Note : cet article est une traduction de l’article The 38 Best Methods of Successful Exercisers de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

FitnessComment mettre en place l’habitude de faire de l’exercice – et vraiment la faire durer ?

Faites le premier pas.

Puis faites-en un autre. Faites que chaque pas est si important que vous ne pouvez pas le manquer. Et appréciez chaque pas.

C’est ma méthode, affutée par huit ans de formation de l’habitude de faire de l’exercice. Cela fonctionne, pour moi.

Mais tout le monde a une méthode différente, et c’est inspirant et incroyablement utile d’apprendre de la part d’autres gens qui ont réussi à créer les habitudes tout seuls.

Aujourd’hui, nous regarderons une super liste de ces méthodes, soumises par des gens sur Twitter qui ont surmonté les obstacles et ont réussi à mettre en place cette habitude de faire de l’exercice.

D’abord, merci à vous, qui avez soumis vos méthodes à succès. C’était plus que je ne l’espérais, et un renfort incroyablement puissant pour ce qui fonctionne déjà. Mais il y a eu tellement de propositions que j’ai du réduire tout cela, j’ai laissé de côté de bonnes idées et en ai choisi d’autres que je trouvais plus applicables par tout le monde. Beaucoup de celles qui sont listées ici sont apparues plusieurs fois dans ce qui m’a été proposé.

Allons-y !

J’ai demandé à des gens qui ont mis en place avec succès cette habitude de faire de l’exercice – qu’est-ce qui a fonctionné pour eux ? Ils ont répondu (note : ceux sans nom à la fin ont été proposés de façon anonyme) :

1. Arrêter de voir cela comme une habitude mais plutôt comme un style de vie et une part importante de ma santé personnelle. ~Lara Rininger

2. Faire de l’exercice en premier dans la journée. Vous le dégagez de l’emploi du temps et cela vous apporte énormément d’énergie pour le reste de la journée. ~Jen Zeman

3. Lancez votre musique préférée ! Je vois souvent des playlists suggérées pour faire de l’exercice, mais écoutez simplement ce qui vous plait vraiment. Cela vous fera bouger. ~Jen Zeman

4. Quand j’ai commencé à courir j’ai commencé par 750 mètres et j’ai augmenté par tranches de 500 mètres (je fais en moyenne des courses de 6,5 km maintenant). Ce n’est pas arrivé en une nuit – donnez à vos poumons et à vos muscles le temps de s’habituer. Il en va de même avec la musculation – commencez léger et montez petit à petit. Les résultats commenceront à être visibles au bout de 3-4 semaines. ~Jen Zeman

5. En faire ma priorité numéro 1 et le faire dès que je me lève le matin.

6. Des défis de yoga de 30 jours pour moi-même, pour lesquels j’ai ensuite posté des mises à jour sur mon blog. Rendre des comptes. ~Kira Elliott

7. Si je fais de l’exercice le matin, avant que ma journée commence, je « gagne » du chocolat/de la bière/des glucides plus tard dans la journée. Autrement, aucunes douceurs pour moi !

8. Aucune excuse. Je ne manque jamais plus de deux jours d’affilée. Vous devez insister là-dessus et le protéger.

9. Autre chose : mettre simplement ses affaires de sport. Une fois que vous l’avez fait, cela semble idiot de ne pas commencer. Engagez-vous à le faire seulement 10 minutes. Vous en ferez probablement plus.

10. Là aussi : personne ne regrette jamais de faire de l’exercice. Y a-t-il autre chose au monde que vous pouvez faire, en sachant à 100% que vous ne pourrez pas le regretter ?

11. Voici ce qui m’a le plus aidé : j’ai mis un point d’honneur à vraiment, vraiment, VRAIMENT faire attention à quel point je me sens mieux maintenant que je fais régulièrement de l’exercice ; je dors mieux, je suis de meilleure humeur, je suis bien moins mou. Cela m’a demandé 3-4 semaines de voir ça, mais cela a beaucoup aidé. ~Polly

12. En faire une habitude, ne pas se baser sur de la motivation personnelle pour aller faire de l’exercice, y penser consciemment comme une simple chose à faire après x. C’était un énorme moment de satisfaction pour moi. ~Mark Feinholz

13. Le faire le matin, les habitudes sont bien plus faciles à mettre en place le matin. Les déclencheurs sont beaucoup plus fiables (finir son café – mettre ses affaires de sport). Les déclencheurs le matin sont toujours là et la journée n’a pas encore pollué vos projets.

