Productivité en 3 étapesNote : cet article est une traduction de l’article Ultra-Simple 3-Step Productivity System for Getting Amazing Things Done de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Vous avez lu tout un tas de différents articles sur la productivité, de blogs, de livres, et d’articles de magazines ─ admettez-le ─ et pourtant c’est toujours aussi compliqué. Vous voulez seulement accomplir de grandes choses, sans toutes ces histoires.

Et bien qu’il existe de nombreux systèmes supers ─ GTD, Zen To Done, Extreme GTD, l’Art d’aller à l’Essentiel, et plus encore ─ ça demande toujours beaucoup de travail. Vous voulez vous concentrer sur l’action, pas sur le fonctionnement de votre système de productivité.

Ne cherchez plus. C’est tout ce que vous devez savoir sur la productivité, tout ce que vous devez savoir à propos de la façon de faire des choses fantastiques, de faire un travail important… en seulement trois étapes.

Je vous le garantis ─ si vous suivez ces trois étapes, vous serez productif, et vous accomplirez de grandes choses.

1. Trouvez le truc génial sur lequel travailler. Sérieusement ─ génial. Pas les simples tâches habituelles, mais une chose à propos de laquelle vous vous sentez bien, qui vous passionne, qui aura un gros impact sur votre travail, vos objectifs et votre vie, qui fera la différence. Faites ceci au début de chaque journée, ou même à la fin de chaque journée pour ne pas avoir à y penser le matin suivant ─ vous savez déjà ce sur quoi vous travaillerez. Si vous faites ça, à la fin de la journée, vous pouvez même préparer tout le matériel et les outils dont vous aurez besoin en premier lieu le matin, et nettoyer votre bureau pour être prêt à commencer.

Prenez plaisir à faire ce travail. Vous allez accomplir de grandes choses.

2. Enfermez-vous et ne faites que travailler sur ce truc génial. C’est la clé. Bon, à part le premier point, parce que si vous ne faites pas la première étape, cette étape-ci ne marchera pas non plus. La troisième étape (ci-dessous) est également incroyablement importante, plus que vous ne le pensez, donc ne la sautez pas. Mais mis à part la première et la troisième étape, celle-ci est la plus importante des étapes de ce système.

Voici comme ça fonctionne : libérez un gros laps de temps dans votre emploi du temps ─ peut-être que vous ne pourrez libérer que 30 minutes, une heure est préférable, et 2-3 heures ou plus sont encore mieux. Planifiez ce laps de temps au tout début de votre journée, ou du moins tôt dans la matinée, si vous pouvez, pour que ça ne soit pas repoussé par d’autres choses dans la journée.

Puis éliminez TOUTE distraction : les notifications d’e-mail, la messagerie instantanée, Twitter, et toute autre chose qui pourrait surgir ou faire du bruit, vos téléphones, tous vos appareils mobiles, tout désordre en face de vous (fourrez-le simplement dans un tiroir ou posez-le sur le sol pour le débarrasser plus tard), et plus important encore, Internet. Oui, coupez Internet. Bon, pas tout Internet, étant donné que certaines autres personnes pourraient vouloir s’en servir, mais simplement votre connexion personnelle. Si possible, allez dans un endroit sans distraction ou sans connexion internet. Dites à tous ceux avec qui vous travaillez que vous serez hors-service pendant une ou trois heures, et que vous travaillez sur un projet important. Si vous pouvez, faites-en quelque chose de régulier dans votre emploi du temps ─ 2 ou 3 heures chaque matin, quand les gens que vous connaissez savent que vous ne pouvez pas être dérangé.

Une fois que vous vous êtes isolé, ne travaillez sur rien d’autre que sur ce truc génial. Sérieusement. Résistez à toute envie irrésistible d’échanger des tâches ou de vérifier quelque chose ou de vous lever pour parler à quelqu’un. Ces envies urgentes apparaitront, croyez-moi. C’est comme une addiction ─ il suffit d’en sortir. Blindez-vous, et restez simplement assis à respirer profondément (avec la tête entre les jambes, si cela vous aide) jusqu’à ce que l’envie disparaisse. Puis revenez au travail sur le truc génial.

Concentrez-vous sur cette unique chose jusqu’à ce que vous ayez fini. Vraiment, sur cette chose uniquement.

3. Faites une sieste. Ou récompensez-vous d’une autre façon ─ faites une pause et allez vous promener, jouez à World of Warcraft, jetez un oeil aux mails qu’il vous démange tant de regarder, parcourez vos brillants messages Twitter, ou allez courir (peut-être pas la notion que tout le monde a d’une récompense, mais moi j’aime bien). Et fêter votre réussite ! Vous venez de faire un truc génial.

Maintenant répétez les étapes 1 à 3 jusqu’à ce que votre journée de travail soit finie.

Mais… et les autres choses et tâches que je devais faire ? Comment je les liste et je les fais ?

Premièrement, ces tâches secondaires seront faites, mais le monde ne s’arrêtera probablement pas de tourner si vous les repoussez de quelques heures ou même d’un jour ou deux. A moins que vous ne soyez Mr. Obama, et qu’une de ces tâches “secondaires” soit quelque chose du genre “résoudre le problème de dysfonctionnement de l’arme nucléaire”, dans quel cas ne pensez-vous pas que vous devriez mettre cette tâche en tête de liste, Mr le Président ? Pour le reste d’entre nous, le monde ne changera pas pour chaque petite tâche que l’on fait.

