EconomiesNote : cet article est une traduction de l’article 8 Ways to Make Huge Savings in Your Budget de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Avec l’économie qui ne se porte pas vraiment bien, beaucoup de gens cherchent des moyens d’économiser de l’argent et d’avoir des bases financières un peu plus solides.

Et même si c’est très utile de supprimer certains détails, comme les latte macchiato ou les sacs Gucci, ce dont la plupart des gens ont besoin c’est de grosses économies. Vous savez, des milliers d’euros d’économies, pas 50€ par mois.

Mais vous ne pouvez pas enlever de votre budget des choses telles que la nourriture, l’essence et les services ─ même si vous pouvez dépenser un peu moins d’argent dans ces domaines là, les économies sont en fait assez réduites comparées à certains domaines listés dans la suite de l’article. J’ai donc listé les façons de faire de gros changements, au moins pour un petit moment ─ et qui sait, peut-être même sur le long terme.

Il y aura quelques objections ─ de la part de gens qui ne pensent pas pouvoir changer leurs vies à ce point, ou qui ne le veulent pas. Ca me va ─ je ne prétends pas que ces changements soient valables pour tout le monde. Mais je pense vraiment que l’on peut vivre avec moins, et avec le bon état d’esprit, vous pouvez trouver le bonheur dès maintenant, sans avoir besoin de dépenser d’argent. C’est la clé ─ trouver son contentement en vivant avec peu.

1. Emménagez dans une maison plus petite. Pour beaucoup de gens, le logement est la principale dépense dans leur budget. Cela représente donc la plus grande opportunité de faire des économies ─ si vous vivez dans une maison plus petite, moins onéreuse, vous pouvez économiser beaucoup d’argent d’un seul coup. Évidemment, ce n’est pas un changement que l’on peut faire en une nuit, mais ça vaut le coup de rester attentif à l’opportunité de changer. Commencez à jeter un œil sur des maisons plus petites, en particulier celles qui sont plus proches des endroits où vous devez vous rendre, comme le travail, le supermarché, etc., comme ça vous pourrez faire également des économies sur les frais de transport. Si vous vous débarrassez des choses superflues, vous n’aurez plus besoin d’autant de place (voir mon article sur les façons de désencombrer sa vie). Ce seul changement peut vous faire économiser des milliers par an.

2. Vendez une voiture. Si vous avez deux véhicules (ou plus), envisagez de vendre l’un deux pour économiser de l’argent. On peut souvent s’en sortir avec un seul véhicule si on s’organise correctement. Ma femme et moi (et nos six enfants) l’avons fait, et nous avons réussi à survivre avec seulement une familiale. Bien sûr, par moments ca serait sympa d’avoir deux voitures, mais ce n’est pas une nécessité. Au fait, nous l’avons fait alors même que nous travaillions tous les deux et que nos six enfants avaient école, garderie, entrainements et matchs de foot, leçons de musique, et autres. Prenez l’argent que vous gagnez en vendant votre voiture et utilisez-le pour rembourser une partie du prêt de la voiture qui reste ─ ou utilisez-le pour payer une dette aux intérêts plus élevés.

3. Prenez une voiture plus petite, d’occasion. Que vous ayez déjà une seule voiture, ou que vous décidiez que vous avez absolument besoin de deux véhicules ou plus, vous pouvez diminuer la taille de votre voiture pour qu’elle vous coute moins. Vendez votre voiture, et cherchez-en une plus petite, un modèle d’occasion qui fonctionne bien (2-3 ans de préférence) et qui coûte moins que celle que vous possédez actuellement. Là encore, vous pouvez économiser des milliers d’euros chaque année.

4. Arrêtez de payer des intérêts. Certaines personnes payent de milliers d’euros d’intérêts chaque année. Je suis heureux de dire que je paye aujourd’hui zéro intérêt, après m’être libéré de mes dettes l’an dernier. Ce n’est pas toujours possible pour tout le monde, mais ce sont d’énormes économies potentielles pour beaucoup d’entre nous. La clé est d’arrêter de s’endetter davantage, et de rembourser vos anciennes dettes aussi rapidement que possible. Rembourser mes crédits à la consommation était la priorité, mais nous avons aussi payé nos prêts pour la voiture et acheté nos deux derniers véhicules en cash. Là encore, ce n’est pas possible pour tout le monde, mais je le recommande fortement à tous ceux qui peuvent le mettre en place.

