planning-repas

Note : cet article est un article invité de Papa Blogueur

Marié, père de famille, salarié et blogueur (http://www.papa-blogueur.com), depuis janvier dernier je suis passé en congés parental à 80% pour être plus présent avec ma famille. Voici comment à la maison nous gérons notre planning hebdomadaire des menus.

A l’école de mon plus grand mini-moi, nous recevons tous les mois les menus de la cantine. Heureusement car c’est tout un art pour déchiffrer ce qu’a pu ingurgiter notre monstre sur patte du "j’ai faim" entre les "chépa" et les "j’ai oublié".

L’idée m’est alors venue de créer notre propre planning hebdomadaire de menus pour éviter qu’il mange la même chose le même jour entre l’école et la maison. Mais pas que… Les raisons d’un tel planning sont nombreuses, voici les 10 points essentiels.

1/ Planifier ces repas, c’est un gain de temps énorme !

Combien de fois se pose-t-on la question "qu’est-ce qu’on mange ce soir ?". Pour vous dire, s’en est même devenu une blague à mon travail.

Je reconnais que créer son planning de menus est long au début car il faut penser aux entrées, aux plats de résistance et enfin aux desserts du déjeuner et du dîner. Je passe le petit-déjeuner, il reste assez constant dans son contenu.

Mais ensuite quel gain de temps ! Le soir il suffit de relire le planning pour préparer directement le plat du dîner, décongeler au besoin ce qu’il faut pour le lendemain, etc. En prévision de notre repas au boulot, nous prévoyons plus de part la veille et gagnons ainsi un déjeuner rapide (et moins cher qu’en livraison) à réchauffer à notre salle de pause.

On évite ainsi les indécisions et les longues discussions, qui mènent souvent aux plats tout fait ou au détour d’un mac-drive en 5 minutes top chrono.

Le must étant de prévoir des repas "faciles" pour la semaine, ceux qui prennent plus de temps étant réservés au mercredi et week-end.

2/ Simplicité et tranquillité.

Comment procéder ?

Il suffit d’un fichier Excel (ou équivalent) pour se lancer dans l’aventure. Chaque "feuille" étant une semaine de l’année.

Listez en "lignes" les jours de la semaine et en "colonnes" les termes "Entrées / Plats / Desserts" pour le déjeuner, dupliquez le tableau en-dessous pour le dîner.

Quelques couleurs de fond de cellule dans les titres pour différencier "déjeuner" et "dîner" et le tour est joué.

Dupliquez votre feuille vierge pour les 52 semaines à venir tout simplement, enregistrez votre planning sur le bureau pour plus de simplicité.

Prenez ensuite une demi-heure le dimanche soir pour remplir votre planning avec au moins 1 semaine d’avance. En note de la cellule du jour choisi, ajoutez la recette si elle est complexe, sinon quelques mots clés suffisent, exemple :

Entrée : soupe
Plat : riz, jambon, salade
Dessert : fromage / yaourt

3/ Une liste de courses gérée et encadrée

L’effet second le plus notable en dehors du gain de temps, se retrouve dans le budget.
Tant que le planning se base sur les provisions existantes, c’est facile de gérer, il suffit de piocher dans les placards, tiroirs, frigos et congélateur.

En parallèle, notez sur la liste de courses ce qu’il manquera pour vos futures recettes, en spécifiant par exemple le terme suivant "S04-J5-S" pour "semaine 4 – jour 5 – soir" à côté de l’ingrédient prévu dans votre planning de menus. Ainsi vous savez pour quel jour se rapporte chaque choix de votre liste.

Autre possibilité, écrire ses recettes sur sa liste de course, mais dans ce cas, vos provisions ne sont plus listés par rayonnage, une perte de temps de plus dans les magasins et un risque d’oubli plus que probable.

Les achats impulsifs seront donc bannis de vos courses, tout comme les offres alléchantes des têtes de gondoles. Votre caddie en sera allégé et vous ferez plus d’économies en fin de mois !

4/ La lutte contre la procrastination

Autre double effet "Kiss-Cool", le planning de menus nous oblige à faire la cuisine ! C’est aussi le but d’un planning me direz-vous que de l’appliquer. Implicitement, le fait de savoir "quoi préparer" rompt toutes les excuses que j’aurais pu ériger pour passer outre cette tâche barbante, surtout lorsqu’on rentre du travail et qu’il faut s’occuper de nos mini-nous, de la maison, des autres corvées sans oublier le courrier parfois urgent !

Cette solution nous réconcilie avec la cuisine, on tourne dans le couple, on tente de nouvelles recettes, etc.

