Note : cet article est une traduction de l’article A Month Without TV or Video de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

« Je trouve la télévision très éducative. Chaque fois que quelqu’un allume le poste, je vais dans l’autre pièce et je lis un livre. » Groucho Marx

Zéro téléDe tous les défis que j’ai faits pour mon Année à Vivre Sans, faire sans télé/vidéo est un de ceux qui m’a laissé les sentiments les plus mitigés.

D’un côté : j’ai soudain eu plus de temps, pour lire, écrire, faire tout ce que je voulais sans distraction. J’ai apprécié être libéré de la télé et des films.

Mais d’un autre côté : je ne pouvais plus être avec ma famille quand ils regardaient la télé. Ce qu’ils avaient tendance à vouloir faire tous les soirs, pendant une heure ou deux. Honnêtement je ne voulais pas regarder les émissions avec eux (nous n’avons pas le câble, mais nous regardons celles que nous choisissons sur iTunes), mais quand ils les regardaient, j’étais isolé. Ce n’était pas toujours super.

J’aurais pu leur demander de ne pas regarder la télé, de se joindre à moi, et certains soirs je l’ai fait. J’ai aimé ces soirées. Nous pouvions être ensemble et parler, au lieu de simplement regarder des images qui bougent. Mais je ne voulais pas les forcer à se passer de quelque chose simplement parce que je voulais l’expérimenter personnellement, donc j’ai essayé de leur permettre de regarder, la plupart du temps. Donc j’allais dans ma chambre et je lisais.

Et donc les résultats sont mitigés.

Voici ce que j’ai découvert après un mois sans télé ou vidéo :

  • Eh bien, au début, j’ai oublié de ne pas regarder de vidéos en ligne, et du coup j’ai dérapé une fois cette vidéo (lien en anglais, NdT) sur la façon dont les iPhone nous isolent. Je suis content de l’avoir vu, mais quand j’ai réalisé que j’avais déjà violé mon défi, un seul jour environ dans ce mois, je me suis senti mal.
  • Un certain nombre d’autres fois j’ai cliqué automatiquement sur une vidéo en ligne, pour la regarder, et j’ai dû la couper au bout de quelques secondes quand j’ai réalisé ce que je faisais.
  • Les vidéos en ligne ne me manquent pas vraiment. Ce n’est pas un gros problème pour moi.
  • Je voulais faire du yoga ce mois-ci, juste 5 à 10 minutes tous les soirs, mais je ne pouvais pas regarder de vidéos de yoga. Donc j’ai dû préparer ça tout seul.
  • Je me sentais isolé de ma famille, comme je l’ai dit, quand il regardaient la télé. Ce serait bien si nous pouvions trouver des occupations non télévisuelles le soir à la place. Ils adorent les jeux de société, donc je pourrais commencer à proposer d’y jouer ensemble certains soirs.
  • À l’anniversaire de ma fille Maia, elle voulait que nous regardions tous le premier épisode de Naruto, un de ses dessins animés préférés. J’ai dû aller ailleurs. Je me suis senti mal.
  • Cela m’a plu de sauter toutes les rediffusions de nos émissions préférées. Nous regardons souvent ces trucs par simple habitude, parce qu’il n’y a rien de mieux à faire. Je n’en suis pas fier. Je ne pense pas que ce soit une bonne utilisation de notre temps. Donc je suis content d’aller ailleurs (là encore, si cela n’impliquait pas de passer à côté de moments avec Eva et les enfants).
  • J’ai plus lu et travaillé ce mois-ci que d’habitude. C’est vraiment super.

Alors qu’est-ce que je vais faire pour continuer ça ? Voici à quoi je pense :

  1. Je ne vais pas regarder de vidéos en ligne à moins que ce soit pour apprendre quelque chose d’utile (pas de vidéos pour m’amuser).
  2. Seulement un film au cinéma par mois, donc je vais devoir être plus sélectif.
  3. Proposer des jeux de sociétés ou d’autres activités avec les enfants le soir, au lieu de la télé.
  4. Je vais m’autoriser 2 heures de télé par semaine. Donc une heure, deux fois dans la semaine. Pas de rediffusions.

Un mois sans sucre

Le mois prochain, je vais faire sans sucre tout le mois.

En fait je ne mange plus beaucoup de sucre aujourd’hui. Quand j’ai lancé ce défi pour la première fois, je mangeais plus de sucre que maintenant, donc cela semblait difficile à faire. Je ne pense pas que cela sera trop difficile, sauf pour quelques trucs :

  1. Eva et moi voyageons en Europe la première moitié du mois, donc je ne peux manger aucun dessert pendant notre voyage. Les délicieux plats végétaliens pendant les voyages sont une tradition, donc je vais briser cela.
  2. L’anniversaire de mon fils Justin est à la fin du mois. Nous faisons généralement des pancakes ou des gaufres pour leur petit-déjeuner d’anniversaire, et un gâteau d’anniversaire plus tard dans la journée, donc je vais devoir faire l’impasse sur ces trucs.