5. Arrêtez d’acheter des choses superflues. C’est dur, mais si vous voulez sérieusement faire des économies, vous devez au moins y penser. Essayez de noter vos dépenses pendant un mois, et à côté de chaque dépense notez celles qui sont de pure nécessité : courses, essence, factures de services, médicaments, docteur, etc. Le reste est superflu ─ les habits et les chaussures dont vous n’avez pas vraiment besoin, les gadgets électroniques, les magazines, le café gourmet, etc. Si vous cessiez d’acheter ces choses, au moins pendant un temps, vous remarqueriez d’importantes économies.

6. Arrêtez de voyager. Si vous voyagez plusieurs fois par an, ou rien qu’une fois par an, vous pourriez économiser des milliers d’euros en ne voyageant pas. Avant l’an dernier, je n’avais pas voyagé depuis 7 ans, et ça ne m’a pas causé grand mal. Vous pouvez vous relaxer et faire un break par rapport à votre travail sans devoir pour autant quitter la maison, si vous apprenez à vous satisfaire de là où vous êtes. Je ne dis pas que vous ne devriez plus jamais voyager, mais si les revenus baissent, pensez à prendre un répit pendant un an ou deux. Chaque voyage coûte des milliers, en fonction de la distance et de la durée de votre voyage, donc cela représente d’énormes économies potentielles pour certaines personnes.

7. Réduisez les distractions/ loisirs. Beaucoup de gens ont beaucoup de distractions ─ des soirées avec des amis, la famille ou des collègues ─ et ces dépenses peuvent vraiment se cumuler. N’ayez pas tant de distractions, ou du moins économisez de l’argent en les diminuant ou en sautant les apéritifs hors des repas. De la même façon, si vous dépensez beaucoup d’argent pour sortir ─ au cinéma, au théâtre, au resto, au bar, en boîte, etc. ─ vous pouvez réfréner cette habitude et économiser pas mal d’argent. Sachez que vous n’avez pas besoin de dépenser d’argent pour vous amuser !

8. Supprimez les abonnements. Chaque petit abonnement que vous avez est une dépense minime ─ s’abonner à un magazine coûte peut-être 20 à 30 euros par an, par exemple, et l’abonnement à un service en ligne n’est peut-être que de 5 à 20€ par mois. Mais si vous vous désabonnez à trois magazines et 4 services en ligne, et que supprimez un de vos téléphones portables ou un abonnement au câble (si vous n’avez pas réellement besoin d’un de ces services), vous pourriez économiser 1000€ par an. Certaines personnes ont même encore plus d’abonnements et peuvent économiser des milliers. C’est peu par rapport à certains points abordés au-dessus, mais ça vaut le coup d’y penser.

Quelles sont vos idées pour diminuer un budget et économiser beaucoup d’argent? Partagez  et commentez !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

comment faire des economies, comment faire des economie, faire des economies tous les jours, comment faire des économies d\argent, comment faire des économies dargent, comment faire des economies et remettre ses comptes a zero, faire des economies, faire economie

Tags: , , , , ,

29 commentaires on 8 façons de faire d’énormes économies dans votre budget

  1. Anthony dit :

    Donc si on résume, pour faire de grosses économies il faut arrêter de vivre ?! Bon je grossis le trait, mais alors que je suis généralement d’accord avec ses billets, les points 1, 6 et 7 me font légèrement bondir. Ou alors, il s’adresse à ceux qui ont de gros problèmes d’argent. Pour les autres points, je ne peux qu’acquiescer.

  2. jean marc dit :

    Bonsoir,merci pour ces conseils precieux.Personnellement j’ai evite le dossier de surendettement en mai 2011.L’urgence des decisions a prendre vous donne des forces insoupconnes.je ne mange plus au self depuis, un sandwich a midi,la voiture le moins possible,bus et velo systematiquement si beau temps ( environ 18 kms aller retour).par contre isolement social tres dur et culpabilite envers mon fils de15 ans.

  3. DUDLEY dit :

    Après que mon mari et moi ayons perdu notre société, nous avons vécus pendant quatre ans avec le minimum, j’avais un budget de 60euros par semaine pour 4. J’ai appris à économiser, nous mangions frais tous les jours, je n’achète désormais plus de superflue et cela a allégé ma vie de cette « pollution d’achat » dont je ne me rendais pas compte.
    Maintenant je prépare ma liste de produits frais, cela me coûte moins cher que de faire un plein au supermarché. Je n’achète plus de produits d’entretien (une demie tablette de lave-vaisselle suffi), plus de magazines sauf un seul que j’aime vraiment. J’achète d’occasion sur Internet et je fais de superbes affaires. Je fais des gâteaux plutôt que d’acheter des paquets de biscuits (qui coûtent très cher), nous buvons de l’eau au lieu de boissons sucrées. Je demande à mes amis et ma famille de m’acheter à Noël et à mon anniversaire quelque chose dont j’ai vraiment envie ou besoin. Dorénavant je déteste le gaspillage et ma vie est devenue plus légère, plus agréable.