Deuxièmement, faites une liste de toutes les tâches auxquelles vous pensez. Quand vous aurez fini avec le truc génial, jetez un œil à cette liste et voyez ce qui a vraiment besoin d’être fait. Peut-être que c’est un autre truc génial, peut-être que c’est simplement une chose routinière qui a besoin d’être faite. Peut-être que c’est tout un tas de petites tâches que vous pouvez faire d’un coup avant de passer au prochain truc génial. Parcourez également la liste et rayez les choses qui n’ont pas vraiment besoin d’être faites ─ ces choses habituelles que vous procrastinez depuis quelques temps.

Ce système n’est pas aussi complet que d’autres systèmes de productivité, plus compliqués, je vous l’accorde. Mais il est simple, et il marche. Essayez-le aujourd’hui, et faites moi savoir si ça ne fait aucune différence.

Tags: , , , ,

6 commentaires on Système productif ultra simple en 3 étapes pour arriver à faire des choses géniales

  1. Mark Le Net dit :

    Ces trois points sont justes…
    En fait, et y compris le troisième, la plupart du temps ce qui crée l'insuccès (long terme) ou l'insatisfaction à moyen&court terme dans le travail en entreprise, travail subi j'entends, c'est le manquement de l'un de ces ingrédients.
    Ingrédients car ce qui fait que tout ça marche… c'est vous 🙂
    Et qu'il y en a un quatrième, non négligeable : le temps que vous y mettrez. Votre vie, donc. C'est pour cela que les trois autres que Leo et Olivier nous indiquent sont si importants!

    À vos succès d'année!

  2. Ahlem F. dit :

    Tout cela est très utile, je vous remercie pour avoir si bien simplifié les choses !
    Cependant, il y a un hic. Que faire lorsque, pour faire ce truc génial en question, on a besoin d’internet ? Et qu’évidemment, aussitôt devant l’écran, on ne peut pas s’empêcher de consulter ces petites choses qui ne sont en vérité pas très importantes mais qui démangent…

  3. Xavier dit :

    Bonjour Olivier.
    Cela je sais parfaitement bien le faire.Ponctuellement.Je sais me concentrer sur une unique chose jusqu’à ce que j’ai fini. Vraiment fini, sur cette chose uniquement…Et cela me permet de faire les choses qui me tienne à cœur .C’est d’ailleurs pour moi la seule manière d’obtenir quelque chose de moi; M’y mettre à fond. Sinon je n’obtiens pas grand chose. Aussi quand je peux y consacrer le temps qu’il faut je ressent alors un un bonheur profond et intense.
    Le challenge sur auquel je me trouve confronté c’est de composer avec les réalités de père de famille et les réalités professionnelle .Je n’ai qu’un maitrise bien partielle de mon temps.Et pour les projet de plus grande envergure mon enthousiasme doit composer sans cesse .C’est à ce challenge là que je confronte mon courage et ma persévérance.Je mesure le chemin parcouru à écouter et surtout appliquer ce que tu me transmet …et mesure ce qui me reste à parcourir ….pour arriver à une application quotidienne pour franchir et célébrer les différentes étapes de la compétence.Passer de l’incompétence inconsciente( avant lecture ou avant écoute) à la compétence inconsciente(le Graal). En passant par les étapes de l’incompétence consciente ( après avoir lu ou écouté …le meilleur ) et la compétence consciente (après avoir réfléchi à ce que j’ai lu ou entendu, après l’avoir reformulé et surtout testé sur ..ce qui me tiens à coeur..vraiment à coeur)
    Je te souhaite une belle journée, sous le signe du Zen et de la gratitude . Gratitude que je t’adresse tout spécialement.
    Xavier

  4. Brice dit :

    Merci pour cette méthode ultra-simple, je pense vraiment que c’est une des meilleures mais parfois les doutes nous accompagne lorsque l’on ne sait pas ce qu’il faut faire en premier.

    J’aime bien trouver mon truc “génial” à réaliser mais surtout de le faire en paix, dans le calme et la détente.

    Merci.

  5. Said dit :

    pas mal comme technique, c’est plein de bon sens et de naturel.
    merci.

  6. Le plus appreciable est le conseil ” debarasse ton bureau, mes tout par terre, celà est plus simple dans l’urgence . Merci, j’y courre…..car tous les matins il y a des choses e t c qui encombrent !

    Mon desir essentiel : Parfaire l’Écriture de mon livre que j’essaie de mener à bien ,et cela dure depuis plusieurs années,il est vrai que le travail est copieux !

    Parfois je suis géniale organisatrice,je sais en ” BLABLA “seduire mon auditoire, style comptoir café à la coluche !!!!mais je n’achève pas réellement sur le papier !.
    Appelons-nous cet état PARESSE ? Les coachs coûtent ..cher !et je suis en Bretagne seule !! Ouf ! Je dois m’y remettre à 10 haures…

Laisser un commentaire

47 Partages
Partagez30
Tweetez17