Note : cet article est une traduction de l’article How to Find Your Life Purpose: An Unconventional Approach de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Chemin de vieDisons que vous vous sentez démotivé, pas sûr de vous, sans objectif, que vous n’arrivez pas à trouver votre passion, votre direction, que vous ne savez pas vraiment quel est votre but dans la vie.

Vous êtes en bonne compagnie : il y a beaucoup de gens dans le même bateau.

Mais il y a un million de choses en ligne qui vous disent comment trouver votre passion dans la vie, et c’est une bonne chose. C’est une recherche qui vaut la peine qu’on la fasse.

Je ne vais pas vous donner une méthode infaillible, ou une méthode en 5 étapes, pas plus que je ne vais partager mon manifeste pour une passion avec vous aujourd’hui.

Je vais vous donner une méthode en une étape.

Cependant, c’est seule étape est hors-norme.

L’unique étape pour trouver votre but

C’est simplement ceci : apprendre à sortir de votre bulle personnelle.

Votre bulle personnelle est le petit monde dans lequel vous vivez (nous en avons tous un), dans lequel vous êtes le centre de l’univers. Vous vous préoccupez de votre bien-être, de ne pas avoir l’air mauvais, de réussir dans la vie, de votre plaisir personnel (bonne nourriture, bonne musique, bonne vie sexuelle, etc.).

C’est une bulle dans laquelle nous vivons tous la plupart du temps, et les gens qui disent que ce n’est pas le cas essayent de prouver quelque chose.

Quand quelqu’un vous dit que vous avez l’air gros, cela ne fait mal que parce que vous êtes dans votre bulle personnelle. Vous prenez cette affirmation (un collègue vous dit que vous avez l’air gros/se) et vous croyez que cela vous concerne, et vous ressentez de la souffrance ou de l’embarras selon la façon dont cette affirmation vous touche. Cela compte beaucoup, parce que dans votre bulle, ce qui compte le plus est la façon dont tout vous affecte personnellement.

Je suis pareil, et tout le monde l’est.

D’autres problèmes causés par cette bulle personnelle :

  • Dans notre bulle, nous sommes préoccupés par notre plaisir et notre confort, et nous essayons de ne pas nous retrouver dans l’inconfort. C’est pourquoi nous ne faisons pas de sport, et pourquoi nous ne mangeons pas que des aliments sains.
  • Cette peur de l’inconfort est aussi la raison pour laquelle nous sommes anxieux à l’idée de rencontrer des étrangers. Cela handicape notre vie sociale, notre vie amoureuse.
  • Comme nous ne voulons pas avoir l’air mauvais, nous avons peur d’échouer. Donc nous ne nous attaquons pas à des trucs difficiles.
  • Nous procrastinons à cause de cette peur d’échouer, cette peur de l’inconfort.
  • Quand quelqu’un fait ou dit quelque chose, nous lions cet évènement à la façon dont il nous affecte, et cela peut nous causer de la colère, de la douleur ou de l’irritation.
  • Nous nous attendons à ce que les gens essayent de nous donner ce que nous voulons, et quand ce n’est pas le cas, nous sommes frustrés ou en colère.

En fait, presque tous nos problèmes sont causés par cette bulle.

Y compris la difficulté de trouver notre but dans la vie. Mais je vais aborder ce point dans une minute – je vous demande un peu de patience, parce que c’est important.

Ce qui arrive quand nous sortons de notre bulle

Si nous pouvons apprendre à sortir de cette bulle personnelle, et voir les choses avec une approche moins centrée sur nous-mêmes, nous pouvons voir des choses incroyables :

  • Quand quelqu’un dit ou fait quelque chose, cela ne nous concerne pas vraiment ; cela concerne la douleur, la peur ou la confusion que ressent cette personne, ou un désir qu’elle a. Ce n’est pas nous.
  • Quand nous avons envie d’un plaisir temporaire (télé, réseaux sociaux, malbouffe, porno), nous pouvons voir que cette envie est simplement une sensation physique de passage, et non le centre de l’univers.
  • Nous pouvons commencer à voir que nos désirs personnels sont en fait assez triviaux, et que la vie ne consiste pas simplement à essayer de satisfaire nos désirs et d’éviter l’inconfort. Il y a plus que nos petites peurs. Dont : la douleur et la souffrance des autres, et la compassion pour les autres. La compassion pour tous les autres êtres vivants. Vouloir rendre le monde meilleur.
  • Nous pouvons relier nos actions quotidiennes, comme apprendre comment fonctionnent nos esprits, nos corps et nos habitudes, être en bonne santé, ou apprendre quelque chose, non seulement à notre satisfaction personnelle et à notre réussite (choses triviales) mais aussi à la façon dont cela peut aider les autres, dont cela peut rendre leur vie meilleure, ou dont cela peut soulager leurs souffrances.

Nous devenons moins centrés sur nous-mêmes, et commençons à avoir une vision d’ensemble. Tout change, du fait de se débarrasser de la peur, de la colère et de la procrastination, au fait de changer nos habitudes et de trouver un travail qui compte.

Comment est-ce que cela est lié au fait de trouver notre but dans la vie ? Explorons cela.

