Ma routine de voyage la plus minimaliste jusqu’à présent

Note : cet article est une traduction de l’article My Most Minimal Travel Setup Yet de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Voyager légerJe viens juste de revenir d’un voyage à Pékin et à Shanghai, et j’ai vraiment aimé à quel point j’ai voyagé léger pendant 8 jours.

C’était la plus petite quantité d’affaires que j’ai emportée en voyage, quel que soit sa longueur, et voyager n’a jamais été aussi peu fatigant.

Quand vous avez très peu de choses sur le dos, c’est moins épuisant. C’est plus rapide et plus amusant.

Je pensais partager une mise à jour de mon dernier voyage, dans l’espoir que cela inspire quelques-uns d’entre vous à tester les joies qu’il y a à voyager léger.

Mon organisation

Cette organisation m’est propre, donc je ne vous recommande pas de la copier… mais cela dit, je la partage avec vous pour que vous puissiez avoir quelques idées et voir comment il est possible de voyager léger.

1. Le sac à dos. Je n’ai voyagé qu’avec un petit sac à dos, aucun bagage ni aucune valise à roulettes. J’ai utilisé un Goruck Shadowruck de 15 litres, qui a tout juste 15 litres de contenance et ne pèse que 120 grammes (!). C’est super léger. C’est solide. Pas beaucoup de place dedans. Parfait.

2. Pas d’ordinateur. Le changement le plus significatif que j’ai fait dans ma façon de m’organiser est que j’ai voyagé sans mon MacBook Air de 11 pouces. Ce petit ordi portable ne pèse qu’un kilo, mais voyager sans ordinateur est un énorme changement question poids. Cela ne durait que 8 jours, donc j’ai écrit ce qu’il fallait avant de partir. Cela ne serait pas possible pour beaucoup de gens. Si je devais écrire lors d’un voyage plus long, je pourrais trouver un cybercafé dans la plupart des villes et y écrire.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  3 actions pour avoir un bureau bien rangé

3. L’iPhone. Même si j’ai résisté à l’appel de l’iPhone pendant 6 ans, en juin Eva m’a acheté un iPhone 5 pour la Fête des Pères. Donc je fais maintenant partie de la masse des possesseurs de smartphones. Et j’ai accepté cela pendant ce voyage, en emportant seulement l’iPhone, pas d’ordi ni d’appareil photo. J’ai fait toutes mes lectures, tweets, mails et autres tâches sur mon téléphone. Et bien sûr je l’ai utilisé pour illustrer mon voyage avec de belles photos. À prendre aussi : le câble de rechargement.

4. Les habits. Je préfère les affaires de sport, parce qu’elles sont respirantes, lavables, et qu’elles sèchent vite. Donc je portais un Ascent Pant (lien en anglais, NdT), qui paraissait un peu habillé et qui est léger et respirant, ainsi qu’un t-shirt de sport à manches courtes, et qu’un boxer. J’ai aussi emporté : un autre t-shirt de sport, deux autres boxers, quelques chaussettes de sport, des shorts de sport, et un t-shirt de sport à manches longues. Juste au cas où, j’ai aussi emporté un imperméable Nike fin et léger (je n’en ai pas eu besoin pendant ce voyage). Et juste au cas où il ferait froid, j’ai aussi emporté un bonnet.

5. Affaires de toilette. Déodorant, brosse à dents, dentifrice, fil dentaire, coupe-ongles.

6. Nourriture. Juste au cas où, j’ai emporté une poignée de barres aux fruits et aux noix, et quelques amandes entières.

7. Autres. J’avais aussi quelques carnets de notes et stylos, pour écrire, mon passeport, des écouteurs, une serviette de voyage, un masque pour dormir, des boules quies, et un adaptateur de voyage universel.

Poids total : environ 3,5 kg.

Questions-réponses

Q : Pourquoi voyager sans ordinateur ?

