Esprit en paixNote : cet article est une traduction de l’article A Beautiful Method to Find Peace of Mind de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Combien de fois avez-vous été énervé parce que quelqu’un ne faisait pas son boulot, parce que votre enfant se comportait mal, parce que votre partenaire ou ami ne tenait pas ses engagements ?

Combien de fois avez-vous été irrité quand quelqu’un ne faisait pas les choses à votre façon ? Ou quand vous aviez soigneusement prévu quelque chose et cela ne se déroulait pas comme vous l’espériez ?

Ce genre de colère et d’irritation nous arrive tous ─ cela fait partie de l’expérience humaine.

Une chose qui m’agace, c’est quand les gens parlent pendant un film. Ou me coupent la route. Ou ne lavent pas leur assiette après le repas. En fait, j’ai beaucoup de ces petits agacements ─ n’est-ce pas le cas pour tout le monde ?

Et ce n’est pas toujours facile de trouver le calme quand vous vous énervez ou vous agacez.

Laissez-moi vous révéler un petit secret pour avoir l’esprit en paix : voyez le verre déjà cassé.

Vous voyez, la cause de notre stress, de notre colère et de notre irritation est que les choses ne se déroulent pas comme nous aimons, comme nous attendons qu’elles le fassent. Pensez au nombre de fois que cela vous est arrivé.

Et la solution est simple : attendez-vous à ce que les choses se passent mal, attendez-vous à ce que les choses soient différentes de ce que vous espériez ou prévoyiez, attendez-vous à ce que l’inattendu arrive. Et acceptez-le.

Un exemple rapide : pendant notre récent voyage au Japon, j’ai dit à mes enfants de s’attendre à ce que les choses se passent mal ─ c’est toujours le cas pendant un voyage. Je leur ai dit, « Voyez cela comme une partie de l’aventure. »

Et cela a marché comme un charme. Quand nous avons inévitablement pris le mauvais train dans de système de métro en langue étrangère, ou quand il a plu le jour où nous sommes allés au parc Disney Sea, ou quand nous avons pris 3 trains et marché 10 blocs pour finir par trouver que le Château National des Enfants était fermé le lundi… ils disaient, « Ca fait partie de l’aventure ! » Et c’était OK ─ nous n’avons pas été trop ennuyés.

Donc quand le joli verre que vous avez acheté tombera et se brisera inévitablement, un jour, vous pourriez vous agacer. Mais pas si vous voyez ce verre comme étant déjà cassé, depuis le jour où vous l’avez acheté. Vous savez qu’il se cassera un jour, donc dès le début, voyez-le déjà cassé. Soyez un voyageur temporel, ou quelqu’un avec une vision extratemporelle, et voyez le futur de ce verre, ce moment où il se cassera inévitablement.

Et quand il se cassera, vous ne serez pas énervé ou triste ─ parce qu’il était déjà cassé, depuis le premier jour. Et vous réaliserez que chaque moment que vous passez avec est précieux.

Attendez-vous à ce que votre enfant mette le bazar ─ tous les enfants le font. Et ne soyez pas si énervé quand c’est le cas, quand ils ne font pas ce qu’ils sont ‘supposés’ faire… parce qu’ils sont supposés mettre le bazar.

Attendez-vous à ce que votre partenaire soit loin d’être parfait.

Attendez-vous à ce que votre ami ne se pointe pas parfois.

Attendez-vous à ce que les choses ne fonctionnent pas comme prévu.

Attendez-vous à ce que les gens soient méchants parfois.

Attendez-vous à ce que vos collègues ne viennent pas parfois.

Attendez-vous à ce que vos colocs ne fassent pas la vaisselle ou ne ramassent pas leurs habits, parfois.

Attendez-vous à ce que le verre se casse.

Et acceptez-le.

Vous ne changerez pas ces faits inévitables ─ ils arriveront, un jour. Et si vous vous attendez à ce qu’ils arrivent ─ ou que vous les voyez comme déjà arrivés, avant que ce soit le cas ─ vous ne serez pas aussi énervés.

