“Les mains vides je suis entré dans le monde
Pieds nus je l’ai quitté.
Ma venue, ma sortie –
Deux simples choses entremêlées”

~ Kozan Ichikyo

Pieds nusNote : cet article est une traduction de l’article The barefoot philosophy de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Hier matin j’ai couru quelques kilomètres avec mes Vibram Fivefingers, conçues pour imiter les sensations des pieds nus.

Et ensuite j’ai enlevé mes Fivefingers minimalistes, et j’ai couru complètement pieds nus pendant un demi-kilomètre. C’était libérateur.

Ensuite, j’ai marché pendant quelques heures, enlevant mes sandales pour la majeure partie de la promenade. Aujourd’hui j’ai à nouveau marché pieds nus. Il y a une sensation dans le fait de marcher pieds nus qui est légère, gratuite, simple et joyeuse.

Imaginez de marcher pieds nus sur de l’herbe épaisse, ou sur du sable frais la nuit. Ce sont des sensations merveilleuses, que les marcheurs en chaussures ne peuvent pas apprécier.

J’ai réalisé que marcher pieds nus est une métaphore parfaite de ma philosophie de la vie : la philosophie des pieds nus.

Quand vous marchez pieds nus, vous vous mettez à nu, vous simplifiez, vous devenez un minimaliste.

C’est une philosophie difficile à expliquer, parce que les autres la jugeront souvent comme bizarre, “hippie” (comme si c’était une mauvaise chose), peu pratique. Elle est pourtant très pratique, et bien qu’elle puisse effectivement être bizarre, elle est également belle.

C’est la vie simple, tout simplement.

La Philosophie des Pieds Nus

Pour vous engager dans la Philosophie des Pieds Nus, vous n’avez pas besoin de marcher pieds nus. Encore une fois, c’est une métaphore sur comment vous pouvez vivre votre vie, et ces principes peuvent être appliqués à tout ce que vous faites.

  • Légèreté : Quand vous êtes pieds nus, vous vous sentez léger, et vous n’êtes pas encombré d’un fardeau. Dans tout ce que vous faites dans la vie, si vous pouvez vous sentir léger, c’est une sensation merveilleuse. Pensez à voyager léger, ou a arriver dans une nouvelle ville sans trop de choses.
  • Liberté :  En marchant pieds nus, vous vous sentez libre, sans les restrictions des chaussures. Au moins vous avez de fardeaux et de restrictions dans votre vie, au plus vous êtes libre. Pensez à comment il serait facile de voyager, ou bouger, ou changer d’emploi, ou faire quelque chose avec un ami au milieu d’une journée de travail.
  • Nu : Sans chaussures, vous vous sentez un peu nu, et être nu en public est effrayant. Mais c’est également un sentiment enivrant, et une fois que vous êtes habitué à cette nudité, c’est assez fun. Le fait de bloguer peut vous faire ressentir cela – vous vous exposez au monde, nu, et c’est effrayant au début. Faire quoi que ce soit de différent, quand vous dévoilez une partie de vous-même, est comme d’être nu. Mais vous vous y habituez, et cela devient… pas si effrayant.
  • Plaisant : L’objectif de marcher pieds nus est le plaisir de ressentir la surface en dessous de vos pieds. Ces sensations sont merveilleuses : froid, chaud, texturées, pelucheux, doux, rugueux. Dans tout dans la vie, si vous pouvez ressentir pleinement les sensations de ce que vous faites, c’est une chose fabuleuse. Pensez à la sensation de manger, de nager, de laver votre vaisselle, d’être assis sous un porche venteux, de vous reposer dans l’herbe sous le soleil, d’embrasser sous la pluie.
  • Conscient : En marchant pieds nus, vous êtes davantage conscient du sol sur lequel vous marchez – quand vous êtes chaussé, vous pouvez marcher pendant des kilomètres sans vraiment penser aux surfaces sur lesquelles vous voyagez. Dans tout ce que vous faites, augmenter votre conscience de votre environnement est une chose désirable. Pensez à marcher dehors plutôt que d’être dans une voiture, ou d’éteindre votre téléphone portable pour parler aux personnes autour de vous ou de faire attention à la beauté qui vous entoure.
  • Présent : La beauté de marcher pieds nus est que cela vous ramène au moment présent. Il est difficile de rester bloqué sur l’éventuel affront de quelqu’un d’autre plus tôt dans la journée, ou de vous inquiéter à propos de ce qui peut se passer plus tard, quand vous marchez pieds nus. Dans tout ce que vous faites, si vous pouvez rester dans le moment présent, vous vivrez la vie à son plein potentiel, et vous aurez moins de chance de rester bloqué dans la colère, ou d’être consumé par les inquiétudes ou stressé par les évènements à venir.
  • Non-conformiste : Une des choses les plus difficiles à propos de marcher pieds nus n’est pas la température ou la douleur possible causée par les cailloux, c’est la non-conformité de tout cela – c’est d’être inquiété par le fait que les autres penseront que vous êtes un pauvre type, ou un SDF, ou une espèce de dangereux radical. Et pourtant, j’ai appris à assumer mon coté non-conformiste, pour savourer le fait d’être un peu différent, pour être fier de ne pas être un de ces moutons. Il n’y a rien de mal à casser des normes sociales, si c’est pour de bonnes raisons.
  • Non-consumériste : Les entreprises de chaussures détesteraient s’il y avait un mouvement majeur de la marche à pieds nus, parce qu’il n’y a pas de produits qu’elles pourraient vous vendre comme une solution. Cela n’est pas vrai de l’écologie – il y a des dizaines et des dizaines de produits verts qui font gagner des millions aux entreprises. Je crois en le fait d’abandonner ses chaussures comme je crois en le fait de laisser tomber tout type de produit que vous avez acheté comme une solution aux problèmes de la vie. La vie est meilleure avec moins, pas avec plus, et quand vous pensez à vous-même comme à un humain plutôt que comme un consommateur, vous vous libérez du cycle sans fin de gagner et acheter et utiliser.
Comment Vivre une Vie à Pieds Nus

