Note : cet article est une traduction de l’article How to Be Great de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

GrandeurCommencez par admettre que la grandeur ne vient pas de la distraction et de l’occupation qui emplit souvent nos vies.

Elle vient de la différence que l’on fait dans le monde.

Maintenant, pensez à la façon dont vous pouvez faire une différence dans la vie des autres. Pensez à votre travail actuel, qui fait peut-être déjà une différence – comment pouvez-vous vous reconcentrer sur ce travail ? Ou envisager de créer un projet parallèle, et prendre du temps pour ça.

Soyez un exemple de compassion pour ceux qui vous entourent.

Sachez qu’il importe peu que vous atteignez le résultat de compassion que vous visez – ce qui importe est l’intention d’améliorer la vie des autres. Vous ne pouvez pas contrôler le résultat, mais vous pouvez contrôler l’intention.

Et vous pouvez le montrer, chaque jour. Avec cette intention.

Prenez le temps. Mettez tout le reste de côté. Réalisez que cette vie est limitée, précieuse, et incroyable, et que vous ne devriez pas en perdre une minute.

Poursuivez ce travail de compassion avec une implacable dévotion. Cela seul compte, et tout le reste peut être mis de côté pour le moment, si cela ne vient pas soutenir votre travail. (Une bonne santé soutient votre travail, et cela comprend une alimentation à base de produits complets, de l’exercice, et du sommeil.)

Pratiquez jusqu’à devenir incroyable.

Ce travail de compassion, avec une intention pleine de bonne volonté, poussé par une implacable dévotion : c’est cela la grandeur.

Crédits photo : © learchitecto – Fotolia

Recherches utilisées pour trouver cet article :

comment etre grand

Tags: , , , , , , , ,

2 commentaires on Comment être grand

  1. Clement dit :

    Merci pour cet article si interessant .

  2. grand dit :

    C’est pourquoi, j’aime preparer des fruits decoupes (ananas) pour les partager sur le lieu de travail avec les personnes de mon service (stagiaire en grande distribution), parfois de simples gestes peuvent raviver letre humain.

Laisser un commentaire