14. Un rituel matinal quotidien pour marquer le début de l’entraînement. Dans mon cas, nouer mon bandana sur ma tête signifiait « Il est temps d’aller courir. » ~Alfonso Acosta

15. J’ai commencé à courir de façon systématique un mois avant mon divorce. En théorie c’était le pire moment de ma vie… mais je ne me suis jamais sentie aussi bien. Je ne pouvais pas m’en passer. J’étais dépendante de l’exercice, même si cela m’a pris pas mal de temps de faire de la course l’activité non négociable de mon emploi du temps qu’elle peut être maintenant. Après m’être remariée et quand notre fille était bébé, j’avais l’habitude de courir sur la piste de l’université pas loin de chez nous. Je faisais comme si les gradins étaient pleins de gens qui m’encourageaient. « Bon boulot ! » Je les imaginais crier. « Vas-y, bravo ! » Et « C’est super que tu laisses le bébé avec son papa pendant un moment par ce beau matin d’été pour faire quelque chose de bon pour toi. » Eh bien, c’était super – et horrible. C’était horrible. Je n’étais pas en forme, je ne voulais pas manquer une seule seconde avec notre nouveau-né, et voilà. Les prétendus supporters devaient m’aider. Cela ne me faisait certainement pas de mal. Parce qu’au final, malgré pas mal d’apprentissage et de désapprentissage et de réapprentissage de l’importance de l’exercice, c’est ce que je faisais. Pas de discussion. Pas de négociation sur les séances d’exercice si je ne les avais pas faites à l’avance. C’est apaisant, vraiment. Il n’y a pas de décisions à prendre à propos de l’exercice. Je le fais, c’est tout. Dans la mesure où quoi que ce soit d’autre de bon arrive, je l’attribue à ceci : courir est magique. ~Maureen Anderson

16. Définir un moment de la journée qui DOIT être le moment de faire de l’exercice. Supprimer les tâches autour de ce moment pour m’assurer que je ne suis pas empêtré dans autre chose. ~Elle Kaiye

17. Me préparer mentalement pendant la journée pour la séance du soir aidait. La préparation mentale était importante pour m’empêcher de me convaincre de ne pas faire la séance sous prétexte d’être « crevé » ou d’avoir « des trucs plus importants à faire. » ~Elle Kaiye

18. Parfois même regarder les photos des anges de Victoria’s Secret 😉 ~Elle Kaiye

19. Je n’ai pas de partenaire d’exercice en ce moment mais cela m’a aidé à rester en piste par le passé. De l’aide de ma maman m’a beaucoup aidé ! ~Elle Kaiye

20. Faire un sport que vous aimez et essayer de nouveaux types de sports/d’exercices. ~Chris B.

21. Faites-le quelques jours d’affilée, vous – votre corps et votre esprit – vous y habituerez. ~Chris B.

22. Participez à une course ou à un concours. ~Chris B.

23. Je devais arrêter de fixer des objectifs – comme la plupart des gens le conseillent ici ! J’ai simplement été découragé que cela n’évolue pas aussi vite que le “programme” prévu, ou que je ne me sentais toujours pas plus proche de courir un marathon. Ce qui fonctionne à la place : se sentir bien avec le simple fait de commencer. Je fais ce que je me sens capable de faire quand j’y suis, et si ce n’est pas beaucoup ou pas autant que la dernière fois – très bien. J’y suis allé. Je peux dire « Je suis allé faire du sport » ce qui impressionne en soi, sans devoir détailler ce que j’ai fait ! ~Sarah

24. Beaucoup de gens prennent des jours de repos quand ils vont faire du sport, ce qui est je pense super et important pour que votre corps récupère. Cependant, j’ai trouvé que l’habitude d’aller à la salle de sport (ou où que vous alliez faire du sport) est important pour moi à faire TOUS LES JOURS. Je cours et je fais un peu de musculation la plupart des jours, mais quand il est temps de prendre un jour de repos je vais quand même à la salle de sport – pour jouer au racquetball, aller faire un peu de marche, me faire quelques paniers, quoi que ce soit. ~Dave Hall

25. Ce qui a fonctionné pour moi était un engagement personnel fort de faire de l’exercice QUOIQU’IL ARRIVE. Je n’accepte pas les situations où je ne ferais pas d’exercice comme le prévoit ma journée si par exemple je me sens fatigué, ou que quelques amis m’ont invité en rendez-vous, ou qu’il pleut (courir est un élément essentiel de ma routine) ou quoi que ce soit d’autre. Ce sont toutes de petites excuses avec lesquelles nous devons en fait lutter. Elles sont trop petites pour nous empêcher d’accomplir ce qui est prévu. Je ne saute ma séance d’exercice que si je suis en vacances ou si je suis sérieusement malade. Dans d’autres cas il n’y a aucun moyen que je saute cette habitude. ~Przemyslaw

