Note : cet article est une traduction de l’article 5 Lessons in Contentment from Billionaires Warren Buffett & Charlie Munger de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Idées brillantesIl y a 10 jours, j’étais assis dans un public de 45 000 personnes, à regarder les investisseurs multimilliardaires Warren Buffett et Charlie Munger échanger et délivrer de rapides conseils pleins d’intelligence et de sagesse à propos des finances et de la vie en général, au fameux Berkshire Hathaway Annual Shareholders Meeting, à Omaha.

En écoutant ces géants du monde de l’investissement, j’ai été frappé de voir à quel point ils étaient contents.

Pas simplement contents parce qu’ils avaient toutes les richesses du monde et que tous leurs besoins étaient satisfaits (ce qui est pourtant le cas), mais parce qu’ils comprennent les fondements du contentement dans la vie, ce que je considère comme un superpouvoir.

C’était incroyable d’écouter des deux maîtres parler d’investissement, mais aussi d’apprendre les leçons de contentement via tous ces conseils d’investissement.

Aujourd’hui, pour compléter mon article précédent sur le contentement, j’aimerais partager ce que j’ai appris de Warren et Charlie.

Leçons de contentement de Warren & Charlie

Les leçons-clés :

1. « Trouvez ce qui vous excite. » Warren a répondu cela à une question demandant quel conseil il se donnerait à lui-même 50 ans plus tôt. Il ne parlait pas de sexe, mais de ce que vous faites pour gagner votre vie. Et même si nous avons tous entendu « Faites ce que vous aimez », cela indique aussi que c’est la seule chose qu’il se dirait à lui-même plus jeune – c’est donc si important que ça pour être heureux. Si vous faites ce qui vous excite, vous serez bien plus loin sur la voie du contentement.

2. Ne vous souciez pas de ce que font tous les autres. Charlie, qui est impressionnant d’intelligence, a dit qu’un des gros avantages que Berkshire Hathaway a eu est que Warren & Charlie n’ont pas besoin de se soucier de ce que font tous les autres (dans le monde de l’investissement). Trop de gens se font piéger par le fait de regarder ce que font les autres, et en se laissant influencer, ils perdent leur boussole intérieure. À la place, découvrez les principes directeurs qui comptent le plus pour vous, et débarrassez-vous du besoin de vérifier ce que font tous les autres, et du besoin de comparer ce que vous faites à ce qu’ils font.

3. Connaissez vos forces. Ces deux types sont très conscients de leurs limites – ils n’investissent quasiment jamais dans des entreprises technologiques, par exemple, parce qu’ils ne s’y connaissent pas bien – et au lieu de ressentir le besoin d’aller dans leurs domaines faibles, ils restent dans leurs domaines forts. Ils savent dans quoi ils sont bons, et se concentrent dessus. Se débarrasser du besoin de tout faire, et être heureux de se concentrer sur moins, est une leçon importante de contentement.

4. Une qualité moindre et supérieure. Warren & Charlie ont une philosophie d’investissement basée sur le « moins c’est mieux », qui fait qu’ils sont loin d’être aussi actifs que l’investisseur basique de Wall Street… mais ils se concentrent sur une poignée d’investissement réellement forts. Warren suggère que les investisseurs imaginent qu’ils ont une carte de pointage avec 20 perforations possibles, et qu’une fois que vous faites 20 investissements au cours de votre vie, votre carte est pleine. Si vous faisiez ça, vous les feriez vraiment compter. C’est un principe directeur, soit dit en passant, de mon livre The Power of Less. Vous n’avez pas besoin de plus – à la place, ayez davantage de discernement, et soyez heureux avec moins.

5. Sachez ce que vous aimez et oubliez le reste. Warren Buffett, un des hommes les plus riches du monde, a une maison jolie mais modeste et une Cadillac étonnamment modeste (qu’il conduit lui-même), et il mange dans ses restaurants préférés (qui sont plutôt ordinaires)… Il peut s’offrir bien plus d’extravagance, mais y renonce parce qu’il sait les choses simples qu’il aime dans la vie. Il pourrait avoir beaucoup, beaucoup plus, mais il sait qu’il n’en a pas besoin. Combien d’entre nous font cela ? Simplement profiter des choses que nous aimons, et ne pas se soucier de ce que nous pourrions apprécier d’autre, ou de ce qu’apprécient tous les autres.

Il y en aura pour dire, « Évidemment, c’est facile d’être content quand vous êtes riche et que vous avez du succès », mais je pense que c’est passer à côté du plus important. Ils ont du succès en raison de ces leçons.

J’ai appris que l’inspiration du contentement peut être trouvée dans des endroits surprenants, y compris Omaha, où tous les gens que j’ai rencontrés avaient un mot gentil pour moi, et un sourire sur le visage. J’en suis moi-même reparti avec le sourire.

Crédits photo : © Sergey Nivens – Fotolia.com

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

conseils de milliardaires, des livres des milliardaires

Tags: , , , , , , , ,

2 commentaires on 5 leçons de contentement des milliardaires Warren Buffett & Charlie Munger

  1. MarinaB dit :

    bonjour et merci de partager , aussi sur ce sujet….

    Se concentrer sur ce que nous aimons en oubliant le reste , c’est ce qui se produit naturellement lorsque chemin faisant, nous prenons réellement conscience de ce dont nous avons vraiment besoin dans la vie pour être heureux…et qu’il est en notre pouvoir d’oser y répondre avec précision en faisant les choix et les actions qui s’imposent,Les investissements d’énergie, que ce soit le temps, l’argent , ou l’effort apprécié nécessaire…en privilégiant cette qualité à la quantité…

    Avant cela ,les frustrations , les manques , les vides pourraient bien nous conduire à compenser pas toujours à tort mais bien souvent de travers…dans une impulsion avide… qui nous placent sous diverses influences et qui nous éloignent de notre propre vérité en nous cachant » ces principes directeurs » qui sont les plus importants pour nous et que souvent nous ne voyons pas encore clairement alors que peut être nous les avions profondément refoulés…
    Se débarrasser définitivement de cette habitude mentale de se comparer à qui que ce soit d’autre et à ce que font les autres..pour vivre notre propre authenticité…. Là où nous sommes pleinement en accord , accordés à ce qui nous vibre simplement le mieux d’une manière unique…Là où nous sommes contents de qui l’ on est vraiment, là où nous sommes enfin la source d’abondance à laquelle nous avions tant aspiré… C’est là en effet connaître ses forces…

  2. Arnaud dit :

    Il existe peu de livres en français qui présentent les « modèles mentaux » que Charlie Munger décrit comme sa façon de penser. Les deux livres sortis récemment que j’ai lu sont:
    – le personal MBA: un vrai must et une bible de l’investisseur. Il fait le tour de tous les aspects et idées a connaître et les attitudes à adopter.
    -Réussir avec les modèles mentaux: plus court, cest une présentation d’une liste non exhaustive de modèles mentaux efficaces et amusants . J’ai beaucoup aimé.

Laisser un commentaire

57 Partages
Partagez44
Tweetez13