Vous ne réagirez pas de manière excessive. Vous y répondrez de façon appropriée, mais pas excessive. Vous pouvez parler à la personne de son comportement, et lui demander gentiment de penser à ce que vous pouvez ressentir quand elle fait ça… mais vous ne serez pas submergé par les émotions et ne perdrez pas le sens des proportions.

Vous sourirez, et penserez, « Je m’attendais à ce que ça arrive. Le verre était déjà cassé. Et je l’accepte. »

Vous aurez l’esprit en paix. Et cela, mes amis, est une surprise bienvenue.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

trouver la paix de l\esprit, trouver la paix de l\ame, comment avoir un beai espri, comment avoir un paix esprit, comment faire pour toujours avoir la paix dans son esprit, comment faire pour trouver la paix de l esprit, defois les choses ne se passent pas come prevu, la paix de l\esprit

Tags: , , , ,

25 commentaires on Une belle méthode pour un esprit en paix

  1. Sridar dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article 😉

    Pour ma part, j’ai pris pour habitude, de projeter et de me dire, que les choses vont bien se passer.

    Et puis si les évènements, prennent une « mauvaise » tournure aux premiers abords, j’essaye de voir quel est le message derrière, qu’est ce que je peux faire pour améliorer cette situation.

    Avec cette démarche, j’ai la sensation, que je peux tirer Beaucoup d’enseignement du « négatif ».

    Belle journée

    Amicalement,
    Sridar

  2. nadia dit :

    bonjour, une citation attribuée à B. Franklin ?
    « je m’attends au pire et j’espère le meilleur »
    Ce que j’essaie d’appliquer et qui marche !

  3. souraya dit :

    Vous sourirez, et penserez, « Je m’attendais à ce que ça arrive. Le verre était déjà cassé. Et je l’accepte. »vraiment c’est fabuleux d’arriver à ce calme et à xcette serénité

  4. maria dit :

    Bonjour Olivier,
    Merci pour cet article.C’est l’opinion de l’auteur.Moi je crois que cette opinion vient en contradiction avec la Loi de L’attraction.Si on pense que quelque chose de mal va arriver alors le Mal va arriver.Mais si nous pensons que les choses vont de mieux en mieux et que nous prenons nos precautions,alors on peut eloigner facilement le mal qui peut arriver.Je crois que dans la vie il faut etre vigilen,prevoir ce qu’il peut arriver,eloigner les obstacles par certaines decisions apriories.Meme si le negatif intervient il faut savoir le supprimer par une bonne metrise de soi qu’on doit apprendre au fur et a mesure.N’oublions pas que le Bien et le Mal existent et que c’est un defi de savoir s’en defendre.Une bonne journee sans pensees negatives.
    Bien amicalement,
    Maria

  5. Marie DA CRUZ dit :

    « Se préparer au pire pour avoir le meilleur ! » En effet, cela est sans doute une bonne méthode pour avancer en paix. Néanmoins, pratiquer la « pensée positive » et se dire que tout ce qui vous arrive ou vous arrivera est le fruit de votre travail « en vous » et par vous, n’est pas négligeable non plus !
    Personnellement, je me dis à chaque moment de ma vie que ça va fonctionner, que je vais y arriver et… Ça marche !
    Si vous croyez en vous, tout est possible ! Bonne journée à tous…

    • Phallus Aliéné dit :

      Je ne suis pas vraiment d’accord Maria !
      Par rapport à la Loie de l’attraction, il faut esperer le meilleur mais en meme temps se dire que le pire peut arriver et… Que c’est le jeu aussi ! Parfois le ‘pire’ est aussi une opportunité de grandir ou de bifurquer vers une solution jusqu’alors non envisagée. Je pense moi aussi qu’en toutes circonstances il faut garder l’esprit rationnel même si parfois c’est difficile !

