« Accomplis chaque acte de ta vie comme s’il devait être le dernier. » – Marcus Aurelius

Religion de la bontéNote : cet article est une traduction de l’article kindfully + mindfully de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Il y a quelque chose de merveilleusement simple, de profondément beau, dans cette citation du Dalaï Lama : « Ma religion est très simple. Ma religion est la bonté. »

C’est une philosophie que j’ai explorée pendant un certain temps, et bien que je ne prétende pas être ne serait-ce que proche de la maîtriser, il se trouve que ce simple mot peut devenir un principe central de votre vie, si vous le permettez : « bonté ».

La bonté peut guider chaque interaction que vous avez avec les autres, peut guider votre chemin de vie, peut donner du sens à votre vie, peut même guider votre alimentation, votre façon d’être en tant que parent, votre mariage, et plus encore.

Tout le reste s’effacera, si vous le laissez aller, et il ne restera que la bonté.

Ce que vous faites aux autres, vous le faites à vous-même

La Règle d’Or tiendrait en quelque sorte dans ces lignes, « Traitez les autres comme vous voudriez être traité (à leur place) », mais selon un autre point de vue, la façon dont vous traitez les autres est la façon dont vous vous traitez vous-même.

Réfléchissez à cela : quand vous réagissez aux autres avec colère ou méchanceté, vous vous mettez dans un état d’esprit colérique, de mauvaise humeur. Vous risquez de vous sentir assez mal pour au moins une heure, sinon pour le reste de la journée.

Quand vous êtes indolent ou indifférent envers les autres, vous pouvez aussi créer un sentiment de vide, de néant en vous-même, un vide qui ne peut être empli avec des gadgets, des réseaux sociaux, du shopping, de la nourriture ou des possessions.

Quand, à la place, vous êtes gentil, vous générez une bonne sensation en vous, vous vous faites vous sentir bien. En fait, vous êtes gentil avec vous-même.

D’autres actions extérieures ont un effet intérieur similaire : si vous voulez apprendre, enseignez. Si vous cherchez l’inspiration, inspirez les autres. Si vous êtes triste, faites rire quelqu’un.

Compassion + bonté

Il est quasiment impossible, d’après mon expérience, de devenir bon sans être compatissant. Agir inconsidérément, c’est agir méchamment.

Vous devez être conscient de chaque interaction avec tout autre être humain. Approchez chaque personne avec compassion, avec votre attention complète, en souriant, en cherchant à les comprendre, en essayant d’interagir avec gentillesse, chaleur, compassion.

Quand quelqu’un vient vous parler, quand votre enfant quémande de l’attention en tirant sur votre jambe de pantalon, quand votre épouse ou votre meilleur ami commence à parler, tournez-vous vers eux sans être distrait, laissez de côté tout le reste, et offrez votre totale attention. Écoutez.

C’est quelque chose de superbe : en traitant les autres avec bonté, vous créerez un sentiment heureux en vous, ce qui créera en fait une spirale positive en termes de compassion. Cela va vous encourager à être plus conscient tout au long de la journée, ce qui vous aidera à traiter les autres avec plus de bonté, et ainsi de suite.

La compassion et la bonté se nourrissent l’une de l’autre dans un cycle merveilleux.

La religion de la bonté dans la pratique

Tout cela, évidemment, demande une pratique appliquée, et plus vous pratiquez, meilleur vous devenez.

Il y a une évolution dans la bonté, un processus duquel je ne suis qu’à mi-chemin jusqu’à maintenant (voire simplement au début sans que je le sache), dans lequel la bonté peut lentement infuser votre vie, et transformer tout ce que vous faites.

Vos relations : Vos interactions et éventuellement vos relations avec les autres, y compris vos amis, votre famille, vos collègues, vos voisins, vont lentement devenir plus positives, plus fortes.

Votre parentage : Si vous êtes un parent féru de discipline, apprendre à axer chacune de vos interactions avec votre enfant sur la gentillesse va créer un nouveau type de relation, et apprendre à votre enfant comment être gentil avec les autres, grâce à votre exemple. Vos actes enseignent bien plus que vos mots.