5/ Varier les plaisirs en variant les menus

Une fois le rythme ancré, il est facile de varier les menus en prenant en compte le besoin pour chaque repas de féculents, de fruits et légumes, de produits laitiers, de protéines, etc. Ma femme m’a offert un livre de plus de 1000 recettes réalisables en moins 10 minutes (en moyenne). Des recettes du quotidien rapide à préparer sans se prendre trop la tête, excellent pour les repas familiaux de tous les jours.

Autre point intéressant, le dimanche soir est souvent réservé aux œufs. Il y a tellement de recettes possibles que nous ne mangeons pas 2 fois la même chose mais l’ingrédient principal reste le même.

Quel est l’avantage de garder aux mêmes jours plusieurs éléments de recettes ? La liste des courses conserve un tronc commun à 70%, encore un gain de temps. Si au bout d’un moment les enfants se lassent, il suffit de passer sur autre chose.

6/ Pas de surprises, pas d’erreurs, pas de disputes


Dernier point certes secondaire mais intéressant. Notre mémoire n’est pas infaillible, ce qui est prévu est noté noir sur blanc. Madame ne se servira donc plus des ingrédients du plat prévu dans l’esprit de monsieur ou inversement. Plus de simplicité, plus de transparence et moins de conflit à la clé ! La préparation du repas restera un temps calme et zen.

Recherches utilisées pour trouver cet article :

comment gerer son budget, organisation maison planning, gérer son budget, comment gérer son temps, gerer son temps, comment gérer son argent, organiser son temps à la maison, organiser son temps maison

Tags: , , , , , , ,

25 commentaires on Comment gérer son temps, ses courses et son budget avec un planning hebdomadaire de menus

  1. […] Ce billet était mentionné sur Twitter par Dev Perso et OlivierRoland, Adrien BARAT. Adrien BARAT a dit: RT @OlivierRoland: 1er article depuis longtemps sur Habitudes Zen ! Mais de quoi parles t-il ? 😉 http://bit.ly/ic1izi […]

  2. Merci Olivier de m’avoir invité sur ton blog 😀

  3. Damien dit :

    Très bon conseil Franck, on devient nous-même notre propre gamelle en somme. 🙂

    J’y ai récemment pensé et c’est dans ma liste de choses à faire après avoir remonté la pente financièrement…

    Notamment avec l’idée de tester la slow-carb diet de Tim Ferriss ! 😉

  4. @Damien, cette semaine tout le monde est malade à la maison, je n’ai pas eu le temps de faire le planning repas, et ça c’est senti ! “on mange quoi”, “qu’y a-t-il dans le frigo”, “faut faire les courses”, etc.
    Je ne connais pas la “slow-carb diet de Tim Ferriss”, qu’est-ce que c’est ?

  5. Damien dit :

    La slow-carb food diet c’est le “régime” alimentaire préconsié par Tim Ferriss dans son dernier bouquin : The 4 Hour Body.

    Voici un résumé sur un blog que j’ai trouvé (et auquel j’espère plus de développements) :
    http://www.recettes-4hb.com/regime-4hb/

  6. christophe dit :

    j’ai bien aimé l’article mais le ” 1/ Planifier C’EST repas” ça pique un peu les yeux

  7. Pour l’avoir fait un certain, cela fonctionne bien et au bout de plusieurs mois, on se lasse d’avoir tout de planifié et on arrête… En tout cas, pour moi. Ma motivation avait été de varier mes menus car en préparant tous les repas d’une semaine pour 5 personnes, on revient souvent aux mêmes recettes. J’en ai même fait un blog! Maintenant, je ne planifie plus sur papier, ni pour la semaine mais je sais, ce que je vais faire les 2 jours à venir. Bonne cuisine!

  8. creditiz dit :

    Aie, encore mal eux yeux : ces, non c’est ses 😉 Article intéressant néanmoins.

  9. creditiz dit :

    Aie, encore mal eux yeux : ces, non c’est ses 😉 Article intéressant néanmoins.

  10. M.Pulby dit :

    Bonjour,

    je fais aussi mes plans de menu depuis deux ou trois ans et je n’y trouve ques des avantages: gains de temps, économies, menus plus équilibrés.