      Rappelez vous que « Le pire n’est jamais décevant ! » Hommes femmes mode d’emploi

  6. Eric Carle dit :

    Coucou
    De fait, envisager parfois le pire mais pour des sujets importants peut permettre de relativiser si ce "pire", finalement n'est pas si grave que cela.
    Pour le quotidien et les agacements inévitables, j'ai recours à DOP! Comme le shampoing… C'est mon acronyme : Déception? Ouvrir le Positif! Un proche "oublie" de vous appeler; déception! Positif: c'est qu'il était vraiment très pris et c'est bien ainsi… L'artisan qui devait venir réparer ceci ou cela ne vient pas? C'est qu'il est préférable que j'en appelle un autre qui sera moins cher!
    Bonne journée.

  7. Magnifique texte que je m'empresse d'imprimer et de diffuser autour de moi!

  8. nana fafo dit :

    et ne s’attendre à rien, en prenant les choses comme elles viennent c’est pas mal pour ne pas être déçu !

  9. Cathy dit :

    Oui, il y a le fait d’anticiper sur les choses éventuelles qui ne peuvent pas « marcher », mais effectivement si l’on tient compte de la loi de l’attraction (est-elle « viable » ?), le simple fait de s’attendre au pire attire… le pire !!
    Pour ma part, lorsqu’un désagrément arrive, j’opte pour la bonne gestion de mes émotions, car là, quoiqu’il arrive je suis seule maître à bord. OK, je subis quelque chose ayant trait à mon environnement direct (un ami, un collègue, la météo, etc…) mais je peux à tout instant décider de vivre ce désagrément de façon proactive en accueillant mes états d’âme d’une part (j’ai le droit de m’énerver, il y a de quoi) puis en gérant la situation au mieux (dialoguer, écrire, remettre à plus tard, etc…) sans que cela ne me gâche la journée entière.

  10. Edwige dit :

    Les choses ne se passent jamais exactement comme on le prévoit. Et heureusement sinon la vie serait bien peu excitante !
    Moi aussi je suis pour une anticipation et une visualisation positive des événements à venir. Mais le positif est aussi dans tout ce qu’on avait pas forcément prévu et qui va découler de cette attitude pro-positive !
    Il faut accepter l’imprévu et le prendre comme une opportunité. Il y a du positif dans chaque chose. Si au lieu de s’énerver on se pose 2 minutes et on pense positif, une autre façon de voir les choses s’ouvrira.

  11. Aimé dit :

    moi je pense plutot optimiste. c’est à dire tout est bon. quand un verre est cassé j’aurai en retour deux verres. quand la graine ne pourrit pas dans le sol, il n’y aura pas de plante pour porter beaucoup de fruits.tout est bon. des gens me trouvent bizarre que je ne réagis pas à des situations facheuses. la réaction parfois fait plus de tords. je suis en paix. Merci à cet article.

  12. solange dit :

    J’ai appris d’n moine bouddhiste le détachement et l’impermanence. Ca revient un peu à ça…Apprécier un objet, une personne, un moment sachant qu’il peut ne plus nous appartenir, ne plus nous aimer, ne plus être vécu dans l’instant suivant…

  13. Brice dit :

    Bonjour,

    C’est une belle application de la loi de l’impermanence en effet, j’adore voir tout ces exemples concrets de la vie quotidienne. C’est un rappel rafraîchissant d’où je retiens le message suivant:

    Pour être en paix, il faut être prêt à faire face au pire et ne espérer que la situation sera meilleure.

    Le présent, il n’y à que là que nous pouvons être en paix.

    Merci.

  14. Ce texte est très inspirant cependant comme faire quand certaines peurs nous gâchent la vie ? La peur d’être quitté par exemple et de ce qu’on vivra alors.

  15. Pascal dit :

    Tout est impermanence, tout à une fin un jour. Ceux qui naissent aujourd’hui mourront un jour. Ce qui est construit aujourd’hui sera cassé demain. Chacun change intérieurement et le monde autour de soi évolue en permanence.

