Cet article est rédigé par David Braka du blog Apprendre la Peinture.

peinture-a-lhuileTout le monde sait plus ou moins que la peinture peut nous être bénéfique. Généralement, on se demande pourquoi et comment commencer la peinture à l’huile et l’on se dit finalement que ça n’en vaut sûrement pas la peine. Du coup, on ne franchit jamais le pas. Malheureusement, on sous-estime trop souvent la puissance que la peinture peut apporter à nos vies. Et c’est pour cette raison que je me suis décidé à vous dévoiler de manière concrète tout le pouvoir qu’offre la peinture.

Voyons tout de suite comment devenir zen et diffuser du bonheur grâce à la peinture à l’huile

Note : Cet article est inspiré de mon expérience personnelle autour de la peinture à l’huile. Toutefois, il s’applique aussi à la peinture en général.

 

1. Devenir zen

    • Un apaisement garanti : La première fois que j’ai compris que la peinture était une activité incroyablement zen, c’était lorsque j’avais 12 ans, autrement dit dès mes premiers coups de pinceau. Je me souviens alors que j’étais un garçon turbulent et agité, et ceci en permanence. Mais lorsque ma mère venait me chercher à la fin de mon cours de peinture à l’huile, j’étais comme métamorphosé. Calme et serein. Comment était-ce possible ? Voyons cela dans les points qui suivent…

    • La peinture pour ralentir : J’étais donc sans cesse à droite à gauche tout en faisant des bêtises. Or le simple fait de prendre les pinceaux m’empêchait immédiatement d’être turbulent. La peinture à l’huile est un art qui demande calme, patience et précision, autrement dit c’est un art qui apaise littéralement ! C’est en quelque sorte une longue pause prolongée, comme si nous pénétrions dans…

    • Un nouveau monde : À chaque fois que je termine une séance, il se produit un fait étrange : je ne me souviens de presque plus rien. Comme si tout ce qui s’était passé autour de moi était un rêve, comme si le temps s’était arrêté.

      En réalité, c’est simplement le fait d’être concentré qui nous permet d’atteindre cet état, comme lorsque vous essayez de résoudre un problème de mathématiques par exemple. La différence réside dans le fait qu’en plus de cette concentration vient s’ajouter le plaisir que procurent les pinceaux.

      C’est donc un monde totalement nouveau qui s’ouvre à nous durant la pratique de la peinture à l’huile. Mais ça ne s’arrête pas là…

    • Un moment unique : Chaque toile est différente et a sa propre histoire. Chaque toile est en fait une nouvelle expérience, une nouvelle aventure. Ainsi chaque moment est unique lorsque l’on peint ; on vit des interactions permanentes et différentes avec chaque toile.

    La peinture à l’huile est donc surestimée par sa difficulté et sous-estimée par la zénitude qu’elle est capable de procurer. Voyons dès lors comment elle peut nous permettre de déborder de bonheur tout en contaminant les autres.

    2. Diffuser du bonheur

    • Le bonheur que procure la fierté : La fierté éprouvée lorsque l’on achève une toile est inestimable. Vous connaissez bien évidemment cette sensation de fierté qui est si agréable. L’avantage en peinture, c’est qu’elle est donc souvent ressentie. La toile terminée est en effet née de votre main, ce sont votre travail et votre ferveur que vous avez mis là. En fait, cette toile, c’est VOUS.

    • Diffuser son bonheur dans sa maison : Votre œuvre achevée, vous pouvez désormais l’accrocher aux murs de votre maison. Ce qui est extraordinaire c’est que maintenant, votre travail prend littéralement vie autour de vous, dans votre espace quotidien. Ce ne sont plus des objets de décoration anodins, mais les fruits de votre main qui décorent votre maison.

    • Diffuser son bonheur dans sa famille : En plus de tout ça, une toile possède une certaine valeur marchande… OK, on connaît tous le dicton « L’argent ne fait pas le bonheur », mais avouez que ce n’est pas de refus ! Ces petites sommes d’argent (qui peuvent d’ailleurs s’avérer être de grosses sommes d’argent) ne sont donc pas à négliger. Autrement dit, vous allez pouvoir vous faire plaisir personnellement, en peignant et en profitant des sommes engendrées, tout en gâtant vos proches. « C’est tout bénef ! »

      Outre le fait de pouvoir gagner une certaine somme d’argent, il y aura plusieurs toiles auxquelles vous allez particulièrement vous attacher. Celles-ci feront peu à peu partie intégrante de vous-même : plus le temps passera et plus vous y serez attaché. Viendra un jour le moment de les léguer à votre descendance. En d’autres termes, vos enfants et petits-enfants en hériteront. La peinture vise donc aussi le long terme. Certes, à l’heure actuelle, vous ne pensez peut-être pas à votre héritage (et moi non plus) ! Mais honnêtement, le fait de laisser une trace sur cette Terre ne ferait-il pas plaisir à plus d’un ? Vous serez donc toujours présent, et ça, ça n’a pas de prix.

    • Diffuser son bonheur auprès de ses amis : Eh oui, vous pouvez même offrir certaines de vos toiles à vos amis. Un cadeau original, personnalisé et touchant, que demander de plus ?

    J’avais vraiment envie de vous parler de ces deux aspects de la peinture. On n’imagine pas les possibilités infinies que cet Art nous offre la plupart du temps. J’espère avoir pu contribuer à cette meilleure compréhension quant aux bienfaits de la peinture à l’huile.

    Et vous, que pensez-vous de la peinture ? L’avez-vous déjà pratiquée ? Y voyez-vous d’autres bienfaits ?

    Amicalement vôtre,

    David du blog Apprendre la Peinture.

