Note : cet article est une traduction de l’article Just For Fun de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Juste pour s'amuserPresque tout ce que je fais est juste pour m’amuser.

Même si certaines personnes aiment se concentrer sur le fait d’être discipliné, d’atteindre des objectifs et de se tenir à leurs plans, je trouve que cela n’a aucun sens. Quel est le but ? Vous échouerez entre un tiers et la moitié du temps, puis vous ressentirez cet échec comme la conséquence de votre manque de discipline ou de votre incapacité à vous tenir à un plan ou à un objectif.

À contrario, si vous faites exactement pareil, mais que vous vous débarrassez des attentes que vous fixez pour vous-même et que vous prenez du plaisir à le faire, c’est une réussite totale.

Répétons cela pour bien insister : si vous faites exactement pareil que d’habitude, ce sera un échec si vous avez des attentes, mais un succès total et absolu si vous vous débarrassez de vos attentes et le faites pour vous amuser.

Prenons quelques exemples :

  • Si vous entreprenez 3 grosses journées de randonnée dans les montagnes, et que vous passez la première et la deuxième journée mais que vous êtes trop fatigué au milieu de la seconde journée, est-ce un échec ? Cà l’est si vous vous en voulez de ne pas être arrivé au bout, de ne pas avoir assez de discipline. Mais c’est une réussite si vous aviez décidé au tout début de le faire simplement « pour vous amuser » et de passer un bon moment en le faisant.
  • Si vous commencez à écrire un livre mais que vous n’arrivez qu’à la moitié, est-ce une réussite ou un échec ? C’est un échec si vous vous attendiez à le finir et que vous êtes déçu de vous car vous n’avez pas réussi à tenir jusqu’à votre objectif. C’est une réussite si vous avez décidé de le faire pour vous amuser et que vous avez passé un bon moment à l’écrire.
  • Si vous lancez une affaire en ligne et que cela ne décolle pas et que vous devez en rester là au bout d’un an – est-ce un échec ? Eh bien, maintenant vous avez la réponse. Prenez du plaisir à le faire, et ce sera toujours une réussite.

Si vous allez marcher, courir, randonner, faites-le pour vous amuser, pas pour les bénéfices que vous pourriez en tirer. Faites des expériences dans votre vie pour vous amuser, pas pour les possibles résultats. Réveillez-vous chaque jour et faites quelque chose pour vous amuser, pas pour accomplir quelque chose. Chaque moment éveillé devrait ne servir qu’à s’amuser.

Cela change tout. Cela ne détermine pas seulement le fait que quelque chose soit un succès ou un échec – cela change votre attitude quand vous faites quelque chose, quand vous parlez à quelqu’un ou lisez ou regardez quelque chose. Votre humeur change, vous êtes plus gentil envers les autres, vous avez un sourire sur le visage.

Faites le poirier. Dansez. Montez une colline en quatrième vitesse. Chantez avec votre enfant. Écrivez quelque chose avec le cœur léger et pur. Soyez amour, compassion, et joie. Vivez votre vie juste pour vous amuser.

Article inspiré par mon ami Suraj.

 

Crédits photo : rangizzz 

Recherches utilisées pour trouver cet article :

amuser plait, comment samuser, s amuser

Tags: , , , , , , , , ,

11 commentaires on Juste pour s’amuser

  1. ERIC dit :

    Pas toujours évident de s’amuser dans certaines circonstances mais je crois que oui, il faut toujours chercher à s’amuser par exemple en travaillant, en écrivant, ou encore dans les multiples taches de la vie quotidienne. Stoppons les “prises de tête” !
    Cette lecture m’inspire un nouvel “acro”, complémentaire à ZIP (Zen, Indépendant et Positiver…): CAT comme mon chat et en langage acro Comment s’Amuser en Travaillant (et autres). Que je me dirai chaque fois que des “choses” m’ennuient !
    merci Léo et Olivier

  2. Merci infiniment de ce partage, et c’est un très bel objectif de vie. Olivier, peux-tu me dire s’il te plait ce qui te permets d’arriver à cet état? Tes croyances, tes dialogues intérieurs, tes images, tes sensations, tes émotions, tes sentiments, apprends nous chaque étape pour être unifier à un comportement qui me parait idéal à mes yeux, et pourtant pas encore accessible…En tout cas je souhaite une journée lumineuse à tous, et dit un grand merci,à Olivier

