Note : cet article est une traduction de l’article The Hard Stuff Often Matters Most de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Épreuves et récompenseJ’ai essayé toutes sortes d’exercices, mais l’exercice de loin le plus efficace en termes de ratio résultats/temps passé est le soulevé d’haltères lourds.

Pour 10-15 minutes de soulevés d’haltères lourdement chargés de poids, je développe un meilleur physique, j’améliore ma santé, j’ai plus de force et de muscles, et moins de graisse.

J’ai passé des heures à courir, à faire de la musculation, du Crossfit, divers sports, du vélo, de la natation, et plus généralement les types d’exercices les plus dingues possible. Ils sont tous très bien, mais pour le temps que j’ai investi en eux, les poids sont ceux qui ont le plus compté.

J’ai trouvé que la méthode des haltères – soulever des trucs très lourds mais pendant de courts instants – fonctionne pour beaucoup de choses dans la vie : la productivité, les relations, les finances, la perte de poids, la création d’entreprise…

Les choses difficiles comptent vraiment.

Je vais venir au truc de la productivité/relations/finances dans une seconde, mais d’abord laissez-moi clarifier une chose : je parle de quelques répétitions et séries de soulevés très simples d’haltères lourds (3 séries de 4 à 7 répétitions). Et les faire de la bonne façon, au risque de se blesser sinon. Commencez léger, gardez la bonne méthode, et ajoutez progressivement du poids chaque semaine. Les formes de soulevés les plus importants sont par exemple les deadlifts et les squats (les deux meilleurs), le développé-couché, la presse à épaule. Ajoutez quelques tractions et vous avez fini. Avec des jours de repos entre les séances. Et oui, les femmes devraient aussi faire ces exercices. Oui, les coureurs devraient les faire aussi. Oui, les végétaliens peuvent aussi soulever des poids.

Ces exercices sont difficiles, donc les gens évitent de les faire. Mais ils fonctionnent mieux que n’importe quoi d’autre, pour le temps investi.

J’ai appris que dans beaucoup d’autres domaines, les choses difficiles que les gens évitent sont ce qui compte le plus. C’est ce qui est le plus efficace.

Je vais vous donner quelques exemples :

