Note : cet article est une traduction de l’article The Cure for Your Distraction Syndrome de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

DistractionsJ’aime vraiment internet, mais cela nous a sans aucun doute rendu plus distraits que jamais.

Je peux voir cela en moi, et en regardant tous les autres autour de moi : l’utilisation constante des ordinateurs portables, le fait de zapper entre les onglets internet, de vérifier des trucs sur nos téléphones, de taper un message de temps en temps, etc., nous faisons tous ça.

Mais ce n’est pas une bonne formule pour terminer ce que nous avons à faire.

Nous pourrions nous sentir productifs quand nous passons constamment d’une chose à l’autre, quand nous faisons constamment quelque chose, mais en toute honnêteté, ce n’est pas le cas.

Nous ne faisons que nous distraire.

Une amie m’a récemment dit qu’elle pensait avoir un problème : il est difficile de finir ce qu’on a à faire, ou de nous concentrer sur quoi que ce soit, avec toutes ces distractions. En vérité, nous avons tous ce problème.

Nous souffrons tous du syndrome de la distraction.

En raison de ce syndrome, les gens ne sont pas capables d’étudier en classe, de finir un travail important ou difficile, de créer, d’être conscient tout au long de la journée.

Alors quel est le remède contre le syndrome de la distraction ?

Voici ce qui fonctionne pour moi :

  1. Devenez conscient. Remarquez les moments où vous passez d’une tâche à l’autre, poussé par les réseaux sociaux et les autres distractions. Voyez votre esprit se précipiter d’une chose à la suivante. Si vous n’êtes pas conscient de cette habitude, vous ne la changerez jamais. Cette conscience peut être accrue au fil des jours et des semaines, si vous commencez simplement à y faire attention, et que vous remarquez où vous êtes parti pendant quelques heures sans même l’avoir remarqué.
  2. Voyez vos distractions principales. Quelles sont les choses vers lesquelles se précipitent votre esprit ? Qu’en est-il de ces choses qui vous attirent ? Quelles peurs fuyez-vous ?
  3. Trouvez une chose sur laquelle vous concentrer. Vous pourriez avoir une longue liste de choses à faire, mais vous ne pouvez pas toutes les faire dès maintenant. Choisissez-en juste une : une chose à étudier, un roman à lire, quelque chose à écrire, une tâche plus difficile que vous laissez de côté. Vous savez que vous devriez faire cette tâche, mais vous avez été trop distrait et vous avez laissé cela de côté. (Note : Je teste actuellement One Task sur Mac ; une excellente application de travail monotâche. Mais ne laissez pas l’application « parfaite » de gestion de tâches devenir votre distraction.)
  4. Rangez tout. Fermez tous les programmes dont vous n’avez pas besoin. Éteignez votre ordinateur si vous n’en avez pas besoin. Sinon, fermez votre navigateur internet, ou fermez au moins tous vos onglets internet dont vous n’avez pas absolument besoin pour cette tâche. Éteignez votre téléphone ou mettez-le en silencieux et cachez-le. Ayez simplement cette tâche en face de vous.
  5. Mettez un minuteur pour 20 minutes. Ou 10 minutes, ou 15, si 20 minutes vous semble trop long. Pendant ce moment, vous n’allez rien faire d’autre que de vous concentrer sur LA tâche que vous avez choisi. Ne zappez pas d’une chose à l’autre. En aucun cas. Si vous terminez la tâche avant la fin des 20 minutes, vous pouvez choisir une autre tâche sur laquelle vous concentrer pour le temps qu’il reste (puis recommencer si vous avez encore fini en avance), mais pas de distractions.
  6. Regardez votre esprit tenter de courir. Cela arrivera forcément. Cela fait partie du Syndrome de la Distraction. Il n’y aura que vous et votre tâche, et vous aurez envie de vous enfuir. Vous avez peur de la concentration, vous êtes effrayé par la difficulté, vous avez peur de l’inconfort, de la confusion, de l’incertitude. Ce n’est pas grave. Vous pouvez rester avec cette tâche même en présence de la peur. La peur est ce qui fait que vous êtes distrait, mais vous n’êtes pas obligé de vous y abandonner. C’est simplement une chose qui vous vient à l’esprit. Restez assis avec cette envie d’aller vous distraire, sans y répondre. Regardez-la, laissez-la augmenter, puis laissez-la retomber. Restez avec votre tâche.
  7. Faites une pause. Après la fin de vos 20 minutes, mettez le minuteur sur 10 minutes, et prenez une pause bien méritée. Permettez-vous des distractions. Mais quand la pause est finie, passez à la tâche suivante sur votre liste (ou revenez à celle que vous n’aviez pas encore fini). Cette pause donnera un peu de repos à votre esprit, ce dont il a besoin. Il n’a simplement pas besoin d’un repos qui durerait toute la journée.

Ce processus, par conséquent, est une forme de méditation. Et une méditation plutôt productive, pour tout dire.

Mais cela demande de la pratique. Essayez cela aujourd’hui, voyez où vous fautez, pardonnez-vous, et réessayez demain. Avec de la pratique, vous pouvez développer l’habitude d’un mental moins distrait.

Crédits photo : © RATOCA – Fotolia

Recherches utilisées pour trouver cet article :

comment etre moins distrait, comment fair pour ne pas etre distrait dans lesprit?, remede distraction

Tags: , , , , , , ,

8 commentaires on Le remède contre le syndrome de la distraction

  1. Trop fort cet article sur la concentration dans l’instant présent… car j’ai eu bêtement un accident hier soir à cause des distractions justement… Je n’étais pas devant mon ordinateur, mais à faire des tâches physiques dehors, mais le principe reste le même…
    Si l’esprit vagabonde, l’accident est très vite arrivé, ce qui a été le cas hier.
    😉
    Restons dans l’instant présent, en fractionnant tâches/pauses, car c’est important… j’oublie trop souvent les pauses également… et tout se paie !!

  2. Christophe dit :

    bonjour Olivier

    Tout d’abord merci pour cette article éclairant
    La distraction est un mal et me connaissant moi même c’est tout à fait la problématique que je rencontre quand je vais sur internet,je ne sait plus ou donné de la tête,par quoi et ou commencer,je reviendrai lire cet article et je vais commencer à appliquer ces quelques conseil…

  3. lienj dit :

    Je me reconnais parfaitement là dedans.
    Depuis que je vais sur Internet, je ne finis jamais ce que je commen

  4. crobu dit :

    Bonjour,
    Cela s’appelle un trouble de l’attention, c’est médicalement reconnu et heureusement tout le monde ne l’a pas…

  5. Lienj dit :

    Merci ça me rassure

  6. Thomas dit :

    Sinon il y a la technique dont Olivier avait justement parlé dans une de ses vidéos :

    Placer un grand miroir dans la pièce où l’on travaille 🙂

    Du coup on se sent observé et on reste plus longtemps concentrés.

  7. Luffy dit :

    J’adore ce blog continuez commca c cool et je trouve que c très utile dans ka vie dtout les jours! Jai qune chose a vous dire “Merci”

Laisser un commentaire

143 Partages
Partagez130
Tweetez13