Note : cet article est une traduction de l’article How to Fail at Habits de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

EchecAvant d’apprendre comment changer mes habitudes, j’étais coincé. J’essayais sans cesse de changer diverses habitudes – courir, manger plus sainement, me lever plus tôt, me désendetter, en finir avec la procrastination – et j’échouais sans cesse.

J’étais devenu très bon pour échouer, en fait.

En repensant à cette période, grâce au pouvoir de la rétrospection, je sais maintenant que j’avais tout faux. Je m’installais dans l’échec, et en échouant souvent et en n’apprenant pas de ces erreurs, j’apprenais à être bon dans l’échec. Échouer était devenu mon habitude.

Et même si je suis en fait assez fan du fait d’échouer comme méthode pour apprendre comment devenir meilleur dans quelque chose plus rapidement, si vous n’apprenez pas de vos échecs, ce n’est pas aussi utile. Donc dans cet esprit, j’aimerais partager ce que j’ai appris de mes échecs pour que vous puissiez glaner quelques informations utiles de mes souffrances.

Comment échouer dans ses habitudes

J’ai échoué de façon répétée dans la création de nouvelles habitudes. Voilà ce que je faisais, et ce que font aussi la plupart des gens :

  1. Faire plusieurs habitudes en même temps. Il y a beaucoup de choses que nous voulons changer, donc nous essayons de toutes les changer en même temps. Bien sûr, cela disperse notre concentration et notre énergie, et nous ne pouvons donc pas mettre toute notre concentration dans une seule de ces habitudes. Les habitudes sont difficiles à changer, et trop vous disperser est un bon moyen pour vous assurer d’échouer.
  2. Avoir les yeux plus gros que le ventre. Que vous vous attaquiez à une seule habitude ou à plusieurs en même temps, essayez d’en faire autant que possible avec chaque habitude, de sorte que cela vous ponctionne beaucoup d’énergie et que cela paraisse très difficile. Ne courez pas pendant 5 minutes, faites-en 30. De cette façon ce sera un gros morceau de votre emploi du temps qui sera repoussé à demain quand des choses urgentes surgiront, cela puisera une grande partie de votre énergie mentale et physique, et cela sera quelque chose que vous redouterez de faire parce que ce sera trop difficile. Ne méditez pas pendant 5 minutes, méditez pendant 1 heure. Faites 90 minutes de yoga. Changez tout votre régime d’un coup. Ce sont d’excellents moyens d’échouer.
  3. S’attaquer à des habitudes que vous n’aimez pas. Parce que les habitudes devraient être quelque chose que vous faites pour des raisons morales – elles sont bonnes pour vous ! Et donc ce n’est pas important que vous ne l’aimiez pas, et si vous redoutez de les faire après coup, c’est parce que vous êtes indiscipliné. Cela fonctionne extrêmement rarement, donc c’est une super stratégie.
  4. N’en parler à personne. Ne dites à personne que vous changez d’habitude. De cette façon, si vous vous plantez, cela ne sera pas embarrassant. Cela signifie que vous pensez secrètement que vous allez vous planter, ce qui est un autre excellent moyen d’échouer.
  5. Lancez-vous d’un coup. Décidez aujourd’hui de commencer à courir, et lancez-vous ! De cette manière vous le traitez comme si ce n’était rien, pas comme si c’était un grand engagement. Vous ne prévoyez pas les obstacles, vous ne mettez pas en place de système de soutien, vous ne vous donnez pas de récompense, et vous traitez le changement d’habitude de manière aussi légère qu’un changement de chaussettes. Et quand vous arrêtez de faire cette habitude, cela ne sera pas un problème non plus.
  6. Ne vous préoccupez pas de la façon dont les autres ont réussi. Pourquoi lire les histoires de succès d’autres personnes ? Vous en savez plus qu’eux. Vous pouvez y arriver sans rien apprendre d’eux. C’est ce que je pensais à l’époque, du moins.
  7. Ne vous motivez pas. Vous n’avez pas besoin de motivation si vous avez la discipline. Mais la discipline est quelque chose que vous avez ou pas, alors que la motivation est une chose que vous pouvez réellement faire.
  8. Se donner plein d’opportunités d’abandonner. Vous essayez de manger sainement ? Ayez vos placards et votre frigo rempli de malbouffe, et faites en sorte d’en être entouré au travail, et allez dans des restaurants remplis de nourritures frites et de sucreries. Vous avez bien évidemment la discipline suffisante pour les ignorer.

