/* CSS added by WP Meta and Date Remover*/.entry-meta {display:none !important;}.home .entry-meta { display: none; }.entry-footer {display:none !important;}.home .entry-footer { display: none; }

Note : cet article est une traduction de l’article When You Run Out of Ideas de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

InspirationUn ami m’a un jour demandé si j’étais jamais à court d’idées de sujets sur lesquels écrire, parce que mon blog donne l’impression que ce n’est pas le cas.

Eh bien, si.

J’ai souvent beaucoup d’idées, mais de nombreuses fois je n’en ai aucune. J’ai pensé qu’il serait utile de parler de ce que je fais quand cela arrive, pas seulement pour les blogueurs mais pour quiconque ayant besoin d’idées de manière régulière.

Quand vous êtes à court d’idées, c’est effrayant. C’est un peu comme quand vous êtes à court de nourriture ; vous êtes un peu paniqué. Il en va de même quand vous êtes à court d’argent ; au lieu d’essayer de trouver calmement les meilleures options, vous êtes plein d’anxiété, vous cherchez désespérément un espoir autour de vous.

Cela ne se passe pas aussi mal avec les idées qu’avec l’argent, mais c’est dans le même ordre d’idées. La peur nous empêche de trouver le meilleur champ d’action.

Donc commencez par vous calmer, et ne courez pas partout comme un poulet sans tête. J’aime me relaxer avec un peu de méditation – simplement veiller à ma respiration, puis à mon corps, puis aux sons et à la lumière autour de moi. Je peux faire cela où que je sois. En étant présent, je réalise que tout va bien, que ce moment est parfait, que ma vie n’est pas sur le point de s’écrouler.

Puis je fais une ou plusieurs de ces choses :

1. Regarder ma liste d’idées. Je garde une liste d’idées, et j’y jette un œil deux fois par mois. Bien sûr, si je suis vraiment à court d’idées, cette liste ne comportera aucun élément, mais souvent je pense simplement être à court d’idées alors que quand je regarde sur cette liste je trouve quelque chose qui fait jaillir en moi une bonne idée.

2. Chercher l’inspiration. Je lance un filet à idées, je regarde des articles de blogs, les nouvelles, des sites comme Hacker News ou Pinterest, n’importe quel endroit où des gens font des choses intéressantes et amusantes. Je ne cherche pas ces choses pour les copier, mais simplement pour que ces idées viennent éclairer mes propres idées. Parfois je peux appliquer une idée en l’adaptant de leur domaine au mien, et cela donnera quelque chose de nouveau.

3. Je demande aux gens. Souvent je vais demander aux lecteurs ce qui les ennuie, quels sont leurs principaux problèmes, quelles questions ils ont. J’utilise les réseaux sociaux pour cela, et je trouve que c’est une des meilleures utilisations qu’on puisse en faire, pour moi du moins. Le problème d’une personne est une idée d’article pour moi, si je pense avoir une solution, et si elle est aussi applicable pour beaucoup d’autres.

4. J’observe. Je vais regarder les autres, voir ce qui les fait courir, voir les problèmes qu’ils ont, voir quelles solutions uniques ils trouvent. Cela passe souvent par des conversations, ou une réflexion sur des conversations passées.

5. Je regarde en moi. Là encore, je m’assois dans le calme, et je tourne mon attention vers l’intérieur, en essayant de voir des choses sur moi que je n’avais pas encore remarquées, ou que je n’avais pas remarquées à une certaine époque.

Crédits photo : © Stauke – Fotolia.com

Tags: , , , , , , ,

8 commentaires on Quand vous êtes à court d’idées

  1. ERIC dit :

    Anecdote … c’est en cherchant une idée qui ne venait pas… que j’ai simplement regarder autour de moi et Bon Dieu mais c’est bien sur, je vais écrire sur l’ arrivée de mon petit chiot et raconter …
    C’est devenu le journal d’un chiot et je m’amuse à rédiger chaque matin sur mon blog .
    Observons tout près de nous, il y a des tas d’idées inédites…

  2. Anne dit :

    Ah l’ANGOISSE de la page blanche… 🙁

    Rien de mieux que le lâcher prise pour retrouver l’inspiration et la créativité. A ce propos, cet article pourrait bien vous intéresser :
    http://naturel-bien-etre.com/c.....reativite/

    Excellente journée à tous 😉

    Anne

  3. Chantou dit :

    Bonjour
    Article court et puissant! La recherche d’idée est un vrai sujet. Mais en fait, les idées sont partout et souvent bien évidentes si on est attentif. Personnellement, observer, regarder en moi et demander aux gens sont ce que je pratique le plus souvent !Quand il m’arrive vraiment d’être à “sec”, je fais la chose suivante
    – quand je me couche, je me prépare mentalement à ouvrir mon esprit aux idées. En fait, je vois mon esprit comme un sac vide où des idées viendront s’entasser littéralement. Je ne me dis pas “il me faut des idées”, mais “demain matin quand je me réveillerai j’aurai tellement d’idée que je ne saurai plus savoir quoi en faire”. Et honnêtement ça marche! Alors bien sûr, je ne les exploîte pas toutes parce qu’en faisant le tri, il y en a où ça ne va pas très loin, mais ça marche.
    Essayez de faire cela ce soir! Voyez votre esprit comme un sac à idée…vous pourriez être très surpris du résultat.

    Belle journée ensoleillée
    Chantou De Menopause-zen.fr

  4. Valérie dit :

    Oui, on a tous notre stratégie pour trouver des idées, et ça vaut le coup de la décortiquer pour la mettre en route quand on n’a l’impression de ne plus en avoir… ce n’est qu’une impression puisque “ne plus avoir d’idée” est déjà une idée en soi….la preuve par cet article ci dessus 😉
    voici ma stratégie pour trouver l’inspiration, qui pourra peut-être vous aider à décortiquer la votre: http://www.droledemaman.com/co.....ur-ecrire/

  5. Marinab dit :

    ah quelle bonne idée d’écrire sur les différents moyens d’en trouver des bonnes idées !

    les idées ne manquent jamais en vérité, alors qu’elles circulent librement, c’est notre disponibilité, notre capacité, notre propre liberté à les capter qui fait parfois défaut quand nous sommes parasités, opacifiés par les inquiétudes ,les préoccupations diverses. Alors que les idées grouillent un peu partout …

    je cite dans le texte”la peur nous empêche de trouver le meilleur champ d’actions ”
    j’ai bien ma liste d’idées que je peux consulter, mais elle ne me dira rien qui vaille la peine que je m’y attarde si je ne peux pas me connecter au courant d’énergie universel qui porte et nourrit une idée en moi et tout autour de moi dans le monde, en prenant du recul.
    il n’y pas de recette unique .pour nous laisser traverser, aspirer et inspirer…A chacun sa façon de se mettre à l’œuvre , à chaque un et chaque une son ouverture particulière à l’infini des possibilités…

  6. olivier dit :

    Cela me fait penser a une chanson de Jacques higelin ou, il se pose la question

  7. Axel dit :

    Bonjour Oliver,
    Cet article tombe à pic je commence à manquer d’idée pour mon blog. Maintenant je sais quoi faire, merci à toi.
    Axel

  8. So'James dit :

    Merci pour ce beau “reminder”…
    Si l’idée n’est pas en soi, elle est à l’extérieur. La seule chose à faire est d’entrer en connexion avec elle.

    Tendresse et bienveillance à tout ce qui respire… 😉
    _/|\_

Laisser un commentaire

33 Partages
Partagez24
Tweetez9