Courir zenCet article invité a été rédigé par Yann DESVEAUX de running-forme.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je tenais à remercier Olivier de m’avoir donné l’opportunité d’écrire un article sur son blog. Je m’appelle Yann DESVEAUX et je suis passionné de course à pied et de bien-être. Pour moi, le sport, et en particulier la course à pied, est un élément indispensable pour être en pleine forme, être zen, et bien dans sa tête.

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes pratiquent la course à pied pour se détendre et gérer leur stress quotidien. Ce n’est donc pas étonnant, au regard de notre société actuelle, que la course à pied soit aujourd’hui l’un des sports les plus pratiqués au monde.

Lorsque l’on fait du sport, on pense surtout améliorer notre forme physique, qu’il s’agisse du renforcement cardiaque, de lutter contre l’hypertension ou le diabète, ou de renforcer vos os et articulations… (pour plus de détails, vous pouvez consulter l’article sur les 10 bienfaits de la course à pied pour votre santé)

Mais l’exercice physique est l’une des conditions essentielles à votre bien-être psychique. En effet, toutes les activités physiques augmentent le flux sanguin, et par conséquent l’apport d’oxygène et de nutriments au cerveau (qui est le siège de nos pensées et de nos émotions).

Un cerveau bien oxygéné est un cerveau plus efficace.

Alors que nous apporte concrètement l’activité physique sur notre psychisme ?

De nombreuses études ont démontré qu’une activité physique régulière en endurance, telle que la course à pied, améliore :

  • le sommeil,
  • le bien-être,
  • l’humeur,
  • le moral,

Et diminue :

  • le blues,
  • le stress,
  • l’anxiété,
  • la dépression.

Alors pour quelles raisons l’exercice physique nous apaise et nous calme ?

En fait lorsque l’on court, le corps se met à sécréter tout un ensemble d’hormones et produit des réactions chimiques :

Comme les endorphines qui sont des opiacés naturels agissant comme un antidouleur. Elles jouent un rôle euphorisant en permettant d’avoir une fatigue naturelle et un sentiment de bien-être. Il a été constaté que plus le taux d’endorphines est élevé, plus les coureurs déclarent se sentir heureux et apaisés.

Une exposition trop importante au stress va avoir des effets très négatifs sur votre organisme à cause de la production de cortisol, qui est en quelque sorte l’hormone du stress. Le sport qui permet la sécrétion d’endorphine est l’un des meilleurs moyens pour lutter contre le stress.

Lorsque les muscles travaillent, la concentration en sérotonine augmente dans notre système nerveux avec un effet antidépresseur très rapide.

D’autres molécules comme les cannabinoïdes endogènes ou encore la PEA (hormone cérébrale) procurent un effet de bien-être, d’analgésie (abolition de la sensibilité à la douleur) et de calme.

Les sports d’endurance en particulier renforcent le système nerveux du calme (ou système parasympathique). L’équilibre avec le système nerveux de l’excitation (système sympathique) en serait amélioré en réduisant la production hormones du stress (cortisol).

Un autre aspect, complètement différent de l’aspect « chimique », est qu’une sortie en course à pied dans la forêt, ou tout endroit de nature, permet vraiment de s’évader et de profiter des paysages. Courir en groupe peut également s’avérer être très bénéfique sur votre humeur et votre mental.

Quelle est alors la dose idéale de sport ?

Pratiquer une activité d’au moins 45 minutes 3 fois par semaine est l’idéal. De préférence, cette activité doit se faire entre 60 et 75 % de votre fréquence cardiaque maximale (pour davantage d’informations sur ce sujet, vous pouvez consulter l’article sur les allures d’entraînements), sinon l’effet inverse (excitation) peut se produire si l’effort est trop intense.

Bien évidemment, je parle de course à pied puisque c’est un domaine qui me passionne et que je pratique de manière assidue. Mais toute activité physique sera la bienvenue, comme la natation, le vélo, le roller, voire même la marche, du moment que l’intensité cardiaque (60 à 75 % de votre fréquence cardiaque maximale) soit respectée, ainsi que la durée, au minimum 45 minutes.

En revanche, certains sports pourraient générer du stress par leur pratique, comme le tennis, le golf ou le tennis de table. En fait tous les sports qui demandent une attention mentale très importante. Il faut donc choisir son activité sportive avec attention.

Y a-t-il un moment idéal pour pratiquer la course à pied ?

Courir le soir est bien, car après une journée de travail bien remplie, cela peut vous aider à vous détendre en faisant un break entre le travail et la maison. Vous allez également fatiguer votre corps de manière saine pour un meilleur sommeil.

Il peut être intéressant, si votre emploi du temps vous le permet, de courir le matin. En effet, c’est à ce moment de la journée que votre taux de cortisol est le plus élevé, et cela peut vous aider à éliminer les effets d’une mauvaise nuit afin d’être plus productif dans la journée.

