/* CSS added by WP Meta and Date Remover*/.entry-meta {display:none !important;}.home .entry-meta { display: none; }.entry-footer {display:none !important;}.home .entry-footer { display: none; }

Note : cet article est une traduction de l’article Creating Silence from Chaos de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

CalmeNous avons souvent peur du silence, parce que son vide semble vain, inutile, contre-productif, et effrayant. Et donc nous remplissons nos vies de chaos, de bruit, de désordre.

Mais le silence peut être délicieux, et thérapeutique, et puissant. Il peut être le remède à notre stress et aux habitudes qui nous écrasent.

Si nous voulons le calme dans nos vies, comment pouvons-nous le créer ?

J’ai personnellement exploré ça. En tant que père de six enfants, je dois admettre que je n’ai pas tout le temps de silence dans ma vie. Ce n’est pas une plainte – j’aime le bruit brouillon que fait ma famille – mais le silence peut par moments être un refuge bienvenu vis-à-vis de ce bruit.

Je crée le silence en soustrayant, et en ne remplissant pas le vide qui en résulte avec du bruit ou du désordre.

Et donc ma vie est une expérimentation constante de la soustraction. Quand j’ai soustrait, et appris à aimer le vide du silence, je soustrais encore plus. La soustraction est un beau processus.

Préférez la soustraction à l’addition.

Apprenez à être content avec peu, ou rien.

Réalisez que le silence est beau.

Trouvez-vous dans l’espace vide qui en résulte.

Videz une pièce, et n’y remettez presque rien sinon ce qui génère ce calme.

Parlez mois, écoutez plus, contemplez encore plus.

Marchez en silence. Regardez les feuilles trembler, tomber en silence, murmurer dans le vent.

Asseyez-vous et ne faites rien. Écoutez votre esprit faire du bruit dans le silence, laissez-le s’apaiser.

Évitez les vidéos, les iPods, les livres, internet, les appareils mobiles, les réseaux sociaux, et les autres pourvoyeurs de bruit.

Soyez calme, de sorte que la vie puisse parler.

 

Crédits photo : Laurent Hamels

Tags: , , , , , , ,

5 commentaires on Créer le silence à partir du chaos

  1. jacline dit :

    Rien à ajouter ….belle journée de soustractions à tous !

  2. Jérémie dit :

    C’est une juste leçon de vie, mais j’ai une objection : recréons d’abord l’abondance, qui nous permettra d’être infiniment contemplateur sans plus se soucier de nos besoins sur Terre. On atteindra les cimes. La plénitude permanente

  3. Le silence est le compagnon de toute personne qui souhaite vraiment devenir authentique….
    chacun de nous devra un jour ou l’autre accepter d’apprivoiser ce silence qui parfois fait si peur…
    je vous propose une petite techniques pour obtenir le silence en vous durant quelques instants, pour calmer le bavardage mental incessant: écoutez les battements de votre coeur, ressentez-les, puis suivez-les dans toutes les parties de votre corps.
    Cela vous apaisera et, avantage non négligeable, sera une bonne occasion d’être bien présent dans votre corps!

    essayez!

  4. jaquet dit :

    Le silence est une nécessité “vitale” pour l’être remanié de manière constante par la main mise de plus en plus profonde de l’Ame en lui. L’Ame entrant de plus en plus en contact avec l’individu entraîne par “percussion” de l’extérieur tempêtes et cyclones intérieurs. Le moindre détail peut venir bousculer la personne dans son intériorité. Ceci correspond en réalité à la maîtrise de l’émotionnel ainsi que du mental. Il faudra redoubler d’un puissant effort d’introspection pour créer en soi le vide utile à la reconnexion à son moi profond. Le silence qui en résulte est la porte ouverte à l’accession de la vibration divine. Le détail qui vient perturber l’individu n’est pas tant un déséquilibre émotionnel ou mental mais plus exactement un déséquilibre vibratoire ressenti dans tout son être qui par phénomène d’élévation vibratoire stabilise les véhicules émotionnel et mental. Chacune de ses cellules est remaniée de même que son ADN. C’est un passage certes difficile mais nécessaire pour recevoir la vibration élevée de l’Ame et pouvoir rentrer en unité avec l’Univers. Pour pouvoir accueillir pleinement sa propre Ame qui est union au tout tous les véhicules doivent être maîtrisés: physique, émotionnel et mental. Une fois ces véhicules devenus parfaits le véritable silence s’installe et l’énergie de l’Ame s’ancre profondément dans l’être. Ce n’est plus une personnalité qui pense, s’exprime, agit mais une Ame incarnée au sein de la personnalité qui influe et irradie la lumière autour d’elle. Paix, Joie et Amour pou tous les êtres

  5. nat dit :

    wouah!! merci pour cet article ….j’aime la profondeur du silence et j’apprends tous les jours à profiter du moindre moment de calme …merci …

Laisser un commentaire

93 Partages
Partagez77
Tweetez16