Note : cet article est une traduction de l’article Get Started: From Overweight to Healthy de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Du surpoids à la forme

Faites un changement aujourd’hui.

Si vous êtes en surpoids et que vous n’êtes pas motivé pour changer votre vie de façon drastique, ne faites qu’un petit changement.

Vous n’êtes pas seul. Il y a plus de gens en surpoids aujourd’hui que jamais auparavant, en pourcentage de notre population et en chiffres bruts. J’ai été en surpoids (30 kg de plus qu’aujourd’hui) et je sais qu’on ne se sens pas bien.

Je sais aussi que quand on est en surpoids, on est souvent dans le déni. On pense que ce n’est pas un problème, ou qu’on n’est pas forcément en mauvaise santé, ou que c’est quelque chose que l’on pourra arranger plus tard. Ou plus encore, on fait ce qu’on peut pour ne pas y penser. Mais c’est là, à l’arrière de notre esprit sinon ailleurs, ça nous fait nous sentir mal vis-à-vis de nous-même et de nos vies, et cela influence tout ce que nous faisons.

Si ce n’était qu’une question de corps et d’image, je vous dirais d’apprendre à aimer votre corps ─ et je le pense. Oubliez les mannequins des couvertures de magazines, les gens parfaits à la télé et dans les films. Ils sont seulement utilisés pour nous vendre des trucs, mais le résultat est qu’on a une mauvaise image de nos corps parce qu’on n’a pas des abdos en béton. Oubliez tout ça. Ce qui m’inquiète, pourtant, parmi mes amis et ma famille en surpoids, c’est leur santé ─ avoir du ventre augmente les risques de maladie cardio-vasculaire, de diabète et autres problèmes similaires.

Des trucs pas marrants.

Mais comment commencer à mincir et à être plus en forme ? Comment changer un grand nombre d’habitudes, du fait de manger trop à celui de manger des trucs frits, des sucreries et aliments gras aux sodas et des délicieux cafés au sédentarisme ?

Vous ne faites qu’un changement. Un seul tout petit changement.

Pour moi, cela a commencé en arrêtant de fumer (ce qui a été un gros changement), mais alors j’ai commencé à courir (en commençant avec simplement 10 minutes), et puis j’ai commencé à changer mon alimentation par petites touches.

Un petit changement mène à un autre, et crée une spirale de succès. Mais vous n’avez pas besoin de vous inquiéter de tous les changements que vous allez faire plus tard.

Avec quel changement commencer

En réalité, vous pouvez commencer avec presque n’importe quel changement positif. Ce qui importe est de commencer.

Mais si vous voulez des recommandations, en voici quelques unes :

1. Mangez plus de légumes. Allez à l’épicerie ou au supermarché aujourd’hui et achetez un panier de légumes. Mangez-les crus en snacks (ou avec du houmous si vous voulez, mais pas de sauces grasses), à la vapeur en accompagnement pour le déjeuner ou le dîner, ajouté en purée dans vos recettes habituelles, en salade avant votre repas. Vous pouvez commencer avec seulement un de ces changements, et petit à petit ajoutez davantage de légumes chaque semaine. C’est un changement simple mais il est primordial en fait ─ plus de fibres, plus de vitamines, plus de minéraux, et moins de calories, égal : une meilleure forme et une meilleure santé.

2. Marchez. Le meilleur exercice entre tous. Marchez simplement 10 minutes pour commencer. Amenez un ami ou votre moitié avec vous et profitez de la conversation. Profitez de la nature. Une fois que vous vous êtes habitué à marcher, essayez les intervalles : 3 minutes de marche rapide, 3 minutes de marche calme avec conversation, et ainsi de suite.

3. Buvez de l’eau. Les gens boivent trop de calories ─ soda, bière, smoothies, moccas, frappucinos, shakes, jus, boissons énergisantes. Aucune d’entre elles n’est nécessaire. Habituez-vous à boire de l’eau, c’est rafraîchissant, délicieux et sain.