  • Productivité : Si vous avez une longue liste de choses à faire, vous pourriez perdre du temps à vérifier tout un tas de sites, à gérer vos mails, à terminer beaucoup de tâches plus simples, à courir d’une réunion à une autre… et la plupart des gens font ça. Mais sur cette liste, il y a probablement environ 3 choses vraiment dures que vous évitez. Ce sont peut-être les choses les plus importantes sur cette liste, et si vous mettez tout le reste de côté pour vous concentrer sur une de ces choses, puis sur la suivante, vous allez voir une colossale différence. Vous ferez moins de choses mais vous serez bien plus efficace. Les tâches difficiles que vous évitez sont généralement celles qui comptent.
  • La perte de poids : Les gens font beaucoup d’âneries pour perdre du poids. Des tonnes de régimes, les exercices les plus étranges, des shakers, des salades, des machines elliptiques, des cours de danse-kickboxing, et du comptage de calories. Et oui, si vous arrivez à tenir dans certaines de ces choses, elles vont probablement fonctionner. Mais en réalité, seuls quelques trucs comptent vraiment, et la plus importante, et de loin, est de manger principalement des aliments entiers (en calculant les calories pour vous assurer que vous êtes en déficit) comme les protéines maigres (j’aime le tempeh, le seitan, le tofu), les légumes faibles en féculents, une petite quantité de céréales complètes. Empilez les protéines et les légumes en trois repas par jour, n’ajoutez pas d’autres en-cas et boissons riches en calories (lattes) et vous verrez certainement une perte de poids. J’ajouterais une bonne dose de musculation pour ne pas perdre de muscles. Donc c’est assez simple, mais les gens ne le font pas, parce que se tenir à une alimentation saine et faible en calories est difficile. Cela implique de supprimer les en-cas, les gros gueuletons, les repas de travail, toutes les sucreries et les aliments frits auxquels vous avez l’habitude de vous livrer. Cela implique de trouver d’autres moyens de vous réconforter, autrement que par la nourriture et les boissons. Mais ça fonctionne.
  • Relations : Bâtir une relation n’est pas toujours facile, parce que même si c’est amusant de passer du temps avec des gens quand les choses vont bien, c’est bien plus difficile quand il y a un conflit. Donc même si passer du temps avec quelqu’un est important en termes de relations, avoir des conversations difficiles est souvent la chose la plus importante que vous pouvez faire pendant cette période. Et c’est difficile, parce que c’est inconfortable, donc les gens l’évitent. Cela ne fait qu’empirer les choses. Faites le travail difficile, et ayez cette conversation difficile. Mais essayez de ne pas de faire en sorte d’avoir raison ou de « gagner »… vous devriez trouver une solution qui vous rend tous deux heureux.
  • Le développement d’une entreprise : Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour développer une entreprise (ou votre carrière), mais généralement il y a une ou deux choses que vous pouvez faire, qui sont difficiles mais efficaces. Pour moi, c’est écrire des articles utiles qui aident les gens à changer leur vie. Pour la petite affaire de cupcakes de ma fille de 14 ans, c’est passer du temps à perfectionner ses recettes pour qu’elles soient à tomber. Ces choses demandent du travail, et donc nous évitons de le faire. Nous faisons les choses plus petites et pensons que nous aidons notre entreprise. Mais en fait, nous ferions mieux de passer du temps sur les choses difficiles, efficaces, et importantes.
  • Finances : Comment améliorer vos finances ? Dépensez moins, gagnez plus, investissez. Payez vos factures à temps pour éviter les frais de retard et les intérêts, mais cela peut être automatisé. Ce sont les choses les plus importantes, et elles ne sont pas toujours faciles. Donc les gens les laissent de côté. Mais si vous passez une heure à trouver des moyens de réduire vos dépenses (arrêter le shopping ou les dépenses de loisirs), vous feriez une grosse différence. Si vous passiez 20 minutes à mettre en place une épargne automatique (ou un investissement dans un fonds indiciel), vous feriez une grosse différence. Si vous passiez 30 minutes à payez vos factures et à les automatiser à l’avenir, vous vous économiseriez bien des maux de têtes.
  • Pleine conscience : Beaucoup de gens veulent vivre une vie plus consciente, et je les y encourage, parce que développer une pleine conscience est une des meilleures choses que je fasse. Mais ils ne veulent pas méditer. Et pourtant, quelques minutes par jour (qu’on peut faire passer à 10 ou 20 minutes) de méditation font une énorme différence.

Maintenant imaginez que vous preniez votre journée, qui a un temps limité, et que vous arrêtiez de faire toutes les petites choses.

Imaginez vous concentrer sur les choses difficiles et efficaces. Vous pourriez passer 10 minutes à méditer, une heure à faire les tâches les plus importantes et difficiles qui amélioreraient votre carrière ou votre entreprise. 20 autres minutes à avoir une conversation difficile. 20 autres à améliorer vos finances. 30 autres à soulever deux lourds haltères. Et 30 autres à préparer des plats complets pour vos repas de la journée.

Cela fait moins de 3 heures par jour, mais vous amélioreriez votre productivité, votre entreprise, vos finances, vos relations, votre pleine conscience, votre santé et votre apparence.

Vous auriez encore tout le temps pour les autres trucs, mais concentrez-vous sur ces choses-là en premier, et voyez les énormes récompenses que cela vous rapporte.

Quelques astuces pour faire les choses difficiles

Les gens évitent les choses difficiles, même si ce sont les plus importantes, parce que justement elles sont difficiles.

Alors que devons-nous faire ?

Voici quelques trucs qui fonctionnent pour moi :

  1. Prendre le temps de trouver les choses difficiles que vous devez faire. Cela prend quelques minutes, assis à réfléchir, au lieu de procrastiner et de vérifier des trucs en ligne pour éviter de penser à cela. Mais c’est nécessaire. Au bout d’un moment, vous n’aurez plus besoin d’y réfléchir parce que vous le saurez.
  2. Prendre un moment pour vous engager à faire une chose difficile. Cela pourrait être un petit truc à écrire, un petit exercice physique court et difficile, des factures à payer. Une chose seulement, pas tout. Engagez-vous pour les 10, 20 ou 30 minutes.
  3. Faire place nette. Enregistrez tous vos onglets pour plus tard, prenez en note une liste de choses que vous devrez faire plus tard, puis fermez tous les onglets, toutes les fenêtres, toutes les notifications. Qu’il ne reste que vous et cette tâche difficile.
  4. Ne vous précipitez pas. Votre esprit voudra se précipiter sur la chose difficile, parce que vous avez un idéal mental vous faisant voir la vie comme confortable, facile et plaisante. Cet idéal n’est évidemment pas la réalité, parce que repousser les choses difficiles en vous concentrer sur ce qui est facile et plaisant ne fait que rendre la vie plus difficile et plus inconfortable avec le temps. Donc concentrez-vous sur la chose difficile, notez le fait que votre esprit veut se précipiter, et ne courez pas.
  5. Appréciez cela. Soulever un haltère est super difficile. J’adore ça. J’ai la sensation d’être super fort, comme si j’accomplissais quelque chose de super, comme si je pouvais conquérir le monde. Vous pouvez avoir le même genre de sensations avec n’importe quelle tâche ; au lieu de penser à quel point c’est chiant, pensez combien c’est incroyable de pouvoir faire bouger quelque chose d’aussi lourd. Et soyez reconnaissant quand vous le pouvez.

