient où elles doivent ailleurs dans votre maison (et pas sur une surface plane à moins que ce ne soit absolument nécessaire !).
  • Répétez ce processus pour chaque autre "chose" dans la pièce, en incluant ce qui se trouve sur le plancher. 
  • Maintenant faites le tour de la pièce dans le sens des aiguilles d’une montre, et éditez ce qui reste. Cela peut-être des choses sur les murs ou affichées sur des surfaces comme un réfrigérateur, des choses en dessous des tables ou des bureaux, etc. Ne laissez que les choses qui sont absolument nécessaires. Je n’ai presque que des murs vides, à l’exception de quelques peintures et dessins (de mon père, un artiste). Toutes mes surfaces planes sont nues. C’est beau.
  • Soyez sans merci. Éditez brutalement. Au plus vous vous débarrassez, au mieux c’est !

OK, votre pièce devrait être plutôt belle à voir maintenant. Si c’est le cas, vous devriez vous sentir plutôt bien ! Asseyez-vous, relaxez-vous, regardez autour de vous et appréciez ce moment de paix. Savourez votre triomphe.

Maintenant, ce processus d’édition n’est pas une destination, mais un processus continu. Il ne durera pas longtemps si vous n’avez pas un système et ne développez pas des habitudes pour le garder clair et non encombré.

Voici le système :

  • Une place pour chaque chose, et chaque chose à sa place. Un vieux proverbe, mais toujours d’actualité. Est-ce que vous êtes sur le point de poser quelque chose sur une surface plane ? Arrêtez-vous. Réfléchissez à l’endroit où doit se trouver cet objet. S’il n’a pas de place à la maison, trouvez-en une et tenez-vous y. Mettez-le toujours à cet endroit. Par exemple : j’ai un bac pour mes clés, mon portefeuilles, etc., et quand je rentre à la maison, je place ces choses dans le bac. Tout le temps. Donc je sais toujours où elles sont. Et quand je sors, c’est aussi simple de prendre ces objets que d’enfiler mon manteau.
  • Ayez une boîte de réception dans votre maison pour TOUS les papiers entrants. Et un système d’archivage pour les documents que vous devez garder, des factures aux documents importants pour les impôts aux bulletins scolaires des enfants. Mettez toutes les lettres, papiers de l’école, factures, etc. entrantes dans la boîte, et traitez-les une fois par jour (ou tous les deux jours, mais pas à des intervalles plus long que cela – sinon vous êtes juste en train de créer une pile). Quand vous traitez la boîte, ne laissez pas des choses dans une pile afin de les archiver plus tard – archivez-les immédiatement. Jetez les autres choses. Payez les factures immédiatement ou mettez-les dans un dossier "factures à payer". Ne laissez pas des papiers traîner ailleurs.
  • Nettoyez le soir et avant de partir de la maison le matin. Si vous avez développé de bonnes habitudes, vous pourrez ne pas avoir besoin de cela, mais personne n’est parfait, et si vous avez des enfants, vous aurez définitivement besoin de cela, parce que les enfants ne sont certainement pas parfaits dans cette habitude. Prenez juste 5-10 minutes pour faire ces choses et soyez sûr que les surfaces planes soient propres.
  • Tous les six mois (ou tous les ans), éditez vos pièces. En dépit de nos meilleurs efforts, de nouvelles choses s’accumulent. Vous devez avoir un processus régulier pour les traiter.

Article original par Léo Babauta sur Zen Habits.

Tags: , , ,

5 commentaires on Editez Votre Vie – 2 : Vos Pièces

  1. Claire dit :

    C’est presque un rituel pour moi : deux fois par an, je trie tout ! Garder, donner, jeter. Mais même avec cela, je suis toujours surprise de voir ce que j’accumule en l’espace de six mois.
    Deux autres principes me trottent dans la tête et les mains.
    Tout ce qui rentre dans une maison doit être “nourriture”. Nourriture au sens large. Nourrir la vie, les relations, la paix, la clarté, etc.
    Tout ce qui rentre dans la maison doit trouver sa place aussitôt et être traité aussitôt (à moins que ce soit un pavé à lire en plusieurs soirées, etc.).
    Avez-vous d’autres idées, principes, expérimentés ?
    A bientôt de vous lire !

  2. hanbeeloo dit :

    pourquoi parle-t-on d’éditer et pas de ranger, classer..
    D’où vient ce terme?

  3. Olivier Roland dit :

    Bonjour Hanbeeloo,

    Ce terme est une métaphore, et vient de l’ancien métier de Léo qui était rédacteur en chef, comme c’est indiqué au début de l’article 🙂 .

  4. Val dit :

    Vraiment Olivier, tu as fait un excellent travail sur cet article. Bravo! En plus il s’agit d’un “indémodable”, il sera toujours d’actualité!
    Au Québec les saisons sont très marquées. Bien sûr on ne peut pas rater l’hiver (avec aujourd’hui Samedi s’achève une période de froid intense de 5 jours à -20 degrés Celsius et moins, ce n’était vraiment pas comique) mais en l’été il fait aussi très chaud. En fait on parle de températures extrêmes (-30 à +30 dans la même année, tous les ans). Tout cela pour dire que l’on n’a pas d’autre choix que de vider les placards systématiquement de l’équipement d’été pour les remplacer par l’équipement lourd d’hiver, qui prend bien évidemment bien plus de place. Même chose pour le garage, préparation des luges, équipement de neige comme sortir les pelles, le gros sel, préparer ses pneus, etc…
    Les placards y passent tous les ans, mais les pièces individuellement… pas vraiment… Je vais m’y attacher car de toute façon je dois faire du vide. Merci!

  5. Merci pour ces conseils. Il ne faudrait pas également privilégier les meubles arrondis (casser les angles) dans les pièces?

Laisser un commentaire

16 Partages
Tweetez10
Partagez6