Premier pasNote : cet article est une traduction de l’article The Half Step That Will Change Your Life de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Vous seriez surpris de savoir combien de courriels je reçois de gens qui sont coincés dans leurs vies.

Ils sont fauchés, ou manquent de motivation, ou font un travail qu’ils détestent, ou encore ils n’arrivent pas à trouver leur vocation, ou même ils manquent de motivation pour retrouver la santé.

Et ils ne savent pas par où commencer.

Cela fait de la peine de lire ces courriels. Cela me rappelle la douleur par laquelle je suis passé il y a quelques années de cela, quand moi aussi je me sentais coincé.

Je connais le sentiment de désespoir que l’on ressent quand on n’est pas heureux dans sa vie et que l’on ne sait pas comment changer tout ça. Quand vous avez essayé beaucoup de changements mais n’avez pas pris la résolution pour les maintenir. Quand vous vous sentez dégouté de votre attitude en sachant que vous devriez prendre en main votre vie mais que vous remettez toujours cela à demain.

Les problèmes finissent par se dissiper d’eux-mêmes quand vous les ignorez, n’est-ce pas?

Je sais aussi qu’il n’y a vraiment qu’une seule manière de se sortir de ce cercle de désespoir.

C’est de faire quelque chose, peu importe l’envergure.

Vous n’avez pas besoin de tout réparer dans votre vie. Vous n’avez même pas besoin de réparer une seule chose.

Vous avez seulement à faire l’effort d’un minuscule petit pas dans la bonne direction.

Faites une liste. Allez faire une marche dehors. Débarrassez-vous de votre malbouffe. Mettez de l’ordre sur votre table de cuisine. Annulez quelque chose que vous aviez prévu de faire le lendemain, pour avoir du temps de faire quelque chose de constructif, peu importe si c’est une toute petite chose.

Ne faites pas toutes ces choses mais seulement une, ou même la moitié d’une de ces choses, ou un millième de celle-ci. Peu importe la taille de cette chose – plus elle est petite, mieux c’est.

Faites ce premier pas. Célébrez-le. Savourez le pas, pas le résultat final. Ce pas, même l’action de lever le pied pour faire le pas – cela représente tout.

C’est la vérité que vous ne lirez pas dans la majorité des livres de développement personnel : mettez tout ce qui fait votre existence dans cette demi-étape, soyez seulement cette demi-étape, et aimez-la de tout votre être….et votre vie a changé.

Avec cette demi-étape, tout est différent. Vous n’avez encore atteint aucun but…mais vous avez bougé dans la bonne direction. Vous n’avez rien accompli de merveilleux…et pourtant, dans un sens, plus que jamais vous l’avez fait.

Vous avez créé de la beauté, de la joie et du mouvement là où il n’y en avait pas, où il y avait seulement de la constriction et de la paralysie et de la confusion. Vous avez changé le monde.

La première habitude

Choisissez une petite habitude pour mettre de la joie dans votre vie. Seulement une, et le minuscule est miraculeux.

Cela peut comprendre deux minutes d’écriture, de peinture ou de musique par jour. Cela peut même n’être qu’une marche nonchalante ou un jogging ou simplement de savourer un bol de fruits. Cela peut être deux minutes de méditation ou de réflexion dans un journal.

Savourez-en chaque seconde intensément.

Créez cette habitude, et vous avez accompli quelque chose. C’est une fondation, une première étape pavant le chemin pour d’autres à venir.

Puis vous pouvez créer une seconde habitude et puis une autre mais gardez en tête que cela ne serait pas possible sans cette première étape.

Ne changez pas toute votre vie. Changez seulement une petite chose.

Vous serez émerveillé de voir à quel point cela peut être important. Je l’ai été.

Recherches utilisées pour trouver cet article :

frederic langourieux

Tags: , , , , , ,

13 commentaires on Le demi-pas qui changera votre vie

  1. Cédric dit :

    Bonjour Olivier,

    Quel plaisir de lire ces articles de Léo Babauta qui sont très simples et à la fois d’une grande sagesse.
    Revenons aux choses essentielles pour nous !
    Merci pour ce partage car je ne maitrise malheureusement pas l’anglais pour pouvoir parcourir le blog de léo.

    Cédric(seconnaitre)

  2. ludovic dit :

    Bonjour,

    merci pour cet article de qualité.
    Cela me fait penser à la méthode Kaizen, qui explique très concrètement comment on peut changer sa vie grâce à de (très) petits pas.

