MusiqueNote : Cet article invité a été rédigé par Tom de Devenir Musicien.

Bonjour à tous, je m’appelle Tom et je suis l’auteur du blog Devenir Musicien dans lequel je partage mon expérience dans l’utilisation du développement personnel pour développer ses compétences musicales.

Aujourd’hui, j’aimerais faire la démarche inverse et vous parler de l’utilisation de la musique pour développer votre bien-être.

L’importance d’avoir une activité créative dans sa vie

Nous avons un cerveau formidable divisé en deux hémisphères.

L’hémisphère gauche gère tout ce qui est séquentiel et rationnel tandis que l’hémisphère droit est le siège de l’intuition, des émotions et de la créativité.

Or, nous vivons dans une société où le cerveau gauche est extrêmement sollicité. Le milieu scolaire et celui de l’entreprise nous conditionnent à cette pensée rationnelle et séquentielle.

Le problème dans tout ça, c’est que l’on connaît mal nos émotions et qu’on a du mal à les gérer ; ce qui génère en nous un stress permanent et nous rend malheureux.

Vous l’avez compris, tout le contraire du zen !

Pour pallier ce problème, je vous suggère fortement de pratiquer une activité créative, c’est-à-dire tout ce qui touche à l’art, c’est-à-dire l’expression de vous-même par la création.

En effet, les activités créatives et artistiques sont un excellent moyen pour vous reconnecter à vos émotions, à votre créativité et à votre intuition, en plus de réduire votre stress et de générer plus de bien-être au quotidien.

J’ai choisi de vous parler de la musique, car il s’agit de ma passion, mais vous pouvez tout aussi bien pratiquer la peinture, l’écriture, la sculpture, le théâtre ou la danse si c’est ce que vous préférez.

Il est d’ailleurs démontré scientifiquement que les hobbies créatifs font partie des moyens efficaces pour se relaxer.

Vous avez d’ailleurs sûrement déjà écouté de la musique pour vous détendre, mais ce que je vous propose, c’est de dépasser ce stade de simple auditeur et de mettre en place des habitudes qui vont vous permettre d’approfondir votre rapport à la musique en la pratiquant. En effet, le fait de pratiquer la musique va vous permettre de réellement vous l’approprier.

Comment se mettre à la musique concrètement ?

L’apprentissage de la musique pour les non-musiciens est souvent une source d’appréhension. Comme dans n’importe quelle activité, beaucoup ont le complexe du débutant et estiment qu’ils sont trop nuls ou trop vieux pour s’y mettre.

Déjà, sachez qu’il n’y a pas d’âge pour commencer un instrument de musique, tout est question de volonté et de mise en place de nouvelles habitudes.

Prendre des cours

Pour commencer, je vous conseille de vous former auprès de personnes expertes. Ces personnes pourront vous aiguiller pour vos objectifs, vous donner des axes de progression et répondre à vos questions et à vos doutes.

Beaucoup font l’erreur de commencer en autodidacte sur YouTube où l’on trouve de tout et n’importe quoi. Résultat : ils stagnent, tournent en rond et finissent par ranger leur instrument au grenier.

Avec un prof, vous allez progresser beaucoup plus rapidement donc vous serez plus motivés en plus d’avoir quelqu’un en face de vous avec qui échanger, ce qui est tout de même plus agréable.

Veillez bien à choisir un prof qui vous corresponde et n’hésitez pas à en essayer plusieurs.

Vous pouvez prendre des cours individuels à domicile ou dans des centres culturels, vous inscrire dans une école ou bien vous inscrire dans un conservatoire, à vous de voir.

Si vous voulez faire ça en amateur je vous conseille quand même d’aller au plus simple et de prendre des cours individuels.

Travailler régulièrement

Prendre des cours ne suffit pas pour progresser en musique. Il va vous falloir travailler au quotidien. Le prof est là pour vous guider, vous orienter, vous montrer des choses, mais c’est vous qui allez devoir faire tout le boulot.

Le manque de temps est un obstacle pour beaucoup d’entre vous, mais c’est souvent une excuse plus qu’autre chose. Il vous faut juste instaurer une nouvelle habitude zen et passer moins de temps devant TF1 😀

Sachez que ce qui paye en musique, comme en sport et comme dans n’importe quel domaine, c’est la régularité. Il vaut mieux travailler 15 minutes par jour que 5 heures tous les dimanches.

Ce que je vous recommande, c’est de commencer petit, 15 minutes par jour par exemple, pour tenir sur la durée.

Si vous vous infligez des sessions de deux heures dès le départ, vous risquez de vous démotiver. L’apprentissage est une course de fond, pas un sprint, donc allez-y vraiment à votre rythme.

Dessinez-vous un calendrier que vous allez afficher chez vous et mettez une croix, un sourire ou une fleur (ou ce que vous voulez) à chaque fois que vous avez réalisé votre session de musique. Ainsi, vous pourrez mesurer votre régularité et installer tranquillement votre nouvelle habitude.

Pensez à vous récompenser au bout d’une semaine, un mois, deux mois, etc. C’est vous qui voyez 😉

Progresser

Une fois que vous avez installé votre habitude, il va maintenant falloir progresser et veiller à stagner le moins possible.

