Note : cet article est une traduction de l’article The Fear of Being Alone de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

« Tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos, seul dans une chambre. » – Blaise Pascal

Chemin de solitudeUn nombre surprenant de gens a peur d’être seul. Peut-être même que nous en avons tous peur dans une certaine mesure.

Nous avons peur de nous retrouver sans partenaire, sans amis ou sans famille. Nous avons peur de voyager seul dans des lieux étrangers, perdu sans personne à qui demander de l’aide. Nous avons peur de nous lancer dans la vie sans aide, de peur d’échouer.

C’est naturel, cette peur d’être seul. Nous l’avons tous ressenti, au fond de nous, malgré que nous essayons désespérément d’éviter cette peur.

Et c’est la cause de notre misère : pour éviter cette peur d’être seul, nous allons socialiser sans fin, y compris sur les réseaux sociaux et par mail. Pour éviter d’être seul, nous finissons avec quelqu’un qui n’est pas vraiment bon pour nous, juste pour avoir quelqu’un à qui nous accrocher, quelqu’un à qui nous fier. Nous allons tous mal manger ou faire du shopping pour nous réconforter, parce que ces choses viennent en remplacement de l’amour.

Mais voilà le secret : être seul est source de pouvoir. Le calme de la solitude est une joie.

Nous avons tendance à voir la solitude comme morne, déprimante, effrayante. Mais on peut la voir comme libératrice, comme une opportunité de développement, comme une opportunité d’apprendre à vous connaître.

C’est une chose que j’ai apprise à la dure. J’ai eu peur de la solitude pendant des années, mais apprendre l’autosuffisance émotionnelle est une des meilleures choses que j’ai faites.

Asseyez-vous calmement pendant une minute, maintenant, et tournez-vous vers l’intérieur. Qui êtes-vous ? De quoi êtes-vous capable ? À quoi pensez-vous ?

Pouvez-vous vous accepter, quand vous vous regardez de plus près ?

Pouvez-vous voir la beauté en vous, en apprenant quelque chose de nouveau ? En contemplant la vie ?

Il ne faut avoir peur de rien, mais plutôt célébrer. La solitude, c’est de la beauté.

Traverser la vie seul

Mais n’est-ce pas un peu effrayant de parcourir le monde seul ?

Oui, cela peut faire peur. C’est une raison pour laquelle il faut apprendre à le faire.

Vous ne savez pas comment trouver votre route dans une ville étrange ? Commencez avec l’endroit où vous vivez – perdez-vous et retrouvez votre route pour rentrer chez vous. Apprenez à utiliser Google Maps, puis apprenez à trouver des repères visuels. Ensuite, ouvrez-vous aux villes alentour. Puis faites un petit voyage armé de vos nouvelles compétences. Demandez votre route. Apprenez à ne pas voir le fait d’être perdu comme un problème.

Vous ne savez pas comment payer vos factures et gérer votre vie ? Commencez par une seule facture. Apprenez les compétences de gestion de la vie, une à la fois. Devenez autosuffisant. Il est mieux d’apprendre à vous tenir droit tout seul que de devoir vous appuyer sur quelqu’un d’autre. Si vous savez être autosuffisant, alors vous appuyer sur quelqu’un d’autre est un acte de force, pas de faiblesse.

Vous ne savez pas comment vous protéger ? Apprenez à éviter les mauvaises situations. Apprenez à être conscient de ce qui vous entoure. Apprenez comment en sortir. Apprenez comment vous défendre, au moins suffisamment pour appeler à l’aide. Vous vous sentirez plus confiant dans le fait d’aller seul dans des endroits.

Traverser la vie seul est un processus d’apprentissage, mais vous devenez plus fort au fur et à mesure. C’est comme un enfant qui n’arrive pas à trouver son chemin seul pour rentrer à la maison – le faire la première fois est effrayant, mais il est plus sûr et meilleur en ayant appris à trouver son chemin.

