Ce qui sauve un homme est de faire un pas. Puis un autre. – C. S. Lewis

Note : cet article est une traduction de l’article How I Changed My Life, In Four Lines de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

MétamorphoseChanger votre vie peut sembler incroyablement dur et compliqué, en particulier si vous avez échoué un grand nombre de fois (comme je l’ai fait), que vous avez trouvé cela trop dur, et que vous vous êtes résigné à ne pas changer.

Mais j’ai trouvé un moyen de changer.

Et je ne suis pas meilleur que n’importe qui d’autre, pas plus discipliné, pas plus motivé. J’ai juste appris quelques principes simples qui ont changé ma vie.

J’ai écrit de nombreuses fois sur le sujet, mais j’ai réalisé que ces infos étaient disséminées dans le blog.

Voici comment j’ai changé ma vie, en bref.

Note : Les quatre lignes que vous cherchez sont en bas.

Comment j’ai commencé à courir

En 2005 j’étais sédentaire, et sur ma vie je ne m’imaginais pas faire du sport une habitude régulière. Fin 2006, non seulement je courais très régulièrement, mais j’avais terminé mon premier marathon. Aujourd’hui je peux courir un semi-marathon en un claquement de doigts, et j’ai couru beaucoup de marathons.

Comment j’ai fait ? J’ai commencé avec seulement 10 minutes de course par jour. Je ne me suis pas concentré sur la difficulté que cela représentait, mais sur le plaisir que je prenais dans le mouvement et le fait d’être à l’extérieur. J’ai lentement augmenté, jusqu’à arriver à courir 15 minutes, puis 20, puis 1 ou 2 heures. J’étais reconnaissant de chaque course que j’arrivais à faire.

Je suis devenu en meilleure santé, plus en forme, plus mince, et plus heureux.

Comment j’ai commencé à manger sainement

En 2005 j’étais en surpoids, et accro à la malbouffe. Je mangeais au fast-food, des chips, des cookies, des viandes frites, tout ce qui était gras, sucré ou salé… et je n’avais aucune idée de comment changer ça. Aujourd’hui, j’ai perdu 30 kg, je ne mange presque que des produits complets et réels (presque rien de préfabriqué autrement dit), je mange une sucrerie de temps en temps mais je suis heureux de manger sainement.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  L'astuce de Benjamin Franklin améliorée - suivre mes objectifs

Comment j’ai changé ? J’ai commencé avec de petits changements comme boire plus d’eau, manger plus de fruits et de légumes, cuisiner davantage à la maison et de préparer mes repas pour le boulot. Un par un. J’ai progressivement amélioré mon alimentation, fini par débarrasser mon frigo et mes placards de la malbouffe, et arrêté d’aller dans les fast-foods. J’ai trouvé des aliments sains que j’adorais. J’étais reconnaissant pour chaque délicieux repas sain que je mangeais.

Je me suis senti mieux personnellement, plus svelte, et je me sens bien chaque jour qui passe.

Comment je me suis désendetté

En 2005, j’étais endetté jusqu’au cou – ça allait tellement mal que les créditeurs m’appelaient et que j’ignorais les appels. Je luttais pour faire passer un chèque après l’autre, et parfois je n’y arrivais même pas – je devais emprunter de l’argent à des amis ou de la famille. C’était une des périodes les plus stressantes de ma vie. Fin 2007, je fêtais avec ma femme Eva le paiement de notre dernière dette et la liberté !

Comment j’y suis arrivé ? J’ai commencé par un petit changement à la fois : j’ai commencé à diminuer un peu les dépenses, à économiser un peu à chaque fois, à rembourser les petites dettes puis les plus grosses, j’ai trouvé une marge de manœuvre, et vu la lumière au bout du tunnel. J’ai progressivement changé mes habitudes financières et été dans une meilleure situation. J’étais reconnaissant de chaque dette remboursée, de chaque dollar économisé, de chaque centimètre de marge de manœuvre gagné.

Je suis désendetté et ne le serai plus jamais. C’est la chose la plus libératrice qui soit.

Et ainsi de suite

J’avais prévu d’écrire les mêmes capsules concernant la façon dont j’ai désencombré et simplifié mes possessions, commencé à me concentrer et à accomplir plus de choses, transformé ma passion en métier, et ainsi de suite… mais en vérité, l’histoire commence à se répéter à partir de ce point-là.

J’ai utilisé les mêmes principes, encore et encore. J’en dis plus dans le résumé qui suit.

Puis j’ai abandonné les objectifs

Il y a deux ans environ, j’ai commencé à abandonner les objectifs. Comme une expérience.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Les meilleures astuces pour se motiver - 18

Il s’est avéré que je pouvais toujours accomplir le même genre de choses, mais que je ne l’avais simplement pas planifié. À la place, j’ai juste suivi les mêmes principes (ci-dessous). Ils fonctionnent toujours, même sans objectifs.

Les gens disent que je peux abandonner les objectifs parce que j’ai déjà accompli beaucoup de choses… mais en vérité, je peux abandonner les objectifs parce que j’ai appris quelques trucs qui fonctionnent, et j’ai réalisé qu’ils fonctionnaient avec ou sans objectifs. Et si vous suivez ces trucs, vous pouvez changer votre vie, avec ou sans objectifs.

