Note : cet article est une traduction de l’article The Four Habits that Form Habits de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Boite à outilsMa fille veut faire plus d’exercice, mais elle a du mal à mettre en place cette habitude (beaucoup d’entre vous pourraient également connaître ce problème). Entre le fait de devoir s’habiller pour aller à la salle de gym, d’aller réellement à la salle, et la pensée de l’exercice difficile qui nous attend… notre esprit a tendance à repousser cette habitude.

La solution est incroyablement simple : faites simplement 3 pompes. Ou dites-vous que vous devez marcher/jogger pendant juste une minute.

Rendez cela tellement facile que vous ne pourrez pas dire non.

Évidemment, la plupart des gens vont penser que c’est trop facile, et se dire qu’ils doivent en faire plus que ça. Le conseil de Leo, c’est pour les autres ! Malheureusement, c’est l’état d’esprit qui fait justement échouer les habitudes de ces gens ; nous pensons que nous pouvons en faire plus, malgré que le passé ait prouvé le contraire, et nous aspirons ainsi à la grandeur. Nous essayons de grimper l’Everest avant d’avoir appris à marcher.

Apprenez les fondamentaux des habitudes avant d’essayer les aptitudes avancées. Si je pouvais convaincre les gens de cela, je pourrais faire en sorte que des millions changent leurs habitudes, soient en meilleure santé, simplifient, procrastinent moins, et commencent à créer des choses incroyables.

Aujourd’hui nous allons aborder les fondamentaux des habitudes – les quatre habitudes-clés pour mettre en place des habitudes. Si vous pouvez apprendre ces quatre habitudes, vous aurez les bases pour mettre en place à peu près n’importe quelle habitude.

Habitude 1 : Commencer extrêmement petit

Une habitude de base que trop peu de gens font vraiment est d’utiliser du fil dentaire quotidiennement. Donc mon conseil est d’utiliser du fil dentaire sur une dent seulement le premier soir.

Évidemment, cela paraît tellement ridicule que la plupart des gens en rient. Mais je suis très sérieux : si vous démarrez avec quelque chose d’extrêmement petit, vous ne pourrez pas dire non. Vous vous sentirez ridicule de ne pas le faire. Et donc vous allez le faire !

C’est ça le truc. Le simple fait de faire cette habitude est bien plus important que la quantité que vous en faites.

Si vous voulez faire de l’exercice, il est plus important de réellement faire de l’exercice de façon régulière que d’en faire suffisamment pour en tirer un bénéfice immédiat. Bien sûr, vous avez peut-être besoin de 30 minutes d’exercice pour voir des améliorations sur votre physique, mais essayez de faire 30 minutes par jour pendant deux semaines. Voyez si vous pouvez y arriver, si vous n’avez pas fait de sport régulièrement ces derniers temps. Alors, si vous n’y arrivez pas, essayez 1 ou 2 minutes par jour. Voyez si vous pouvez y arriver dans ce cas-là.

Si vous pouvez faire 1 ou 2 minutes d’exercice pendant 2 semaines, vous avez une bonne base pour une habitude. Ajoutez une autre semaine ou deux, et l’habitude est presque enracinée. Une fois que l’habitude est forte, vous pouvez ajouter quelques minutes ici ou là. Bientôt vous ferez 30 minutes de façon régulière – mais vous aurez commencé de façon très petite.

Essayez l’habitude du fil dentaire – essayez de l’utiliser pour toutes les dents chaque soir, et voyez si vous pouvez y arriver. Vous pourriez réussir… mais si vous échouez, essayez seulement une dent chaque soir et voyez si vous pouvez y arriver. Votre expérience peut varier, mais en général la plupart des gens vont plus loin avec une habitude quand ils commencent petit.

Un verre d’eau par jour. Un légume en plus. Trois pompes. Une phrase écrite par jour. Deux minutes de méditation. C’est comme ça qu’on commence une habitude qui dure.

Habitude 2 : Soyez conscient des pensées négatives

La plupart des gens vont sauter cette habitude-là, parce qu’ils pensent que ce n’est pas nécessaire. Par la suite ils se demandent pourquoi leur habitude a échoué.