  3. Immo dit :

    Je pense qu’il faut identifier les sources de problèmes. Cela peut être son travail, sa femme, son appartement etc. Et l’éliminer, il faut pas avoir peur de prendre des risques et changer si actuellement on est pas heureux.

  4. Pakika Paky dit :

    une découverte pour moi Léo Babauta, j'ai apprécié l'article ,ça peut certainement aidé beaucoup de gens qui sont dans cette situation très intéressant pour la première habitude..faut suivre et passer à l'action.

  5. Très bien ce sujet.
    Passer à l'action est la chose je pense la plus utile quand on se sent coincé dans une situation. Quelle que soit l'action ce sera toujours mieux que l'immobilisme.
    Beaucoup de personnes passent 80 % de leur temps à penser et seulement 20 % à agir. Alors que le bon ratio pour s'en sortir est plutôt l'inverse : 20 % à réfléchir et 80 % à agir.

    Frédéric Langourieux

  6. @ Immo
    Il ne faut pas confondre : “lever ses blocages internes” et “s’en prendre à de supposées causes extérieures”…
    Souvent les causes extérieures n’ont que l’importance qu’on veut bien leur donner et en général, ce sont des alibis faciles pour ne rien changer en soi.

  7. Christian dit :

    Bonjour Olivier,

    Merci pour cette traduction de l’article de Leo Babauta. Pour moi, le bonheur est une décision et il est intérieur. Les circonstances extérieures n’ont que peu d’emprise sur un bonheur intérieur.
    Lorsqu’on est dans la confusion, que l’on ne sait pas que faire, il est certain que la bonne question à se poser est : qu’est ce qui me procure du plaisir? Et le faire !
    Cela peut être méditer, peindre , écouter de la musique, peu importe, il faut trouver ce qu’on aime et passer à l’action.
    Prenons nos responsabilités. Le bonheur est un choix.
    Amicalement
    Christian

  8. Sridar Siva dit :

    Bonjour,

    La marche est une très bonne idée pour trouver de la créativité et de l’inspiration, et plus particulièrement au milieu de la nature.

    Il n’y a même pas besoin de réfléchir, bien au contraire, plutôt de lâcher prise…

    Et les idées viendront naturellement d’une source plus sage et profonde que l’égo et le mental inférieur.

    Je trouve que c’est vraiment une bonne démarche pour donner un nouvel élan dans sa vie 🙂

    Bien Amicalement,
    Sridar

  9. Nadine dit :

    Merci Olivier de m’avoir permis de me rappeler que le plus important c’est le tout début du premier pas vers l’amélioration !
    La plupart du temps je passe des heures à tout planifier et au moment d’agir, j’ai l’impression d’être complètement dépassée par tout ce qu’il y a à faire… Et là tout d’un coup je réalise grâce à toi qu’en fait j’ai juste une toute petite chose à mettre en place à la fois, juste UNE et toute ma vie peut changer grâce à cette toute petite chose !
    Encore merci pour ton partage !!
    Nadine

  10. J’ai bien souvent envie de résumer tous ces articles, le principe du zen par vivre de la plus simple des façons et ainsi par nos gestes, nous n’avons qu’à observer les changements tant attendus et tant espérés.
    Merci pour cet article Olivier!

  11. Laurent LE BAUT dit :

    Je connaissais le site de Lep Babauta, Zen Habits, en revanche, là où je suis très surpris, c’est de voir ici une mention Copyright et “tous droits réservés” alors que l’auteur les diffuse justement sur son blog sans aucun copyright.

    Ca me me paraît plutôt contraire à l’esprit du blog original, c’est dommage.

  12. Marie-Pierre Charpentier dit :

    Quand on est "coincé" dans sa vie, il faut prendre le temps de réfléchir à ce que l'on veut changer dans sa vie quelque soit le domaine. Les petites choses sont un premier temps mais ce qui est important est de focaliser sur le résultat souhaité et de le visualiser, c'est un travail quotidien qui peut devenir une première habitude.

  13. Senso Léone dit :

    la notion de "demi-étape" ren(d)force la méthode ont à l'impression que c'est plus simple de faire le pas. je regrette pas mon premier article de la newsletter. A bientôt

  14. Manol Louis dit :

    j'apprecie grandement des ouvrages de tel calibre que vous offrez. Merci , je profite pour vous demander si vous pouvez m'offrir une exemplaire du" pouvoir de la visualisation".

Laisser un commentaire

87 Partages
Partagez64
Tweetez23