Surmonter les obstaclesNote : cet article est une traduction de l’article Task Ninja : Form the Action Habit de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Beaucoup d’entre nous s’enferment dans l’inaction ─ on procrastine, on fait plein de tâches inutiles pour éviter le travail important, on est préoccupé par l’échec et l’envie d’être parfait, on a du mal à démarrer, on est distrait, et j’en passe.

Il est plutôt temps de commencer à prendre l’habitude d’agir.

Et ce n’est vraiment pas si compliqué si vous vous focalisez dessus pendant un court moment. Comme toute autre habitude, il faut commencer par de petites doses, de petites tâches, simplement des petites actions, et ensuite de construire à partir de cet élan.

Quelques étapes rapides pour prendre l’habitude d’agir:

  1. Déterminez des actions-clés. Se concentrer sur les bonnes actions est tout aussi important qu’agir. Ne passez pas trop de temps sur cette étape ─ établissez simplement un top 3 des actions à faire aujourd’hui.
  2. Choisissez une action-clé, et visualisez le résultat. A quoi ça va ressembler quand vous aurez fini ? Là encore, n’y passez pas trop de temps ─ visualisez simplement une image rapide dans votre tête.
  3. Démarrez simplement. Dites-vous “Fais-le maintenant!” Faites-en un mot d’ordre, un mantra. Ne soyez pas distrait par les outils, les distractions, par tout ce qui pourrait se mettre sur le chemin de la réalisation de votre tâche. Écartez toute autre chose que votre tâche, et lancez-vous !
  4. Concentrez-vous sur l’instant. Ne soyez qu’à votre tâche, ne vous préoccupez pas de l’avenir, des erreurs que vous pourriez faire ou que vous avez pu faire avant. Concentrez-vous simplement sur la réalisation de votre tâche, du mieux que vous le pouvez. Soyez en immersion totale.
  5. Allez au bout. Finissez le boulot. Soyez confiant! Félicitez-vous!

Maintenant recommencez avec la nouvelle tâche. Plus vous mettez cette habitude en pratique, mieux c’est. Faites-le par petites doses, et entrainez-vous régulièrement. Il vous arrivera de vous tromper, regardez le prochain paragraphe pour voir comment vous en sortir. Mais ne laissez-pas l’échec vous arrêter ─ entrainez-vous encore plus.

Les obstacles à l’habitude d’agir

Mais si vous avez des problèmes pour réellement agir ? Quelques conseils rapides :

  • Ne vous souciez pas d’être parfait. Nous voulons trop souvent faire les choses parfaitement, mais même si c’est important de savoir où vous allez, il est encore plus important de ne pas rester bloqué dans la théorie. Et même si c’est important de faire de votre mieux, la perfection n’est pas obligatoire.
  • Ne bidouillez pas. Vous tripotez votre logiciel ou vos autres outils ? Vous faites mumuse avec les polices d’écriture, les couleurs ou des choses annexes ? Stop ! Revenez à votre boulot.
  • Supprimez les distractions. Coupez le téléphone, les e-mails, la messagerie instantanée, Twitter, etc. Mettez en veille le monde autour de vous, et focalisez-vous simplement sur l’action.
  • Vous améliorerez plus tard. Pour l’instant, faites-le. Vous pourrez faire mieux après. Les écrivains appellent ça le premier jet foireux ─ et même si ça sonne mal, c’est en fait une bonne chose. Vous le faites jusqu’au bout, même si c’est peu soigné.
  • Divisez-le en petits bouts. Parfois, une tâche est trop intimidante. Si elle prend plus d’une heure, commencez avec une demi-heure. Si c’est encore trop, travaillez dessus juste dix minutes. Si c’est trop dur, juste cinq. S’il le faut, n’y passez qu’une minute, simplement pour vous lancer.
  • Arrêtez de trop cogiter. Réfléchir est une bonne chose. Trop cogiter ne l’est pas, et ça devient un obstacle. Mettez de côté la réflexion (la paralysie analytique) et simplement, agissez.
  • Si vous ne pouvez pas faire quelque chose…trouvez pourquoi. Peut-être que vous n’avez pas les outils. Peut-être que vous n’avez pas l’autorité. Peut-être que vous avez besoin que quelqu’un d’autre. Peut-être qu’il vous manque une information-clé. Peut-être que vous ne savez pas comment faire quelque chose et avez besoin de vous renseignez, ou qu’on vous apprenne comment faire. Peut-être que vous ne voulez simplement pas le faire, et que vous devriez laisser tomber. Définissez l’obstacle, et trouvez la solution adaptée.