Quand j’ai arrêté de fumer en 2005, j’ai fini par apprendre à surveiller mes pensées. J’ai vu que j’avais un fort discours intérieur dont je n’étais pas conscient. Mon esprit commençait à rationaliser l’idée de fumer juste une cigarette. « Une seule, ça ne fera pas de mal ! » « Pourquoi tu te tortures comme ça ? » « Est-ce que ça en vaut vraiment la peine ? » « Cède, c’est bien plus facile. » « Tu ne peux pas faire ça, c’est trop difficile. »

Pensez à ces pensées pendant une seconde. Combien en ai-je eu dont je n’étais pas conscient ? Quel pouvoir avaient-elles, alors que je ne réalisais pas qu’elles étaient là ? Combien de fois m’avaient-elles poussé à fumer dans mes précédentes tentatives pour arrêter ? Et à quelle fréquence est-ce que ce genre de pensées agit sur vous ?

Les mêmes pensées sont apparues quand j’ai essayé de commencer à courir le mois suivant – mon esprit disait, « Tu devrais arrêter maintenant. C’est trop dur. Tu te sentirais bien mieux si tu arrêtais. » Et bien sûr, des pensées comme ça sont très tentantes, très puissantes.

Puis j’ai commencé à apprendre à manger sainement, et j’ai échoué encore et encore parce que je cédais face aux chips, aux pizzas, et à la crème glacée. Mon esprit disait, « Tu t’es bien débrouillé, et cette nourriture est ta récompense ! » Ou, « Pourquoi tu te refuses ce plaisir – la vie n’est pas censée être difficile ! »

J’ai appris à me débarrasser de ces pensées. Ce sont juste des pensées – elles ne me contrôlent pas. Ce ne sont que des choses qui arrivent, comme une feuille qui tombe d’un arbre alors que je passe devant en courant. Phénomène intéressant, mais ce n’est pas ça qui détermine ma vie.

Surveillez vos pensées. Apprenez à les laisser aller. Soyez à l’aise dans l’inconfort. Emportez-le sur l’esprit enfantin égoïste et apeuré.

Habitude 3 : Savourez l’habitude

C’est l’inverse de l’habitude 2, mais c’est tout aussi important. Votre nouvelle habitude n’est pas une sorte de sacrifice, une sorte de corvée que vous avez besoin de traverser pour atteindre une vie meilleure.

Votre nouvelle habitude est votre vie meilleure.

La nouvelle habitude, quelle qu’elle soit, devrait être une chose que vous appréciez. Autrement, ne le faites pas.

Si vous voulez manger plus sainement, apprenez à apprécier le goût de cette nourriture délicieuse, fraîche, et saine. Une pomme peut être tout aussi délicieuse que n’importe quel barre chocolatée, si vous y faites attention et que vous la savourez.

Si vous faites de l’exercice, faites très attention et appréciez la façon dont bouge votre corps, la sensation de fatigue, l’afflux de sang dans votre cerveau, votre concentration.

Si vous écrivez, asseyez-vous avec les mots et appréciez le calme de la concentration, l’ivresse de la création.

Apprenez à appréciez l’habitude, et l’habitude deviendra sa propre récompense. L’objectif n’est pas un lointain résultat à atteindre, mais le processus lui-même.

Habitude 4 : Ayez un plan pour quand vous fautez

C’est la vraie clé – je ne peux pas compter le nombre de gens que je connais qui se sont bien débrouillés avec leur habitude pendant 6-7 jours, puis une perturbation est survenue (c’est incroyablement commun), et ils n’ont jamais recommencé.

Prenez l’habitude de repartir quand vous fautez.

Comment faire cela ? Rendez des comptes – promettez à un ami ou à votre moitié de lui payer 25 € si vous manquez cette nouvelle habitude deux jours d’affilée… et de doubler cette somme le lendemain (50 €), et de la doubler si vous manquez quatre jours d’affilée (100 €), et de doubler chaque jour que vous manquez après cela. Ou promettez de tondre sa pelouse ou de laver sa voiture si vous manquez trois jours d’affilée. Dites à tout le monde sur Facebook que vous nettoierez personnellement leurs salles de bain si vous manquez trois jours d’affilée.

Manquer un jour n’est pas la fin de l’habitude. Manquer deux jours n’est pas super, mais vous pouvez vous en remettre. Manquez trois jours, et l’habitude est flinguée. Donc ne vous autorisez pas à manquer trois jours, et faites tout votre possible pour ne même pas manquer deux jours d’affilée.