La philosophie ci-dessus est bien, et elle peut intéresser certains, mais ce que vous voulez est un guide pratique, non ?

Je ne vais pas vous le donner. Il n’y a pas de solution qui convienne à tout le monde, tout comme il n’est pas désirable que votre vie soit prescrite par quelqu’un d’autre. Le plus important est de le faire par vous-même, sans acheter un de mes livres ou en le faisant exactement comme moi.

Vivez cette philosophie petit à petit, et voyez si vous l’aimez. Cela prend un peu de temps de s’ajuster à cette approche, mais c’est délicieux à la fin.

Quelques choses à considérer et essayer, cependant :

  • Essayez de marcher pieds nus (astuces, faq).
  • Débarrassez-vous de quelques boîtes d’objets inutiles aujourd’hui.
  • Quand vous quittez votre maison, prenez moins avec vous que d’habitude.
  • Quand vous vous inquiétez à propos du futur ou du passé, respirez, et concentrez-vous sur votre inspiration et votre expiration.
  • Quand vous sentez que vous voulez acheter quelque chose, faites une pause. Puis pensez à comment vous pouvez vivre sans l’acheter.
  • Prenez du temps pour apprécier pleinement quelques plaisirs simples aujourd’hui : savourer lentement une petite portion de quelque chose de délicieux, regarder la nature, passer du temps avec quelqu’un que vous aimez, marcher.
  • Essayez quelques amusements minimalistes.
  • Pensez à des restrictions que vous vous imposez à vous-même, et voyez si vous pouvez vous débarrasser de quelques-unes.
  • Souriez, et respirez.
  • Le plus important de tout, soyez présent et appréciez la vie.

Crédit Photo NMR Photo

Recherches utilisées pour trouver cet article :

vivre pieds nus, vivre pied nu, vivre pieds nu, marcher pied nu, pieds nu, marcher pieds nus, pieds nus, pied nu

Tags: , , , , , , , , , ,

21 commentaires on La philosophie des pieds nus

  1. Mik_wikoach dit :

    Très joli philosophie que je pratique souvent en été (seulement vu qu’il fait froid en france métropolitaine) mais que je pratiquais encore plus à la Réunion. L’herbe mouillé de rosée le matin est des plus agréable.

  2. Stéphanie dit :

    Hmm, si nous pouvions faire comme cela toute l’année, je suis certaine que tout le monde serait naturellement plus détendu… Merci pour cet article !

  3. Fabrice dit :

    Excellente Philosophie que celle décrite dans cet article

    Pour la mise en pratique,je vous renvoie au site des barefooteurs/euses (il est en français)

    http://www.le-rib.com/portal

    C’est en effet un excellent moyen de lutter contre le
    stress et la morosité tout en se faisant du bien

    Fabrice

  4. Christian dit :

    Bonjour Olivier,

    Quelle belle métaphore ! On a , en effet, l’habitude de “trimbaler” avec soi tous ses problèmes. Allégeons nous. Comme tu le dis dans le paragraphe non-conformiste, nous pouvons sortir de la masse. Etre différent ne signifie pas être anormal. j’adore cette philosophie vivre avec moins pour vivre mieux ! Stop à la course…sauf pied nu.
    Amicalement
    Christian

  5. Patricia dit :

    MILLE MERCIS pour cet article. methode Utile pour apprendre à VIVRE MIEUX en dépensant moins, en consommant moins. Pat

  6. AnnaIvanka dit :

    Trop beau… et trop utile! En se libérant de tout se que nous “serre” (serrer ou serre) on est toujours plus heureux.

    Je vous propose à voir aussi: http://www.zen-massage-bien-etre.com/se-mettre-nu/

    Merci pour cet article

    Cordialement

    Anna

  7. Ahmed dit :

    Bonjour Olivier,
    “Pieds nus” est une philo qui marche très bien aujourd’hui,surtout avec ce matérialisme qui gouverne notre monde et le conduit vers l’enfer des guerres et du stress et de la dépression.Je pense que l’Islam est un remède très efficace à toutes ces maladies graves,car il est pour une vie simple et gaie et contre la course derrière la matière comme annonce votre philo “pieds nus”.