Les huit étapes ci-dessus sont une recette permettant à coup sûr de prendre l’habitude d’échouer, et je vous recommande d’essayer tout ça si vous voulez échouer. Bien sûr, si vous voulez réussir, vous pourriez vouloir les éviter et peut-être essayer tout le contraire.

 

Crédits photo : Jane 

Tags: , , , , ,

5 commentaires on Comment échouer dans ses habitudes

  1. ERIC dit :

    j’ai passé un bon moment à lire cet article, plein d’humour…
    Mais qui me rappelle aussi certains souvenirs d’échecs!
    On cherche tous la meilleure méthode pour évoluer, changer, s’améliorer. On lit des tas de bons conseils, on les met en pratique et puis il arrive qu’on oublie! C’est pour cela que j’ai créé mes “acros” comme acronymes, formules faciles à retenir et qui permettent de se booster.
    En lien avec les remarques de Léo: SPA… pas société protectrice des animaux mais Savoir Pratiquer l’Auto-dérision .
    Il faut que je remette cet acro sur mon blog !

  2. Bonjour Olivier,

    Je retiens surtout l’importance de mettre du plaisir dans la recherche de nouvelles habitudes pour changer sa vie.

    Plaisir, envie, enthousiasme, désir de réussir…

    Francis.

  3. xavier dit :

    Bonjour Olivier:

    Ce qui marche pour moi:

    1/ Lister régulièrement les habitudes que je veux changer.

    2/J’en choisi une et j’écris toute les conséquences néfastes qu’a ou qu’aura cette habitude sur ma vie et sur la vie des personnes que je côtoie.

    3/Je décris ensuite son opposé: l’habitude gagnante par laquelle je veux la remplacer .Je liste précisément tous les avantages qu’elle apporte ou apportera à ma vie!

    4/Je fais un plan d’action en 3 étapes pour l’installer dans ma pratique journalière, dans mes pensées et dans mes expressions. C’est pour préparer ces 3 étapes que je m’inspire de ceux qui ont déjà cette habitude gagnante…

    5/ Je célèbre chaque étape réussie (cela c’est toi qui me l’a appris ;-).

    Les étapes cruciales sont les 7 premiers jours. Après 21 jours (cycle biologique)l’habitude est bien ancrées. Une simple pratique régulière suffit pour la conserver…

    Merci pour cette traduction d’habitudes zen qui me rappelle avec pertinence la force et la puissance des habitudes.

    Je te souhaite une belle journée!

    PS En matière d’habitudes cruciales…
    Jusqu’à 99% c’est l’enfer…
    100% c’est le paradis….

  4. Frantz dit :

    Bonjour Olivier,
    Pour être sincère, je trouve cet article pertinent mais je n’aime pas sa tonalité générale.
    Je m’explique : c’est un article écrit à l’envers, qui use du fameux ” 2nd degré ” dont notre époque raffole au prétexte d’être parfois drôle, mais souvent blessant.
    Il vaudrait mieux nous conseiller explicitement quoi faire pour réussir que nous dire ce qu’il faut faire pour échouer.
    Cet article n’a rien à voir avec le précédent intitulé “sornettes…” qui est l’un des meilleurs et des plus authentiques qu’il m’ait été donné de lire sur votre blog, et qui me redonne depuis quelques jours courage et enthousiasme. Merci.

  5. Jo Cohen dit :

    Bonsoir à tous, je comprend la réaction de Franz au sujet de cette tonalité au second degré. Si je puis apporter ma pierre à cette question du changement des habitudes, je prendrai l’exemple de la cigarette. Arrêter de fumer est pour nombre de gens difficile. Or, il n’en est rien. On peut arrêter de fumer sans efforts comme je l’ai expliqué sur mon blog : http://la-voie-de-l-ayurveda.c.....re-etapes/ . Ce qui marche avec la cigarette marche avec toute habitude. Il suffit de porter sans effort son attention quand il faut et ne faire que cela. Surtout ne pas se battre contre une mauvaise habitude.
    Bonne soirée à tous.
    Jo Cohen

Laisser un commentaire