Mettre en place les quatre habitudes

Alors comment mettre en place les habitudes qui mettent en place toutes les autres habitudes ?

Aussi simplement que possible.

Choisissez une habitude incroyablement facile à faire dans les deux prochaines semaines. Utilisez du fil dentaire sur une dent. Buvez un verre d’eau. Mangez un fruit. Faites de l’exercice ou méditez ou écrivez ou faites du yoga pendant 2 minutes par jour. Juste deux minutes.

Appliquez ensuite ces quatre habitudes à ces deux minutes, chaque jour. Vous commencerez à apprendre comment mettre en place une nouvelle habitude, et c’est une compétence qui vous rapportera toute votre vie.

Crédits photo : @ dimdimich – Fotolia

Recherches utilisées pour trouver cet article :

comment mettre en place une habitude

Tags: , , , , , , , , , ,

4 commentaires on Les quatre habitudes pour mettre en place des habitudes

  1. Carole dit :

    Bonjour Olivier !

    Voila le secret du succes : l’habitude de prendre de bonnes habitudes. 🙂

    Tres simple avec les 4 habitudes !

    Je pratique le “rituel des 5 tibetains” tous les matins, je l’apprends egalement a ma clientele (je donne des cours de yoga et pilates a domicile a Paris).

    La pratique de ce rituel reprends les principes de Leo, notamment celui de commencer une ou deux fois maximum chaque posture (il y en a 5 qui se pratique jusqu’a 21 fois avec de l’entrainement).Le tout en etant a l’ecoute de ses sensations et de son corps pour que cela reste un plaisir et pour preserver son corps.

    L’etat d’esprit dans lequel est pratique est tout aussi important. Comme le dit Leo, commencer une habitude avec un etat d’esprit positif et enthousiaste en pensant aux bienfaits qu’elle va nous apporter, aide a la maintenir.

    Aujourd’hui certaine de mes clientes pratique ce rituel 5 a 6 jours par semaine depuis 2 ans. Nous nous motivons, et aujourd’hui cette pratique est devenu un besoin.

    Pour informations, pout ceux et celles qui ne connaissent pas, ce rituel est le secret de jouvence de moines tibetains de l’Himalaya, et pratique tous les jours avec un bon etat d’esprit il vous transforme avec merveil sur tous les plans !

    Vous trouverez les 5 tibetains facilement sur Amazon.

    Et puis, grace a ce bel article d’Olivier et de Leo, vous n’aurez plus d’excuse pour vous faire un corps de reve, vous sentir bien et debordant d’energie, jusqu’a rajeunir si vous manger sainement.

    Allez ce sera une autre habitude a prendre petit a petit ! 🙂

    Merci Olivier.

  2. Dominique dit :

    Bonjour,

    C’est la stratégie des petits pas de Robert Maurer ou la voie du Kaisen.
    Les petites actions quotidiennes donnent de meilleurs rendements.
    Nous pensons moins à la 3ème habitude que propose Léo Babauté – savourer l’habitude, visualiser et ressentir les bienfaits – c’est pourtant essentiel pour ne pas baisser les bras à la moindre déconvenue et apprécier les résultats à long terme.

    Dominique

  3. Marlène dit :

    Bonsoir Olivier,

    Merci pour cet article. Notre persévérance dans les petites actions quotidiennes nous permet de faire de grands pas tout en faisant de petits. Quand nous prenons de bonnes habitudes, nous sommes sûrs de réussir dans nos activités et d’être aussi efficaces et utiles aux autres.

    Marlène T.

  4. PARPILLON dit :

    Avec plaisir, J’ai lu cet article et je souhaite proposer à Olivier pour son épanouissement personnel de ne plus jamais considérer un compagnon, une compagne comme une moitié. Quel être es-tu pour considérer l’autre comme une moitié, une moitié toi aussi ?
    Dans la joie du coeur et avec bonheur pour cet éclairage que tu n’as pas encore conscientisé – Il est temps que tu y réfléchisses si comme j’en suis sure tu aspires au bonheur ? en couple et dans ta vie au jour le jour.
    Bénédicte

Laisser un commentaire

69 Partages
Partagez53
Tweetez16