    Tags: , , , , , , ,

    12 commentaires on Pratiquer la peinture à l’huile ou comment devenir zen et diffuser du bonheur

    1. David Braka dit :

      Merci à toi Olivier, de m’avoir donner la parole sur ton Blog !

      J’espère que l’article plaira au lecteurs et qu’ils n’hésiteront pas à me faire part de leurs impressions !

      David.

    2. Passa dit :

      J’ ai fait un peu de peinture avant de me mettre au sport elle m’avait aider à devenir plus zen .
      Oui c’est bien vrai ..
      Bonne journée .

    3. m dit :

      Bonjour Olivier,
      je me suis précipitée sur l’article, parce que je rêve de faire de la peinture au couteau depuis ma grossesse. Mon fils a maintenant 9 ans. j’ai commencé l’aquarelle pendant cette période, avec beaucoup d’insatisfaction, car j’étais seule, et j’ai réalisé en montrant mes dessins, que j’avais fait des oeuvres honorables. j’avais aussi repeint tout l’appart. et l’aquarelle m’a donné d’énormes satisfaction.
      Personnellement, je serai encore plus entrée dans ton article s’il y avait eu des anecdotes (pour moi c’est trop généraliste)et des sensations. quel était ton objectif? mais j’avais oublié que tu traduis l’article de qq un d’autre! c’est sympa.

      • Bea dit :

        Bonjour M,

        Je me permets d’intervenir pour te dire que tu peux t’adresser directement à l’auteur de l’article (invité, David, qui est cité tout au début et qui a même rédigé le 1er commentaire. Tu peux même aller voir son blog.

        Précision : je ne le connais pas, je disais ça en passant 😉

        Amitiés à tous et toutes.

        Bea

      • David Braka dit :

        Hello Bea, merci pour la précision ^^.

        Salut M,
        oui comme disais Bea c’est un article invité rédigé par moi-même, tu peux aller lire d’autres article sur mon site dont le lien est présent au début et à la fin de l’article !

    4. jocelyne dit :

      Article plein de vérité. Je pratique la peinture depuis mon tout jeune âge… elle m’aide à vivre, à me retirer du monde, et votre article est vraiment bien dit ! Marci

    5. Yvelise dit :

      Tout à fait vrai le fait de s’échapper, et d’être calme, zen,
      perso je peinds les meubles, je décore les murs, peinture au pochoir, et encore les meubles, beaucoup de mes meubles ont changé de “look”, y compris la chambre complète de ma fille, meubles, murs en lambris, parquet, mes pinceaux sont passés partout, je m’échappe de mon quotidien quand je peins, les tableaux je n’ai jamais essayé, je manque d’inspiration, c’est ce que je me dis, il y a peut être une autre raison, merci pour cet article

    6. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil !!!!
      J’habitais à Paris..apprenais la Pub. la conception et réalisation affiches …et fréquentant de nombreux peintres .Et, j’apprenais en plus le dessin dans des académies en reproduisant les modèles nus ou nus Bonne école sous l’œil de maître en la matière , mais je n’ai pas continuée
      mariage avec un “voyageur” Naissance de 3 enfants ,
      plaisir ( je me suis bien amusée avec eux jusqu’à leurs adolescences considérant cette activité comme de la sculpture Pourquoi je n’ai pas continué à peindre parce que ..j’ai dans des cartons des dessins et peintures cadeaux que je devrais mettre en vente ,car je ne les ressorts jamais.personne ne les voient.

      N’est pas artiste qui veut, faites-vous plaisir mais n’en racontez pas trop ! les dessins d’enfants qui garnissent les murs médecins psychos etc sont souvent plutôt moches !

      Yvelise, elle, est une artiste comme j’en ai rencontré en Hollande et en Italie ! Avec elle je crois que je m’amuserais !

    7. Jérôme dit :

      Bonjour
      Ca peut paraitre surprenant, mais même Sylvester Stallone le fait !
      J’y avais consacré un article http://www.changer-vie-action......a-peinture

    8. m dit :

      Bonjour à tous et merci pour ces éléments : en effet je n’avais rien compris : je pensais que l’article était traduit par l’auteur.?! En fait David écrit son article qu’Olivier met sur son blog. Quelle !histoire. Oui David, je te faisais ce retour car j’ai manqué de substance de peinture pure. Je m’explique. Je prends mon pied en écrivant :car je retrouve dans cette activité le flow qui te vient en étant tout à ta peinture et ça m’aurait plu que tu nous décrives un de tes plaisirs de peintre qui ne soit pas transposable dans une autre activité :comme la mise au point de ta palette par ex: un pied exclusif de peintre, quoi!
      Merci. A+

      • David Braka dit :

        (re)bonsoir M,

        Oui je vois tout à fait ce que tu veux dire ! Le problème c’est que je ne peux pas m’exprimer indéfiniment dans un article et j’ai donc fait le choix d’être ici plus “généraliste” pour donner un aperçu de l’apport réel de la peinture à l’huile.

        Pour des articles plus ciblés, on peut se retrouver sur mon blog ! (je compte d’ailleurs bientôt envoyer un mail à tout mes abonnés afin de leur demander de décrire leurs sensations lorsqu’ils peignent et d’en faire un article !)

    9. Harcourt Béatrice dit :

      Cher David,

      J’ai moi même beaucoup pratiqué la peinture – chinoise, à l’encre donc, et c’est vrai que cela procure une détente incomparable, enfin, comme toutes les créations, idem si je fais du modelage, etc… Mais j’ai un problème, c’est que je n’arrive plus à M’Y METTRE, je ne trouve pas le courage. – C’est tellement plus facile de passer du temps sut internet, par ex. Si quelqu’un avait un truc pour donner du courage, ce serait géant ! 🙂
      Merci pour ton article !

    Laisser un commentaire

    64 Partages
    Partagez54
    Tweetez10