Les relations et la solitude

Est-ce qu’apprendre à ne pas avoir de problème avec le fait d’être seul signifie que vous ne pouvez-vous pas vous engager dans une relation ? Pas du tout – mais si vous n’êtes pas à l’aise avec la solitude, alors être dans une relation va être foncièrement défectueux.

Pourquoi ? Parce que vous devenez dépendant. Vous avez besoin de l’autre personne, pas seulement pour payer les factures et vous aider à gérer, pas seulement pour vous protéger et subvenir à vos besoins, mais pour des besoins émotionnels. Vous avez besoin que l’autre personne fasse attention à vous, vous offre validation, confort, et amour. Maintenant, toutes ces choses sont bonnes, mais avoir besoin de les recevoir de quelqu’un d’autre, signifie que vous devenez nécessiteux, désespéré, et ce ne sont pas des qualités attirantes. Qui veut entrer dans une relation avec quelqu’un de nécessiteux et de désespéré ?

La confiance est bien plus attirante. Et l’autosuffisance. Et la force.

Donc apprenez à ne pas avoir de problème avec le fait d’être seul. Apprenez à subvenir à tous vos besoins émotionnels. Apprenez que vous allez bien, juste comme vous êtes, sans quelqu’un d’autre pour « vous compléter ».

Et si vous êtes déjà dans une relation ? C’est ce que je gère personnellement – c’est toujours faisable. Cela implique de remarquer quand vous êtes dans le besoin, et de prendre du recul. Occupez-vous vous-même de vos besoins. C’est un processus lent, mais cela fonctionne.

Une fois que vous avez réussi à faire cela, vous êtes en bien meilleure position pour vos relations. Vous êtes maintenant deux personnes à part entière, qui se rassemblent pour leur bénéfice commun.

La joie d’être seul

La solitude peut être effrayante, mais elle peut aussi être source de joie.

Vous pouvez célébrer les moments où vous êtes seul. Apprendre à vous connaître. Faire des choses avec peu – lire un bon livre, écrire, jouer de la musique, danser seul, dessiner, apprendre une nouvelle compétence. Aller faire des randonnées, découvrir le monde sans avoir besoin de le partager instantanément en ligne.

Soyez seul et soyez heureux avec vous-même.

Vous le méritez.

Crédits photo : © deviantART – Fotolia.com

Recherches utilisées pour trouver cet article :

peur de la solitude, peur dêtre seul, pourquoi je naime pas etre seul, peur d etre seul, Tu etais seul dans ta chambre exprime ta peur, eviter quelqu un n ai pas la peur, je narrive pas a vivre seule, la peur de finir seule

Tags: , , , , , , ,

17 commentaires on La peur d’être seul

  1. Jocelyne dit :

    Bojour Olivier, il y a fort longtemps que je lis journalièrement vos articles que je reçois sur ma boite email. C’est pourtant la première fois que je laisse un commentaire. La peur d’être seule m’habite souvent, et pourtant je suis convaincue que d’être “autosuffisant” est un gage majeur de liberté et je m’y applique, sauf que… dans le ventre de ma mère nous étions deux, je suis née “à deux” avec ma soeur jumelle et ne connais pas ce qui est d’être “seul” vraiment.. c’est je pense ce qui en moi engendre une peur intérieure difficile à combattre. Comment envisager donc de pouvoir vivre seul quand on est déjà arrivé au monde de cette manière ?

    • xavier dit :

      Salut Jocelyne,

      Je me permets de te répondre car ton commentaire m’a énormément touché et je comprends ta situation.

      Il est en effet difficile de se séparer lorsqu’on est né et grand ensemble. surtout quand-on s’aime vraiment.

      Cette peur de se retrouver seul habite en chacun de nous dans une moindre mesure. sauf que chez certains, c’est beaucoup plus accentuée.

      Voilà ce que je te propose, imagine simplement que ta sœur jumelle est comme ta mère ou ton père dont tu devras t’en séparer à un moment donné pour vivre ta propre vie. ça c’est quelque chose que nous savons tous en grandissant.