Votre travail : Cela peut sembler surréaliste, mais il est possible de centrer votre travail autour de la bonté. Faites graduellement et délibérément de votre travail une expression vivante de votre bonté, de votre amour, dans votre interaction avec vos clients, vos associés, vos collègues, le monde, etc., dans ce que vous produisez et proposez.

Votre nourriture : L’alimentation végétalienne est peut-être l’alimentation la plus gentille, à toutes choses égales. Ceci en considérant que les animaux souffrent quand on leur fait subir des conditions de vie misérables, qu’on les mutile et les choque, qu’on les tue, pour notre plaisir. Je ne dis pas cela pour me mettre en avant ou pour culpabiliser qui que ce soit, mais seulement dans des considérations de bonté ─ pour ne pas oublier les animaux lorsque vous mangez. Tenez également compte, lorsque vous aspirez à la bonté, des effets de votre consommation sur les fermiers et les travailleurs, sur votre santé et la santé de votre famille, et sur l’environnement.

Conclusions

Ce n’est pas facile d’être bon dans tous les échanges humains possibles, dans chaque interaction que nous avons au cours de la journée. Il est beaucoup plus facile d’agir inconsidérément. On peut se sentir mieux quand on rend la monnaie de sa pièce à quelqu’un qui a mal agi envers nous (du moins, on se sent bien dans un premier temps). Cela demande moins d’efforts de ne pas se soucier des choses.

Mais quand on touche à la vie personnelle d’une autre personne, cela touche également nos vies. Quelle forme voulez-vous donner à votre vie ? Cela sera entièrement façonné par l’effort que vous faites pour être compatissant, et pour être bon.

« Partout où il y a un être humain, il y a une opportunité de bonté. » – Seneca

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

Accomplis chaque acte de ta vie comme sil devait être le dernier Chacun est différent de son voisin, BONTE PATIENCE ET COMPASSION

Tags: , , , , ,

12 commentaires on Bonté + compassion

  1. Hakima dit :

    ALLAH( Exalté ) dit :  » A ceux qui croient et font de bonnes oeuvres , Le tout Miséricordieux accordera son Amour .  » ( Coran ).
    Le Prophète Mohamed ( Que la paix et le salut d’ALLAH soient sur lui ) a dit :  » Aucun de vous ne devient véritablement croyant , s’il ne désire pour son frère , ce qu’il désire pour lui meme .  »
    En conclusion : L’amour de DIEU et Son Messager ne peut-etre que dans le coeur de celui qui éprouve de la compassion pour les Hommes .
    Que DIEU nous guide et nous éclaire . Amine .

    • Imane dit :

      🙂 c’est ce que j’allais dire et je le confirme. D’ailleurs, si on est en paix avec nous même, c’est sur qu’on traitera bien les autres. On cultive ce qu’on sème.

  2. Lassia Boutefnouchet dit :

    voilà un article à lire dés son réveil. Il aura de l’effet sur toute la journée. Néanmoins, je me demande si on peut apprendre à être bon. Je pense que dans ce monde, il existe des personnes bonnes de nature et d’autres méchantes. Et si les méchants étaient intelligents, « ils feraient mieux de devenir bons »???
    car, comme c’est noté dans l’article, ils y gagneraient beaucoup.
    Pour nous, les musulmans, la bonté est bel et bien le pilier de notre religion. Dieu merci!

  3. E.Quirat dit :

    Le Christ dit également :  » Aimes ton prochain comme toi même »..
    C’est Dieu qui nous aide à devenir bons..
    Je rejoins…par un autre chemin…les commentaires déjà laissés.
    bonne journée à tous.

  4. Lassia Boutefnouchet dit :

    Merci Roland pour cette « bonne » traduction. Et je voudrais dire à Hakima et Imen: si vous avez commenté cet article c’est que vous êtes bonnes.

