Toi léthargique qui m’attend, qui attend
Le feu et moi
Qui m’occupe de toi, secoué par ta beauté
Secoué par ta beauté,
Secoué.

William Carlos Williams

Note : cet article est une traduction de l’article Shaken By Life’s Beauty, Shaken de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Beauté de la vieCe matin je me suis éveillé, j’ai médité dans le calme de la chambre sombre et vide, puis je suis allé me préparer un café.

Le monde extérieur est humide, et les gouttes d’eau crépitent sur les feuilles du citronnier, avec des éclats jaune vif.

Mes enfants et Eva dorment, en paix.

Et tandis que je bois mon café je pense à toi, cher lecteur.

Et je suis frappé par la beauté de ce monde, et les fragiles vies humaines qui luttent pour y tracer leur chemin.

Et je suis secoué.

La douleur, le stress, la colère, la tristesse, la solitude, la frustration, la peur, les envies et les irritations que je vais connaître aujourd’hui… tout cela est factice. Nous pouvons les laisser aller aussi facilement qu’ils sont arrivés. Ils ne sont pas nécessaires, si nous réalisons que nous les avons créés sans raison valable.

À la place, voyez la beauté de chaque moment. Des actions si humaines de chaque personne. De nos propres faiblesses et échecs.

Ce monde est un poème matinal, et nous avons simplement besoin de le voir pour être secoué par sa beauté, encore et encore.

 

Crédits photo : Maridav 

Tags: , , , ,

12 commentaires on Secoué par la beauté de la vie, secoué

  1. Nadia dit :

    Ça paraît si simple d’apprécier l’instant présent quand c’est dit comme ça, si simplement.

    Et pourtant …

    A bientôt
    Nadia

    • Yvane dit :

      C’est simple c’est vrai, même si c’est difficile, parfois ou souvent ; en même temps la volonté de surmonter cette difficulté est enthousiasmante, et si je choisis de relever ce défi petit à petit le chemin vers la sérénité devient de plus en plus facile *

  2. Jean-Pierre dit :

    Il n’est pas si facile de se détacher du contexte dans lequel on est amené à vivre. Il est difficile d’être secoué par la beauté du monde quand on est secoué par les aléas de l’existence.

  3. jacline dit :

    Ces moments de connexion avec le moment présent loin du tumulte de l’activité humaine sont des perles à garder précieusement … au fond de sa poche et les toucher du bout des doigts durant la journée pour se rappeler et ne pas se perdre dans le tourbillon du quotidien !

  4. Emmanuelle dit :

    Je peux ressentir de la colère, de la frustration ou de la peur mais je ne suis pas colère, frustration ou peur. Je vis juste un moment où ses émotions existent.
    En laissant les aléas de la vie passer en nous, en essayant de les accueillir sans jugement, il est nettement plus facile de profiter et se remplir par la beauté que la Vie nous offre en abondance.
    Et c’est un vrai délice !

  5. Corinne dit :

    Cà me renvoie de plein fouet la façon dont on se fabrique des soucis, des colères, et du stress dans la plupart des cas sur des fondements fort subjectifs …
    Accueillir l’Autre avec empathie génère une situation plus sereine, cependant le “cheval” interne s’emballe parfois, c’est un gros travail à accomplir…

  6. Esterel dit :

    Je viens juste de lire l’article, et j’avais justement vraiment besoin de lire ça ! ça me fait un bien fou…. et ça me permet de me recentrer sur les vraies choses, au milieu du chaos…
    Merci.

  7. MarinaB dit :

    Comme quoi on peut faire simple , court et efficace. Merci à Léo pour ce spot matinal et merci à Olivier de nous l’avoir servi.

    à notre beauté ,à notre essentiel auxquels il fait bon se rappeler ……

    heureux en toute circonstances….

  8. Annie dit :

    Bonjour Olivier,
    C’est un très beau texte. Si vrai et si simple. Il est bon de se rappeler la beauté de la vie quand l’humeur ambiante est plutôt grise.

  9. Béatrice dit :

    C’est très beau, et je la ressens aussi comme cela , la vie !
    Mais notons bien que cette crise d’optimiste lui est venue après avoir … médité, et je suis sûre qu’il est là , le secret : Méditer !

    ( Même un petit peu)

    Salutations à tous ! 😉

  10. Siraut Barbara dit :

    Superbement vrai 🙂
    Je reviens d’un superbe voyage et mes collègues posent la question ” alors dur dur le retour, et retour à la réalité… etc” ma réponse fût : comment oserais-je ressentir quelconque émotions négatives en ayant vécu de si beaux moments ? partir et découvrir restent une merveille de la vie. Revenir engendre toujours la joie de retrouver son quotidien… et oui, ce matin, en actionnant la barrière du parking où je travaille, je me suis réjouie d’avoir retrouvé le gazouilli des oiseaux ! Donc, ici et maintenant, OUI. Gérer ses pensées et être maître de sa vie : de tout coeur !

  11. Zulie dit :

    Bonjour Olivier, bonjour à tous

    Ce matin très tôt en circulant dans les rues d’une ville d’Afrique je regarde le visage des gens les enfants de la rue,les commerçants qui installent leurs marchandises, au détour d’une rue un chapiteau des gens sont groupés pour assister une famille dans le deuil MAIIS sur les visages la sérénité d’autres la joie OUIII
    nous devons plus que jamais voir la beauté de la vie car ici, la vie est précaire mais si précieuse que chacun respire et avance sans se poser trop de questions

Laisser un commentaire

81 Partages
Partagez71
Tweetez10