Note : cet article est une traduction de l’article The 7 Habits of Calmness de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

CalmeJ’en suis venu à croire qu’un fort stress, l’anxiété constante vis-à-vis des tâches à faire et du travail et de la vie, l’anxiété sociale… tout cela fait partie de la façon de vivre moderne.

La plupart des gens n’ont pas un sentiment de paix, de calme, de sérénité, tout au long de la journée.

Je dois admettre que je suis comme ça aussi par moments, mais j’ai appris quelques trucs qui m’ont aidé à créer une sensation de calme comme jamais auparavant.

C’est un ensemble d’habitudes qui se sont développées ces dernières années. Je ne suis pas parfait là-dedans, mais je m’entraîne, et elles sont toujours d’une grande aide.

Ce sont des habitudes, pas un changement net dans mon environnement ou mon cadre de travail. Changer votre environnement est super, mais vous ne pouvez pas contrôler les choses qui vous arrivent la plupart du temps, et vous ne pouvez certainement pas contrôler la façon dont les autres réagissent. La seule chose que vous pouvez contrôler est votre réponse – et cette réponse compte. Vous pouvez répondre au même évènement avec anxiété ou colère, ou vous pouvez y répondre avec paix et calme.

Découvrons comment.

Les habitudes du calme

Voici les habitudes à développer qui vous aideront à augmenter votre calme (d’après mon expérience) :

1. Un rituel matinal calme. Beaucoup de gens traversent leur matinée à vitesse grand V, et commencent leur journée dans une ruée stressante. Je me réveille un peu plus tôt (5h ces derniers jours, mais cela peut changer), et je commence avec une petite méditation, puis quelques poses de yoga. Ensuite je commence à écrire, avant de laisser le bruit entrer. Faire du sport est un autre élément de ma routine matinale. Vous n’avez pas besoin de faire les mêmes choses, mais trouvez le calme du matin et tirez-en le maximum.

2. Apprenez à surveiller votre réaction. Quand quelque chose de stressant arrive, quelle est votre réaction ? Certaines personnes se jettent dans l’action – mais si la situation stressante est une autre personne, parfois l’action peut être dangereuse. Les autres s’énervent, ou sont dépassés. D’autres encore commencent à se sentir désolé, et espèrent que les choses soient différentes. Pourquoi les autres ne peuvent-ils pas se comporter mieux que ça ? Faites attention à cette réaction – c’est une habitude importante.

3. Ne prenez pas les choses personnellement. De nombreuses fois la réponse (que vous notez dans l’habitude 2) est de prendre les choses personnellement. Si quelqu’un fait une chose que nous n’aimons pas, souvent nous avons tendance à prendre ceci comme un affront personnel. Nos enfants ne rangent pas leur chambre ? Ils nous défient ! Notre moitié ne nous témoigne pas d’affection aujourd’hui ? Il/elle n’est sûrement pas aussi attaché/e qu’il/elle le devrait ! Quelqu’un agit mal envers nous au travail ? Comment ose-t-il nous traiter de cette façon ?! Certaines personnes pensent même que l’univers est personnellement contre eux. Mais en vérité, cela n’a rien de personnel – c’est le problème d’une autre personne qu’ils essayent de gérer. Ils font du mieux qu’ils le peuvent. Vous pouvez apprendre à ne pas prendre les évènements comme un affront personnel, et à le voir à la place comme un évènement extérieur qui n’a rien de personnel (comme une feuille qui tombe, un oiseau qui vous survole) auquel vous pouvez répondre sans être stressé, ou alors sans qu’il soit besoin d’y répondre du tout.

4. Soyez reconnaissant. Évidemment, beaucoup de gens parlent de gratitude… mais l’appliquons-nous souvent aux évènements de notre journée ? Les choses s’effondrent au travail, ou notre patron est en colère, ou nos collègues sont méchants, ou nos enfants se comportent mal, ou quelqu’un ne nous aime pas comme nous l’aimerions… est-ce que cela cause de la colère/de l’anxiété/du mécontentement, ou pouvons-nous être reconnaissant ? Cessez de vous plaindre, et trouvez un moyen d’être reconnaissant, quoiqu’il arrive. Puis souriez. Cette habitude de se détendre peut changer votre vie.

5. Créez des habitudes pour pallier au stress. De nombreuses fois, quand nous devons faire face au stress, nous y répondons d’une façon qui n’est pas saine – la colère, le sentiment d’être dépassé et en retrait, nous mangeons mal, buvons de l’alcool ou prenons de la drogue, nous faisons du shopping ou achetons d’autres trucs, nous allons sur des sites chronophages, nous procrastinons, et ainsi de suite. À la place, nous avons besoin de façons saines de gérer le stress, qui surviendra inévitablement. Quand vous remarquez du stress, notez la façon dont vous le gérez, puis remplacez les habitudes palliatives malsaines avec des plus saines. Les habitudes saines pour pallier au stress incluent : boire du thé, faire du sport, du yoga, de la méditation, vous masser la nuque et les épaules, aller marcher, boire un peu d’eau, parler à quelqu’un à qui vous tenez.

