Note : cet article est une traduction de l’article How to Stick to a Habit When Life Falls Apart de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Quand tu traverses l’enfer, surtout continue d’avancer. Winston Churchill

Rester positifNous aimerions penser que faire des changements positifs dans sa vie est une ligne droite, du démarrage à l’endroit où nous voulons aller.

Mais la vie nous a appris que c’est bien différent.

L’expérience nous montre que vous pouvez commencer une nouvelle habitude (disons faire du sport) et que les choses peuvent aller très bien pendant un temps, puis la vie se dresse sur votre chemin. Les choses deviennent confuses. Des trucs s’écroulent. Nous avons quelques mauvais jours, ou un gros projet à faire au travail, ou des problèmes relationnels, ou une crise famille, ou nous tombons malades.

Que faisons-nous quand la vie devient confuse et que nos habitudes sombrent dans l’oubli ? Eh bien, nous abandonnons, c’est évident.

En fait, je vais reprendre ça. Nous avons tendance à abandonner, parce que quand des choses se dressent sur notre route et viennent mettre le bazar dans nos habitudes, c’est un peu décourageant, voire déprimant.

Mais cela ne doit pas l’être. Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire à la place :

1. Respirez. Faites une pause pendant un moment, respirez, concentrez-vous sur votre respiration. Sachez que vous allez bien, pendant cet instant. Donnez-vous l’espace d’un instant pour penser à ce qui se passe dans votre vie, et à qui vous êtes.

2. Autorisez-vous une pause. Si des choses comme des problèmes relationnels se mettent en travers de vos habitudes, autorisez-vous à faire une pause dans vos habitudes jusqu’à ce que vous ayez remis de l’ordre dans votre vie et laissez votre esprit se reposer. Le repos est important. Dormez beaucoup – c’est important, parce que quand des choses stressantes arrivent dans nos vies, notre corps et notre esprit ont besoin de beaucoup de repos pour guérir.

3. Sachez que toute habitude connait des nids-de-poule. Il n’y a jamais de chemin parfaitement plat et sans nid-de-poule. Sérieusement, aucune habitude ne suit une ligne droite parfaite – du moins, aucune de celles que j’ai créées, et aucune de celles que quiconque de ma connaissance a pu créer. Attendez-vous à des nids-de-poule, et ne les laissez pas tout mettre par terre.

4. Autorisez-vous à vivre un peu de confusion. Des choses vont toujours survenir, la vie sera confuse, des choses pénibles vont arriver. Ce n’est pas grave. Donnez-vous la place de vivre cette douleur avec joie, cette confusion avec beauté.

5. Trouvez un ami pour vous aider à rester en piste. C’est super si vous pouvez faire les habitudes vous-même, mais c’est encore mieux si vous pouvez trouver un ami qui les fera avec vous, ou au moins auquel vous rendrez des comptes, et qui vous aidera à remettre les choses en piste une fois que les choses iront mieux pour vous.

6. Souriez toujours ! C’est la chose la plus importante. Souriez, et vous ferez ce qu’il faut.

Crédits photo : © rolffimages – Fotolia.com

Tags: , , , , , , , , ,

11 commentaires on Comment tenir une habitude quand votre vie s’écroule

  1. ERIC dit :

    Il y a de fait des périodes comme ça où tout va mal. Je viens de perdre par maladie mon grand copain Andy, mon Golden Retriever. Que c’est dur ! Alors oui, je respire, je médite sur l’impermanence , j’ essaye de dormir mais pas évident.
    J’avais bien un nouvel acro OTE : Occupe Ton Esprit avec des lectures, de la musique mais l’image du grand copain reste terriblement présente. Alors laissons faire le temps pour cicatriser.

    • Gaëlle dit :

      on n’oublie jamais un animal (chien), mais on en aime un autre…
      la vie continue
      courage dans cette épreuve.

      suis de tout cœur avec toi Éric, car je sais ce que c’est.
      amicalement

      Gaëlle

    • mangerdulion dit :

      J’ai vécu exactement la même chose, il y a un an et c’est vrai que c’est dur. Le mien de golden retreiver a laissé un grand vide dans le jardin. Mais c’est le cycle naturel de la vie. Il fait se remettre au travail.

  2. fugier dit :

    Oui, quand on perd un ami animal aussi, on perd un peu le fil de sa vie. Il faut être fort car eux sont forts face à l’épreuve, plus que nous souvent.
    C’est le moment de se surpasser !
    merci de cette sincérité.

  3. Gaëlle dit :

    Sourire face à l’adversité est ce qui fonctionne le mieux je trouve…

    Ce n’est jamais facile de ne pas se laisser envahir par les évènements compliqués qui surviennent dans notre vie, mais il faut toujours sourire et rechercher le positif ! (le négatif n’apporte rien, et on n’oublie jamais qu’il est là… par contre le positif on l’oublie trop souvent !! 🙂 )

  4. ami dit :

    La perte de mon chat suite à son insuffisance rénale chronique a été l’occasion de me poser la question de la condition animale. La lecture de “faut-il manger les animaux” de Jonathan Safran Foer a suffit pour m’éclairer.
    Je découvre que l’affection que j’ai aujourd’hui pour les animaux que je veux protéger (pétitions, dons, etc…) est tout simplement celle que j’ai pour mon chat. C’est une belle façon de l’exprimer et de continuer l’aventure avec lui. On fonctionne toujours ensemble ; Je lui suis reconnaissante de m’enrichir émotionnellement et humainement.

  5. Alexandre dit :

    Il est vrai que quand les choses semblent linéaires,il arrive que le destin amène à tout contrecarré de ses efforts entrepris, à ce moment-là ce sont les autres qui te soutiennent, et dont la perte d’un être cher, d’un ami des fois qui nous quitte, d’un joyeux compagnon animal …
    Parfois un long sommeil générateur de repos et de bienfaits change tout, mais surtout : le contact avec la Nature cela ressource énormément, décrocher du clavier …
    Mais Olivier tu es une personne ultra créatrice et positive et tu participes à l’élaboration d’un internet toujours meilleur et par un très beau blog que je suis assidûment, et l’on ne peut que t’encourager comme tu l’as dit à prendre une pause et de te ressourcer tranquillement au soleil…

  6. Fabrice dit :

    Très bel article !

  7. Hanitra dit :

    bonjour Olivier et merci beaucoup pour tous ces articles qui nous enrichissent. Je viens de vivre une situation (affective) qui m’a fait connaître ce que c’est qu’une vie qui s’écroule. Je suis en train de remonter la pente et de m’en sortir, mais ton article est toujours utile pour poursuivre la montée et pour parer à une prochaine fois, le prochain nid de poules, quoi…
    Merci infiniment,
    Hanitra

  8. Myriam dit :

    je trouve l’article intéressant, et je vais essayer!

  9. jacqueline LANOIX dit :

    merci pour toute cette force positive que vous nous transmettez

Laisser un commentaire

79 Partages
Partagez63
Tweetez16