26. N’y pensez pas, faites-le simplement. Même si je l’ai fait de façon suivie depuis plus de 15 ans, cela ne signifie pas qu’il n’y a pas des jours où je ressens l’envie de ne pas faire de sport. J’ai bien des jours comme ça, mais je force le passage et je fais ma séance quand même. ~Caroline

27. Planifier du temps pour faire du sport et s’y tenir comme vous le feriez pour tout autre rendez-vous ou invitation. ~Katie

28. D’abord j’ai choisi sur un site de motivation quelques supers compétences que je voulais être capable de faire. Tout en travaillant là-dessus je n’avais fondamentalement qu’un seul objectif : Faire au moins un seul exercice chaque jour, une pompe, un abdo, une traction, etc. Si je ne me sentais pas de le faire, je n’en faisais pas plus, simplement une seule. Maintenant je peux faire des pompes à une main, des squats sur une jambe, et un bon petit nombre de tractions. Ce qui a aussi probablement aidé était que je n’avais pas besoin d’un seul équipement sportif. ~Michael

29. Je fais du sport tous les jours. Tous. Les. Jours. C’est mon secret. Je ne me laisse pas le choix de ne pas en faire. Chaque fois que vous vous laissez le choix, vous vous donnez l’opportunité de décider de ne pas faire quelque chose. ~Mark Cancellieri

30. Dormir avec mes affaires de sport (cela me fait me sentir prête mentalement pour l’action le lendemain). ~Ruth Seatter

31. Prévoir de faire du sport avec un ami (courir ou suivre un cours de sport, etc.). Pénalité de 20$ si vous ne le faites pas. ~Ruth Seatter

32. En faire un jeu ou le faire comme activité sociale avec un ami. Plus c’est plaisant, plus vous aurez de chances de continuer. ~Matthew

33. Rendre des comptes. Je suis une personne très paresseuse et je déteste devoir être responsable devant les gens. J’aime faire les choses à mon rythme, c’est pourquoi je ne fait jamais rien de durable. Mais cette fois, quand cela a concerné le fait de manger sainement et de perdre du poids, je me suis rendu responsable et j’ai rendu des comptes à mon cuisinier ! J’ai demandé à mon cuisinier de vérifier ce que je mangeais et de ne pas m’autoriser d’aliments gras ou frits. Alors à chaque fois que j’entrais dans la cuisine pour attraper quelques snacks, je l’ai vu se tenir là et pour éviter de répondre à ses questions, je ressortais sans manger. Cela a fonctionné pour moi et maintenant je suis habitué à « ne pas » manger quand je n’ai pas faim. ~Surabhi Surendra

34. Se concentrer sur l’effort : fixez-vous des objectifs ayant trait à l’effort, pas aux résultats. ~Chiranth

35. Ne laissez pas le temps vous dissuader. Une fois que vous avez fait une ou deux courses sous la pluie, vous verrez qu’elles sont libératoires. ~Patty

36. J’ai commencé très petit. Commencer petit a supprimé toute excuse de ne pas m’entraîner tous les jours. Je me suis empêché de trop en faire les deux premières semaines. Cela me permettait de garder plus d’énergie pour être plus équilibré dans mes entraînements quotidiens. Je me suis engagé envers ma petite-amie à atteindre un résultat faisable à moyen terme, comme être mince pour nos vacances d’été. Après plusieurs semaines la raison de ma motivation est passée du fait d’avoir envie de satisfaire une source extérieure (les attentes de ma petite-amie) au fait d’être plus confiant et plus heureux personnellement. Commencer une seule habitude me donne assez de confiance pour changer d’autres habitudes et de clarté pour identifier quelles autres habitudes je veux développer. ~Niccolo’ Stamboglis

37. Jamais plus d’un jour d’arrêt. Trouvez un exercice que vous aimez vraiment (j’adore soulever des poids!). Tentez de nouveaux types d’exercices. Vous serez fatigué en commençant un nouveau programme d’exercice, donc mangez bien pour avoir de l’énergie pour l’exercice et dormez suffisamment. Tenez-vous-y religieusement les deux premières semaines, puis vous commencerez à remarquer une amélioration de vos niveaux d’énergie qui est très motivante. ~Patty