  4. Franchon dit :

    Il s’agit là effectivement de conseils pour faire d’énormes économies sur des dépenses qui dépendent déjà d’un budget énorme ! posséder 2 véhicules / voyages / qui dit intérêts dit emprunts donc budget initial (en général) / …. je préfère penser aux dépenses quotidiennes : se tenir à un budget fixé sans céder aux tentations / apprendre à baisser et lever les yeux dans les rayons des magasins / payer en billet – monnaie plutôt qu’en carte pour avoir une vision transparente de ce qui sort de la poche….. et profiter de la vie, des moments de bonheur qu’elle nous présente chaque jour, sortir s’oxygéner, découvrir des prestations culturelles gratuites… …

  5. Samia Chombeau dit :

    Faire des enveloppes comme nos anciens faisait sa donne toujours une limite à ne pas dépasser par mois (loisirs, sortie etc…. )

  6. chahine dit :

    Bonjour Olivier et merci bcp pour le partage des conseils vraiment c’est ce qu’il faut faire pour tout le monde et même si on n’a pas de problème d’argent et faire une enveloppe de que nous avons économisé pour aider surtout nos proches et les membres de notre famille qui n’ont pas assez pour vivre aisément vous savez si on suivait cette route je vous promet qu’il n’y aura plus de pauvreté au monde je vous souhaite une bonne continuation

  7. Bonjour Olivier et merci bcp pour le partage des conseils vraiment c’est ce qu’il faut faire pour tout le monde et même si on n’a pas de problème d’argent et faire une enveloppe de que nous avons économisé pour aider surtout nos proches et les membres de notre famille qui n’ont pas assez pour vivre aisément vous savez si on suivait cette route je vous promet qu’il n’y aura plus de pauvreté au monde je vous souhaite une bonne continuation.

  8. Nathalie dit :

    Bonjour Olivier,
    Tes conseils sont judicieux. Je pense qu’il est primordial de faire attention à son budget pour vivre sereinement ; ma devise est de gagner toujours plus que ce qu’on dépense et de mettre au minimum 10% de son salaire de côté en début de mois avant de commencer à payer ses factures ou autres.
    Je vais appliquer la méthode traditionnelle de l’enveloppe, comme ça je suis sûr de m’en tenir à mon budget et de ne pas céder à la tentation…

  9. Anonyme dit :

    A une période, j'avais testé le point N°7 et je ne sortais quasiment plus. Résultat : des économies, certes mais je déprimais et du coup mon travail marchait moins bien, d'où moins d'argent qui rentre… : / Un peu contre productif au final.

  10. Dominique Genest dit :

    D'abord merci pour ce blog intéressant, inspirant pour vivre mieux, plus détendu et heureux. Quand j'ai envie de m'acheter quelque chose, je me demande si j'en ai vraiment besoin, et je me rends compte que je peux être heureuse sans cela; je me fais du bien avec des choses qui ne me coûte rien: je vais marcher dans la campagne en humant les parfums de la nature, en étant présente à mes sensations physiques à partir des cinq sens; j'appelle une amie avec qui je me sens bien ou qui a besoin de parler, je prends des couleurs et je barbouille sur une tout ce que je trouve, je cuisine quelque chose qui me fais envie avec ce que j'ai sous la main, j'invente… je vais à la bibliothèque et je lis des livres pour enfants…etc.

  11. Caro dit :

    Une astuce supplémentaire : regarder ses comptes tous les soirs… ça marche pour devenir plus attentif à ses dépenses 🙂

  12. Edwige dit :

    Je suis d’accord avec le point numéro 5. J’ai fait pas mal d’économies en arrêtant d’acheter des vêtements et des objets dont je n’avais pas besoin. Pour les équipements nécessaires pour faire du sport, je mise sur les fins de série qui sont 30 à 40% moins chères et tout aussi performantes.