Crédits photo : © castelberry – Fotolia

Tags: , , , , , , ,

4 commentaires on C’est souvent ce qui est difficile qui compte le plus

  1. Cendrinox dit :

    Heuuuuu … pas d’accord, exceptionnellement ! On ne peut pas appliquer les méthodes du marketing à la santé … c’est une affaire de longue haleine, progressive, lente. D’ailleurs, pourquoi cette urgence à avoir des résultats immédiats et importants ????

    D’après ma kiné (méthode Mézières), les sports qui font le plus de bien au plus grand nombre sont ceux adaptés à nos activités quotidiennes : marcher, marcher, marcher, voire courir … même faire du vélo ou nager oblige à garder une posture non naturelle.

    Et selon moi réhabiliter les métiers physiques (méprisés à tort) au lieu de glorifier uniquement ceux qui rendent sédentaires et malades (bureau+ordi) aide vraiment à conserver la forme, qu’on soit un homme ou une femme.

  2. kiki dit :

    Bonjour, Vu mon parcours et mon expérience, je suis tout à fais d’accord avec vous, c’est tellement difficile de changer les choses donc faites le difficile si vous voulez changer les choses.
    Merci.

  3. MarinaB dit :

    bonsoir tout le monde !

    je me colle à Léo pour l’avoir observé me concernant
    et pour dire qu’il ne nous est pas toujours facile
    de discerner les choses les plus importantes dans nos situations de vie
    et qu’en général, elles sont les plus difficiles,
    en tout cas, c’est ce qu’elles paraissent tant que nous n’avons pas osé y aller et nous améliorer
    c’est en effet la raison pour laquelle nous les évitons
    soigneusement la plupart du temps

    j’en connais un bout sur la question que j’ai évité de prendre mes responsabilités pendant longtemps, çà me paraissait trop lourd
    et en assumer les conséquences aujourd’hui ne me donne plus vraiment le choix pour changer la situation et voir les circonstances jouer en ma faveur,

    Prendre les choses et ma vie en main , le faire dans l’ordre le mieux adapté à l’obtention de résultats souhaités et ce quelque soit le domaine concerné, la structure MERE de David Jay pourrait bien m’y aider efficacement

    J’ai moi aussi soulevé des poids pendant des années,j’ai toujours aimé m’exercer physiquement avec des résistances, et les résultats sont encore là, à 53 ans, j’ai un dos et des épaules solides, une sangle abdominale à toute épreuve j’ai encore des haltères à la maison que je peux alourdir à souhait pour entretenir la charpente comme on dit
    Cette longue période de construction physique m’a permis de développer de bonnes capacités mentales, et le goût de l’effort transposable à toute sorte de construction …. de projets. ou autre çà m’a pas empêché de négliger d’autres aspects de ma vie, les plus compliqués sans doute c’est vrai qui sont restés en friche, il est encore temps de s’y pencher sérieusement, je suis totalement engagée à bouger..intérieurement et extérieurement… et aujourd’hui je connais mes priorités…

    Bon là c’est le week-end , j’écris un petit truc ici, çà me fait plaisir

    Excellente année 2015 à toutes et à tous

    MaB

  4. Lienj dit :

    Oui d’ailleurs c’est bien connu: ceux qui soulèvent de la fonte sont souvent des gens qui savent où il vont et qui ont un haut degré de conscience.
    Ah non on me souffle dans l’oreillette que c’est ceux qui font de l’endurance.
    A vouloir écrire un article/jour on est plus à une contradiction près Babauta.

Laisser un commentaire