Note : cet article est une traduction de l’article The Quiet Theory of Influence de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

CalmeLa plupart des gens travaillant dans le marketing en ligne vous apprendront comment utiliser les réseaux sociaux pour atteindre un public plus large, comment utiliser les listes de mails, le principe de rareté et la preuve sociale, comment créer de l’autorité, comment convertir efficacement les pages vues en ventes.

La plupart des vendeurs, en ligne ou hors-ligne, en sont plein.

Convertir les visiteurs en acheteurs est une utilisation sans âme de votre énergie créative. Rejetez cela, d’un revers de main.

J’accorde davantage de valeur au fait de créer quelque chose de valeur. Je trouve que l’influence est une bien meilleure mesure que le nombre de ventes, de trafic ou de lecteurs.

Et j’ai appris quelque chose que les vendeurs criards ne vous diront jamais : plutôt que de crier, préférez le calme.

Quand tout le monde crie « Regardez-moi ! », restez calme.

Quand les autres demandent de l’attention, soyez dans l’introspection.

Quand tout le monde cherche des pages vues et des ventes, cherchez de la valeur.

Quand les autres essayent d’attirer les visiteurs sur leurs sites, laissez les gens vous trouver seuls.

Quand la plupart des blogs ont des pop-up et des listes déroulantes qui poussent les lecteurs à souscrire à leurs newsletters, dégagez du chemin de vos lecteurs.

Quand les autres se vantent de leur succès, laissez plutôt les autres vous louer.

Quand les autres se cramponnent avidement à leurs copyrights, distribuez votre travail.

Quand les autres utilisent les objectifs pour se donner les moyens de changer le monde, apprenez à être content, et les gens demanderont à apprendre vos secrets.

Tout ce qui est ci-dessus s’est avéré pour moi. Quand vous avez créé quelque chose avec une vraie valeur, vous n’avez pas besoin de faire le moindre marketing, de dépenser le moindre sou en publicité, ou de pousser les gens à souscrire.

Les gens vont vous trouver, et ils penseront que vous êtes tellement bon qu’ils veulent en parler à leurs amis. Vos lecteurs deviendront vos vendeurs. Votre valeur deviendra votre budget publicitaire.

Imaginez posséder un magasin de muffins. Si vos muffins sont moyens, vous devrez faire de la publicité et entreprendre une « guérilla marketing » pour avoir des clients. Mais si vos muffins font que les gens roulent des yeux extatiquement, ils parleront au monde de vos délices, et le monde s’entassera à votre porte sentant bon le muffin.

Devenez calme, trouvez le contentement, ayez de la valeur. Ces autres surenchérissent tout le temps en termes de marketing, et en apprenant à écouter votre musique intérieure, vous pouvez ignorer les vendeurs colportant leurs huiles de serpent.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

théorie de linfluence

Tags: , , , , ,

7 commentaires on La théorie de l’influence calme

  1. nelson dit :

    bonjour,
    il est évident que la créativité et l’autorité sont primordiales pour accéder à l’audience. Le marketing à outrance tue la valeur du produit à mon sens.
    Il faut néanmoins démarrer, se faire connaitre et finalement être reconnu pour son talent. Je ne suis pas sur qu’à ses débuts d’entrepreneur, Léo bien que talentueux n’ai pas utilisé toutes les ficelles à sa disposition pour sortir du lot… Mais cela n’engage que moi. De faire de l’anti-marketing, n’est t’il pas une forme de marketing ?
    YEESS… j’ai compris ! c’est du Bisounours Marketing ! Là je tiens un truc… un titre de blog ! Allez je vous l’offre, c’est cadeau !
    Trop balaise Léo ! Merci Olivier pour la traduction.

    Que la journée vous soit douce
    Nelson

  2. Edwige dit :

    Bonjour Olivier,
    Cela fait un petit moment que je viens me ressourcer en lisant vos articles emplis de calmes conseils. Mille fois d’accord avec tout ça!!!
    Merci pour ces rendez-vous silencieux, sereins et réfléchis.
    Belle journée à vous,
    Edwige

  3. Marie Anne dit :

    Bonjour Olivier, Je suis une grand-mere franco-americaine qui apprecie beaucoup tes messages, avec lesquels, je suis generalement d’accord. J’aimerais tant voir les jeunes sortir du moule et s’ouvrir a leur potential a fond sans se soucier du « OUI MAIS » si souvent evoque en France pour eviter les deceptions ou tout simplement parce qu’ils ne savent pas qu’ils pourraient reussir sans tout ce falbalas de diplomes a tout crin, mais avec de l’imagination, de la perseverance et du bon sens.
    Te souhaite une super belle journee

  4. Bastien dit :

    Bonjour Cher Olivier,

    Merci pour ce délicieux article, je suis tout à fait d’accord avec cela!

    la qualité vaut toujours mieux que la quantité;
    lorsque nous faisons un article, un produit ou autre chose avec le coeur, avec amour et joie, nous communiquons une énergie hautement positive.

    L’article, le produit est vu ainsi comme un simple contenant rempli d’ énergie. Donc autant qu’elle soie POSITIVE!
    Servir de l’eau d’égout dans une carafe en cristal ne la rendra pas plus potable…
    Enfin, c’est mon avis!

    Joyeuse journée à tous

    Bastien

  5. Maryse dit :

    Super article !
    Merci de nager à contre courant et d’être génial !

  6. corinne dit :

    Bonjour Olivier,
    Merci pour cette traduction. Léo est vraiment une source d’inspiration pour moi. Dans cette approche, l’idée est de poser une intention avant de commencer quoi que se soit. C’est un moyen très puissant pour rester concentré et centré. C’est aussi excellent pour rester conscient des actes que l’on pose plutôt que de se laisser aller sur pilote automatique.
    Au plaisir
    Corinne

    C’est ce que je tente de faire lorsque je rédige des articles

  7. corinne dit :

    Bonjour Olivier,
    Merci pour cette traduction. Léo est vraiment une source d’inspiration pour moi. Dans cette approche, l’idée est de poser une intention avant de commencer quoi que se soit. C’est un moyen très puissant pour rester concentré et centré. C’est aussi excellent pour rester conscient des actes que l’on pose plutôt que de se laisser aller sur pilote automatique.
    Au plaisir
    Corinne

    C’est ce que je tente de faire lorsque je rédige des articles

Laisser un commentaire

51 Partages
Partagez28
Tweetez23