Comment l’habitude de la gratitude a changé ma vie

habitude de la gratitudeJe me souviens d’une époque où ma vie était assez différente celle que j’ai aujourd’hui. En effet, j’étais en surpoids et profondément endetté. Je fumais et j’avais vraiment du mal à changer les choses. En somme, je ne me sentais pas très bien dans ma peau.

Je me sentais très mal sur le plan personnel et je me demandais pourquoi j’étais aussi coincé. J’avais perdu tout espoir et je me sentais impuissant. J’avais perdu toute forme d’enthousiasme par rapport à tout ce qui m’entourait.

Puis un jour, j’ai regardé le ciel, et j’ai vu les étoiles briller dans un bleu noir profond. Et je me suis dit : « la vie est un vrai miracle ».

J’ai alors pris la résolution de lister mentalement les choses positives qu’il y avait dans ma vie.

Cette liste se présentait un peu comme suit :

  • J’ai une vie merveilleuse
  • 5 enfants incroyables (6 à présent)
  • Des parents bienveillants, ainsi que des frères et sœurs, des grands-parents, des tantes, des oncles et des cousins qui le sont tout au temps
  • Une bonne santé
  • Un travail
  • Un logement décent et de la nourriture
  • Mes proches sont en bonne santé
  • Je peux voir et apprécier la beauté du monde qui m’entoure
  • Profiter du goût d’aliments délicieux
  • Je possède de super livres à lire

La liste était bien sûr plus longue, mais je suis certain que vous avez saisi l’idée. Même quand les choses semblaient horribles, je constatais que je me sentais bien. Mieux, j’étais incroyablement béni.

Cette nuit-là je me suis résolu à lister plus souvent les bénédictions dont je bénéficiais. Je me suis résolu à être reconnaissant pour ce que j’avais et pour les gens présents dans ma vie.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  De la compassion pour les animaux

J’ai donc commencé à développer l’habitude de la gratitude.

Maintenant, cela peut sembler commun et peut-être banal et bête pour certaines personnes. J’aimerais vous dire que ce n’est pas le cas, l’habitude de la gratitude change des vies.

être reconnaissant

Voici ce qui m’est arrivé quand je suis passé de la négativité à cette façon de penser, la gratitude :

  • Je me sentais heureux d’avoir à mes côtés ma femme Eva et je le lui ai dit. Notre relation est devenue plus profonde.
  • J’appréciais davantage le temps que je passais avec mes enfants. Au lieu de m’énerver contre eux, je ressentais leur amour, je constatais leur curiosité, leur humour et leur gaieté.
  • J’appréciais davantage mes proches. Même si je ne leur dis pas toujours à quel point je suis reconnaissant qu’ils soient là, j’y pense beaucoup, et je le leur dis bien plus souvent maintenant.
  • J’étais plus gentil envers ceux qui m’entouraient, au travail et partout ailleurs. En effet, au lieu de voir les fautes de chacun, je voyais leurs bons côtés et je leur en étais reconnaissant.
  • Il en fallait désormais peu pour me rendre heureux ! Au lieu de penser à ce que je n’avais pas, j’étais reconnaissant pour ce que j’avais déjà.
  • Les petits contretemps m’énervaient de moins en moins parce qu’au lieu de me plaindre de chaque petite chose, je trouvais d’autres éléments pour lesquels j’étais reconnaissant.
  • Je profitais plus de la nature, des petites choses à côté desquelles j’aurais pu passer avant sans rien remarquer et de la beauté de chaque élément dans mon entourage.
  • Je n’avais plus du mal à changer d’habitude parce qu’au lieu de me concentrer sur la difficulté de ces changements, j’y trouvais de la joie. Cela me rendait heureux de parvenir à surmonter ces défis.
  • Chaque instant est devenu une source de gratitude, et vivre dans le présent est devenu plus facile.

Bien sûr, la liste ne s’arrête pas là, mais chacun de ces changements est incroyablement puissant. L’habitude de la gratitude n’est donc pas banale ou inutile. C’est simplement une pure merveille.

Alors, comment choisir cette habitude ? C’est une question intéressante, parce que pendant une grande partie de nos vies, nous développons inconsciemment certaines habitudes mentales. Sans nous en rendre compte, nous développons l’habitude de nous plaindre, de toujours chercher la petite bête, de stresser pour de petites choses. De même, nous sommes enclins à prendre en compte le mauvais côté des gens qui nous côtoient ou des situations que nous traversons. Inutile donc de dire que l’on ne change pas tout ceci du jour au lendemain.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  20 choses que j'aurai aimé savoir quand j'ai commencé à faire ma vie

Toutefois, vous pouvez le faire petit à petit. Commencez à développer l’habitude de la gratitude et montrez-vous reconnaissant même pour les petites choses que vous avez dans votre vie. Montrez-vous reconnaissant pour toutes les personnes qui partagent votre vie.

