“L’espace est la respiration de l’art” ~Frank Lloyd Wright

Villa minimaliste

Note : cet article est une traduction de l’article Life’s missing white space de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Je ne suis pas un designer, mais j’ai toujours aimé le concept de l’espace vierge en design.

C’est l’espace, dans un design, qui n’est pas rempli de choses ─ ainsi qu’on pourrait le dire du design de Zen Habits et de mon autre blog, mnmlist, c’est quelque chose que j’utilise beaucoup (peut-être trop).

Mais l’espace vierge peut aussi être utilisé dans le design de nos vies, pas seulement dans celui des magazines, des sites web et des pubs. En utilisant l’espace vierge dans nos vies, nous créons de l’espace, de l’équilibre, un soulignement de ce qui est important, et un sentiment de paix que l’on ne pourrait atteindre avec une vie plus exigüe.

Regardons brièvement comment y parvenir.

Les principes de l’espace vierge

Exemples de ce que l’espace vierge peut apporter en design:

  • Meilleure lisibilité
  • Sensation de luxe
  • Marge de manœuvre & équilibre
  • Accentuation accrue

Les mêmes concepts peuvent être appliqués à nos vies:

  • Clarté. À défaut de lisibilité, l’espace vierge peut amener de la clarté aux choses dans nos vies ─ que ce soit en termes de possessions, de projets, de tâches, ou simplement de choses qui accaparent notre temps et notre attention. Un beau meuble est toujours plus en valeur lorsqu’il n’est pas entouré de désordre. Un plat bien cuisiné est plus savoureux quand il n’est pas étouffé sous la sauce et entassé avec des frites et du fromage. Une présentation est plus efficace si vous n’utilisez pas Powerpoint et que vous n’avez que quelques points à aborder.
  • Paix. Quand nos vies sont exigües, et que nos maisons et nos lieux de travail sont encombrés, cela nous stresse. Quand nous avons moins de choses sur notre agenda et autour de nous, cela nous apaise.
  • Marge de manœuvre et équilibre. Beaucoup de gens essayent de trouver un équilibre entre leur vie personnelle et leur vie professionnelle, mais c’est très difficile à faire si vous n’avez pas d’espace vierge. Laissez de l’espace entre les choses afin de trouver la marge de manœuvre dont vous avez besoin, et de parvenir plus facilement à un équilibre.
  • Concentrez-vous sur ce qui est important. Lorsque nous avons des journées de travail non-stop, soit tout est important, soit rien ne l’est. Mais ajoutez un espace vierge entre les choses et elles ont plus de poids, et nous pouvons alors accorder plus d’importance à chaque chose individuellement.

Créer de l’espace vierge

En théorie, créer de l’espace vierge n’est pas difficile: vous supprimez les éléments qui ne sont pas essentiels dans votre vie, votre journée de travail, votre entourage, vos possessions, et vous laissez les éléments essentiels entourés d’espace.

Mais évidemment c’est un peu différent dans la pratique, et cela nécessite des essais, de l’apprentissage, de la pratique. Je suggèrerais de commencer petit, avec un seul aspect de votre vie, et de créer de petites zones d’espace vierge. Commencez par identifier ce qui est important et par supprimer lentement les choses non essentielles afin de créer de l’espace vierge.

Quelques idées:

  • Respirez. Prenez simplement quelques minutes entre vos activités, vos réunions, ou quoi que vous fassiez, pour respirer. Après une réunion par exemple, retournez à votre bureau et restez assis immobile quelques minutes, en vous concentrant sur vos inspirations et expirations. Quand vous rentrez à la maison, prenez une pause et respirez. Quand vous en avez fini avec un travail sur ordinateur, fermez tout et respirez, avant de commencer une nouvelle tâche. Cela crée de l’espace entre vos activités et vous permet de vous concentrer sur chacune d’elles.
  • Emploi du temps. Ne vous surchargez pas. Laissez de la place dans votre emploi du temps, entre les activités, plutôt que de les mettre bout à bout. L’espace vous laisse du temps entre vos tâches pour vous reposer, vous reconcentrer, respirer.
  • Projets. Faites moins de projets en même temps. Au lieu de vous démener avec une ribambelle de projets simultanés, essayez de travailler sur l’un d’eux aussi longtemps que possible avant de passer au suivant (parfois il est cependant nécessaire de changer car vous attendez une information ou quelque chose de quelqu’un). Si vous pouvez, faites une petite pause entre chaque projet ─ aussi longtemps que vous pouvez vous le permettre.
  • Asseyez-vous. Commencez votre journée avec un espace vierge consistant simplement à rester assis, immobile, pendant 10 minutes. Cela peut être une séance de méditation ou simplement s’asseoir avec une tasse de café ou de thé. Si cela vous plait, essayez de le faire au milieu et à la fin de votre journée également.
  • Supprimez le désordre. Sélectionnez quelques objets importants sur votre bureau, ou chez vous, et éliminez le reste. Cela vous donnera de la place visuellement et créera une atmosphère plus paisible.
  • Savourez. Ralentissez et savourez tout ce que vous mangez, tout ce que vous faites. Respirez avant chaque bouchée, et profitez de chacune d’elles.

