« L’activité combat le froid, mais l’immobilité combat la chaleur. » – Lao Tseu

ImmobilitéNote : cet article est une traduction de l’article Stillness is a Powerful Action de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

C’est un des préjugés de notre culture ; l’immobilité est vue comme de la paresse, comme un blocage dans l’inaction, comme négatif.

Ca ne l’est pas. C’est une action, et c’en est une puissante.

Plus encore, cela peut changer votre journée, et ce faisant, changer votre vie.

Vous être au milieu d’une journée éreintante, submergé de travail, de réunions, de messages et d’interruptions, ou ennuyé par les enfants, les appels, les courses et les corvées.

Faites une pause. Restez immobile une minute, et respirez. Fermez les yeux, et trouvez l’immobilité en vous-même. Cette immobilité se répand dans le reste de votre corps, et dans votre esprit. Cela vous calme, vous recentre, vous focalise sur ce que vous faites sur le moment, pas sur tout ce que vous avez à faire ou tout ce qui est arrivé.

L’immobilité devient une action de transformation.

L’immobilité peut être une réponse puissante au bruit que font les autres. Cela peut être un moyen de repousser le bourdonnement du monde, de prendre le contrôle. Cela peut vous rappeler ce qui est important.

Comment le mettre en pratique

L’immobilité, étrangement, ne vient pas naturellement pour beaucoup de gens. Donc entraînez-vous.

1. Commencez votre journée dans l’immobilité. Que ce soit en vous asseyant avec une tasse de café pendant que le monde s’éveille, ou posé sur votre oreiller en vous concentrant sur votre respiration, l’immobilité est une puissante façon de commencer votre journée. Cela donne le ton des choses à venir. Même 5-10 minutes, c’est super.

2. Faites des pauses régulières d’immobilité. Chaque heure, programmez une alarme sur votre ordinateur ou votre téléphone pour vous déconnecter. Pensez-y comme à une alarme qui retentit, et qui vous rappelle de rester immobile pendant une minute. Pendant cette minute, concentrez-vous d’abord sur votre respiration, pour vous ramener au présent. Laissez les soucis du monde qui vous entoure s’effacer ─ tout ce qui reste est votre respiration. Puis laissez votre concentration s’étendre de votre respiration à tous vos sens, un par un.

3. Quand le chaos gronde, faites une pause. Au milieu d’une crise ou d’une journée bruyante, arrêtez-vous. Restez immobile. Prenez une profonde inspiration, et concentrez-vous sur cet air qui entre et qui sort. Trouvez votre immobilité intérieure puis laissez votre prochaine action venir de cette immobilité. Concentrez-vous uniquement sur cette action.

Laissez l’immobilité devenir votre action la plus puissante. Cela pourrait changer votre vie.

« Par le retour à une vie simple naît le contrôle de ses désirs. Par le contrôle de ses désirs, l’Immobilité est atteinte. Par l’Immobilité, le monde est restauré. » – Lao Tseu

Recherches utilisées pour trouver cet article :

l homme be peut rester immobile, limmobilité

Tags: , , , ,

12 commentaires on L’immobilité comme moyen d’action

  1. David Braka dit :

    Rare sujet abordé qu’est l’immobilité !

    Effectivement ça fait du bien de se poser tranquillement et de s’arrêter un moment…

    Personnellement j’arrive à être en activité tout en restant immobile… Sisi en pratiquant la peinture !

    Si on veut donc pousser le concept plus loin, je rajouterai donc qu’il faut aussi pratiquer des activités au calme, ce qui nous permet donc d’être à la fois actif tout en se détendant ;).

  2. lauyaelle dit :

    Bonjour,
    Très beau sujet que l’immobilité, dans ce monde qui court après le temps !!!… Merci
    Par contre, est-ce que les abonnements au blog n’auraient pas encore sauté ? car je crois bien que je n’ai pas reçu de nouveaux articles depuis le 24 janvier.
    Merci et bonne journée.

  3. tissaire dit :

    l’immobilité notre état naturel notre ouverture sur le monde en nous et à l’extérieur ,un vide rempli de plein, avec cette force subtile que l’on appel AMOUR inconditionnel sans limite

  4. Virginie dit :

    L’immobilité, d’instinct, je la pratique le matin. Je me lève très tôt pour pouvoir savourer le silence de la maison (3 enfants autour de moi, le silence n’est pas d’actualité) … et ma tasse de café. Je prends le temps de m’occuper de moi et de préparer les affaires de ma tribu.

    Par contre, je n’avais pas vraiment pensé à cette minute d’immobilité dans la journée. Pourquoi pas??? En y réfléchissant, le Silence désarçonne l’attaquant (une personne qui vous agresse verbalement, c’est une bonne matière de lui répondre!!)

  5. marianna dit :

    Je pratique souvent l’immobilité, j’appelle celà la “meditation” j’en ai besoin travaillant dans un milieu bruyant, à la maison je lâche tout et je savoure cet instant d’immobilité pendant une heure environ même si c’est dur quelquefois je m’impose au moins l’immobilité. Très bon article Merci.

    • MP dit :

      ca fait 6 mois que je suis immobile et je n’ai pas trouver le calme mais plutot tristesse chagrin ennui depression, les cris d’enfants j’en entends plus vu que mon fils est parti vivre chez son père….. l’immobilité c’est symbole pour moi d’enchainement et de tristesse. A croire que je regrette ma routine d’avant faites de corvées, de cris, et d’empressement! je ne suis pas plus heureuse mnt que je ne l’étais avant.

  6. Monica dit :

    Je suis convaincue des bienfaits de cet immobilisme ponctuel. Personnellement je me recentre, me ressource, et de ce fait, obtiens une maîtrise des émotions,et peux faire face aux agressions environnantes, bruits, cris, etc.. je vote un OUI massif..

  7. Anna dit :

    Merci encore pour toutes ses paroles de sagesse et ses techniques qui prennent leur source dans les pratiques yogi. Cela s’appelle la méditation et les bienfaits sont multiples confirmés par l’expérience plusieurs fois millénaire.

  8. Anna dit :

    Pour MP. L’immobilité n’est pas juste synonyme d’immobilité physique et de vide autour de vous. C’est un état de liberté avant tout mentale et de libération d’agitation intellectuelle ou émotionnelle. Ça commence dans la tête et se repend progressivement dans le corps. Les pensées sont là mais vous les regardez passer et s’éloigner sans vous y attacher ou analyser ou encore développer.

  9. En effet l’immobilité est très importante, je crois que 1 ou quelques minutes ne suffisent pas, si c’est possible on peut le faire pendant une (1) heure ou plus, l’immobilité est nécessaire si on veut atteindre le but de la vie. Extérieurement l’homme est immobile mais cette disposition nous perment d’être conscient du travail permanent de l’énergie à l’intérieur de l’homme.

  10. saida dit :

    Bon article. Merci pour vos conseils…

  11. Louis Piras dit :

    Excellent article. L’immobilité développe en nous une force puissante qui nous aide à avancer très vite sur notre chemin.
    Je pratique la méditation régulièrement, et cette habitude améliore beaucoup ma vie.

    Merci …
    Louis

Laisser un commentaire