Tous ceux qui errent ne sont pas perdus. – J.R.R. Tolkien

Note : cet article est une traduction de l’article 16 Essential Tips for Traveling with a Family de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Voyages en familleVoyager en famille est totalement différent du fait de voyager seul ou en couple – je l’ai fait de nombreuses fois, et les deux expériences ne semblent même avoir aucun lien.

Eva et moi venons de rentrer d’un voyage de 3 semaines dans le sud de l’Europe avec cinq de nos enfants. C’était une véritable aventure, dans laquelle nous avons traversé six villes étrangères à pied et en train, parlé par petits bouts trois langues étrangères, exploré des villes et des côtes toute la journée, et nous sommes imbibés de soleil, d’Histoire, et de vin.

Nous avons adoré ça. Nous avons épuisé les enfants, mais nous sommes revenus plus sages, plus bronzés, et grandis d’avoir vu un peu plus le monde et ses habitants.

Cet article n’a pas pour but de vous faire un compte-rendu de notre voyage, mais de partager un peu de ce que j’ai appris sur le voyage en famille, en espérant que cela aidera d’autres familles qui voyagent.

Voici dans le désordre certaines choses que j’ai apprises :

  1. Chargez-vous aussi peu que possible. Si vous voyagez dans beaucoup de villes, cela signifie que vous allez balader tout ce que vous emportez sur des kilomètres. Nous avions chacun un petit sac à dos (le mien faisait 16 litres) avec juste une tenue de rechange, un livre et quelques affaires de toilette. La liste de ce que j’ai emmené : un t-shirt, un short, 2 boxers à séchage rapide, 2 paires de chaussettes, un livre, un déodorant, un rasoir, une brosse à dents, et un MacBook Air 11 pouces. Cela ne prend pas beaucoup de place et pèse très léger. En plus de cela, je portais un jean, un t-shirt, un sous-vêtement, des chaussettes et des tennis. Il y avait un fort contraste entre nous, qui avions de petits sacs à dos, et les autres qui avaient des bagages à roulettes, de gros sacs, de valises et d’autres choses lourdes qu’ils traînaient partout.
  2. Dormir dans des appartements au centre. Nous avons évité les hôtels, car nous aurions du louer plusieurs chambres pour toute notre famille. C’est moins cher de louer un appartement, et il est fourni avec une cuisine et souvent un lave-linge et un salon. C’est bien plus confortable. Nous louons un appartement dans toutes les villes que nous visitons, et nous essayons de les trouver vers le centre, comme ça nous pouvons aller à pied dans les meilleurs endroits à partir de chez nous, et revenir faire des siestes si nécessaire.
  3. Allez partout à pied (avec quelques transports en commun). La meilleure façon de découvrir un endroit c’est à pied, pas en voiture ou en bus pour touristes. Vous couvrez moins de distance à pied, mais vous ne voyez vraiment un endroit que quand vous y marchez. Les vélos sont la meilleure alternative, mais ce n’est pas gérable pour les grandes familles. Nous avons de bonnes chaussures de marche et nous sommes en bonne forme car nous marchons beaucoup là où nous habitons. C’est tellement plus amusant de marcher dans des cités médiévales venteuses, de s’arrêter pour boire à d’anciennes fontaines, de prendre un croissant ou un sorbet quand on veut, de voir les habitants se promener, de s’arrêter dans un petit magasin qui vous attire l’œil, de voir la nature de près. Et c’est un bon exercice. Nous apprenons à utiliser un peu les transports en commun locaux, quand nous sommes en ville, comme ça nous pouvons facilement aller dans les endroits éloignés et nous y balader.
  4. Perdez-vous. Vous ne connaissez pas vraiment un endroit tant que vous ne vous y êtes pas perdu. Je prends toujours une carte de là où nous sommes, et j’essaye de m’orienter, mais j’aime aussi laisser la carte de côté de temps en temps et me perdre un peu, pour pouvoir trouver mon chemin en explorant et en prenant de mauvais chemins. Vous découvrez également les choses les plus inattendues en vous autorisant à vous perdre. Errez, explorez, découvrez, soyez surpris.
  5. Les glaces gardent les enfants heureux. Cela fatigue les enfants de marcher, et les sites historiques et les musées les ennuient. Mais si vous leur achetez une glace chaque après-midi, ils se ragaillardissent, et un sourire apparaît soudain de nulle part. Après avoir testé pas mal de goûts de glaces différents au cours des premiers jours à Rome, j’ai découvert que je regrettais à chaque fois de ne pas avoir pris une glace au chocolat. Donc je me suis finalement fixé cette règle : toujours prendre la glace au chocolat. Je ne l’ai jamais regretté le reste du voyage.