  13. merci pour cet article don't l'importance n'est plus à démontrer. Personne à mon humble avis ne peut nier l'importance de l'épargne. Pour ma part, je pense que, pour mieux économiser, il faut au préalable accepter son niveau de vie. une fois le niveau de vie accepté, vivre comme si on avait un niveau de vie inférieure. de cette manière je crois fermement que tout va couler comme l'eau de roche.

  14. rezo dit :

    on fait plus rien si on ecoute ton article le but n’est pas de faire des economies mais de gagner plus!

  15. camille dit :

    Et quand, on vit avec le minimum depuis toujours, on réduit quoi ?
    Perso, je ne me sens pas concernée par cet article, il ne m’apprend rien en matière de faire des économies.

  16. Thibault dit :

    Bonjour,

    ce sont effectivement des sources d’économies très importantes que vous présentez. C’est même drastique! Enfin quand on est au pied du mur un euro est un euro…
    Merci pour ces conseils.

  17. Judicaël dit :

    Bonjour,

    Même si certaines de ces astuces pour économiser ne sont pas faciles à mettre en place, je retiendrais les plus intéressantes à mon gout :

    – arrêter de payer de intérêts. Ce n’est pas facile à faire pour un crédit immobilier, mais tout à fait d’accord pour tout le reste, y compris la voiture. Il est important d’éviter au maximum le crédit

    – voyager moins. C’est tout à fait possible de trouver des activités à proximités et de limiter ses déplacements.

    – arrêter les abonnements. Je pense notamment aux magazines. Achetez uniquement les exemplaires qui vous intéressent ou empruntez les à la bibliothèque

    Salutations

  18. lilou dit :

    Je pense que certaines de ces astuces sont très intéressantes à suivre mais un temps seulement car pour réduire son budget il n’est pas utile de se couper du monde.
    Pour moi nous avons des milliers de possibilités de payer moins cher, bien que cela inclus de payer tout de même 🙂
    Cela demande quand même de faire quelques sacrifices mais il faut les positiver.
    Dès que j’ai le temps, je remplace mes déplacement en voiture par la marche. Au début je trouvais ça casse pieds puis je me suis dis qu’en plus de faire des économies je faisais du sport et donc du bien à mon corps.

  19. george dit :

    On peut faire de grosses économies dans le choix du mode de déplacement.

    Qui plus est , en se faisant une santé: courir.

    D’abord courir avec de petites pointures , car ceux qui vivent sur un long pied sont dépensiers.

    Le choix de celui qui précède le coureur est primordial.

    Il vaut mieux choisir de courir derrière un taxi que derrière un bus.

    ça pollue moins, ça va plus vite car le taxi roule plus vite que le bus!

    Pour ceux qui ont la fringale ,courir en mettant les pieds dans le plat permettent de gagner du temps, la nourriture étant plus vite arrivée.

    Il est pourtant déconseiller de manger sur le pouce,car c’est impossible d’ingurgiter dans cette position un bol de soupe par exemple!

    J’espère que ces remarques pertinentes auront retenu votre attention.

  20. mrhuggy dit :

    bonjour,

    Rien que le fait de vendre sa maison par soi-meme vous fera faire des economies non negligeables c’est a dire de ne pas passer par une agence immobiliere!

    Mais il y a pleins de moyen de faire des economies….

  21. Anonyme dit :

    C’est vrai qu’il y a un max de moyens pour faire des économies. Les arguments de l’article sont tout à fait pertinent. Au fond il s’agit avant tout de changer de mentalité. On ne vit que par la consommation et l’apparence, en modifiant cela, la moitié du chemin est fait. On peut vivre comme cela sans pour autant être un radin !

  22. Bachco dit :

    J’étais venu sur ce site il y a quelque temps (2 ans maintenant)à cette époque je me considérais comme un acheteur(consommateur) compulsif (j’achetais tout sans un réel besoin derrière) et après avoir fait un tour sur ce site et d’autres sites anglais.

    J’ai fini par constater que l’entourage (amis, famille etc) y était pour beaucoup, en effet mes ami(e)s et moi avions pris l’habitude d’aller nous promener de façon récurrente dans des endroits (magasins de shopping, les restaurants, les cinémas…).

    Alors j’ai dû faire un dur choix : entre des ami(e)s qui me maintenaient dans une habitudes qui ne me convenait plus et le désir de changer, tout en les gardant.

    Malheureusement ou heureusement (tout dépend du point de vue)certains sont partis et d’autres ont adoré la personne que j’étais devenue.

    Comment j’ai fait ?

