dessin 1J’aime particulièrement les petits dessins fait dans les endroits où l’on est obligé d’attendre. C’est un moment de respiration dans mon quotidien. Le dessin est d’abord un art visuel mais ce que peu de gens savent c’est que toute son élaboration permet de se mettre dans un état entre la concentration et la détente. Pour ça il n’y a pas besoin d’ avoir pris un an de cours dans un atelier, avoir quelques notions et lire cet article sera amplement suffisant! J’aimerais vous faire profiter des bienfaits de mon activité favorite en vous exposant les 5 principes du dessinateur zen.

(Note : cet article est rédigé par Roy Pallas du blog le dessin)

1. Le dessinateur zen dessine pour son propre plaisir

Il ne recherche pas le beau dessin parce qu’il sait que le « beau » est relatif d’une personne à une autre. Il en retire une fierté et du plaisir de dessiner. Le petit, l’intime, le bref, l’incomplet, l’erreur… sont ce qui lui font éprouver des sensations agréables lorsqu’il dessine.

La première qualité du dessinateur zen est de se détacher de l’opinion que peuvent avoir les gens de ses dessins.

Prenez plaisir à tracer, ne craignez pas de ne pas faire « beau », comme l’a dit Victor Hugo « le beau n’a qu’un type, le laid en a mille ». Il vous faudra beaucoup de travail pour arriver à dessiner des choses esthétiques, pourquoi s’embêter autant de temps alors que vous pouvez prendre plaisir immédiatement et en quelques gribouillages? Vous n’êtes pas obligé de dessiner comme Leonard de Vinci pour prendre goût à cette activité.

2. Il dessine un peu chaque jour et en ressent les bienfaits

Le dessin permet de faire taire les autres fonctions plus lourdes du cerveau (la parole, le calcul…) et de se consacrer aux modes moins rationnels. En dessinant on est au plus proche de nos perceptions et de nos sensations.dessin 2

« Mettez-vous à dessiner, juste un peu chaque jour, de sorte que vous ne puissiez pas en arriver à perdre le goût du dessin, ou à en être fatigué… Ne manquez pas, au fil du temps, de dessiner quelque chose tous les jours, si peu que ce soit, cela en vaut la peine et vous fera tout le bien du monde. »

Cennino Cennini

 

 

3. Il dessine du regard quand il n’a pas de support

Lorsque vous observez, vous dessinez mentalement. Le crayon et la feuille ne sont que des supports où s’imprime votre vision. Ce ne sont que des outils pour la rendre matérielle. Mais sachez que cette vision existe en vous-même si vous ne la retranscrivez pas sur du papier.dessin 3

Je regarde beaucoup les paysages pendant un moment en essayant de ne penser à rien. Il faut chercher à contempler les choses comme Krisnamurti nous suggère de le faire. C’est-à-dire qu’à regarder les objets jusqu’à ne plus les voir on en arrive à méditer les yeux ouverts.

 

 

 

4. S’il le sent, le dessinateur zen montre ses dessins à des gens qui possèdent une fibre artistiquedessin 4

Étant donné que le dessinateur zen ne cherchera pas à faire du « beau », il ne montrera ses dessins qu’aux gens qui possèdent une fibre artistique. Pour la simple raison que ces derniers sauront apprécier la fraîcheur de son trait et comprendront mieux le plaisir qu’il a eu en dessinant. Alors que l’autre majorité des personnes jugeront les dessins en fonction de leur « ressemblance » ou selon des critères plus superficiels.

 

 

5. Il laisse une place (même petite) à l’art dans son quotidien

Pour finir, il regarde des documentaires sur des dessinateurs, lit une citation d’artiste régulièrement, ou même visite une exposition sur le thème qui l’intéresse. Il sait que si l’art est une fenêtre sur le monde, il ne tient qu’à lui de la garder ouverte.

 

Roy Pallas, blog-le-dessin

Recherches utilisées pour trouver cet article :

dessin zen, roy pallas, dessins zen, pallas roy, se remettre au dessin, blog le dessin, dessins de quelquun qui médite

Tags: , , , , , , , ,

12 commentaires on Les 5 habitudes du dessinateur zen

  1. Aude Bara dit :

    ça me donne envie de me (re)mettre à dessiner ! Juste un croquis chaque jour pour la zénitude ! Merci Roy !

  2. Daneuilie dit :

    Je n’ai aucune expérience en dessin mais c’est vraie que ça pourrai être une source d’inspiration.Prochainement je me laisserai tenter par les dessins!

  3. Helene Hug dit :

    Bonjour, voilà une méthode pour se recentrer et prendre le temps de se poser dans une société qui ne nous laisse guère de moments de calme si nous n'y prêtons pas attention. Je vais peut être essayer, pour ma part chaque matin je m'adonne aux grilles de SUDOKU. Moyen de me déconnecter un moment, de mesurer ma concentration et de prendre du recul par rapport aux sujets plus graves de nos vies. Excellent pour s'endormir le soir. Essayer!

