Spirale du succèsNote : cet article est une traduction de l’article The Spiral of Successful Habits de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Beaucoup de gens veulent changer tellement de choses dans leur vie qu’ils ne savent pas par où commencer.

C’est écrasant : vous pouvez fumer et manger mal et avoir besoin d’exercice et vouloir être plus productif et vous désendetter et commencer à travailler dans ce que vous aimez et simplifier votre vie pour trouver du temps pour votre famille et trouver des choses pour lesquelles vous passionner…

Mais par où commencer ?

C’est faisable ─ j’en étais au même point il y a cinq ans. Une par une j’ai changé mes habitudes :

  • J’ai arrêté de fumer.
  • Commencé à courir (et accessoirement fait quelques marathons).
  • Commencé à manger plus sainement (j’ai une alimentation entièrement végétalienne aujourd’hui).
  • Commencé à supprimer mes dettes et à épargner (je suis totalement désendetté maintenant).
  • Commencé à simplifier ma vie.
  • Trouvé un travail que j’adore.
  • Commencé à me lever plus tôt et à devenir plus productif.

Cette liste n’est pas exhaustive. Je n’ai pas l’intention de me vanter mais simplement de vous montrer que c’est possible. J’ai fait tout ça avec six enfants et trois emplois (avec l’aide incalculable de ma femme Eva bien évidemment).

Beaucoup d’entre vous se trouvent peut être dans une situation désespérée, tout comme je l’étais. Un lecteur nommé Craig m’a récemment écrit :

« Les 5-7 dernières années ont été un véritable enfer pour moi mentalement, physiquement, et financièrement. Avant cela j’étais un jeune homme confiant qui était capable de réussir tout ce à quoi il s’attelait. Je ne suis pas exactement sûr de la façon dont tout a semblé tourner au vinaigre pour moi, mais maintenant j’ai perdu toute ma confiance en moi, je souffre de stress et d’anxiété, j’ai probablement 15 ou 20 kilos en trop, je fume un paquet par jour, et pour être honnête je ne supporte plus mon reflet dans le miroir ces derniers temps. »

Et de continuer :

« Chaque matin je me réveille avec des frissons parce que j’en suis au point d’avoir quasiment peur de simplement affronter la journée qui vient. Je me lève souvent trop tard et je me sens généralement pas terrible toute la matinée. J’ai essayé toutes sortes de trucs pour essayer de réparer ce bazar mais rien n’a fonctionné. J’espère simplement pouvoir commencer ma journée sur une meilleure note. »

Puis il m’a posé la question-clé : « Comment avez-vous été capable de redonner un coup de fouet à votre vie en 2005 et de commencer votre voyage vers une vie meilleure et plus productive ? Comment avez-vous été capable de vous lever le matin, de sauter hors du lit, et de commencer votre journée sur une note positive ? »

En 2005 j’étais dans une mauvaise passe de ma vie avec tellement de changements à faire que c’en était réellement écrasant et décourageant.

Puis j’ai pris une des meilleures décisions de ma vie (mis à part mon mariage avec Eva) :

Je n’ai choisi qu’une seule habitude.

Les autres habitudes viendraient plus tard. Commencer par une seule habitude a quatre avantages importants :

1. C’est devenu beaucoup plus gérable. Une habitude c’est faisable, 15 habitudes c’est trop dur.

2. Cela m’a permis de me concentrer. Je pouvais concentrer toute mon énergie sur une seule chose. Quand vous essayez de changer trop d’habitudes en même temps, cela disperse votre énergie et le plus souvent vous échouez.

3. Cela m’a appris comment changer une habitude ─ et puis j’ai pu appliquer ce savoir au changement suivant.

4. Cela m’a permis de réussir puis d’utiliser cette énergie et cet enthousiasme pour réussir à l’étape suivante.

Chacun de ces points est incroyablement important. Je ne vais pas approfondir davantage les trois premiers points parce que je pense qu’ils sont évidents. Mais le dernier est tellement important qu’il mérite qu’on en parle un peu.

Quelle habitude changer

J’ai commencé par arrêter de fumer parce que cela semblait la chose la plus urgente pour moi. En y regardant à deux fois, c’était aussi l’habitude la plus difficile à changer. Je recommande de commencer avec une habitude plus simple.

Mais en vérité cela n’a pas une importance capitale. Si vous avez 15 habitudes à changer et qu’elles semblent toutes importantes alors choisissez-en une au hasard.

Voilà le truc : sur le long terme, ça n’a aucune importance de commencer par l’un plutôt que par l’autre. Dans cinq ans, vous allez jeter un regard en arrière sur toutes les habitudes que vous avez changées et l’ordre dans lequel vous l’avez fait ne fera aucune différence. Aujourd’hui cela a l’air important mais vous n’allez pas y passer seulement un mois ─ vous y êtes pour la vie.