    Je me suis donné deux semaines pour déceler mes défauts :

    constat fait :

    -je n’étais pas très matinal
    -mes journées n’étaient pas du tout organisées
    -je passais beaucoup de temps sur internet 10h par jour(surtout les sites d’achat)
    -je me couchais très tard
    -que je n’avais pas lu un livre depuis 6 ans
    -je n’avais pas d’objectif identifié dans la vie (ni à court terme et ni à long terme)
    -je ne faisais aucun effort physique
    -je ne m’instruisais plus
    -je passais mon temps à acheter des choses futiles (je regrette par la suite de l’avoir fait).
    -je n’étais pas heureux
    -je passais mon temps à regarder des séries US
    -j’étais égoïste, nombriliste, narcissique

    Remède :

    J’ai pris deux feuilles (A4) sur l’une j’ai choisi comme entête : « Gestion du temps »

    En effet mes journées devaient désormais être rigoureusement encadrées, j’ai reporté sur cette feuille les cinq jours de la semaine, en gardant le samedi et dimanche comme journées « free day » pour pouvoir faire ce que je veux : jouer au foot, me promener, etc.

    Alors du LUNDI au VENDREDI je lève à 7h30 au lieu de 10h habituellement.
    Après être sorti du lit première chose à faire quelques étirements et 10 pompes, faire mon lit, douche et petit-déjeuner.
    8h20 : j’allume mon ordinateur (avec un chrono, à la fin duquel l’ordinateur s’éteint immédiatement)ce qui m’oblige à me concentre sur les tâches qui je suis listées la veille au soir sur un petit papier que j’ai collé sur le bas du moniteur de mon d’ordinateur.

    8h à 11h :
    je vérifie mes candidatures envoyées et on faire de nouvelles, chercher des formations…

    12h à 13h :
    je prends une pause, pour manger, envoyer des messages etc.

    13h à 16h :
    je sors pour visiter les boites d’intérimaires, obtenir des conseils, effectuer des recherches sur la formation que j’ai choisi de faire, en côtoyant des professionnels du métier auquel j’ambitionne de me former.
    De retour à la maison je fais le bilan de ma journée aux alentours de 17h : ce que j’ai fait, est-ce que j’ai respecté la liste que j’avais confectionné la veille.

    17h à 19h :
    je m’initie à la guitare, aux échecs, lire des livres, faire du sport, préparer ma liste pour le lendemain, apprendre des langues (anglais, espagnol et le chinois).

    23h à 23h40 :
    quelques exercices physiques, lecture pratiques..

    23h50 : dodo et bonne nuit après une journée chargée.

    Voilà comment est rythmé mes journées désormais : du lundi au vendredi (aujourd’hui).

    PS: j’apporte des modifications à chaque fois qu’un objectif est atteint, exemple lorsque j’ai retrouvé du boulot j’ai effacé la tâche du matin à savoir « consulter les sites d’annonces, envoyer mes candidatures » pour les remplacer par d’autres.

    Ma deuxième feuille (si vous vous souvenez j’avais dit que je prenais deux feuilles A4)

    Donc la deuxième feuille A4 : sur celle-ci je choisi comme entête qu’on peut prendre comme un « calendrier de résultat » ou comme « date d’échéance des objectifs fixés »

    J’écrivais plusieurs colonnes intercalées par des lignes mes objectifs qui me tenaient à cœur.

    -colonnes pour les objectifs
    -colonnes pour les démarches (comment s’y prendre, quelles sont les connaissances pour y arriver, à qui s’adresser…)
    -colonnes pour le début de l’objectif
    -colonnes pour le délai que je me suis fixé pour réaliser l’objectif
    -colonnes pour la date d’échéance de l’objectif
    -colonnes pour le bilan : pourquoi j’ai réussi et pourquoi j’ai échouer
    -lignes : elles servent de repères : sur une semaine, un moi, six mois ou une année (tout dépend du temps que l’on octroie au projet et le temps nécessaire pour le réaliser).