  11. FANNY dit :

    bonjour
    superbe article, mais je suis nul en tableau sur l’ordi, acsepterier vous de m’envoyer un tableau vierge pour que je puisse le copier plusieurs fois pour faire mes menues svp
    on est un coule avec 3 enfants et je suis obliger de planifier mes menue pour pouvoir gerer mon budget !!
    merci a vous

    FANNY

  12. Sylvie dit :

    Bonjour,

    Et comme Fanny, je suis preneuse du tableau et pour moi, pas vierge, car en fait je peine à faire des menus à long terme.
    bonne continuation
    Sylvie

  13. Feneante , j’ai toujours fait mes menus, cela simplifie serieusement la vie
    Il y a un bloc note dans la cuisine ou on note ce qui vient en rupture sachant que sucre farine huile , enfin que pour les bases, il y a un “double” . Je dechire la feuille, complete la feuille en fonction des menus prevus , + je compare avec un cahier ou j’ai listé tous ce que tu peux avoir a acheter par catégorie , ce qui peut eventuellement te faire apparaitre que effectivement tu n’as plus d’ampoule de rechange d’avance par exemple …les produits sont en desordre donc
    je SURLIGNE PAR RAYON bleu l’epicerie rouge proteines animales jaune les laitages fromages

    j’établis par saisons des listes de plats
    * noter les entrées qu’on peut faire cette saison
    * noter les plats qu’on aime : roti de porc, poulet, steak haché
    * pour le légumes voir http://www.mincejesuisgourmand.....tes-choses (d’ou j’ai C/C une partie de ma reponse
    * noter les repas speciaux : pizzas, les repa-pates , les repas chinois, les repas croques monsieur, les repas hamburger maison-frites etc …
    * idem pour les desserts
    * faire un premier jet avec des rythme : un repas pates (bolognaises, lasagnes…) , un repas avec des frites , un repas avec poulet roti par semaine ou par quinzaine par exemple selon les goûts de la familles
    * apres tu fais 15 jours de menus que tu feras tourner … bien sur avec souplesse, si le porc est en promo, tu changes le menus! pense aussi aux repas du soir avec la purée de pois cassés , aux lentilles, aux haricots secs … (tu ajoutes toujours oignons et carottes en quantités non negligeables dans les recettes)

    On me reconnais la reine des repas elaborés mais rapides a preparer vu que de nos jours entree/plat avec feculent ET legumes / dessert maison cela devient parait il rare !
    je passe rarement plus de 20 mn a preparer un repas

    Il y a aussi les repas cascades : roti de porc cuit chaud le vendredi , froid le samedi soir, en des avec une poelees de legumes ou des riz courgettes avec du sesame grillé c’est Miammmm!!

    Pour des idées menu n’hesite pas a consulter mon blog il y en a des centaines quasi tous faciles economiques rapides …

    Bises

  14. Satine dit :

    Superbe idée que de planifier ses menus, et il est possible aussi (je tiens cette astuce d’une spécialiste de la diète méditerranéenne, Josée Derrien, qui est excellente dans son domaine) de préparer à l’avance sa marmite de soupe pour tous les soirs de la semaine à venir, marmite dans laquelle évidemment on place des ingrédients délicieux et très variés pour ne pas être lassé au bout du 3e jour. Ne pas hésiter par exemple à y placer aussi des lentilles en plus des légumes.

    Ensuite, quand elle est prête, on la place au frigo et on en retire les louches nécessaires chaque soir, sans se prendre la tête, facile non ?
    Cette technique permet de ne cuisiner qu’une seule fois pour 7 repas.

    Bon appétit !
    Satine

  15. Jolie Satine, tu sais je pense que ce genre de soupe pour la semaine existe depuis … que les femmes font la soupe 🙂
    Ceci dis la dernière génération à peut-être oublié !
    Et ajouter des lentilles en fait un super plat complet, cependant, dans une soupe méditerranéenne , tu dois mettre les légumes secs je jour de la consommation, sinon ta soupe avec les tomates (acide) + les lentilles surie rapidement, je parle d’expérience .

  16. Satine dit :

    Lol Isabelle ! 🙂
    Oui, certaines choses s’oublient au fil des générations, alors il fait toujours bon les rappeler quelquefois…
    La diète méditerranéenne n’est pas ma spécialité, et merci beaucoup pour le renseignement.

  17. Hélène dit :

    J’étais justement en train de lire un article sur les problèmes financiers et comment les gérer (http://www.jetaide.com/dossier.....593-47.htm). Je trouve cependant que vos astuces sont formidables! Ce sont des trucs simples qui économisent énormément!

  18. […] Pour plus de précisions, il y a quelques temps, j’ai écris un article expliquant ma démarche sur le blog d’Olivier Roland « Habitudes Zen« , pour le lire, c’est par ici. […]

  19. Suite à cet article paru il y a quelques mois, j’ai enfin pris la décision de publier mon menu hebdomadaire sur mon blog.

    C’est par ici pour déguster les premières idées de repas à faire en famille :
    http://www.papa-blogueur.com/p.....ce-soir-01

  20. Bonjour Franck et Olivier,

    Sympa cet article sur le planning hebdomadaire des menus, c’est original 🙂

    C’est vrai que ça demande de l’organisation, mais tu dois gagner un temps fou en courses. Et puis faut pas se leurrer, le “qu’est ce qu’on mange ?” C’est un truc qui revient souvent et parfois, ça gonfle !