Choisissez-en une. N’importe laquelle. Je suggère quand même d’en choisir une facile. La chose importante n’est pas que vous ne choisissiez la bonne habitude mais que vous vous y mettiez.

La spirale du succès

Choisir une habitude vous permet de connaître la réussite et de bâtir sur ce succès. C’est plus important que vous ne pouvez le penser si vous ne l’avez jamais fait auparavant.

Je lis un livre de Bill Gates des années 90 dans lequel il parlait de sa « spirale du succès ». Il a bâti MS-DOS et cela a marché donc il s’est servi de ce succès comme d’un levier pour Microsoft Word, puis Windows, Puis Windows 95, puis Excel et Office et Internet Explorer et ainsi de suite (l’ordre est peut-être erroné mais ce n’est pas important).

Maintenant, je ne suis pas un grand fan de Bill Gates. Mais le concept est vrai non seulement en affaires mais dans tout ce que vous faites : votre succès avec une habitude vous fera vous sentir vraiment bien. Vous en serez tellement excité que vous voudrez essayer avec une autre. Si vous vous concentrez alors sur une seule habitude vous réussirez également, et vous pourrez vous en servir pour bâtir les réussites suivantes, et ainsi de suite.

Bientôt vous ferez bouger le monde et les gens vous demanderont comment vous faites. Vous n’avez pas besoin de parler de moi mais vous devriez mentionner Bill Gates ─ il faut rendre à César ce qui appartient à César.

Plus de lecture

Je n’ai pas la latitude de parler de tout ce que vous avez besoin de savoir… mais je vous recommande fortement la lecture de ces quatre autres articles :

1. Comment être quelqu’un de positif, en moins de 300 mots

2. Surmonter l’insidieuse perfidie des doutes

3. Aide-mémoire, changer ses habitudes : 29 façons de réussir à enraciner un comportement

4. LE péché capital du changement d’habitudes

Tags: , , , , , ,

4 commentaires on La spirale des bonnes habitudes

  1. JC dit :

    Le monde dans lequel nous vivons est propice aux mauvaises habitudes. Surmenage , peur du lendemain et j’en passe font que nous sommes souvent tentés de compenser un état psychologique fébrile par ce que nous pouvons appeler des “petits plaisirs” qui vont du plaisir de bouche au monde artificiel des drogues dures.

    Il sera toujours plus facile d’éviter de prendre du poids que de tenter d’en perdre, et évidemment de refuser une cigarette que d’arrêter de fumer.
    Reprendre ou commencer à faire du sport avec une surcharge pondérale ou des difficultés de respiration peut aussi se révéler un enfer surtout pour une personne qui a déjà pratiqué ce sport, les frustrations vont être énormes, il va falloir beaucoup de courage sans compter les éventuels pépins physiques.
    Chacun est responsable de sa vie et celle ci oscille entre douleur et plaisir, à chacun de se situer entre les deux. Prévenir ou guérir ne demandera pas le même niveau d’effort.

  2. bastien dit :

    Merci pour ce précieux conseil,

    il suffit de faire un pas après l’autre dans la direction qui nous semble juste c’est comme cela qu’on arrive au sommet de la montagne;-)

    Pour ma part l’habitude que j’ai décidé de rayer de ma vie. C’était jurer et jurer encore, cela parait rien, mais le fait de jurer nous bloque dans une énergie lourde qui peut nous empêcher d’avancer dans notre vie. Faites le test: Jurez un bon coup! comment vous sentez-vous? rester quelques secondes dans cette énergie Dites: Merci! et maintenant que ressentez-vous?

    Belle et lumineuse journée à tous!

    Bastien

  3. Caroline dit :

    Je me retrouve dans cet article, cela fait 3 mois que j’ai arrêté le café, une petite victoire, le café de 10h à la pause et celui de 15h avec mes collègues étaient nécessaires pour tenir toute une journée de travail, j’étais toujours énervée, stressée, je suis plus posée et ne m’emporte plus si vite.
    Mon nouvel objectif une alimentation équilibrée……..(maintenant je sais que je peux le faire !!!!!)

  4. Philippe dit :

    bonjour,
    merci encore une fois pour la qualité de ces articles; Pour changer d’habitude nous devons être motivé, pour être motivé, nous devons avoir une très bonne raison pour faire le changement; personnellement ce sont mes valeurs et mes idéaux qui me poussent à changer; je sais qu’en changeant d’habitude ce que je vais y gagner et cela me motive surtout si je pense très fort à la nouvelle vie que cela va me donner;
    A bientôt,
    Philippe

Laisser un commentaire

48 Partages
Partagez32
Tweetez16