    Mes constats positifs :

    -je suscite plus de confiance de la part de mon entourage (mes parents, frères/soeurs, mes nouveaux ami(e)s)
    -j’ai gagné en force, courage et confiance
    -j’étais plus heureux car je savais que je ne dépensais pas mon temps inutilement, car mes objectifs se soldaient par des succès inattendus.
    -des économies faites : j’ai pu passé mon permis, acheté une voiture, avoir enfin mon appartement.
    En effet j’ai constaté que par an je gaspillais environ 1300€ sur les habilles, restos, cinémas, sorties, voyages…(la liste est longue), ça multiplier par deux (car cela fait deux ans maintenant que j’ai abandonné ce comportement néfaste).
    -j’ai un bon niveau en anglais et espagnol (chose qui me semblait impossible lorsque j’étais à l’école).
    -je suis adhérent d’une association d’aide aux enfants issus de milieux défavorisé.
    -ce comportement que j’ai adopté est devenu un réflexe, je n’ai plus besoin de faire des listes ou quoi que ce soit d’autres.

    PS : la leçon retenue est que pour avancer dans le vie, il est nécessaire de se fixer un haut niveau conviction morale.

    Et maintenant que je relis votre blog, je me dis que le véritable poids de ce blog ne vient pas des messages qu’y sont publiés mais de l’usage que le lecteur décide d’en faire.
    au début en lisant ce blog j’y voyais une liste de contraintes sans intérêt (à quoi sert la vie à part la vivre à font la caisse, ainsi raisonnait mon esprit de l’époque).

    ALORS MERCI DU FOND DU CŒUR!

  23. marie dit :

    Bonjour,

    Je ne le sens pas concernée par cet article.
    Il est écrit par quelqu un qui a déjà un bon revenu.
    J agis et vis selon les principe énoncés.
    Total isolement social,vacances une semaine par an et encore….pauvreté culturelle…..et j en passe.
    Pas évident ce régime de survie surtout avec un ado.

  24. Jean dit :

    Du grand n’importe quoi. Effectivement arreter de vivre permet de faire des economies, quelle grande decouverte. Finalement si je comprends bien l’article, il ne faut vivre que pour l’argent. Belle mentalite bravo. Quelle tristesse surtout. Manifestement l’auteur doit avoir un esprit tres borne, surtout quand il preconise d’arreter de voyager.

  25. patrice dit :

    L’article résume bien: Il faut éviter tout endettement et se diriger vers une sobriété heureuse
    patrice

  26. steven dit :

    Si j’ai un conseil à donner c’est celui dans la mesure du possible d’accéder à la propriété car bien souvent dans la plupart des grandes villes un remboursement de traites de crédit immobilier a un coût inférieur à un loyer et ce même en considérant les intérêts.

  27. lala dit :

    Nous faisons tout cela mais pas par choix. Je cuis mon pain avec de la farine qui coûte 80 cents. Avec deux paquets nous pouvons faire 6 pains et j’économise environ 15 euros par mois en pain après la cuisson, soit 180 euros l’année. Nous pouvons rarement manger au restaurant, faire des sorties car nous calculons nos dépenses au centime près.
    On ne doit pas dépenser 60 euros par semaine de courses (alimentation, couches etc …) et 30 euros par semaine d’essence car nous habitons en martinique où la voiture est nécessaire.
    On arrive cependant à faire des économies, de l’ordre de 50 à 100 euros, ce qui n’est pas négligeable. Mais ce n’est pas facile .

  28. Michelle dit :

    Bonjour – moi, je fais très attention à mes dépenses, non par manque de moyens, mais par principe, par respect pour les membres de ma famille proche qui doivent se « serrer la ceinture » en permanence. Alors plutôt que de dépenser pour n’importe quoi, à tort et souvent de travers, je préfère aider mon fils moins aisé et son garçon.
    J’ai trouvé un truc formidable qui ne change en rien à ma façon de vivre : j’ai acheté un super-cochon-tirelire à un vide-grenier.
    Lorsque j’ai envie de m’acheter quelque chose de pas très utile et encore moins bon pour ma santé (style gâteau ou autre gadget complètement inutile)… seulement une fois par jour, je me retiens de l’acheter, je relève le prix de ma retenue (c’est à dire de ce que je n’ai pas acheté) et dès que je rentre à la maison, je mets cet argent dans mon cochon….. vous seriez étonné de ce que cela représente en fin de mois…. et pourtant, je n’aurai (pratiquement) rien changé à mes habitudes.

  29. Maxime L.K. dit :

    Je me posais une grosse question assez contradictoire après avoir lu cet article:
    l’argent n’attire-t-il pas l’argent ? Le mieux vivre, pour vivre mieux. Bien-sur il faut éviter les dépenses superflues, mais sur mon principe je suis passé de 900 € de revenu par mois à plus de 2000€ en changeant juste ma façon de penser et de vivre.

Laisser un commentaire

165 Partages
Partagez145
Tweetez20