Note : cet article est une traduction de l’article Effortless Decision-Making de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

DécisionsComment faire un choix quand vous êtes bloqué à un embranchement ?

Comment pouvez-vous décider quand deux possibilités ou plus semblent tout aussi bonnes?

J’ai appris (mais n’ai pas maîtrisé) les principes de la prise de décision sans effort. C’est une manière de prendre des décisions dans laquelle vous pouvez suivre le flux constant des décisions que vous devez prendre chaque jour, sans être coincé, sans être paralysé par la peur. Choisir, suivre le courant, et se débarrasser de ses préoccupations.

Ce qui suit est un guide très court permettant de prendre des décisions sans effort.

Débarrassez-vous de la perfection. Nous ne prendrons jamais de décisions parfaites, et vouloir faire le choix parfait est ce qui nous paralyse.

Ayez plus d’informations. Ne laissez pas ceci vous retenir, mais si vous êtes coincé c’est souvent parce que vous n’avez pas les infos nécessaires. De quelles infos avez-vous besoin ? Pouvez-vous facilement les obtenir ? Obtenez-les tout de suite si vous pouvez, mais ne laissez pas le manque d’informations vous retenir.

Essayez et trompez-vous. Si vous n’avez pas assez d’infos ─ et c’est habituellement le cas ─ choisissez simplement. Peu importe ce que vous choisissez, faites simplement un choix et débarrassez-vous de l’idée de faire le bon choix. Maintenant vivez avec ce choix pendant un temps, et voyez ce qui arrive. Cela s’appelle essayer et échouer, et c’est souvent la meilleure manière d’obtenir des informations. Nous essayons quelque chose, et voyons comment cela fonctionne ─ puis nous avons plus d’informations pour prendre de meilleures décisions à l’avenir. Quand vous regardez les choses de cette façon, les décisions ne sont qu’une série d’essais et d’erreurs, et peu importe les résultats, parce que tout résultat est une bonne information.

Essayez l’intuition. Si vous êtes coincé et n’avez pas assez d’informations, débarrassez-vous de vos inquiétudes et faites simplement un choix. Comment faites-vous un choix ? Vous pouvez jouer ça à pile ou face, mais vous pouvez aussi simplement faire avec vos tripes. Que dit votre intuition ? Commencez à l’écouter ─ souvent c’est une décision inconsciente basée sur beaucoup de facteurs que nous ne pouvons pas consciemment traiter, donc une part de notre inconscient les traite et prend une décision en une fraction de seconde. L’intuition peut être erronée, mais ce n’est pas grave : nous allons apprendre de ce qui en résulte quoi qu’il arrive. Donc apprenez simplement à écouter votre intuition, et à la suivre.

Débarrassez-vous de l’inquiétude. Si vous apprenez les principes ci-dessus, il est facile de voir qu’il n’y a rien dont il faut s’inquiéter. Vous n’avez pas besoin d’être parfait, et une décision est rarement la fin du monde (du moins, aucune décision n’a mené à la fin du monde pour le moment). Bien sûr, l’histoire est jonchée des corps des gens qui ont pris de mauvaises décisions, mais il y a des millions de fois plus de décisions qui ont été prises sans réellement de conséquences néfastes. Vous ne mourrez pas, vous apprendrez seulement. Donc ne vous inquiétez pas ─ choisissez simplement.

Pratiquez, et suivez le mouvement. Vous deviendrez meilleur avec de la pratique, en apprenant à vous débarrasser de la perfection et des inquiétudes et en voyant les décisions comme des expériences. Vous apprendrez à le faire mieux, plus vite, avec plus d’intuition. Bientôt vous naviguerez parmi vos décisions quotidiennes avec aisance. Faites-le d’abord consciemment, en gardant en tête tous les principes ci-dessus, puis cela deviendra de plus en plus facile.

Prendre des décisions est une chose que nous faisons à longueur de journée, et cela n’a pas besoin d’être difficile. Nous structurons certaines décisions dans nos esprits parce que nous pensons que c’est incroyablement important, mais en vérité c’est rarement si important que ça. Ce n’est pas la crise des missiles de Cuba ─ nous ne décidons pas du sort d’une nation. Voyez le choix comme une opportunité d’apprendre, et vous serez heureux de chaque décision sans effort qui se dresse sur votre chemin.

 

Tags: , , , , , ,

8 commentaires on Prendre des décisions sans effort

  1. Jordane dit :

    J’aurai ajouté être responsable, c’est à dire que pour prendre des décisions il faut être responsable, assumer, et avoir confiance en soi.

  2. Nicole dit :

    Choisir c’est aussi renoncer !

  3. Helene dit :

    Bonjour Olivier,

    La vie n’est faite que de décisions à prendre à chaque instant, bonnes ou mauvaises. Une intuition bien développée (c’est comme le sport il faut s’entrainer)nous aide à faire de bons choix.

    Parfois cependant, c’est quand même un peut plus compliqué surtout quand ce sont des choix de vie qui s’imposent à vous lors de changement familiaux, professionnels…La prise de décision demande tout de même l’effort de se poser, d’analyser le contexte, de prendre le temps de la réflexion et de faire appel à son intuition, à sa petite voix intérieure.

    Hélène

    • marielle dit :

      merci pour cet article: il répond à un questionnement présent: choisir ce n’est pas la fin du monde, je vais faire un choix et s’il s’avère qu’il n’ait pas le résultat escompté et bien, ce n’est pas si grave! au diable, la perfection!
      merci! je vous lis de façon régulière et ça fait partie de mes petits bonheurs ………..
      marielle

  4. melanie dit :

    Merci pour cet article qui nous guide à prendre des décisions sans se prendre la tête. Je rejoins l’article en général mais la prise de décision au travail est un peu plus compliqué que cela. Difficile de mettre de côté ces inquiétudes dans ce cas là.

  5. Sanchez dit :

    J’adore vous lire vous nous apporter toujour un plus. MERCI Mille fois Isabelle
    Bonne continuaion à tres bientôt…..

  6. Ludo dit :

    Quand j’hésite entre 2 voies, je pense toujours au proverbe suivant : “Le mieux est l’ennemi du bien”. On dirait que ça n’a rien à voir et pourtant, généralement, ça m’aide à prendre ma décision.

  7. gilles dit :

    Comment commencer ou par ou démarrer en un mot la proscratination est parfois la source des prises de décision.

Laisser un commentaire