Note : cet article est une traduction de l’article When You’re Lonely de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Solitude et merveille

Parfois, quand Eva et les enfants sont sortis en ville, je me retrouve tout seul. Je suis tellement habitué à avoir des gens autour de moi qu’être tout seul devient étrange, calme, vide. Et ce sentiment de vide peut être effrayant.

Je sais que c’est à la mode de dire que c’est merveilleux d’être cool quand on est tout seul, mais pour beaucoup de gens c’est une chose déprimante. Nous pouvons nous jeter sur de la malbouffe et des distractions idiotes, et parfois même avoir des comportements destructeurs, simplement pour nous réconforter et nous cacher de cette peur d’être tout seul.

J’explore actuellement ce sentiment de solitude, et je recommande cette exploration à tous ceux qui se sentent seuls parfois (ou souvent). C’est révélateur.

Nous fuyons ce sentiment de solitude et essayons de remplir le vide avec du confort, et c’est quelque chose de très humain. Nous voulons du confort, et nous ne voulons pas affronter les sentiments de tristesse que nous pouvons ressentir.

Mais essayez de faire face à ces sentiments de tristesse. Vous avez beaucoup de choses à en apprendre. Vous ouvrir au sentiment de solitude, vous permettre de vraiment le sentir et le voir, c’est cela qui vous fait réellement évoluer. C’est là que vous pouvez apprendre sur vous-même, et sur ce que cela fait de ressentir de la douleur, et sur la façon de la gérer.

Tournez-vous en vous-même et ressentez la douleur. Où est-elle dans votre corps ? Quel genre de sensation est-ce ? Quelle est la qualité de cette sensation, son intensité, et change-t-elle avec le temps ? Soyez curieux. J’ai trouvé que ce n’était pas aussi terrible que je le pensais, une fois que je me suis permis de le voir.

Tournez-vous en vous-même et voyez ce qu’il y a d’autre : un sentiment de curiosité, un vœu d’intimité, un désir d’être une bonne personne, une meilleure personne, une sensation d’imperfection. Voyez tout ce qui est là, regardez vraiment.

Et ce que vous verrez est divin. Vous êtes empli de merveille.

On ne peut pas voir cela quand on est avec les autres et que nos vies sont remplies d’occupations, de bruit et de distraction. Cela ne peut être vu que quand nous sommes seuls, que nous avons le temps et la place de le voir, et que nous nous permettons de regarder.

Une fois que vous avez appris à apprécier votre merveille intérieure, et à trouver que vous êtes bien comme vous êtes, que vous suffisez tel quel, et qu’il y a du bonheur juste à l’endroit où vous êtes, alors vous n’aurez plus de problème avec le fait d’être seul. Et vous serez bien plus heureux quand vous serez seul, ou quand vous serez avec les autres.

Une fois que vous aurez trouvé cela, trouvez des gens qui font de la course ou du yoga ou quelque chose comme ça, et intéressez-vous à eux. Parce que cette merveille est également en eux, si vous vous autorisez à regarder.

Crédits photo : © peshkova – Fotolia

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Tags: , , , , , ,

Un commentaire on Quand vous êtes seul

  1. Sandie dit :

    C’est dans la solitude qu’on se découvre. Je confirme.
    Pour ce qui est de se sentir seul :
    Il y a une énorme différence entre être seul et se sentir seul.
    On peut être seul et se sentir seul.
    On peut être seul et ne pas se sentir seul.
    On peut être accompagné et se sentir seul.
    On peut aussi être seul et se sentir seul parfois et parfois pas.
    Tout dépend de la pensée que nous avons sur le moment. Tout ce que nous ressentons vient de notre pensée du moment. Tout simplement 🙂

Laisser un commentaire

59 Partages
Partagez54
Tweetez5