R : J’aime voyager sans beaucoup de poids. Et j’ai tendance à trop utiliser l’ordinateur  quand je voyage, donc j’ai pensé qu’une restriction concernant l’ordinateur serait bonne pour moi. Si j’avais besoin d’écrire, je pourrais trouver un clavier clipsable pour iPhone, ou aller dans un cybercafé.

Q : Comment voyages-tu avec si peu de vêtements ?

R : Je les lavais simplement dans la douche, je les essorais bien, et je les étendais pour qu’ils sèchent dans ma chambre d’hôtel. Je n’avais pas besoin de laver les pantalons, bien qu’ils soient facilement lavables (contrairement aux jeans). Si vous lavez un sous-vêtement, un short et des chaussettes presque tous les soirs, vous n’avez besoin que d’un change ou deux.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  20 choses que j'aurai aimé savoir quand j'ai commencé à faire ma vie

Q : Pourquoi des affaires de sport et pas en coton ?

R : J’aime beaucoup le coton. C’est simplement plus lourd, et cela sent plus vite mauvais, que les affaires de sport que j’emmène. Et cela met plus de temps à sécher. Et cela se froisser davantage. Donc les habits que j’ai emmenés résolvent tous ces problèmes, et ils sont très confortables.

Crédits photo : © Natis – Fotolia.com

Recherches utilisées pour trouver cet article :

voyage minimaliste
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
8 commentaires
  1. Bonjour Olivier,
    Je trouve la philosophie de cet article plutôt intéressante, essayer d’emporter le minimum de choses en voyageant. Cela réduit non seulement le poids et la fatigue qui va avec lui, mais nous permet également de profiter pleinement du voyage, surtout sans ordinateur.
    À bientôt,
    Nassim.

  2. C’est vrai que voyager léger peut réellement faire la différence dans un voyage ! Merci pour l’article en tout cas ça pourra m’aider pour mes prochaines escapades 🙂
    Axel,

  3. Voyager léger est une très bonne chose. On en vient même à l’ultra light mais revers de la médaille, c’est également très onéreux comme articles.

    Une année, j’ai voulu faire le Tour du Mont Blanc (TMB). Je m’étais préparer comme quand j’étais militaire! J’avais donc un sac de 25kg minimum. Résultat, après 2 étapes j’étais sur les genoux! La montagne c’est différent de la Belgique 🙂
    L’année d’après, j’ai réitéré avec un sac d’un peu plus de 10kg. Après 12 jours de marche en autonomie complète et le TMB bouclé, j’étais encore frais comme un gardon!

    Plus léger = plus de plaisir

  4. Bonjour,

    Astuce complémentaire : oublier les carnets de notes et les stylos.
    Prévoyez d’écrire tout via votre smartphone et pour le recharger, un chargeur solaire.
    Cela réduira encore plus le poids.

  5. Salut,
    Je te remercie Olivier, c’est un super article. Il m’a rappelé une histoire.
    Permets moi de la raconter : Un homme (qu’on appellera Jeff)était allé passer ses vacances dans une des villes de la caraïbe. A son arrivée, il s’était fait un ami ( qu’on appellera Jamel).
    Un jour Jeff visite la maison de Jamel et il remarque que Jamel n’a que très peu de choses dans sa maison et Jeff demande à ce dernier “comment fais tu pour vivre avec si peu? ” Et à Jamel de lui demander ” pourquoi t’as voyagé avec si peu?” Jeff lui répond qu’il a pris des affaires qu’il jugeait nécessaires pour le voyage. Jamel lui retorque rapidement ” moi aussi ,ici j’ai tout ce qui est nécessaire pour vivre”
    La morale de cette histoire : débarrassons nous des choses superflues.

    Merci
    Lu7 ( Port-au-Prince, Haiti)

  6. Salut Olivier,
    Super ton article. C’est bien de voyager avec si peu, mais c’est facile pour 10 jours de vacances. Qu’en est-il quand tu décides de voyager à durée indéterminée? Moi je vis avec 10kg d’affaire, je crois que je peux difficilement faire moins. Il y a d’autres personnes minimalistes qui passent leurs vies sur la route ? Je serais curieuse de savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.