      Si tu réussis à t’ancrer cela dans la tête, tu auras déjà marqué un pas vers ta propre libération. Car celui qui a peur, est prisonnier de sa peur.

      “La peur est inoffensive. Mais si tu la laisse, elle te tue”
      Si tu as peur de quelque chose, elle te poursuivra toujours. Mais si par contre tu vas vers ce qui te fait peur, elle fuira loin de toi.

      je reprends à mon compte les propos suivants qui vont sans doute t’aider beaucoup plus que n’importe quel autre thérapie:

      Vous ne savez pas comment payer vos factures et gérer votre vie ? Commencez par une seule facture. Apprenez les compétences de gestion de la vie, une à la fois. Devenez autosuffisant. Il est mieux d’apprendre à vous tenir droit tout seul que de devoir vous appuyer sur quelqu’un d’autre. Si vous savez être autosuffisant, alors vous appuyer sur quelqu’un d’autre est un acte de force, pas de faiblesse.

      Et pour conclure, Passes à l’action. Agit et tu verras que tout changera. Seul l’action apporte des résultats.

      Amicalement,
      Xavier

      “Le Secret pour ne PLUS JAMAIS remettre au Lendemain ce que vous devez faire aujourd’hui afin d’atteindre tous vos objectifs dans les délais.

    • Manuela dit :

      Bonjour Jocelyne,

      Peut être que ta peur n’est pas exactement celle que tu crois.
      C’est à dire que ta peur ne serait pas “d’être seule”, mais de “laisser ta soeur jumelle seule” ou quelque chose comme cela?
      Comme l’écrit souvent Leo sur ce blog, il est important de se poser, prendre le temps de regarder ce qui se passe à l’intérieur de soi. Ainsi tu pourras regarder attentivement ce sentiment et voir réllement quelle est cette peur.
      Bon courage, tu vas trouver.

  2. nadia dit :

    Entièrement d’accord pour dire que cheminer seul oblige à “se” rencontrer, à avancer dans la découverte de soi, et surtout à s’apprécier. Un cheminement parfois semé d’embûches mais qui conduit à une forme de sérénité. Plus facile à faire quand on a amis et famille mais, j’imagine, très difficile quand on est vraiment seul !

  3. fauvette dit :

    La solitude “consentie ” …. peut être effectivement source de bien etre …mais de celle la , je pense que tout le monde sera d’accord
    Mais ce mot peut prendre une toute autre tournure si elle est “subie” ou “imposée “

  4. Tewou dit :

    Bonjour olivier. Je sui parfaitement d’accord qu’il faut apprendre tres tot a se prendre en charge meme en famille si non on ne fera qu’accuser l’autre. De toutes les facons on sera oblige de rester seul un jour ou l’autre. S’aimer soit meme procure le bonheur et permet d’aimer l’autre. Merci

  5. Lhassa dit :

    Bonjour, vos articles sont toujours très intéressants, merci !
    Pour moi, il y a une différence entre être seul et se sentir seul. J’aime la solitude, rester seule pour lire, méditer, pratiquer mes activités favorites. Mais, il n’y a rien de plus terrible que de se sentir seul. C’est une sensation qui peut rendre très très malheureux. Et je sais de quoi je parle,
    J’ai acheté votre livre sur Amazon car je le voulais sur ma liseuse. Un grand merci encore pour tout ce que vous nous offrez.

  6. lise joubert dit :

    Merci, Je vous lis et vous me faite tellement de bien.
    merci à vous

  7. MarinaB dit :

    bonsoir

    c’est un bel article sur la solitude
    Cette solitude que j’aime tant elle est le plein champs infini de bien des découvertes ,la découverte de soi bien sur qui ne se termine en principe jamais, celui de la meilleure communication avec soi-même , communion je dirai même. bien sur que la solitude peut être une source de joie intime, à la fois légère et profonde. rien de tel pour se ressourcer en profondeur. d’être dans un plein accord avec soi, pour vibrer le meilleur de soi, jouer la plus belle mélodie qui soit en présence et en compagnie des autres.bien des choses ne peuvent bien se faire que seul avant de pouvoir être partagées…..
    C’est aussi dans cette solitude que le plus souvent on crée.
    Belle soirée MarinaB