6. Le monotâche. J’ai écrit de nombreuses fois par le passé au sujet du monotâche et du multitâches, mais je pense que les gens travaillent plus que jamais en multitâches. Les gens s’envoient des textos dans le train, en marchant, en conduisant. Ils tweetent et postent sur Facebook et Instagram, ils envoient des mails et lisent des blogs et les infos, ils regardent des vidéos en faisant leur travail, ils regardent la télé en mangeant, ils planifient leur journée en faisant les courses. C’est une excellente façon de provoquer un niveau de stress qui traverse tout ce que vous faites, parce que vous êtes toujours inquiet de devoir en faire plus, de faire autre chose. Et si, à la place, vous ne faisiez qu’une seule chose, et appreniez à avoir confiance dans le fait que vous ne devriez pas faire autre chose ? Cela demande de la pratique : ne faites que manger. Ne faites que laver votre assiette. Ne faites que marcher. Ne faites que parler avec quelqu’un. Ne faites que lire un article ou livre, sans passer à autre chose. Ne faites qu’écrire. Ne faites qu’écrire votre mail, un à la fois, jusqu’à ce que votre boîte de réception soit vide. Vous apprendrez qu’il y a de la paix dans le fait de ne faire qu’une seule chose, et de se débarrasser de tout le reste.

7. Réduisez le bruit. Nos vies sont remplies de toutes sortes de bruits – désordre visuel, notifications, réseaux sociaux, infos, toutes les choses que nous avons besoin de lire. Et sincèrement, rien de tout cela n’est nécessaire. Réduisez toutes ces choses et plus encore, et faites un peu de place, un peu de calme, dans votre vie.

Crédits photo : © Gabriele Maltinti – Fotolia.com

Recherches utilisées pour trouver cet article :

les gens calmes sont les plus dangereux, les gens calmes sont dangereux, les gens tres calmes, les habitudes de calme, les personne calme, livre methode pour apprendre a relativiser les gens idiot et mechant, personne calme dangereux

Tags: , , , , , ,

7 commentaires on Les 7 habitudes du calme

  1. xavier dit :

    j’adore les articles de habitudes zen qui donnent de très bons conseils

  2. Nora dit :

    J’adore aussi les articles sur les habitudes et j’applique et ça marche, merci. celui là sur les habitudes calme, c’est ce que j’avais vraiment besoin…merci beaucoup.

  3. Caroline dit :

    Je n’ai pas l’impression de vraiment courir le matin mais il serait peut-être temps pour moi de me lever plus tôt pour réduire la frustration que je ressens le soir de n’avoir pas pu faire ce que je voulais dans ma journée.
    De bon conseils à suivre, comme toujours ! Merci Léo et Olivier.

  4. Beatrice dit :

    Très bon article Olivier !! J’aime bcp tous ces textes de Léo Babauta,tellement plein de bon sens et de logique … terrienne, malgré une démarche spirituelle. Merci de ns les faire partager.
    1 – j’ai déjà ce rituel matinal calme, il me faut au moins 30 min pour le petit déj, puis 30 min pour ma gym (étirements)
    2 et 3 – depuis que je te lis, j’apprends à analyser mes réactions, et cela m’aide à me calmer ! Et oui, ne pas prendre pour soi les remarques et critiques des autres est super important pour apprendre à lâcher prise, à relativiser. Les autres ne sont pas dans notre tête, et inversement. Nous ne sommes pas leur centre du monde ! alors pourquoi tout prendre pour soi ? La plupart du temps ils ne pensaient pas du tout à nous qd ils se sont exprimés …
    4 – la gratitude, ça je l’ai depuis longtemps ! Je suis reconnaissante d’être en vie, en bonne santé, d’avoir un toit sur la tête, suffisamment à manger, de pouvoir réfléchir, d’avoir des amis …
    5 – Se créer de saines habitudes = 6 – le monotâche ! Oui, faire une seule chose à la fois, ne PENSER qu’à une seule chose à la fois … Etre à 100% dans le présent !!
    7- Entièrement d’accord, trop de bruit pollue.
    Bonne journée et MERCI !!

  5. ERIC dit :

    Coucou
    Comme d’hab, de bons et utiles conseils du quotidien. Le problème que j’ai longtemps rencontré, c’est que l’on applique quelques jours puis on est repris par les vents des activités …
    Pour mémoriser, j’ai finalement adopté mes acros, des formules faciles à retenir et qui incitent à l’action.
    SEC, c’est l’un de mes acros préférés car il me booste en cas d’attaque du stress, du trac, des énervements..
    SEC, c’est Souffle Et Creuse (le ventre). Quand je me dis SEC , je provoque ainsi une grande inspiration calmante!
    Les articles de Léo (et Olivier) sont de nouvelles sources d’inspiration mais celles là pour trouver de nouveaux acros!

  6. Clement dit :

    Merci pour les conseils que l’habitude zen nous fournisse pour notre bien etre.
    Je les apprécie.

  7. Oumkelthoum dit :

    Roger

    Merci Roger Je trouve trés intéressqnts tous
    les conseils que l’habitude zen aue je pratique
    parfois et ça marche.

Laisser un commentaire