  8. Céline dit :

    J’aime beaucoup cette philosophie. Le plus souvent possible, je suis pieds nus. Que ce soit pour une soirée, un bowling ou une randonnée à vélo c’est merveilleux.

    • Patrick dit :

      Aller pieds nus c’est le bonheur, je vis toujours ainsi, je ne conçois pas de perdre le contact direct avec notre terre mère nécessaire à mon équilibre .

  9. Bonjour,

    Très intéressant cet article.
    C’est incroyable le nombre de similitude qu’on peut faire avec la liberté d’avoir les pieds nus.

    Le problème avec ça, c’est qu’au bout de quelques minutes, peut-être quelques heures, on l’oublie. C’est pour cela que j’ai réalisé quelque chose d’assez intéressant qui me permet de toujours me plonger dans un état de sérénité ou inversement à me stimuler pour avancer. Ce que j’ai fait, c’est juste afficher à quelques endroit stratégique de mon lieu de vie, des éléments qui me rappelle le pourquoi des choses.

    Concrètement, à mon bureau, j’y suis pour travailler (la majorité du temps). Alors, j’ai affiché des mots qui m’aide à réaliser mon travail le plus efficacement possible. Pour avoir une sensation de liberté, je garde toujours mon espace de vie rangé, j’essaie de toujours avoir le maximum de lumière du jour, et je met des phrases motivantes accrochées un peu partout.

    Jérémy Goldyn

  10. Daneuilie dit :

    Chez moi à Madagascar où je suis née j’ai toujours marché à pied nu jusqu’à l’âge de 17ans(je mettais les tong ou les chaussures dans des rares occasions).Quand j’étais partie en ville pour mes études ,fini les pieds nus car trop dangereux,il y a des bris de verre ,des morceaux de fer tranchant…Ici à l’île de la Réunion c’est encore pire les bris de verre sont présent partout,même au sentier du volcan il y a des bris de verre ,c’est bien dommage pour moi!!!Je peut être pied nu seulement chez moi dans mon appartement,et sur le sable de la plage,lol!!!Je peut en profiter quand je suis en vacance quelque part loin de grande civilisation.en tout cas cela me manque beaucoup…

  11. Naurore dit :

    Marcher pieds nus de temps en temps pour les sensations pourquoi pas. Moi-même j’aime bien marcher pieds nus, ça détend un peu les muscles. Mais au quotidien, ça devient mauvais pour le bassin, les genoux, et les tibias car :

    -notre démarche, mauvaise chez quasiment tout le monde(pronation ou supination) n’est pas corrigée
    -nous recevons tous les chocs de plein fouet, sans rien pour amortir

    Donc les chaussures, c’est pas si mal 😉 !

  12. Cela fait maintenant presque trois ans que je cours avec mes Vibram Five Fingers et je n’ai eu aucun problème. La sensation est très différente et je n’ai pas du tout envie de revenir à des chaussures de course classiques. 😉

  13. Sista' Jeni dit :

    Marchons pieds nus !!!!!

  14. mohamed dit :

    Bonjour MR ROLAND

    vous étes vraiment un DOCTEUR psycologue et merci infiniment

  15. Siham Amzil dit :

    j'aime bcp cette philosophie, marcher pieds nus est une sensation merveilleuse!

  16. siham dit :

    très intéressant cet article.
    il n’y a pas mieux que d’avoir la liberté de marcher pieds nus, vraiment c’est une sensation merveilleuse 🙂

  17. Geoffrey dit :

    Je fais beaucoup de sport et j’ai toujours pratiqué avec des chaussures.

    Je vais me procurer les vibrams fivefingers et essayer de revenir progressivement à une course plus naturelle.

  18. Pierre dit :

    Vivant en Thaïlande depuis six mois, mes pieds ont retrouvé leur liberté ! Je suis toujours pieds nus dans la maison, même pour aller quelques instants à l’extérieur de la maison. C’est une tradition en Thaïlande, on laisse ses chaussures à l’entrée, le plus souvent ce sont des nu-pieds ou des tongs. C’est absolument incroyable, mes pieds ont maintenant une mobilité qu’ils n’avaient jamais eu ! Je ne mets que des tongs ou éventuellement des chaussures légères pour me rendre en ville.
    Venez donc au Pays du Sourire, vous laisserez vos chaussures et beaucoup de stress à la porte des maisons …

  19. barefooyer dit :

    Moi aussi je marche aussi pieds nus toute l année sur paca, j adore ça, j aime être en contact avec le sol et ça me donne la sensation de recharger les batteries !
    Je ch d’autres mecs pieds nus pour effectuer des ballades au bord de la mer, en ville , dans la nature.
    Cordialement

  20. fab dit :

    Je marche pieds nus en ce moment , même s’il fait froid c est tres agréable

Laisser un commentaire

492 Partages
Partagez458
Tweetez34