  5. jocelyne dit :

    Bonjour,
    En dehors de toute religion,et de toute croyance, sans Dieu ni Maître, je reconnais en cet article la volonté du fond de mon coeur et ma persévérance de chaque jour à vouloir tout aimer. C’est un long chemin semé d’obstacles que l’on doit dépasser, la persévérance de toute une vie. Je m’applique à cela déjà depuis de nombreuses années…30…40 ans même.. et j’ai de plus en plus de facilité à l’appliquer chaque jour. Je n’ai qu’un seul guide dans ma vie… l’amour. Bonne journée à tous et merci à Olivier

  6. Béatrix T-R dit :

    Bonjour,
    la plus belle richesse, à mon sens, est dans les échanges que nous avons à chaque instant avec les autres. Partager nos expériences, offrir aux autres, à l’autre, ce que l’on nous a offert aussi un jour, …(ainsi on fait circuler cette belle énergie positive, d’amour humain et d’Optimisme .. le vrai, celui avec un O majuscule, celui qui est conscient de la réalité, mais qui continue de croire en l’Homme !! ) .. Il se passe parfois des années avant que l’on parvienne à cet état d’émerveillement -j’aime ce mot !- Personnellement il m’a fallu beaucoup de temps avant d’être prête à « regarder » (mais c’est une tellement beau d’apprendre et de grandir !) … Aujourd’hui ma plus belle histoire se remplie des rencontres faites chaque jour, avec des personnes anonymes ou pas, que je croise ici et là, n’importe ou ! (mais ce n’est jamais n’importe ou ! il n’y à pas de hasard !) J’aime ces moments de dialogue, qui durent le temps nécessaire… et qui permettent à l’un et à l’autre de s’offrir des mots, des regards, des sourires, .. tous ces gestes qui « tirent vers le haut » !!
    belle journée !

  7. Béatrix T-R dit :

    ..je me rends compte que je suis un peu hors-sujet.. -sourire- par rapport à l’article ! Mais tout est lié n’est-ce pas… ?? Le Tout part d’un sentiment premier d’Amour pour les êtres, et donc de Compassion… de désir de Donner, dans le « Bon sens » !!
    un moine bouddhiste disait :
    « Comment va votre bon cœur aujourd’hui ?  » c’était une belle façon de « nourrir » le coeur de son interlocuteur .
    Comment va votre bon coeur aujourd’hui ?

  8. E.Quirat dit :

    Je rejoins à 200 % Jocelyne dans « Je n’ai qu’un seul guide dans ma vie… l’amour  » et Béatrix dans  » tous ces gestes qui tirent vers le haut »..et » tout part d’un sentiment d’amour »

    La graine de toutes ces belle pensées c’est vraiment l’amour..
    l’amour véritable (agapé en grec..)est ouvert vers les autres..ce qui n’empeche pas chacun d’avoir un chemin philosophique différent.
    Excellente journée à tous.

  9. Kalaa dit :

    Très bel article en effet.
    Le simple fait de s’accorder un moment chaque jour pour se centrer, respirer en pleine conscience, méditer ou prier est le premier acte de bonté vis à vis de soi-même et alimente toute l’application que l’on désire mettre pour la bonté envers les autres. Sans ce cadeau à soi-même il sera difficile par discipline, par contrôle, de vouloir être bon envers et contre tout, bien qu’on puisse s’y appliquer. Si l’on médite…ce sera de plus en plus naturel (pour peu qu’on le souhaite un peu, même dans les moments difficiles).
    Que notre planète devienne un monde de paix et de bonté !

  10. Philippe dit :

    Merci pour cet article de Paix; la leçon que je retiens c’est l’amour toujours, apprendre à ouvrir notre cœur, voir le meilleur chez l’autre, pardonner car qui n’a jamais fais une erreur,
    Encore beaucoup de chemin à parcourir pour ouvrir plus grand mon cœur;
    Sois tolérant avec toi-même et tu le seras avec les autres …
    La gentillesse est une vraie vertu qui nous amène sur le chemin de la paix,
    Amicalement, Philippe

  11. Labouriaux dit :

    Oui surtout qu’aujourd’hui il y a beaucoup de personnes qui malheureusement ne voit pas beaucoup plus loin que leur bout du nez, qui deviennent egoistes, avides de pouvoir et de domination, qui sont pervers et narcissiques et qui ne se rendent même pas compte qu’ils foncent tout droit dans le mur. mais comme dit Bigar: » C’est au pied du mur que l’on voit le mieux le mur » alors, agisson avant qu’il ne soit trop tard et ouvrons notre esprit sur toutes les richesses de ce monde plutôt que de s’enfermer dans une prison

Laisser un commentaire

80 Partages
Partagez67
Tweetez13