    Le but de la vie est de s’adapter au maximum aux circonstances afin d’être le plus heureux possible.

    Merci pour cet article très inspirant.

  16. Anonyme dit :

    C'est une manière de pensée excellente, je l'ai déjà essayé et elle est efficace, imaginer le pire et l'accepter ne veut pas dire qu'on est négatif, bien au contraire, c'est une façon de relativiser et ne pas stresser.

  17. merci de vos bonnes experience et facon de penser.

  18. ASMAA ADOUHA dit :

    et si je vous dis que c’est ma méthode surtout dans ma relation avec les gens , il faut toujours s’attendre aux réactions négatives des gens « manque de consideration, trahison… » surtout ceux qui comptent beaucoup pour nous « Personne n’est parfait et l’idéal n’existe pas »

  19. belinette dit :

    Coucou,

    J’ai un ami comme ça, qui ne fait que s’attendre au pire quand il fait quelque chose et souvent il lui arrive des tuiles, mais surtout quand il ne s’y attend pas.

    Personnellement, je préfère agir sur moi par la prière et la visualisation créatrice. Je préfère éviter le verre cassé, lol 😉

    A 50 ans, on fait un bilan sur sa vie, et de toutes mes expériences, il y a une chose que j’ai comprise, c’est que l’être humain est « malheureux » parce que son âme et son égo sont dissociés. En effet, nous venons au monde avec une personnalité (l’égo) reliée à une âme. L’âme ce qu’elle veut c’est connaitre des expériences qu’elle s’est déjà programmée avant de venir s’incarner sur terre, expériences bonnes ou mauvaises.. et se tape royalement de ce qu’en pense l’égo.
    L’égo, lui, veut les plaisirs, la richesse, l’abondance: le bonheur à tous prix (tout du moins au départ.. car l’égo se fatigue des fois très vite 😉 et s’il n’obtient pas ce qu’il veut, cela peut devenir une souffrance pour lui avec toutes les possibilités que cela peut engendrer (du pire.. au meilleur s’il a la niaque et s’il sait renbondir).
    Tant que l’égo et l’âme n’ont pas fait la paix ensemble, cela amène des situations négatives, et le verre, forcément, se brisera souvent à répétition comme dans une histoire sans fin.
    Réussir à réunifier l’âme à l’égo, en ce qui me concerne, je n’y suis pas encore arrivée même si je suis très réceptive et que la vie m’a accordée des grâces.
    Harmoniser mon égo et mon âme et les faire vibrer sur la même longueur d’onde, l’onde de l’abondance à tous points de vue, ça c’est mon rêve, mon objectif.. et je tiens à y arriver 😉

    Merci pour ce partage et vos points de vue 🙂

  20. Renard dit :

    J’essaye de m’attendre au meilleur car penser au pire me déprime trop…et lorsque les évènements ne se déroulent pas comme le le voudrais…j’essaye d’y voir le côté positif.

  21. tissaire dit :

    le bien et le mal existent certes:comme le négatif et le positif on devrait savoir accepter ce qui nous arrive avec un regard neutre sans jugement car tout passe le mal et le bien sont une loi de l’univers la nature meure à l’hiver et renait au printemps alors laissons faire la vie , elle sait mieux que quiconque ce dont nous avons besoin, prenons conscience que nous sommes un organisme vivant de l’univers

  22. tissaire dit :

    nous n’avons pas à rechercher la PAIX nous sommes avant tout PAIX SILENCE VIDE

  23. gaëlle dit :

    merci pour cet article.
    certes il est conseiller d’être optimiste pour voir la vie rose.quoi de plus souhaitable. mais que notre sens poussé d’optimisme ne doit pas nous conduire à dormire sur nos loriers et ne pas s’attendre aux pirs quoique que celui ci est inévitable.
    la vie n’est pas que des roses et il y des croix à portées et pour chacun elles se presentent d’une manière différente.