  6. Utilisez les voyages comme cours de langues. Sachant que nous allions aller en Italie, en France, et en Espagne, nous avons appris quelques rudiments avant de partir. Les enfants se sont amusés à dire bonjour, merci et où sont les toilettes, entre autres. Nous ne sommes pas devenus bons, mais je pense que nous avons tous appris des choses sur ces cultures et ces langues, et c’était un super début. Il n’y a pas de meilleure façon de pratiquer une langue que de visiter le pays en question.
  7.  Demandez conseil aux habitants. Les guides de poche et internet sont supers, mais les meilleurs conseils viennent des gens qui y habitent vraiment. Avant de partir, j’ai demandé conseil à des locaux (sur Google+) et j’ai fait une liste. Pendant que nous étions dans chacune des villes, je demandais aussi aux habitants que nous croisions, et nous avons finalement fait de délicieuses découvertes.
  8. Évitez les pièges à touristes. Nous avons essayé d’éviter les lieux les plus touristiques, même si bien sûr nous ne pouvions éviter de voir des sites historiques comme le Colysée à Rome ou le Duomo à Florence. Mais si vous allez dans les sites très touristiques, évitez les magasins et les restaurants qui les entourent. Ils sont chers, de mauvaise qualité, et basés sur les goûts des touristes et non sur les goûts des habitants sur place. Marchez plutôt 5-10 minutes pour trouver mieux.
  9. Ayez quelque chose pour occuper les enfants dans le train. Les voyages en train ne m’ennuient pas une seconde, mais les enfants si. Donc ils ont tous un gadget ou un autre, comme un iPod Touch ou une console portable, pour jouer à des jeux, écouter de la musique et regarder des films. C’est loin d’être la meilleure chose au monde pour eux à mon avis, mais c’est tellement mieux que de les entendre se plaindre pendant des heures qu’ils s’ennuient.
  10. Les siestes, c’est bien. Nous avons tendance à sortir tous les matins pour explorer, puis à revenir après un déjeuner tardif pour faire une sieste. Les enfants se fatiguent à marcher au soleil, et nous aussi. Une sieste d’une heure (ou trois si vous subissez le jetlag) est une bonne chose, et nous ressortons généralement quand la journée se rafraîchit pour une balade de fin de journée et pour dîner.
  11. Faites des courses. Nous avons pour habitude d’acheter des céréales, des yaourts, et des fruits pour le petit-déjeuner, ainsi que du café et parfois quelques autres trucs pour le dîner et le goûter. Cela nous permet d’économiser de l’argent, de manger quelque chose d’un peu plus sain que des pâtes et des pizzas au moins une ou deux fois par jour, et de nous reposer à la maison le matin et pendant notre pause l’après-midi. C’est une des bonnes choses dans le fait d’avoir un appartement.
  12. Un ou deux jours ne suffisent pas pour voir un endroit. Je trouve que 4-5 jours est un meilleur chiffre. En un ou deux jours, vous courez entre les principaux sites et ne vous relaxez pas, ou si vous allez lentement vous n’avez pas un aperçu de la ville suffisant pour vraiment la connaître. Bien sûr, si vous n’avez pas d’enfants, vous pourriez passer une semaine ou trois dans un super endroit, mais avec des enfants je recommande plutôt une durée moyenne de 4-5 jours.
  13. Épicez un peu les leçons d’histoire. Voyager rend l’histoire vivante. Je vais généralement faire quelques recherches puis raconter des histoires aux enfants à propos des sites que nous visitons. Pourtant, cela les ennuie quand même parfois, donc vous devez épicer un peu l’histoire avec des légendes de guerres, de romances, de pirates et de morts tragiques. Je ne dis pas que vous devriez inventer (encore que je ne cafterai pas si vous le faites), mais cherchez ces infos dans les histoires et mettez-les en valeur.
  14. Prenez un jour de repos. Même si explorer les cités à pied est super, parfois vous avez besoin d’une pause plus longue qu’une simple sieste l’après-midi. Donc nous avons passé des jours allongés à la plage ou dans des parcs la plupart de la journée au lieu de faire du tourisme, et c’était un super moyen de recharger les batteries.
  15. Le vin rend les choses plus relax. Eva et moi buvons souvent du vin le midi, et à plus forte raison le soir. Cela nous rend plus relax dans la gestion de cinq enfants dans des rues bondées que nous ne connaissons pas, et cela en utilisant des langues que nous ne parlons pas. Nous sourions plus, et respirions plus facilement. De plus, le vin rouge fait partie d’une alimentation saine.
  16. C’est une grande aventure. Les choses vont mal se passer. Non seulement vous vous allez vous perdre, mais vous allez perdre des choses, manquer des trains, trouvez fermé l’endroit où vous allez. Vous pouvez faire les meilleurs plans, mais en vérité, vous ne contrôlez pas les choses. La vie a ses propres plans. La clé est de sourire, d’accepter la façon dont les choses se passent, et de voir tout cela comme faisant partie de votre grande aventure. Et c’est la philosophie que vous devez transmettre à vos enfants, même avant votre voyage, pour leur faire vivre tout ce qu’il y a de plus appréciable et de plus éclairant.