  3. fugier annie dit :

    Oui, vivre comme ça, c’est aussi ce qu’écrit Christian Bobin dans “l’éloignement du monde” en poésie.
    Vivre légèrement, souplement, gracieusement, ce n’est pas facile du tout, mais on essaie et on s’améliore petit à petit,on apprend.
    Il y a des moments où on doit être sérieux et concentré,quand on soigne un malade très grave, mais on peut être léger quand même dans sa tête, par exemple. Il faut que nous changions nos pensées.
    Merci pour ces idées toujours constructives, Olivier et tous.

  4. Ccile dit :

    Cela fait du bien d’entendre autre chose que le focus, l’atteinte de nos objectifs, la discipline, le plan d’action, le challenge…
    Comme le dise également Esther et Jerry Hicks, lorsque mes émotions sont positives (joie, amusement, enthousiasme…), alors c’est que je fais le bon choix!

  5. maoui dit :

    C’est un petit message qui me revient en ce moment où justement je n’y arrive plus. On dirait que plus j’essai d’en prendre conscience et de trouver des solutions, plus je deviens sérieuse et que tout m’agace, rien n’est jamais assez et tout devient de plus en plus sérieux et noir. Je ne lis pas tout les articles, mais celui-ci je l’ai lu par hasard aujourd’hui et il me touche. N’hésite pas à nous envoyer d’autres petit message qui nous aiderais à atteindre ce lâcher prise dans la joie des petits moments. J’essai encore de trouver équilibre entre les obligations (qui faut bien prévoir et faire) et les moments présent et léger remplis de joie et de plaisir …

  6. Elayna dit :

    cela me rappelle une histoire que j’ai lu: un moine bouddhiste connu (mais j’ai oublié son nom)se trouve dans un avion à côté d’un homme. Celui-ci lui explique que chaque fois qu’il essaye de méditer, il souffre de maux de tête et que plus il s’acharne, plus il souffre. Il demande donc à notre moine quoi faire, et celui-ci lui répond (la conversation se déroule en anglais): “just enjoy”

    • excellente illustration de l’article avec l’histoire du “just enjoy ” afin d’éviter les prises de tête en tout genre.

      Merci Elayna de l’avoir partagé

  7. Betty dit :

    Merci pour cet article. C’est cela la solution. Faire les choses en s’amusant pour ne pas se sentir déborder et déprimer parce qu’on n’y arrive pas. Faire les choses en s’amusant. Merci encore.

  8. adeline dit :

    Ah oui s’il vous plait amusez vous plus, ça m’ennuie tous ces gens qui se prennent au sérieux tout le temps. je suis beaucoup plus efficace dans une ambiance de travail où on me laisse y mettre de la joie et les personnes qui sont toujours dans la compétition m’exaspèrent. Regardez autour de vous, il y a des personnes qui savent être légères, prenez soin d’elles, elles sont précieuses et contagieuses et ont envie de vous aider et souvent elles ne sont pas prises au sérieux. Mais bon, aller jusqu’au bout des projets n’est pas incompatible avec le fait de s’amuser et en ce sens vous pouvez les aider à aller jusqu’au bout.

  9. Amelie dit :

    C’est exactement ce que dit Jim Carrey dans une interview et on voit bien qu’il le vit au quotidien, il s’amuse de tout, c’est un bel exemple de vie http://www.dailymotion.com/vid.....cte_webcam
    a voir absolument, c’est plein de vérité très éclairante, je vous la conseille autant que les articles que traduit Olivier, des petites merveilles pour prendre conscience et profiter de la VIE.
    merci

  10. Pierre Alphonse dit :

    nous sommes trop sérieux, trop concentrés. Un peu de lâcher prise fait du bien. Artiste sculpteur je m’amuse à créer mes drôles d’oiseaux par exemple et je voudrais que chacun lâche son boulot pour, quelques moments par semaine et dans un lieu réservé à cet usage (personnellement j’ai toujours eu un atelier où tout peut rester en place) créer, avec les mains, pas avec la tête, comme un enfant et avec le plaisir de ne pas être observé. Pour soi seul !!!

Laisser un commentaire