Pour cela, il y a bien entendu votre prof qui vous donnera de nouvelles choses à travailler, mais vous pouvez vous aussi par votre curiosité personnelle choisir des morceaux ou des techniques à travailler. N’hésitez pas à en parler à votre prof !

Au début, chaque morceau ou exercice sera difficile, ensuite ils deviendront simples.

Assurez-vous de pratiquer au moins un exercice difficile par session. Rechercher constamment l’inconfort et la difficulté vous assurera de progresser constamment.

Les Japonais appellent ça le kaizen. Ajoutez une petite difficulté à chaque fois…

Vous verrez que toutes ces petites difficultés mises bout à bout vous feront faire des pas de géant.

Comme toute nouvelle habitude, cela va vous demander des efforts au début, mais le savoir-faire que vous allez acquérir va vraiment vous permettre d’améliorer la qualité de votre vie et de vos relations.

Quoi de plus agréable que de jouer ou chanter vos morceaux préférés pour évacuer le stress de la journée ? Quoi de plus agréable que d’égayer la vie des personnes qui vous sont chères avec un simple instrument de musique ?

La route est longue, mais le jeu en vaut la chandelle !

Il ne me reste qu’à vous souhaiter bon courage. Si vous avez la moindre question, n’hésitez surtout pas à la poser dans les commentaires.

À très vite,

Tom alias Kara Kalm du blog Devenir Musicien.

Crédit Photo : Gerd Altmann / Pixabay.

Recherches utilisées pour trouver cet article :

Habitude pour faire mieu en musique

Tags: , , , , , , ,

11 commentaires on Pratiquer la musique : une habitude de plus pour votre bien-être

  1. Walmus dit :

    Super l’article. Enfin quelqu’un qui voit la réalité en face. En tant que musicien (professionnel) et professeur de violon-alto je ne peux qu’approuver.

  2. Walmus dit :

    Super l’article. En tant que professionnel (musicien et professeur de violon-alto) je ne peux qu’approuver.

  3. Mamy dit :

    Bonjour,
    L’article parle ici de la musique. Mais on peut prendre ces conseils pour ce qu’on entreprend en général et pas seulement pour la musique.
    Pour moi, j’ai commencé à mettre beaucoup plus de la place dans ma vie et c’est vraiment relaxant !
    Merci pour ces précieux conseils !

  4. Damien dit :

    Superbe article,

    Je suis d’accord avec et en même temps, tu ne n’évoques pas la frustration que l’on ressent face à un échec.

    Puis la joie ressentie suite à la persévération et le dépassement de la difficulté qui rentre dans le cycle JOIE-PEUR évoqué par Léo Babauta et également sur ce blog.

    • Tom dit :

      Bonjour Damien, c’est vrai que rester motivé peut être un véritable parcours du combattant… D’ailleurs ça fera l’objet d’un prochain article sur mon blog.

      En gros ce qui fait la différence entre ceux qui restent motivés et ceux qui abandonnent c’est le “pourquoi”, c’est à dire qu’est-ce qui te pousse à vouloir faire de la musique…

      Plus le pourquoi est en accord avec nos valeurs profondes, c’est à dire ce qui est important pour nous, plus on saura être tenaces face à l’adversité.

  5. Edwige dit :

    Merci pour cet article qui me parle beaucoup.
    J’ai commencé à prendre des cours de chant il y a quelques mois et j’adore!
    Chanter ou jouer d’un instrument de musique est un super moyen de se détendre et de ressentir des émotions.
    Mon prof de chant me dit que le but n’est pas de chanter pour soi, mais je trouve que c’est déjà super. Qu’en penses-tu?

  6. Tom dit :

    Bonjour Edwige,

    personnellement je pense qu’il faut avant tout chanter pour soi parce que si on ne se fait pas plaisir il est impossible de transmettre quelque chose au public voire même un impossible d’être bon tout simplement.

    Après c’est sur que chanter c’est bien, chanté pour être écouté c’est mieux mais le plaisir personnel est pour moi une base solide pour ensuite partager ses musiques avec les autres.

    C’est pareil pour l’amour, le don et la bienveillance… Si tu es déprimé, et perdu, ça va être difficile de donner à l’autre tandis que si on est heureux avec nous mêmes…

  7. Salut Tom,
    Je suis moi aussi musicien et passionné de développement personnel.
    Je viens de t’envoyer un mail pour savoir si je pouvais également publier ton article.
    J’attends ta réponse avec impatience!

  8. Souriya dit :

    Bonjour Tom,

    Je rejoins l’avis général : superbe article.

    J’ai commencé la musique en même temps que ma démarche de “développement personnel” (il y a environ 3 ans). Je trouve que tu résume assez bien la situation pour l’adulte qui voudrait débuter un instrument de musique.

    Et j’aime bien le parallèle avec la détente, l’activité créative lié à la pratique de la musique.

    Je ne connaissais pas ton blog, je vais m’empresser d’y jeter un oeil 🙂

    Musicalement,

    Souriya 🙂

Laisser un commentaire