Recherches utilisées pour trouver cet article :

la simplicité est la sophistication ultime, espace vierge

Tags: , , , , , , ,

8 commentaires on L’espace vierge qui manque à la vie

  1. Dimitri dit :

    Cette article est intéressant, il relate
    “le vide” quand il dit “l’espace libre”.

    Le vide est hyper important en médecine
    traditionnel chinoise ou en feng shui
    car sans vide ou sans espace libre,
    l’énergie ne peut circuler à l’intérieur…
    Le vide permet d’y insérer une énergie quel qu’elle soit enfait.
    Ces conseils sont à utiliser pour avoir
    plus d’espace et une plus grande impression
    intérieur de liberté. De plus le vide permet à l’énergie de circuler… À l’inverse, si l’énergie(chi en Feng Shui) est bloquer, alors l’énergie faible et basse est présente..

    🙂 Je ne sais pas si quelqu’un comprend ce que je veux dire ?
    Car ce sont des concept tiré du
    Feng Shui et de la medecine traditionnel chinoise.. 🙂
    Qu’en pensez vous ?

    Dimitri

  2. la lecture de cet article permet de comprendre pourquoi certains situations tant personnelles que professionnelles sont confuses. Pourquoi, on a le sentiment de ne pas avancer. En y mettant de l'espace, on peut analyser, comprendre et mieux gérer les situations. Il suffit donc, de décider et de mettre en application.

  3. chantal dit :

    Bonjour Dimitri,

    Rassurez-vous, je pense comprendre ce que vous dîtes. En effet, l’énergie a besoin de circuler pour notamment se renouveler notamment en bonnes vibrations. et sans ce vide, cet espace, on garde que l’énergie faible et basse qui nous confronte à un environnement confus. ceci est valable tant au niveau de notre environnement, maison par exemple que notre être intérieur.

    J’espère avoir bien compris vos propos 🙂

  4. Cet article nous permet de penser à des choses auxquelles on n'attachait pas beaucoup d'importance, alors que ce sont ces détails là qui nous aident à vivre mieux. Le terme "espace" fait déjà penser positif.

  5. Arnaud Perdry dit :

    Très très intéressent! Une vrai source d'inspiration… qui me fera rebondir avec quelques articles… ; Dans nos vies nous remplissons les murs, les placards, les emplois du temps, les silences… pour ne pas laisser apparaître ce gouffre intérieur qui est pourtant notre nature profonde… Au lieu de contempler ce gouffre, notre vrai visage, nous nous empressons de le combler par cet égo illusoire… qui devient le capitaine d'un navire aux destinations cahotiques. Très bel article, je pourrais me lancer un défi: y répondre avec un article par points, soit dix articles… Je relève le défi! Et vais le lancer à nos amis blogueurs, pour u carnaval ispiré. Merci Olivier, bon été à toi. Arnaud

  6. Magali Reumont dit :

    Simplifier….Tout à fait d'accord; c'est un des enseignements du Feng shui aussi d'ailleurs, je partage.

  7. Merci à Olivier et à Léo pour cet article très intéressant!

    Encore un article qui résume l’essentiel pour vivre une vie aérée. Je supporte l’idée de “s’encombrer” de tout ce qui est important et de se débarrasser du superflu. Comme quoi ceci s’applique à tous les aspects de notre vie et même pour se rappeler des choses, il faut avoir la tête bien aérée 🙂

Laisser un commentaire