  4. Vincente dit :

    Bonjour, J’ai toujours eu envie de dessiner et de laisser vagabonder mes pensées je ne l’ai jamais fait car je trouve que je n’ai pas de dons pour dessiner mais à la lecture de votre article ça me donne l’envie de commencer un petit dessin chaque jour juste pour le plaisir………………
    Merci pour vos articles

  5. Christian dit :

    Savoir apprécier la vie, voilà ce que m’inspire cet article. Profiter de moments bien à soi, pourquoi pas pour dessiner ? Cela me rappelle les “gribouillages” que je faisais lorsqu’un cours m’ennuyait prodigieusement, mais cela il y a bien longtemps. Ce qui est, à mon avis, très important c’est la capacité à déconnecter du quotidien et des pensées qui arrivent à grande vitesse dans notre esprit tout en pratiquant la concentration. Une sorte de méditation en quelque sorte…

  6. Roy dit :

    Merci pour vos commentaires et pour l’accueil que vous faîtes à mon article (moi qui je ne suis pas votre rédacteur habituel). Vous avez compris l’essentiel de ma pensée ^^. Le dessin sert une volonté de respirer entre deux activités du quotidien. Il existe certainement d’autres moyens pour cela (une grille de sudoku :)) mais ce qui est primordial, c’est de faire de votre personne LA personne la plus importante à vos yeux (ne serait-ce que pour quelques minutes). C’est tellement agréable qu’on en redemande ;).

  7. Mathieu Radjou dit :

    Très bonne article, pour ne pas changer 🙂
    Dessiner de manière quasi-quotidienne est primordial pour tout artiste graphique : peintre, photographe, designer…

    Si je peux me permetre j’ajouterai une règle bonnus à tes 5 règles:

    Bien que le dessinateur n’aime pas dessiner à la demande, il aime offrir ses dessins à ses amis, parce que ça n’a beau rien coûter, ça fait en général extrêmement plaisir 🙂

  8. Roy dit :

    Très bonne habitude en effet Mathieu!! 😀

  9. Sourisseau david dit :

    Moi j’adore le dessin j’en fait pleins, mais je fait surtout des dessins deja fait par d’autre que je voit dans des magazine ou que je cherche sur internet … et de la je prends une feuille un crayon et j’me lance a les refaires a mains levee et non decalqué … et puis soit sur certains il arrive que je rajoutes des choses … je les modifie a ma facon , j’arrive pas autrement a sortir vraiment quelque chose de moi ou c rare !! car il arrive que je fasse des portrait , et j’aimerai avoir quelque conseil de comment reussir a sortir un dessin de moi meme . comment dire ?! j’voudrai savoir ou exemple de quoi partir comme imagination ou autre j’c pas si vous me comprener ? j’suis plus du dessins ou stylo bille ou pastel des fois. j’aime beaucoup les peintures de van gog le dessin me fait m’evader j’suis quelqu’un plutot gentil j’etai dur au par avant sa met rester encore sur le dos aujourd’hui sa m’blaisse quelque part le dessin me fait du bien !!j’aprecie votre blog j’trouve c sympa de partager vos conseil pour permettre a d’autre comme moi de d’evoluer et peut etre pouvoir mettre un jour nos tallents aux yeux de touts l’monde !! j’aimerai creer un jour une ou des bd ou mettre mes dessins sur des t shirt …. et en tirrer un peu d’argents en premier temps avec l’espoire de convaincre les gens d’acheter par exemple un t shirt car il leur plaira ou leur parleronts ….. !!

  10. Noysette dit :

    Cet article est magnifique : j’adhère à 100 %. Je me sens moins seule !
    C’est ainsi que je conçois la pratique du dessin et que je pratique aussi 😉
    Merci de partager ces expériences riches et qui peuvent apporter beaucoup (à ceux qui les entendent, évidement, mais je remarque que sur ce blog les gens ont les oreilles grandes ouverte ;-)).

  11. carmandi dit :

    bonjour ,
    c’st vrai que la vie est plus douce quand tu dessine même un peu tout les jours , même si ce n’est pas une oeuvre.
    sa ma permit de sortir de ma dépression car quand tu … étais un grand actif et que tu ne peu plus rein faire,le dessin peut ouvrir le monde avec un autre regard.
    c’est le conseil que je donne a tout ceux qui me demande ,
    dessine et dessine encore et sa deviendra un automatisme.
    moi je dessine sur plein de support suivant ou je me trouve ,nappe , enveloppe même sur des revues morceaux de carton du moment qu’il y as un petit coin pour le faire et quand je rentre a la maison je remet au propre ou il passe dans mon fourneaux quand j’en ai plus l’utilité.
    je devrais bien les garder ,mais sa vas vite prendre beaucoup de place.

  12. Pit dit :

    Bon article Roy.
    J’avoue n’être pas toujours zen quand je dessine, mais je me calme avec l’âge. 😉

Laisser un commentaire