Recherches utilisées pour trouver cet article :

comment etre discret comme un ninja, esprit nija

Tags: , , , ,

11 commentaires on L’esprit Ninja: prenez l’habitude d’agir

  1. Loris dit :

    Léo Babauta est vraiment super ! Merci Olivier ! Je retrouve dans cette article beaucoup de conseils qui collent parfaitement pour vaincre la timidité. Agir constamment, se focaliser sur l’action sans chercher la perfection, etc.
    Mais les timides ne doivent pas devenir des ninjas, ils le sont déjà en étant souvent invisibles… Alors prenez l’habitude d’agir sans l’esprit ninja lol ^^

  2. Je retiens la leçon de M. Babauta pour la création de mon futur blog. J’ai suivi certains de ces conseils pour mon site web actuel, mais c’est vrai qu’on a tendance à vouloir que tout soit parfait avant de réellement commencer, alors que c’est complètement utopique!

    Se concentrer sur la tâche en cours est également primordiale : personnellement, je vais à la bibliothèque pour me concentrer sur mes projets web plutôt qu’à la maison, où il y a toujours une distraction.

  3. Edouard dit :

    Salut Olivier,

    Suite à tes vidéos je commence à Bloguer depuis plus d’1 mois environ. Encore merci pour tes conseils. Concernant l’article de Léo Babauta, je retrouve les mêmes principes de petites actions que dans le livre “la voie du Kaizen”de Robert Maurer. Effectivement, si la tâche nous semble d’emblée trop difficile ou trop contraignante, il faut alors la diviser en de plus petites actions encore ! jusqu’à ce que l’on puisse la réaliser aisément! et on peut appliquer cette habitude dans tous les domaines de notre vie !C’est pas beau çà ? quand on l’explique, c’est tellement simple et pourtant peu de personnes pratiquent ce schéma pour atteindre leur objectif !

    A bientôt

  4. Encore une perle de maître Babauta. C’est vraiment impressionnant comme certaines choses ont l’air simple sur la papier et nous posent tant de problèmes dans la vie de tous les jours.
    Léo Babauta m’aura inspiré plus d’une fois et relire ses articles en français est toujours une bonne piqûre de rappel.

    Merci pour ces traductions Olivier

  5. Edwige dit :

    Bel article qui nous rappelle que l’on doit toujours commencer par les grosses tâches qui ont le plus d’importances. Sinon toutes les autres petites tâches pas vraiment utiles nous mangent le temps sans même s’en rendre compte.

  6. Cédric dit :

    Bonjour à tous,

    j’ai apprécié cet article. En ce moment j’ai un pêu du mal à me concentrer sur mes projets et surtout à appliquer. C’est bon de se rappeler certains principes essentiels évoqués ici pour passer à l’action.
    @ Loris: pour répondre à ta remarque sur la timidité je te cite:
    “Mais les timides ne doivent pas devenir des ninjas, ils le sont déjà en étant souvent invisibles…”
    Je vois ce que tu voul

  7. Cédric dit :

    suite (j’ai validé sans faire exprès oups !)

    donc à Loris: je vois ce que tu voulais dire mais je pense bien au contraire que les timides ne passent pas inaperçus. C’est bien connu, et pour avoir été timide pendant de nombreuses années les timides cherchent à attirer l’attention sur eux mêmes s’ils refusent le contact. C’est contradictoire mais c’est ainsi. Oui car ils ont une telle opinion d’eux-même, un manque d’estime important qu’ils n’osent pas s’exprimer du coup on les remarque très facilement… pas très discret comme technique de ninja ! lol

    Bien à vous
    Cédric (seconnaitre)

  8. Loris de Vaincre Timidité dit :

    La timidité est vraiment complexe. Disons que certains font tout pour rester invisible alors que d’être veulent exister sans s’affirmer pour autant… Bref, on pourrait en parler des heures 😉 J’ai ajouté ton site dans mon reader 😉

  9. Christian dit :

    Bonjour Olivier

    J’ai découvert, grace à toi, la méthode pomodoro qui consiste, en gros, à se concentrer sur une seule tache pendant 25 minutes. Je peux confirmer que cela est très efficace. Comme le dit Leo dans son article, arretons de cogiter et passons à l’action. Lorsque vous avez un minuteur qui défile sous vos yeux pendant que vous effectuez votre tache je vous garantis que la concentration est excellente.
    Merci à Olivier et à Leo pour ces articles.
    Amities
    Christian

  10. xavier dit :

    Bonjour Olivier

    Ce passage:
    “Vous améliorerez plus tard. Pour l’instant, faites-le.”
    me rappelle la vidéo que tu avait faite pour bloguer pro. et que tu avais appelée.
    “Soyez imparfait.”Les idées que tu présente dans cette vidéo m’ont servies à de multiples occasion… Je t’en remercie!

    Voici le Lien: http://www.youtube.com/watch?v=QY4fsqJIURM
    pour ceux qui voudraient la revoir..ou la découvrir!

    Je te souhaite une belle soirée.
    Xavier

  11. Benoit dit :

    Encore un article hyper pratique sans être terre-à-terre… A chque fois, Olivier, tu traite un problème que nous avons tous, de façon simple et efficace. Bon choix que d’avoir traduit celui-ci.

Laisser un commentaire