38. J’ai rejoins une équipe (de foot), ce qui est une façon amusante de faire du sport, et je fais du vélo tous les jours pour aller au travail. Ainsi je suis actif physiquement sans vraiment le réaliser. Je manque de motivation pour faire de l’exercice tout seul. J’ai presque besoin d’une équipe ou d’un coach ou d’un cours pour bien faire. (par exemple, si je vais à la salle de sport tout seul, j’obtiens moins de résultats que si je participe à un cours). ~Bradlinn

Crédits photo : © bonninturina – Fotolia.com

Tags: , , , , , , ,

8 commentaires on Les 38 meilleures méthodes de ceux qui réussissent à faire de l’exercice

  1. Jordane dit :

    Je ne suis qu’à moitié étonné d’être le seul à commenter. On n’aime pas le sport autant que dans d’autres pays en France. J’exagère on n’a pas la culture du sport.

    Combien de personnes en font un style de vie, beaucoup le perçoivent comme une corvée ou un moyen de guérir après avoir pris du poids.

    C’est bien dommage !

  2. delphine dit :

    Très chouette article, on vois la diversité des moyens mis en place par les gens pour atteindre leur objectif.
    Cela réconforte de voir toutes ces méthodes différentes car cela signifie que si l’on a pas encore réussi à faire de quelque chose une habitude on a juste peut être pas utilisé la bonne méthode 😉
    Pour ma part j’utilise la méthode “des petits pas” http://nouvelleviepourunegreno.....solutions/
    Et quand j’abandonne durant une certaine période je tente de ne pas trop me culpabiliser et je m’y remets
    merci encore pour cet article bien sympa

    Delphine

  3. Mamy dit :

    Bonjour,
    Article très intéressant et mérite d’être appliqué à la lettre.
    Je me souviens de la citation:”Un esprit sain dans un corps sain ”
    Merci et à nos exercices !

    Mamy

  4. Edwige dit :

    C’est vrai que l’on a toujours mille autres trucs à faire.
    Moi j’en fait une priorité, plus exactement, méditer et faire du sport font partie de mes priorités chaque jour.
    On ne se rend compte de l’importance de faire du sport qu’avec le temps et la dégradation du corps.

  5. Johana dit :

    Salut Olivier,
    Du sport les matins c’est tres relaxant j’adore ca

  6. marie dit :

    me balader dans les bois le matin avec mon chien c’est juste un plaisir hyper-relaxant!

  7. MarinaB dit :

    bonsoir ,

    Pour ma part , j’ai fait beaucoup de sport dans ma vie , avec une formation de danseuse jazz et quelques années de scène en
    music- hall , la culture du physique a pris dans ces années folles une importance capitale. Ce fut un bon investissement , car à 52 ans aujourd’hui, je rentre dans le même jean qu’il y a 20 ans.
    Maintenant y a pas que le sport dans la vie et je n’ai plus envie d’y mettre autant de temps et d’énergie…

    Alors je me contente bien d’un programme de maintien composé d’étirements pour la souplesse et l’anti-stress quand on les couple avec la respiration et de quelques exercices ciblés pour certaines parties du corps comme les abdominaux mais surtout j’aime danser et me sentir libre de bouger comme je le sens au gré de l’inspiration… 30 minutes par jour suffisent à vous dérouiller , à condition d’être assidu, on ne tarde pas à jouir des résultats
    bien me sentir dans mon corps et dans ma peau se reflète sur mon corps et sur ma peau

  8. Christelle dit :

    Chouette cet article sur le sport ! Merci, c’est toujours un plaisir de les lire !

    Depuis début 2013 j’ai pris la décision de faire du sport chaque semaine. J’ai donc installé progressivement cette habitude dans ma vie. Au début c’était assez difficile, j’étais essoufflée et j’avais mal dans les jambes; c’était un moment assez pénible et je devais me forcer.

    Maintenant ça fait presque un an et demi que cette habitude s’est installée, et je ne pourrais plus m’en passer !!! C’est devenu un vrai plaisir, et ma condition physique s’est considérablement améliorée depuis. Et le moral en va de même !

    Il faut vraiment dépasser les débuts difficiles, et s’accrocher afin de pouvoir profiter des bénéfices par la suite. Et oui en effet, ne jamais se fier à sa propre volonté, mais en faire un devoir, quelque chose d’essentielle et de vitale (comme se brosser les dents, se laver, dormir, manger, …)

Laisser un commentaire