4. Débarrassez-vous des cochonneries. En fait c’est un changement un peu plus drastique mais ça fait vraiment une énorme différence. Prenez toute la malbouffe de votre maison (chips, pâtisseries, glaces, cookies, plats préparés de toutes sortes, nourritures frites) et balancez-les. Nettoyez votre frigo et vos placards. Achetez des fruits, des légumes, des noix et des haricots à la place, et testez de nouvelles recettes savoureuses. Si la malbouffe n’est pas à portée, elle ne vous tentera pas.

Comment faire ce changement

Vous avez choisi votre changement primordial… mais comment commencer ?

Ne faites que le premier petit pas. Rien d’énorme ou de terrifiant. Simplement quelque chose de vraiment, vraiment facile.

Faites une liste de vos légumes préférés, ou fixez un moment dans la journée pour vous arrêter à l’épicerie prendre des légumes (plus tard, essayez un marché traditionnel). Ou trouvez une recette ou deux qui incorporent des légumes.

Fixez un moment pour aller marcher aujourd’hui ou demain. Parlez à votre chéri(e) d’aller marcher tous les deux. Préparez vos chaussures. Chacune de ces étapes fera l’affaire ─ n’en faites qu’une.

Remplissez un thermos avec de l’eau. Achetez une bouteille d’eau réutilisable. Débarrassez-vous des sodas dans votre frigo. Choisissez une de ces choses.

Prenez un sac poubelle et balancez vos cochonneries.

Choisissez-en une, et faites-le. Célébrez-le (dans votre tête, pas avec des bonbons). Faites un autre tout petit pas. Célébrez-le encore. Parlez aux gens des changements que vous faites. Faites un autre petit pas. Et célébrez-le de la même façon.

Vous êtes sur le chemin de la forme et de la santé.

 

Tags: , , , , , , , ,

12 commentaires on Se lancer : du surpoids à la forme

  1. Assia Boutefnouchet dit :

    Bonjour,
    Merci, merci et mille fois merci. Lire d’aussi belles choses quand on ouvre les yeux, cela ne fait que nous rendre déjà en forme. Passer à l’oeuvre, j’essaye tout de suite. A plus. Assia

  2. Marie Claire dit :

    Ce régime dont tu parles, Olivier, ne fonctionne pas pour moi. Je fais le yoyo depuis 30 ans. Depuis la 1ère fois, où mince, j’ai voulu l’être un peu plus parce que mon mari était un admirateur des salières d’Audrey Hepburn ! 🙂 Ce premier régime a eu pour effet de me faire prendre 10 kg et les suivants aussi … Le dernier régime que j’ai fait date d’il y a 10 ans. J’ai bien minci mais j’ai tout repris, comme d’hab ! Je m’étais donc résigné et m’étais orientée vers un régime largement végétarien. Et puis, récemment, j’ai appris 2 ou 3 trucs qui m’ont donné envie de m’y remettre. J’ai appris le rôle des hormones : la leptine, l’insuline et la ghréline qui m’ont fait comprendre pourquoi j’avais des fringales et comment les éviter. J’ai appris le rôle des protéines et donc, je fais un régime le plus naturel possible – rien d’industriel – à base de protéines, légumes, crudités et fruits. Pas de glucides. Je me rends compte que je mincis, dégonfle et retrouve de l’énergie. Ce régime est d’ailleurs assez proche du régime paléo. Je retrouve le goût naturel des choses. je n’ai même plus envie de saler comme avant. Je n’ai aucune frustration. Ca c’est très important. Il faudrait d’ailleurs que je mette un autre mot à la place de “régime” en parlant de ce que je vis en ce moment car ce mot, porteur de trop de mauvais souvenirs pour moi, ne correspond pas à ce que je fais.

    • Dominique dit :

      Bonjour Marie Claire, j’aime ton approche qui rejoint ma vision de l’alimentation, je te suggére à la place du mot “régime” qui à une connotation négative, restrictive, frustrante, et limitée dans le temps le terme changement d’habitude alimentaire, qui est positif, non restrictif dans le ton, non limitatif dans le temps et ouvert sur un futur positif, ça peut aider pour la motivation.
      Amitiés Bon-Bien-Zen

  3. wawa dit :

    salut..vous etes toujours sympa..toujours present..ça nous eait vraiment du bien de lire ces belles lignes..bonne continuation roland et bonne journée..thanks