La vision d’ensemble, et notre but dans la vie

Une fois que nous sortons de notre bulle et voyons les choses avec une vision d’ensemble, nous pouvons commencer à arpenter un chemin qui ressemble à ceci :

  1. Nous pouvons commencer à voir les besoins des autres, et ressentir leur souffrance.
  2. Nous travaillons alors sur le fait de rendre leur vie meilleure, et d’apaiser leur souffrance.
  3. Même si nous ne sommes pas bons pour ça, nous pouvons apprendre des compétences qui nous aident à être plus performants. C’est l’intention qui compte.
  4. Pendant notre journée de travail, nous pouvons lier nos actions à ce but supérieur. Apprendre la programmation ou être en bonne santé (par exemple) ne sont pas source d’amélioration que pour vous, mais aussi pour les autres, même à petite échelle. Cela nous donne de la motivation à chaque instant. Quand nous perdons notre motivation, nous avons besoin de ressortir de notre bulle, d’arrêter de nous inquiéter de notre inconfort et de nos peurs, et de nous lier à un but plus grand.

Sur ce chemin, peu importe quelles actions spécifiques vous entreprenez ou quelles compétences vous apprenez pour améliorer la vie des autres. La carrière que vous choisissez n’est pas importante ; ce qui importe est le but supérieur. Vous pouvez toujours changer votre carrière et apprendre de nouvelles compétences plus tard, en apprenant d’autres moyens d’atteindre ce but. Vous apprendrez avec le temps.

Ce qui importe est de devenir plus grand que vous-même. Une fois que vous y parvenez, vous apprenez que vous avez un but dans la vie.

Comment sortir de la bulle

Ca a l’air super, mais sortir de sa bulle personnelle n’est pas aussi facile que de simplement dire « Ok, allons-y. » Cela demande du travail.

Premièrement, vous devez voir les moments où vous êtes coincé dans votre bulle. Chaque fois que vous êtes en colère, frustré, irrité, peureux, anxieux, procrastinateur, blessé, ou que vous souhaitez que les gens soient différents, vous êtes dans cette bulle. Ce sont des signes. Vous êtes le centre de votre univers, et tout se rapporte à vous et à vos sentiments. Quand vous n’arrivez pas à faire durer de nouvelles habitudes, ou que vous avez du mal avec un changement d’alimentation, vous êtes dans la bulle. Votre plaisir momentané est ce qui importe dans cette bulle. Une fois hors de la bulle, ce ne sont que de petits évènements (de sensations de désirs, d’envies) dont on peut se débarrasser.

Deuxièmement, quand vous remarquez que vous êtes dans la bulle, étendez votre esprit et votre cœur. Voyez le tableau d’ensemble. Ressentez ce que les autres doivent ressentir. Essayez de comprendre au lieu de condamner. Voyez à quel point vos inquiétudes et vos peurs sont petites et insignifiantes. Réalisez que si les autres vous traitent mal, cela n’a rien à voir avec vous, mais avec leur souffrance.

Troisièmement, souhaitez du bien aux autres. Souhaitez sincèrement leur bonheur, tout comme vous souhaitez votre propre bonheur. Voyez leur souffrance et souhaitez y mettre fin ou l’apaiser.

Quatrièmement, voyez comment vous pouvez aider. Comment pouvez-vous apaiser la souffrance des autres ? Parfois il faut simplement faire attention, simplement écouter. D’autres fois vous avez simplement besoin d’être là, simplement tendre la main. Vous n’avez pas besoin de partir dans tous les sens pour résoudre les problèmes de tout le monde – ce n’est probablement pas ce qu’ils veulent. Soyez simplement là pour eux. Et voyez si vous pouvez rendre les vies des autres meilleures – créer quelque chose qui les fasse sourire. Faites qu’une petite part de leur monde – une tasse de thé, un vêtement que vous avez cousu – soit un petit espace de bien-être.

Répétez ce processus plusieurs fois par jour, et vous y deviendrez meilleur.

Vous apprendrez à être plus grand que vous-même. Vous apprendrez que la vie qu’on nous a donnée est un cadeau, et que nous devons en tirer le plus que nous pouvons, et ne pas en gâcher une seule seconde. Vous apprendrez qu’il n’y a rien de plus épanouissant que de rendre les vies des autres un peu meilleures.

Crédits photo : © freshidea – Fotolia

Recherches utilisées pour trouver cet article :

trouver un but, comment trouver un but dans sa vie, connaitre son but dans la vie, trouver son but dans la vie

Tags: , , , , , , , , , , , , ,

5 commentaires on Comment trouver un but dans la vie : une approche non-conventionnelle

  1. Christophe dit :

    bonjour Olivier

    C’est un superbe article,la bulle dans laquelle on s’enferme est notre zone de confort,le problème est que l’on cherche bien souvent des petits plaisir immédiats qui nous desserve pour chercher le bonheur à long terme parce que on est finalement coupé du monde dans cette bulle.

  2. ninananou dit :

    J ai beaucoup apprécié votre article Olivier.Et ce qui m a attiré et m as touché c est quand vous parlez de vivre en communauté et en collectivité pour servir autrui s et sentir leurs souffrance.Vos pensées reflètent vos bonnes vertus dont on doit bien suivre votre exemple;et avoir un but dans notre vie pour qu elle aura un vrai sens à nos yeux et celui des autres .

  3. brigitte dit :

    merci beaucoup Olivier pour cette analyse tellement juste

  4. khouloud dit :

    vous êtes vraiment juste et surtout que j’applique ça tous mes moments de vie , c’est un sentiment super que je vois les autres heureux .

  5. MarinaB dit :

    Bonsoir Olivier, et merci

    Je prends le temps de venir lire un peu, et je me sens Zen et heureuse après l’avoir fait.

    Je confirme c’est un super article.

    A bientôt

Laisser un commentaire