  24. Orpheo dit :

    Il y a acceptation et fatalisme.

    Plus je vous relis et plus j’ai l’impression que vous vous résignez à ces choses auxquelles vous vous attendez.. Je fais un peu comme vous mais moi je ne le vit pas bien du tout dans la mesure où quand une tuile me tombe dessus je suis loin de l’accepter naturellement du coup comme je ne le vit pas bien du tout je remue ciel et terre pour changer ce qui ne va pas.

    Je fais partie de ces rares et nombreux à la fois qui remettent absolument tout en question en permanence et refusent avec énergie la fatalité du chemin programmé. Je refuse d’avoir des « sangsues énergétiques » dans mon patrimoine social cela signifie clairement que je peux accepter des défauts certes, exprimer mon mécontentement éventuel mais ensuite prendre les mesures qui s’imposent si l’autre ne parvient pas à se corriger.

    « Je suis comme je suis et l’autre est ce qu’il est » non ! mille fois non ! nous avons chacun des droits mais aussi des obligations envers nos semblables..

    *Attendez-vous à ce que votre partenaire soit loin d’être parfait.

    – L’amour étant un partage, un échange, j’attends généralement que l’autre soit mon égal et donc fasse les choses à part égale. Si je fais un effort sur la question des finances par exemple, j’attends que l’autre aussi fasse un effort au lieu de dépenser ce que je peine à économiser de mon coté, on ne parle pas ici de perfection mais de correction.

    *Attendez-vous à ce que votre ami ne se pointe pas parfois.

    – Si il s’engage à venir alors c’est une faute de savoir-vivre et un manque de parole et la question à se poser c’est est-ce que l’on veut ce genre de personnes dans nos amis ? S’il ne s’est engagé à rien, alors ça passe mais à l’occasion il faudra aussi agir en conséquence et en équilibre.

    *Attendez-vous à ce que les gens soient méchants parfois.

    – Parfois ? Vous êtes brave.. J’ai beau aimer l’humanité, plus les choses tournent et plus l’on observe le culte de l’individualité et tout ce que ça suggère, on ne peut même plus parler de méchanceté mais d’égoïsme constant.

    *Attendez-vous à ce que vos collègues ne viennent pas parfois.

    – Encore une fois si ils s’engagent c’est un manque de respect, sinon c’est pas grave mais ça reste un échange.. et il faut se sentir libre d’être avec les gens comme les gens sont avec nous.

    *Attendez-vous à ce que vos colocs ne fassent pas la vaisselle ou ne ramassent pas leurs habits, parfois.

    – ce n’est pas à moi de ramasser les fringues et faire les bidons du coloc. J’ai autre chose à faire de mon temps vaguement libre (pour peu que j’en ai), donc si ça traine.. il faut s’attendre à des remarques et si n’avance pas, on change de coloc.. pourquoi se pourrir la vie ? C’est du masochisme.

    *Attendez-vous à ce que le verre se casse.

    – et là finalement le plus fataliste et négatif entre l’être zen et éveillé que vous êtes et le névrosé qui veut tout contrôler que je suis.. ben ça n’est pas vraiment moi.. Moi quand j’ai fini de gueuler, d’émettre mon opinion, les choses ont changé, bougé, le désordre est ordonné (peut-être pour pas longtemps mais il l’est), le temps est récupéré, les gens se conduisent mieux (parfois artificiellement, mais mieux quand même)

    alors oui, mes journées sont longues et fatigantes, oui je suis stressé, je doute de tout, je suis sans doute un être pas très simple à vivre ou à gérer mais au fond si je suis comme ça et si d’autres sont comme moi, c’est sans doute pour rétablir un équilibre brisé par ceux qui restent dans l’inaction et la contemplation perpétuelle, ne pensez vous pas ?

Laisser un commentaire

135 Partages
Partagez120
Tweetez15