Note : cet article est une traduction de l’article Why I Read (+ a Dozen Book Recommendations) de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

LectureDans les paisibles heures matinales, ou pendant que je décompresse avant de dormir le soir, je me pelotonne avec un bon roman.

Ce livre est mon monde, mon moment calme loin du vacarme et de la discordance du monde de tous les jours, mais c’est aussi un moyen d’explorer le monde de nouvelles façons imaginatives.

Il n’y a rien qui batte cela.

Je me perds dans des mondes totalement créés par un auteur, imaginés mais qui contiennent des vérités sur la vie, qui commentent la vie de façon incisive, la reproduisent de magnifiques nouvelles façons, me mettent dans la tête d’un autre être humain, m’attrapent le cœur et l’entraînent dans le frisson de l’amour, l’idiotie du divorce, ou la peur d’être découvert, me donnent le pouvoir du vol, de l’omniscience ou de la magie, qui confessent des actes coupables, des crimes et des affaires, qui m’emmènent dans des périodes historiques richement réinventées, qui m’aident à voyager dans le temps et l’espace et dans de nouveaux pays, qui me montrent comment d’autres gens vivent dans l’impuissance, dans l’esclavage, dans des conditions sordides, dans le pouvoir et le luxe, dans la prostitution et la présidence, qui rendent le banal magique et le magique possible.

C’est pour ça que je lis.

Il a été prouvé que lire fait de nous des personnes avec plus d’empathie (lien en anglais, NdT), mais que cela nous aide aussi à apprendre à rester immobiles longtemps sans distractions, et que cela nous offre une pause vis-à-vis des smartphones et du monde en ligne.

Lire est une de mes habitudes préférées, et même si une fois de temps en temps je m’en éloigne, j’y reviens toujours.

Les recommandations de livres de Leo

Si vous souhaitez lire plus de fiction, voici une liste de certains de mes livres préférés pour que vous commenciez (en aucun cas exhaustive) :

  • Bel Canto, d’Ann Patchett (commencez par celui-là, mais tous ses bouquins sont supers)
  • La ville des voleurs, de David Benioff
  • Les orphelins de brooklyn, de Jonathan Lethem (commencez par celui-là, mais tous ses bouquins sont supers)
  • L’art du jeu, de Chad Harbach
  • Tout est illuminé, de Jonathan Safran Foer
  • La singulière tristesse du gâteau au citron, de Aimee Bender
  • L’élégance du hérisson, de Muriel Barbery
  • La conjuration des imbéciles, de John Kennedy Toole
  • Le tueur aveugle, de Margaret Atwood (tous ses livres sont excellents)
  • Shibumi, de Trevanian
  • Les séries du Disque-monde, de Terry Pratchett
  • La série du Guide du voyageur intergalactique, de Douglas Adams

J’aime aussi les livres de Kurt Vonnegut, Nick Hornby, Kazuo Ishiguro, Haruki Murakami, Raymond Chandler, William Gibson, Stephen King et John D. MacDonald.

D’autres livres, plus difficiles mais supers :

  • Cent ans de solitude, de Gabriel Garcia Marquez
  • Anna Karenine, de Leon Tolstoy
  • Lolita, de Vladimir Nabokov
  • Don Quichotte, de Cervantes
  • Tendre est la nuit, de Francis Scott Fitzgerald

Crédits photo : © alphaspirit

Recherches utilisées pour trouver cet article :

je lis beaucoup pourquoi

Tags: , , , ,

3 commentaires on Pourquoi je lis (+ une douzaine de recommandations de livres)

  1. Axel dit :

    Salut Olivier,
    Léo et toi avez raison, lire est très important et surtout très bénéfique.
    “Un jour passé sans lire est un jour perdu.”

    Axel,

  2. Anne dit :

    Lire est une excellente technique pour préparer notre subconscient à un sommeil réparateur. Il faut néanmoins faire attention au choix du livre. A cette heure de la journée, les livres d’action ne sont pas très conseillés. L’adrénaline, ce n’est pas ce que l’on a trouvé de mieux pour s’endormir 😉
    Pour ceux que cela intéresse, j’ai écrit un article à ce sujet :
    http://naturel-bien-etre.com/i.....bonne-nuit

    Bonne journée à tous

    Anne

  3. Emmanuel dit :

    Effectivement, moi aussi je lis le soir avant de dormir. C’est comme une drogue lorsque je n’ai pas ma dose de lecture.
    Lire moi m’aide à m’endormir, même un bon Stephen King bien effrayant! Je peux m’endormir avec le “héros” fou et halluciné de Shining ou la folle qui enlève l’écrivain de Miséry.
    C’est que du bonheur, car la lecture à la différence de la télé a beaucoup moins d’impact sur le cerveau et je ne pense pas que cela peut perturber le sommeil.
    Sauf lorsque j’ai lu Harry Potter, je me couchais tard tant j’avais envie de savoir la fin. Les fourmis de Bernard Werber m’ont fait le même effet.
    Alors lisez à tout heure du jour et de la nuit.

    Emmanuel

Laisser un commentaire