    J’avais simplement commencé par une liste de plats à faire, mais l’idée du planning appliquée au repas est bonne.

    Tu t’y tiens toujours aujourd’hui ?

    Ah oui, as-tu le nom de ton bouquin sur les 1000 recettes réalisables en moins de 10 minutes ? Ça m’intéresse 🙂

    A bientôt

    Clément

  21. Pas mal, pour ceux qui ne savent pas quoi cuisiner au moment des repas, à suivre mais au début il faut vraiment s'y tenir…

  22. Bonjour Olivier et papa blogueur, et autres lecteurs !

    Super article ! J’approuve à 100 % son contenu, je fonctionne presque exactement sur le même principe !

    Etant constamment a la recherche de mon équilibre Sport / travail / vie personnelle j’ai aussi appris à m’organiser pour la cuisine !

    Sur mon blog ” Le Manageur Sportif” j’ai rédigé un article sur le même thème : ” Comment faire la cuisine au quotidien”.

    Ce que je constate, Papa blogueur, c’est qu’en utilisant notre bon sens on en arrive presque aux même conclusions ! C’est motivant !

    Il y a juste quelques petits détails que je ne fais pas comme toi, ça peut t’intéresser :

    Je planifie mes recettes de la semaine, mais pas toutes ( 2 en général). Je fais ces deux recettes dans des proportions Enoooormes pour en manger le soir, le demain midi au bureau et même le lendemain soir. Le dimanche je cuisine d’avance pour le lundi voire mardi. Le reste du temps j’improvise ou j’utilise les recettes express.

    Je fais les salades de crudités (entrée) sur le coup, mais la salade est toujours lavée à la main le dimanche après le marché. Je suis sûr d’avoir mes vitamines !

    Je fais tout pour me libérer du temps en semaine pour continuer le sport.

    Pour le tronc commun dont tu parles, j’utilise une Checklist qui me permet de vérifier un par un que je ne manque de rien. Ca parait bête, mais sans liste, on oublie toujours quelque chose. Je check donc qu’il reste du riz des pâtes, du jambon, des fruits tout ce qui est indispensable.

    Cela constitue la base de la liste de course à laquelle s’ajoute les ingrédients pour les nouvelles recettes.

    Grâces à cette liste super exhaustive je ne manque de RIEN et je ne fais les courses qu’une fois dans la semaine. OUF ! Je connais des gens qui y vont trois fois (voiture + parking + caisse etc) parce qu’il leur manque une courgette, du riz ou autre choses pour faire leur recette… Quel temps perdu !

    Je me créer progressivement un répertoire de recettes déjà testées et validées. Pour chaque recette je vérifie l’équilibre protéine / glucine / lipide (important pour mon sport). J’ais donc des jolies fiches recettes qui me donnes ENVIE de cuisiner.

    Sur mon blog j’explique comment j’essaie au mieux de concilier sport, travail à plein temps et vie familiale. Et c’est clair que la cuisine est vraiment fondamentale dans tout ça !

    Je laisse le lien de mon article qui je pense, peut compléter le tiens !

    http://www.le-manageur-sportif.....quotidien/

    Bonne continuation !

    Thomas du blog « Le Manageur Sportif »

  23. Jeremy dit :

    Sinon, pour les fénéants comme moi, vous allez sur le site internet de la fabrique à menu sur manger bouger .fr
    Il génère automatiquement des menus c’est cool

  24. Je suis fainéante, gourmande, ai élevé 3 marmots en travaillant, en ne faisant que du fait maison (au point que mon fils m’a dit après sa 1 ere semaine de fac “Maman tu m’a caché que les conserves, c’est bon !) et je partage depuis 7 ans des idées des menus des recettes le plus souvent rapide économique et bonnes avec mes propres photos ( à 99%) et des menus. Mon gros défaut une table des matiere totalement incomplete !!! Faut fouiller

    Avec des mais tester la recette Tajine de poisson : pour les fetes avec la lotte surgelée de picard ou le melange de poisson du meme; au quotidien , meme avec le poisson surgelé “en carré” , du frais … c’est toujours une réussite ! http://www.mincejesuisgourmand.....-et-safran (facile rapide economique si vous choissiez un poisson pas cher et que au curry … en plusieurs années à chaque fois mes invités ont demander la recette et la pratique . Super bon au lait de coco aussi

    Je viens de conseiller ton blog à plusieurs pages FB.

    Tres bonne fin d’année et que 2014 soit pour toi une année selon ton coeur

    Isabelle Miaou (aussi sur développement personnel)

Laisser un commentaire