  8. Julien dit :

    Bonjour Olivier,
    Merci pour cet article, j’adore la solitude, elle est tellement importante pour moi. Quel bonheur de se ballader seul dans une ville inconnue, sans reperes, là où nos pas nous menent… Ou d’avoir un WE entier rien qu’à soi à la maison…
    Je rejoins aussi le point de vue sur la solitude dans le couple, il est important d’avoir chacun son moment de solitude, et de savoir avancer chacun sans dépendance envers l’autre : avancer en parallele l’un de l’autre, chacun menant sa vie seul, meme si l’on peut se retrouver souvent pour en discuter, se conseiller mutuellement, mais sans jamais rentrer dans la dépendance de ce que l’autre pense ou dit.
    Merci
    Julien

  9. Frédéric dit :

    Bonjour,

    Toujours beaucoup de plaisir de lire ces articles !

    Je n’ai jamais connu la situation de vivre seul mais j’ai un réel besoin de solitude. Impossible de me ressourcer et de remettre le compteur à zéro sans ces moments à soi. Les moment passés entouré de mes enfants et de mon épouse me rendent heureux, les moments passés seuls me permettent “d’avancer”.

    Salutations

    Frédéric

  10. Daniella dit :

    Bonjour Olivier,
    Je vous remercie énormement pour avoir publié cet article. Ça fait plusieurs mois que je lis vos emails et ceux-ci m’ont beaucoup aidé. Merci infiniment pour nous faire partager vos conseils de vie. Bon dimanche. Daniella

  11. john dit :

    Bonjour!
    Merci pour vos conseils salutaires! voilà le deuxième article qui m’a beaucoup impacté; le premier était sur le secret de se réveiller tôt et grâce à ça je ne suis plus un retardateur au service; vous venez par cet article récent me donner le bonheur d’être souvent seul.Merci !
    De John!

  12. samson dit :

    Merci pour vos conseils salutaires! voilà le deuxième article qui m’a beaucoup impacté; le premier était sur le secret de se réveiller tôt et grâce à ça je ne suis plus un retardateur au service; vous venez par cet article récent me donner le bonheur d’être souvent seul.Merci !
    De John!

  13. marguerite077 dit :

    oui la solitude est bienfaitrice cependant je me demande quoi faire..je fais du sport, je lis…seule ehh apres, le contact humain, le partage sont ils pas un instant agreable tres pur aussi ou faut il fut tout rejeter et finir mal..la solitude quand on travail oui mais au chomage cela devient destructeur! j’aime me retrouver seule mais SEULE au chomage j’ai beaucoup de mal a croire que c’est normal!!qu’en pensez vous?

  14. Liliane dit :

    J’ai lu attentivement car à 64 ans je vis une relation depuis 10 ns qu ne me convient pas mais voilà ce n’est pas la première fois car j’ai horreur d’être seule aujourd’hui j’aimerais profiter de ma retraite et voyager mais j ai peur de conduire sur autoroute pour pouvoir rejoindre un aéroport ; je n’ai plus de famille à proximité…

  15. Holom dit :

    Bonjour,
    J’ai trouvé cet article parceque j’ai cherché sur Google comment se protéger lorsqu’un habite seul. Je suis une jeune femme et je rêve d’aller vivre sur une ville que j ‘aime bc sauf que je n’ai pas assez d’argent donc je pense aller vivre à la maison de ma soeur et c’est la le problème. La maison se trouve dans un quartier pauvre et plein de gens qui se driguent. La seule chose à laquelle je pense c’est le viol. Je n’arrive pas à m’imaginer vivre seule dans une maison dans un quartier pareil. Je ne sais pas si c’est moi qui exagére par ma nature peureuse où est ce que j’ai raison. Qu’est ce que vous pouvez me conseillez. Merci beaucoup pour votre article.

Laisser un commentaire

206 Partages
Partagez193
Tweetez13