Prenez un moment pour faire une liste des choses dans votre vie pour lesquelles vous êtes reconnaissant. Ces moments de gratitude pourraient plus tard symboliser la période où votre vie a complètement changé.

Article original écrit par Léo Babauta.

La frénésie de l’époque dans laquelle nous vivons nous affecte tellement que nous peinons à nous montrer reconnaissants pour ce que nous avons (ou sommes parvenu à accomplir jusque-là). Dans la vidéo du jour, je partage précisément avec vous une astuce simple pour faire preuve de plus de gratitude dans votre vie. Voyez par vous-même !

Crédits photo : © treety – Fotolia.com

Recherches utilisées pour trouver cet article :

Changer sa facon de penser, comment changer sa facon de pensee, modifier ma pansee
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
9 commentaires
  1. J’approuve à 300% ce que léo babauta dit dans cet article.
    J’ai personnellement intégré ce qu’il dit là depuis un moment et je dois dire que rares sont les fois où je me plains. Et quand je le fais, j’en prends conscience et je modifie ça en pensée positive.
    Et du coup ma vie a été complètement métamorphosée depuis. J’ai la vie de mes rêves, je n’attire que des bonnes choses dans ma vie et chaque chose, agréable ou non, me permet de grandir.

  2. Bonjour,
    Un sujet fantastique qui n’est pas souvent abordé.
    Mille merci de nous avoir rappelé ces merveilleuses choses que nous passons inaperçu dans la vie.Quand nous sommes noyés dans les devoirs quotidiens, nous ne nous rendons pas compte de ces bons moments.
    Pour moi, j’essaie toujours de voir la vie dans son côté positif mais cet article me dévoile autres choses.
    Encore merci infiniment !

  3. Merci pour ce joli message plein d’espoirs et en même temps si réel. Cela fait du bien de le lire de bons matin, ça permet à la vie et au positif de s’installer tranquillement sans laisser le champ libre aux pensées négatives. J’oublie ce principe fondamental, merci de me l’avoir rappeler.

  4. Un ancien sage autrefois à dit: ” Un jour un homme écrira des messages relatant ma pensé à travers une petite lucarne. Ce jour là un espoir naîtra dans les yeux de ceux qui les liront. ”

    MERCI !

  5. Oui, ça fait du bien, mais en même temps, s’il n’avait pas échoué au fond d’un trou de négativité, il n’aurait pas cherché à en sortir et n’aurait jamais remarqué comme sa vie était belle !
    C’est l’ombre qui fait apprécier le soleil, mais si on reste toujours au soleil, on court vers l’ombre : c’est le côté cyclique et dualité de la vie : un extrême est un état de déséquilibre qui ne peut renvoyer qu’à son contraire !

  6. Waooh,
    J’ai une variante qui s’appelle la liste de victoires ou la liste de succès.
    C’est en 2006 que j’ai fait l’exercice pour la première fois et cela m’a redonné confiance et même poussé à me poser les questions essentielles sur la vie.
    Oui je confirme c’est exercice salutaire que de faire le point pour se rendre compte que dans tout ce malheur apparent, il y’a du bon.
    On raconte l’histoire de Thomas Edison je crois qui a tout perdu toutes ces notes de recherches lors dans les flammes pendant la guerre et qui s’exclama ainsi: “il y a du bon au cœur du désastre, toutes mes erreurs ont été consumées dans les flammes, désormais je pourrais repartir à zéro”
    C’est une vraie force pour un leader de savoir voir l’aspect positif en chaque situation de la vie.

    Merci pour cet article.

  7. Je suis tout à fait d’accord avec ce que dit Léo Babauta dans cet article, quand on prends conscience de ce que l’on possède et qu’on l’apprécie on peut vraiment être heureux.

    Axel,

  8. Je partage ce point de vue.Être heureux relève du positif; et on ne peut être heureux en pensant négatif car positif-bonheur et négatif- malheur sont deux choses contraires.merci de me le rappeler. Cet exercice de positiver tout dans la vie m’est un impératif désormais.
    Merci pour l’article.

  9. je suis heureux de découvrir ce texte . depuis que j’ai commencé a les lire, ma façon de penser, de voir les chose et même de parler ont changé.j’ai maintenant pris l’habitude d’apprécier souvent ma femme et mes enfants au lieu de toujours chercher en eux des défauts . chaque fois que j’agis de cette manière je me sens bien dans ma peau et tout est merveille autour de moi… merci pour tout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.