« Souvenez-vous qu’il n’y a pas de code plus rapide qu’aucun code. » – Guide de programmation de Taligent

Travail par le videNote : cet article est une traduction de l’article There’s No Task Easier Than No Task de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Quelle est la façon la plus rapide d’enlever une tâche de votre liste de choses à faire ?

Simplement en la supprimant… ou ne l’y mettant pas dès le début.

Quand nous lisons des articles et des livres sur la productivité, la façon d’arriver à faire des choses, ce n’est pas parce que nous voulons être hyper-efficace ou aussi rapide que Speedy Gonzales. C’est parce que nous aimerions accomplir un Truc Exceptionnel.

Ce qui est une bonne chose. Mais nous devons nous souvenir de ceci : n’essayons pas d’être productif simplement pour être productif. Focalisons-nous sur le fait de faire le travail (ou encore mieux : de faire simplement ce que nous aimons).

Et la meilleure façon d’y arriver est de simplifier les choses autant que possible. Quel est le plus petit nombre d’étapes requis pour y arriver ? Comment pouvons-nous supprimer le travail pénible, les distractions, les réunions obsolètes et les tâches inutiles ?

En omettant de les faire.

Rayez-les de votre liste, ou rendez leur présence plus compliquée. Faites passer un test à chacune des tâches qui intègre votre liste : est-ce réellement nécessaire ? Est-ce que je serai content de l’avoir fait, quand j’aurai fini ?

Parce que ne pas le faire du tout est souvent la meilleure façon de procéder.

« Les composants les moins chers, les plus rapides et les plus fiables d’un système informatique sont ceux qui n’y sont pas. » – Gordon Bell

Tags: , , , ,

6 commentaires on Il n’y a pas de tâche plus simple qu’aucune tâche

  1. Ric dit :

    Je suis d’accord que le fait de rayer certaines taches barbantes soit recommandé lorsqu’elles ne sont pas utiles mais quand elles ne le sont pas, malgré le fait qu’on ne soit pas très motivé pour les faire, elles doivent toujours figurer dans le to-do list. Moi je conseille aux gens de commencer par ces taches avant de s’attaquer à celles que l’on aime réaliser!

  2. Luc dit :

    Bonjour Olivier,

    Effectivement, ça tombe sous le sens !
    Et c’est vrai qu’on peut parfois se demander si on ne fait pa

  3. Luc dit :

    (Suite de mon commentaire)
    On peut se demander si on ne fait pas des choses qui n’ont finalement que très peu, voire pas de valeur ajoutée…
    Il semblerait alors judicieux de s’en débarrasser, soit en les automatisant, soit en les déléguant, soit en y renonçant…
    Merci de ce rappel à l’ordre
    Prends soin de toi
    Luc Mister No Stress

  4. yao kossonou dit :

    Merci Olivier.

  5. Yannick dit :

    Bonjour Olivier,

    Je crois que l’homme, d’un point de vue général, aime beaucoup “perdre” son temps ou plutôt le combler, nous courons après les différents RDV, projets … en oubliant de nous focaliser sur l’essentiel ; c’est à dire les choses qui nous apporte de réels résultats.
    Je pense que tu connais l’expression : “les choses sont si simple à compliquer et si difficile à simplifier”

    Pour moi, être productif commence par une bonne organisation.
    A très bientôt
    Yannick

  6. Annick PLASSE dit :

    C’est évident et pourtant on oublie souvent ce geste simple.
    Je suis plutôt adepte de classer par ordre de priorités TTU TU Urgent .
    Cela me permet de me focaliser sur l’essentiel .
    A très bientôt
    et merci à toi Olivier.
    Bonne Année 2013 ZEN et PROSPERE
    Anne

Laisser un commentaire