Les plans de voyage bizarres sont les leçons de danse de Dieu. – Kurt Vonnegut

 

Crédits photo : federicofoto 

Tags: , , , , , , ,

4 commentaires on 16 astuces essentielles pour voyager en famille

  1. Gaelle dit :

    Ah les vacances découverte : le top !
    Partir sans connaître la langue, les coutumes et les découvrir au fur et à mesure, c’est ça la vie…
    Rien de tel que les transports en commun pour faire des rencontres ! Que ce soit les taxis brousse en Afrique ou le métro à New york, aller au devant de la population est le meilleur moyen de s’intégrer et de vivre des séjours inoubliables, de par leur richesses humaines et relationnelles.

  2. Paul dit :

    Des conseils précieux pour tous les adeptes des vacances en famille, c’est vrai que voyager avec des enfants ca n’est pas toujours évident, merci pour ces astuces, on a souvent tendance a oublier les impératifs mais c’est vrai que pour les plus petits il faut quand meme penser distraction et confort.

  3. Sandrine dit :

    Sans aucune hésitation, les voyages sont bons pour la famille, cela resserre les liens qui peuvent être mis à mal par les dictats de l’autorité pendant l’année scolaire! Pour les astuces, il y a en a des tonnes pour gérer le décalage horaire, faire dormir les petits en voyage, pour mieux préparer ses bagages! Mon blog en fourmille et donne la parole à une centaine de parents voyageurs.

  4. Mélanie dit :

    Olivier, merci d’avoir publié cet article. Grande voyageuse et habitée d’un grand cri de liberté, je n’ai pas encore d’enfants et je n’y pense même pas car bien que je sais qu’on peut voyager avec eux, j’ai l’impression que ça me forcerait à entrer dans un mode de vie qui ne m’appelle pas du tout. Cet article que tu as traduit me rappelle que ça existe, l’aventure en famille, que d’autres le vivent et réussissent. Merci d’avoir pris la peine de le traduire et de nous partager tous ces trucs qui rendent possible le voyage familial! J’adore le dernier point qui dit que “les choses vont mal se passer ” je ris en lisant cette évidence qui pour moi est synonyme de tout voyage et qui nous force à lâcher prise. En tout cas, merci!

Laisser un commentaire