Par contre, il faut éviter de courir en début d’après-midi. En effet juste après le repas, c’est à ce moment de la journée que le corps est le moins performant. Il faut plutôt privilégier une petite sieste (maximum 20 minutes), ce qui aura pour effet de dompter votre taux de cortisol.

Après bien évidemment on court lorsque l’on peut !!!

Conclusion :

Lorsque l’on se met à faire du sport, toute une chimie corporelle et cérébrale est activée, ce qui apporte un bien-être immédiat dès les premières séances, sans dépendance comme avec l’utilisation de substances illicites.

Il n’est donc pas étonnant qu’aujourd’hui les médecins recommandent la course à pied pour gérer les troubles courants comme le stress, l’anxiété, l’insomnie et même la dépression.

Je peux vous garantir qu’après un footing de 45 minutes, surtout après une journée de travail passée devant l’ordinateur, vous allez vous sentir vraiment bien et détendu pour passer une bonne soirée et une bonne nuit. Ou alors une bonne journée si vous allez courir le matin.

Si vous hésitiez encore à pratiquer une activité physique, vous avez maintenant tous les éléments. Alors SAUTEZ DANS VOS BASKETS POUR VIVRE MIEUX !

Yann du blog running-forme.

Sources : La santé en courant du Dr Nicolas Bompard, Je cours pour ma forme de Cyrille Gindre (entraineur, enseignant et chercheur).

Crédit Photo : CandyBox Images – Fotolia.com.

Recherches utilisées pour trouver cet article :

avantages psychiques de la marche nordique

Tags: , , , , , , ,

7 commentaires on Comment l’activité physique influe sur votre humeur et votre mental.

  1. jean dit :

    Merci pour cet excellent article qui donne l’impulsion de bon matin.
    Je rajouterai à la liste des sports que vous évoquez, l’aviron.
    L’aviron fait travailler harmonieusement l’ensemble des groupes musculaires et permet de profiter des bienfaits évoqués dans votre article. De plus, l’eau renforce le coté apaisant.
    Encore merci et bonnes fêtes de fin d’année à tous.

  2. yann dit :

    Bonjour Jean,

    Bien sur la liste des sports cités dans l’article est non exhaustive, et effectivement l’aviron est également un excellent sport cardio, très complet.

    Bonne journée et bon réveillon

  3. Marivi dit :

    Bonjour Yann,
    Après plus de dix ans sans faire de la course à pied à cause d’une lésion aux genoux,j’ai remis mes baskets.
    45 minutes est trop pour moi, je ne cours que 10-15 minutes parce que j’ai mal aux chevilles mais ça me fait un bien fou.
    J’ai commencé il y a un mois: je courais pendant 5 minutes quand je descendais la poubelle et maintenant je cours 10-15 minutes.
    Tu as un conseil à me donner pour ne pas avoir trop mal aux chevilles: j’ai de bonnes chaussures de gel et je cours sur un terrain qui n’est pas trop dur la plupart du temps.
    Cordialement,
    Mariví

  4. Baptiste dit :

    C’est interessant comme thème, malheuresement je suis déçu que vous ne parliez que de “cardio”, de sport d’endurance.
    A l’opposé de ces sports, il y a les sports de force, l’haltérophilie par exemple, et entre les deux il y a par exemple le crossfit qui consiste parfois à courrir 1km puis faire 5 squats avec un poids maximal puis courrir encore 1km etc 5 fois…
    Bref, j’espère que ça vous a donné de l’inspiration pour d’autres articles…

  5. Caroline dit :

    Merci pour cet article qui me pousse a mettre en pratique une de mes bonnes résolutions de 2014….

  6. Marie dit :

    J’apprécie beaucoup votre article. Il génére le réveil de la conscience du corps et de l’esprit. Une bien belle invitation. Merci
    Marie

  7. CHOUPINETTE dit :

    Bonjour,
    BONNE ET HEUREUSE ANNEE A TOUS ! Avec plein de belles et bonnes choses et résolutions pour 2015 en commençant par le sport qui peut nous maintenir en bonne santé !
    Merci pour cet article personnellement je fais de la marche Nordique, dès que je le peux, ça peut être une à 4 fois par semaine, pendant 1h45 à 2h30, c’est très bénéfique, en forêt, sur piste cyclable, sur la plage, car j’ai la chance d’habiter à 3 km de cette étendue gigantesque qui est l’océan ! Avant la marche je faisais de la course à pied, mais… aïe, traumatismes aux genoux, malgré les bonnes shoes, du coup la marche nordique faisant travailler tout le corps est un sport fabuleux !
    A vos shoes tout le monde et commencez doucement pour ceux qui n’ont pas l’habitude…. et allez y crescendo !
    Merci encore.
    CHOUPINETTE

Laisser un commentaire

113 Partages
Partagez94
Tweetez19