Cela sera un petit défi, mais je pense y arriver. Souhaitez-moi bonne chance !

Crédits photo : © Arcady – Fotolia.com

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

un mois sans te

Tags: , , , ,

6 commentaires on Un mois sans télé ou vidéo

  1. Dominique dit :

    Bonjour Olivier,

    Intéressant. ça fait bientôt deux ans que je me passe de télé et de radio… Enfin, pas toujours car quand je vais chez des amis qui regardent la télé ou quand je vais dans ma voiture et que la radio est allumée… je ne peux pas toujours « ne pas l’écouter ». Mais en vérité, ça ne me manque pas du tout. Après je parle des infos uniquement. Je ne pourrais pas me passer comme le fait Leo de films ou de musique… Mais il y a tellement de choses négatives autour de nous que regarder les infos pour apprendre que le monde ne va pas bien… pas cool.
    Le défi de Leo est un peu dur cependant. Car dans certains cas, la télé peut être un facteur de rassemblement familiale même si ce rassemblement n’est que de la présence et non de la communication… Modéré cela par un vrai choix d’émissions, de films qu’on regarderait en famille alterné par de vraies soirée en famille avec discutions, jeux, balades pourraient être mieux… Le monde est beau quand on sait le regarder avec le coeur….. 🙂

  2. Enzo Duval dit :

    Bonjour Olivier,

    Je fais la diète médiatique depuis un moment et j’en tire plusieurs avantages :
    . Plus de temps
    . J’avance plus vite sur mes projets
    . Plus heureux

    Je recommande vraiment à tout le monde d’essayer cette habitude de stopper toutes les news négatives qui ne servent à rien pendant une semaine ou un mois et de voir ce que cela leur apporte.

    Amicalement,

    Enzo

  3. Magali dit :

    Un lien très beau pour toi Olivier.
    https://www.youtube.com/watch?list=RDOINa46HeWg8&v=Z7dLU6fk9QY
    Bises et courage pour tes challenges ! J’adore 😉
    J’ai 37 ans et je n’ai pas de télé depuis l’âge de 18 ans, pas d’internet à la maison et je m’en porte très bien.
    Je lis beaucoup (j’évite les journaux !), je médite, je passe plutôt des moments avec des amis. Je regarde parfois un film sur l’ordi, une vidéo inspirante.
    Je passe peu de temps sur Facebook et le seules choses que je partage dessus sont des choses inspirantes ou aidantes.
    Je suis persuadée que l’on peut utiliser au mieux toute cette technologie sans qu’elle vienne nous asservir.
    Prend soin de toi et merci pour tous tes partages !
    Belle journée
    Magali

  4. So'James dit :

    Bonjour Olivier,

    Gratitude pour ce joli témoignage rapporté.
    Pour ma part, cela fait 5 ans que je fais cet espèce de « jeun télévisuel ». Bon, j’avoue, je suis un fan de football et de handball et dès que je suis disponible pour regarder un match de mon équipe préféré, je la mets en fond sonore, sans les commentaires souvent orientés, ce qui me permet d’apprécier le spectacle proposé en profondeur en aiguisant mon propre ressenti. 😉
    Ceci dit, les activités qui me sont données de pratiquer ne me laissent pas tout le temps cette occasion.

    Effectivement, ce régime se traduit par un gain de temps non négligeable, une sensation d’avancement perpétuelle vers la réalisation de soi par la concrétisation de certains projets, une remise en question et un effet de recentrage et tout un tas d’autres choses positives pour l’être.
    Expérience vécue!… 😉

    Très belle journée et au plaisir de te relire à tout instant.
    😉 _/|\_

  5. Nathalie dit :

    – Je regarde rarement la télé, par non goût. Je ne l’ai pas eue pendant des années. Maintenant je l’ai à nouveau, elle n’a guère + de succès. Chaque été, de juin à septembre, je la mets en vacances et le reste de l’année, je regarde quelquefois un programme divertissant ou didactique qui semblent éveiller mon intérêt, jamais les infos. Je choisis quelquefois de visionner un DVD.
    – Internet n’étant pas au point chez moi, je ne peux pas regarder de vidéos ou de films avec.
    – J’ai choisi de ne pas m’inscrire sur les réseaux sociaux.
    Je suis assez abrutie par mon environnement et essaie au moins une fois dans ma vie de penser un peu à moi par des activités qui me plaisent. Celles-ci ne sont pas toujours technologiques, car je ne suis pas assez évoluée pour ça.

    Merci Olivier Léo pour la partage et bon voyage en Europe.

  6. Cheick dit :

    Le mot de la fin est vraiment bien tiré
    La télé est vraiment encrée dans nos vies, on ne peut que s’en privé avec parcimonie
    On doit au moins regarder le journal, se joindre aux amis devant le télé de temps en temps

Laisser un commentaire

48 Partages
Partagez38
Tweetez10