  4. Jordane dit :

    “Salutations distinguées” 😉
    J’ai justement perdu 6kg sans changer les quantités de bouffes dans mon assiette en 3 mois, ce que j’ai fait : ba ce que tu dis, j’ai écrit un article qui s’appel “pour maigrir faire du ménage dans son placard”, et depuis que je suis revenu du brésil tous les trucs de grignotage je les ai jeter ! Et j’ai troqué ça par des fruits, car je hais les légumes ! Je fais juste 45 min (parfois 35×2) de sport en salle par semaine et pas plus, et je fais parti des personnes qui ont du mal à prendre, et à maigrir… Et récemment j’ai une collègue qui a perdu tout sa graisse suite à son accouchement juste en mangeant correctement. Donc comme quoi il n’y a pas de miracles !
    Au plaisir
    Jordane de MonBonPote

  5. nadia dit :

    J’aime l’idée des “petits pas” simples pour avancer, comme les 10 mn de marche quotidienne et l’alternance avec 10 mn de marche rapide. C’est à la portée de tout le monde… faut juste faire le “premier petit pas” et je le ferai … dès demain (non je ne procrastine pas mais aujourd’hui je suis invitée !. pour l’alimentation rien de mieux que l’équilibre avec fruits, légumes….

  6. Votre message met l’accent sur 3 facteurs de vie qui sont manger, marcher, boire. A cela je souhaite encore ajouter 2 autres facteurs de vie qui sont dormir et respirer. Pour être en forme, pour avoir de l’énergie et de la vitalité au quotidien, ce sont ces facteurs qui sont déterminants, à condition de ne laisser entrer dans votre corps que des choses qui vous font du bien.

    Personnellement j’agis sur l’air que je respire, un air dépollué, sur la qualité de mon sommeil, également fort utile pour retrouver son poids, sur l’eau que je bois, une eau qui hydrate en profondeur, sur ce que je mange et sur l’activité physique.

    Cette approche de la santé donne de magnifiques résultats, moins de stress, plus d’énergie au quotidien. Les conseils que l’auteur donnent ne servent pas uniquement à gérer le poids, mais cela sert aussi à prendre en charge sa santé. Donc à pratiquer au quotidien de manière durable, car cela ne vous demande aucun effort supplémentaire et pas de temps, juste un peu de persévérance pour démarrer.

  7. Jean-Luc dit :

    C’est vrai, la politique des petits pas permet souvent de grands changements.

    Considérer aussi que certaines personnes préfèrent attaquer par un “grand pas tout de suite” : cesser de fumer du jour au lendemain par exemple.

    L’essentiel est le résultat, n’est-ce pas 🙂

  8. Miguel dit :

    J’ai décidé – bien avant de lire cet article, de prendre mon corps en main, en appliquant la plupart des éléments décrits dans ce billet, sous une forme que j’ai nommé BPBM (à savoir bouger + et bouffer -). Le résultat est indiscutable : -20 kg en 18 mois, pas de yoyo et un plaisir à faire du sport retrouvé

    Point amusant : lorsque l’on me demande comment j’ai fais, je commence par “Si je te le dis, tu n’auras plus aucune excuse !” Et là, réalisant que chaque résultat et le produit d’un effort, je me retrouve devant des interlocuteurs préférant changer de sujet. Preuve que le 1er facteur de succès est la motivation.

  9. Thierry Grolaud dit :

    Tout ça est plein de bon sens. Attention toutes fois à la pluie qui cet hiver et ce printemps m’ont empéché de marcher régulièrement, au problème d’un genou bloqué qu’il faut 8 mois pour le faire fonctionner en allant de médecin en examen en spécialiste etc. Et tout ça en gardant le moral et l’envie de faire.

    Amicalement, Thierry

  10. jeannette CASSAR dit :

    JE NE SAIS PAS CE QUI SE PASE J AI PRIS 8 KGS EN QUELQUES MOIS SANS CHANGER MES HABITUDES; JE SUIS INQUIETE MES ANALYSES SONT CORRECTES JE MANGE DIFFEREMMENT ET JE CONTINUE A GROSSIR;

  11. soudrym dit :

    c’est continuer à ou continuer de

Laisser un commentaire

78 Partages
Partagez62
Tweetez16