Note : cet article est une traduction de l’article Tremors of Psychitude: One Little Trick to Find Purpose and Motivation de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Psychitude : condition dans laquelle l’individu dégage un enthousiasme énergique, des niveaux contagieux de positivité, et prend sur lui-même de créer et de générer un environnement fructueux, motivant et constructif auprès de ceux qui l’entourent.

Pensée ou actionAujourd’hui j’ai demandé aux gens ce qui les ennuyait, les deux réponses les plus communes étaient liées au fait de :

  • Trouver du sens et un but
  • Trouver de la motivation

Il s’avère que ces deux choses peuvent être résolues avec une seule petite étape.

Et voici cette étape : aider quelqu’un d’autre.

Cela semble extrêmement simple, mais c’est le changement dans la concentration qui fait la différence en réalité. Disons que j’ai des problèmes à trouver la motivation pour écrire… pour résoudre cela, je pourrais tweeter quelque chose pour demander aux gens quels genres de problèmes ils ont. Alors je passe de « comment je résous mon problème (de ne pas être motivé) » à « comment je peux aider des gens » ?

Je ne suis plus embourbé dans mes propres distractions ou coupable de paresse… Je suis concentré sur le fait de faire quelque chose de bien pour quelqu’un d’autre. Je suis maintenant super motivé ! Les mots se déversent hors de moi. C’est un scénario hypothétique, bien évidemment.

Trouver du sens et un but

Si vous vous sentez coincé dans votre vie, ou perdu, parce que vous n’avez pas de direction claire et aucun moyen de trouver cette direction, etc., reportez votre attention sur vous-même.

Au lieu de penser « Qu’est-ce que je devrais faire ? » ou « Qu’est-ce que je pourrais faire pour donner un sens à ma vie ? », essayez de vous demander :

  • Qu’est-ce que je pourrais faire pour aider les gens dans le besoin?
  • Quelle douleur ressentie par d’autres personnes puis-je les aider à soulager ?
  • De qui est-ce que je me soucie le plus, et quels problèmes ont-ils ?
  • Qui sont mes clients actuels, et que puis-je faire pour les aider davantage ?
  • Quels genres de problèmes peuvent avoir les gens, que mon ensemble de compétences pourrait résoudre ?

Quand vous commencez à vous poser ce genre de questions, votre concentration s’éloigne de votre confusion et de vos problèmes, pour passer à la confusion et aux problèmes des autres. Et quand vous commencez à les résoudre, vous avez un but. C’est gratifiant d’aider les autres. Cela vous emplit d’un sentiment de signification et d’appréciation.

Cela parait trop simple, mais cela fonctionne 100% du temps. Je vous rendrai votre argent si ça ne marche pas. 😉

Se passionner grâce à la psychitude

Nous pourrions traverser la journée comme dans un brouillard bleuté, trimer dans la boue, dans une chute continuelle, n’ayant la motivation de ne rien faire d’utile. C’est un problème auquel, j’imagine, les gens de jadis n’étaient pas autant confrontés. Je ne suis pas sûr de ce qui provoque dans notre condition moderne ce manque de motivation, mais si je le découvre un jour, j’en écrirai un poème pour vous.

Mais le remède est simple, pur, et magnifique : aider les autres.

Vous n’arrivez pas à lever vos fesses pour faire quelque chose d’utile de votre carrière et de votre vie en général ? Ok. Alors oubliez votre vie, votre carrière, votre petit sac de problèmes. C’est une concentration sur vous-même qui ne vous apporte rien de bon.

À la place, placez votre concentration sur les autres. Quelle douleur ressentent-ils ? Pouvez-vous les aider de la moindre façon ? Pouvez-vous soulager leur souffrance, ne serait-ce qu’un peu ? Pouvez-vous mettre un sourire sur le visage de quelqu’un ? Pouvez-vous changer la vie de quelqu’un ?

Quand vous changez la vie de quelqu’un en mieux, même juste un peu, vous vous sentez incroyablement bien.

Ce changement de concentration… cela bouleverse votre monde. Cela envoie des frissons de psychitude dans l’ensemble de votre corps et de votre esprit. C’est assez sympa.

Quelques autres étapes

Ok, je sais que j’ai dit qu’une seule étape était nécessaire, mais il y a quelques autres petites choses à prendre en compte :

Bien. Faites ces quelques étapes, et faites passer votre concentration sur les autres, et votre esprit et tout votre être seront bercés par la psychitude comme jamais auparavant.

Crédits photo : cupoftea – Fotolia

Recherches utilisées pour trouver cet article :

Frisson astuce

Tags: , , , , , , , , ,

6 commentaires on Les frissons de la psychitude : une petite astuce pour trouver but et motivation

  1. ERIC dit :

    Coucou … Content d’avoir découvert un nouveau mot: la psychitude!
    Sur le fond, bien d’accord même si c’est pas toujours évident à mettre en oeuvre quand ça va mal, très mal.
    Dans cet esprit,je me suis inventé mon “acro” – comme acronyme – quand j’ai besoin de retrouver du souffle mental; BTP comme bâtiment et travaux publics . En langage acro, cela devient Bats Toi Pour…
    Se battre pour un proche, une relation, un collègue ou simplement une personne en difficulté – ou encore pour ses lecteurs ! – mobilise des énergies parfois insoupçonnées . Et éloigne ou relativise nos propres problèmes.

  2. haibado dit :

    Slt!
    C’est formidable ce que ca vous délivre de penser aux autres, ce qui me plait c’est : Ne faites que commencer. Parce que le noeud du problème c’est le début. En tout cas aujourd’hui mon vocabulaire s’est enrichi : La psychitude.

  3. Gaëlle dit :

    bonjour à tous !

    Je peux vous assurer que cela fonctionne effectivement, comme technique !!
    Et quelle sensation de plaisir que de se sentir utile pour les autres !
    C’est ce que je recherche à chaque fois que j’enseigne, et cela me comble de bonheur, car parfois les problèmes des autres sont bien plus faciles à résoudre que les nôtres, avec un regard extérieur !

    La vie est belle profitons en !
    G.

  4. Johana dit :

    Bonjour Olivier,
    j’aime profiter de la vie parce que je ne pourrai en aucun cas appuyer sur review et play la ou je l’avait laisser.
    Je pense qu’il faut tjrs avoir un but ds la vie et saisir les opportunites etre motive, par exemple si vous voulez un gateau au chocolat s’il n ya pas vous n’allez pas tout de suite ceder; il faut se rendre au moins chez 3 a 5 patissiers avant de dire bon je vais me resigner avec la vanille.
    bye bisous a tous

  5. sophiane dit :

    Le sens de ma vie professionnelle s’inscrit dans cette logique.
    En charge de projets LEAN MANAGEMENT, mon action consiste en fait à stimuler les propositions des collaborateurs, de structurer leurs propositions et de les valoriser en terme de rentabilité et d’accompagner leur mise en oeuvre.
    Ma récompense, c’est le sourire de mes collègues lorsque je les croise, c’est le sentiment d’avoir une mission et que mon travail va au delà de la rentabilité immédiate. Il consiste en fait à investir sur l’humain pour le moyen et le long terme.
    Psychitude??? Peut-être?

  6. Hasna dit :

    C’est juste ce que vous dites car notre religion a prouvé que le musulman aime le bien a son frère quelque soit sa religion et sa région.

Laisser un commentaire