Les principes en résumé

Alors quels sont les principes qui ont changé ma vie, de façon répétée ?

Si vous avez lu les brèves histoires ci-dessus, vous le savez déjà :

  1. Commencez très petit.
  2. Ne faites qu’un changement à la fois.
  3. Soyez présent et profitez de l’activité (ne vous concentrez pas sur les résultats).
  4. Soyez reconnaissant pour chaque pas que vous faites.

En programmation, cela s’appelle un algorithme. C’est une série d’étapes que vous appliquez pour procéder à n’importe quel changement, quelle que soit votre situation.

Cela fonctionne. C’est la méthode Habitudes Zen, l’application qui change votre vie, en quatre lignes. J’espère que cela vous sera utile.

 

Crédits photo : Dmitry Knorre

Recherches utilisées pour trouver cet article :

Je veux changer ma vie, ma vie change, changer ma vie, comment changer ma vie, je veux changer de vie, comment je peux changer ma vie, le sport a changé ma vie, comment j\ai changé de vie

Tags: , , , , , ,

9 commentaires on Comment j’ai changé ma vie, en quatre lignes

  1. JC dit :

    bonjour
    changer de vie est un bien grand mot,en fait il ne s’agit bien souvent pas d’un bouleversement fondamental mais de changer de mauvaises habitudes acquises au fil du temps. Vu sous cet angle, il est effectivement préférable de procéder par petits changements à la fois, car en tout il peut exister un effet yoyo et tout doit se faire dans le plaisir au risque de perdre la motivation, moteur essentiel du changement!

  2. ERIC dit :

    Chapeau ! Mais tout le monde n’a peut-être pas cette volonté… A l’heure de la rentrée où on prend de bonnes résolutions… je me dis PIPI : Profiter de l’Instant Présent Intensément !
    Et dès lors, à chaque sortie de mon fauve – un golden retriever – je suis tout ouvert aux différentes sensations : la vue, l’ouie, l’odorat…
    Alors j’ en profite aussi pour appliquer un autre de mes “acros” comme acronymes : RSVP … c’est bon pour mon coeur, trop souvent malmené par le passé !

    • Marye dit :

      Éric, bonjour
      Je ne suis pas familière des accronymes ‘ peux tu m éclairer pour RSVP ? Merci

    • ERIC dit :

      Coucou Marye
      RSVP , répondre s’il vous plait – c’est souvent sur les invitations – En langage “acro”: Respirer,Sourire, Visualiser,Projeter sur son écran mental…
      Plus d’infos sur mon blog et une vidéo je crois.

    • xavier dit :

      Bonjour Marye
      Un autre acronyme vraiment efficace en terme de mise en application des 4 principes de Leo Babauta

      1 Commencez très petit.
      2 Ne faites qu’un changement à la fois.
      3 Soyez présent et profitez de l’activité (ne vous concentrez pas sur les résultats).
      4 Soyez reconnaissant pour chaque pas que vous faites.

      En pratique cela va du rangement de ton bureau ou de ton garrage jusqu’a….l’écriture, la correction, la publication d’un bestseller actuellement n°1 du Kindle en passant par tout tes petit ou grands projets….
      C’est acronyme qui structure nos actions et les rendent irrésistibles. Essaye.. tu m’en dira des nouvelles…
      Je te souhaite une belle journée
      Xavier

    • xavier dit :

      PS oups …. oui l’acronyme c’est SASHIMI
      Je te laisse découvrir sa signification et son “mode d’emploi” ici
      http://www.revolutionpersonnel.....#more-4434
      Cela demande 10 mn et crois moi j’en connais plus d’un qui a mis un terme définitif a toute forme de procrastination grâce au Sahimi de Jean-Philippe.

  3. Jean-Luc dit :

    Progresser step by step, pas à pas, peut fonctionner, en effet.
    Un progrès mineur en entraine un second puis un plus gros et ainsi de suite.

    L’autre approche consiste à entreprendre un “grand changement” d’un coup – cesser de fumer du jour au lendemain par exemple- qui, s’il réussit, agit comme un effet de levier considérable : “j’ai réussi le plus difficile donc, tout le reste va suivre”.

    Cette seconde approche fonctionne également très bien.

    A chacun de faire son marché pour trouver ce qui lui convient le mieux donc ! 🙂

    • JC dit :

      Bonjour!
      Tous les changements nécessaires pour améliorer notre vie ne peuvent pas être considérés de la même manière. Je pense qu’il est préférable, par exemple, d’arreter de fumer d’un seul coup en s’y préparant bien, plutot que de diminuer la consommation de tabac progressivement. Ce peut être aussi la meilleure méthode pour stopper les mauvaises habitudes alimentaires. Par contre en ce qui concerne la pratique sportive,au risque de se blesser ou de simplement ne pas éprouver de plaisir, mieux vaut y aller très progressivement. Mais finalement comme chaque être est différent, la meilleure méthode est celle qui fonctionne dans le temps…

  4. Thomas dit :

    Super article, je te suis depuis longtemps olivier. Bravo en tout cas pour cette réussite professionnelle

Laisser un commentaire

114 Partages
Partagez101
Tweetez13