/* CSS added by WP Meta and Date Remover*/.entry-meta {display:none !important;}.home .entry-meta { display: none; }.entry-footer {display:none !important;}.home .entry-footer { display: none; }

Note : cet article est une traduction de l’article The Voice of Patience de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Vertu de la patienceIl y a des moments où les autres gens vous provoquent, et vous font perdre patience.

C’est le lot de beaucoup d’entre nous – les collègues, enfants, partenaires, les autres conducteurs, les gens énervants dans le métro – ils peuvent irriter, ils peuvent mettre en colère.

Et cela peut ruiner votre journée. Vous serrez les dents, vous vous rejouer des débats imaginaires dans votre tête, ou pire, vous craquez.

Comment pouvons-nous trouver la patience ?

J’admets ne pas être un saint. Comme tout le monde, certaines choses m’ennuient, et je vais dire des choses d’un ton à peine poli. J’apprends encore.

Voici ce qui m’aide :

Déjà, j’apprends à être conscient des émotions qui surgissent de nulle part.

J’apprends à accepter ces émotions comme si elles étaient parfaitement normales.

Et je les regarde, mais je n’agis pas.

Je vais parler à ces émotions, comme si elles étaient un petit enfant : ce n’est pas grave d’être énervé, mais respire. Parle du problème à l’autre personne, après t’être calmé.

Puis je respire.

Je me souviens de mes émotions enfantines : les autres gens sont différents, et c’est bien. Célébrez l’humanité et toutes ses glorieuses variations. Quand les gens vivent et travaillent ensemble, il y a de la friction, et cela fait partie du mélange de l’humanité.

Je me dis : la vie est trop courte pour gaspiller mes jours avec de l’irritation et de la colère. Ne laissez pas les problèmes des autres devenir les vôtres.

Puis je remercie. La gratitude résout tous les problèmes. Je suis reconnaissant d’avoir cet ami, ou cet étranger, dans ma vie, et je suis reconnaissant d’avoir la chance d’être simplement là, et pour la vie incroyable que j’ai.

Je parle à l’autre, quand je suis calmé, avec compassion. Je réponds avec amour. Cela va souvent adoucir les angles de cette personne, et les choses vont aller mieux.

La patience n’est pas chose facile, mais l’alternative est bien pire. L’amour triomphera si vous le laissez faire.

 

Crédits photo : Morten Heiselberg

Tags: , , , , , ,

2 commentaires on La voix de la patience

  1. ERIC dit :

    Quand la moutarde monte au nez ( que j’ai long !), je me dis SEC. C’est un de mes meilleurs acros – ou acronymes …
    SEC comme Souffle Et Creuse ! J’expire à fond en creusant le ventre. Ce qui amène automatiquement une grande inspiration.
    Deux ou 3 “coups de sec… ça calme.
    Foi de grand nerveux !

  2. Caroline dit :

    Cet article arrive à point nommé Olivier. Je m’apprêtais à envoyer un mail virulent à mon conjoint concernant la peine que je ressens suite à ses sous-entendus d’hier soir. Je vais donc méditer un peu et lui en faire part calmement ce soir. Merci à Léo et à toi pour ces petites leçons de vie instillées au compte-goutte et qui se diffusent dans notre esprit doucement.

Laisser un commentaire

165 Partages
Partagez147
Tweetez18