Note : cet article est une traduction de l’article Savor Discipline: Merge the Interests of Your Future & Present Selves de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

EquilibreUn conflit apparaît souvent quand nous essayons d’être disciplinés envers quelque chose : je veux cette brioche à la cannelle maintenant, mais je sais que je vais le regretter plus tard.

Quel intérêt devrait l’emporter : votre futur moi, qui ne veux pas que vous deveniez gros et en mauvaise santé, ou votre moi présent, qui ne se soucie pas trop de ça et veut simplement manger quelque chose de délicieux ?

Il n’y a pas de bonne réponse. Le moi présent gagne généralement, parce qu’il contrôle l’action et donc que ses intérêts sont plus importants. Mais le futur moi a en fait plus de poids : il représente un ensemble de futurs nous-mêmes (vous dans 10 minutes, dans une heure, dans un jour, dans trois jours, dans un an,etc.). Donc ce millier de futurs moi ne devrait-il pas l’emporter sur les intérêts du moi présent ?

Bon, généralement on dit simplement « Merde à ça, je me fiche de ce que veut mon futur moi… Je vais manger cette brioche à la cannelle. »

Aujourd’hui j’aimerais partager une méthode simple pour éviter la malbouffe. Et pour trouver la discipline en cours de route : faire de l’exercice, méditer, manger sainement, écrire votre livre, trouver la concentration au lieu de la distraction.

Il est possible de faire ça en faisant converger les deux intérêts. Imaginez que vous allez manger avec un ami, et que vous devez décider quoi manger. Vous avez tous deux des préférences différentes. N’en choisir qu’une – aller au restaurant japonais (préférence de votre ami) au lieu du mexicain (votre préférence) – n’est pas juste. Donc vous pourriez faire un troisième choix que vous aimez tous les deux (un endroit qui sert des burritos de sushi, par exemple…). Ou peut-être que vous choisissez cette fois, et que votre ami choisit la prochaine fois. Dans tous les cas, les deux sont contents.

Alors comment faire converger les intérêts de notre moi présent et de notre moi futur ? J’appelle cela « savourer la discipline ».

Cela réside en trois courtes étapes :

  1. D’abord, pensez à votre futur moi. Prenez quelques secondes pour envisager ce que voudrait votre futur moi. Dans le cas de la brioche à la cannelle, votre futur moi préfèrerait que vous ne la mangiez pas. Cela va contribuer à son problème de poids et faire empirer sa santé (en s’ajoutant aux autres choix d’alimentation similaires), mais ne rien lui apporter. Vous savez cela parce que votre moi présent peut voir les choix similaires qu’il a faits par le passé ; et vous pouvez voir que vous souhaitez ne pas avoir mangé tous ces trucs. Le futur moi a les mêmes sentiments quand à ce que vous devez faire maintenant.
  2. Ensuite, pensez à votre moi présent. Les intérêts de votre moi présent pourraient sembler évidents : vous voulez manger cette brioche ! Mais en fait, le moi présent a d’autres intérêts. Par exemple : le moi présent voudrait être mince et en bonne santé, et peut-être qu’il voudrait aussi apprendre, être conscient, reconnaissant, connaître le succès, et plus. Le goût de la brioche à la cannelle est simplement un intérêt parmi d’autres.
  3. Enfin, faites converger les intérêts. Si votre moi présent et votre futur moi étaient amis, avec des intérêts différents, comment s’y prendraient-ils ? Une idée est de décider à tour de rôle ; le moi présent mange la pâtisserie cette fois, et le moi futur mange la carotte la prochaine fois. Après tout, pourquoi est-ce qu’un seul d’entre vous devrait choisir tout le temps ? Ce ne serait pas amusant de ne manger que des légumes, mais ce ne serait pas sain de ne manger que des pâtisseries. Une autre façon de faire converger leurs intérêts est de trouver une chose qui les rendrait tous deux heureux. Moins un compromis qu’une troisième option qu’ils aimeraient tous deux. J’appelle cela « savourer la discipline ».

En quoi consiste cette idée de savourer la discipline ? Fondamentalement, cela signifie que vous ne choisissez pas la pâtisserie (seul le moi présent aimerait cela), et que vous ne vous sacrifiez pas pour ne pas risquer d’être mécontent (le futur moi pourrait apprécier cela, mais pas le moi présent). Cela signifie que vous trouvez quelque chose à savourer dans le moment présent.

Exemple : vous passer de malbouffe et savourer quelques baies, lentement et consciemment. Ou aller marcher et apprécier l’air frais et la lumière du soleil. Ou lire un livre et apprécier ce moment seul et calme. Ou apprendre quelque chose, danser sur de la musique, faire quelque chose de bon pour quelqu’un d’autre, créer quelque chose de cool. Et pour chacune de ces activités, savourez l’activité comme si c’était la chose la plus incroyable au monde.

Parce que cela peut réellement l’être. Si vous mangez des baies avec les yeux émerveillés d’un enfant de deux ans, vous arrêtez de prendre cela pour acquis et vous commencez à voir à quel point c’est un miracle. Vous pouvez savourer ce délice, tout autant que vous auriez apprécié la malbouffe.

Vous pourriez savourer bien des choses dans le moment présent, et votre moi présent pourrait apprécier tranquillement sa victoire, tout en faisant en sorte que votre futur moi en soit ravi.

Crédits photo : © Sashkin – Fotolia

Tags: , , , , , , , , , ,

3 commentaires on Savourer la discipline : les intérêts convergents de votre moi présent et de votre moi futur

  1. YOUNES dit :

    J’écrit un commentaire et Je savoure ce moment extraordinaire,waawww c’est géniale de laisser un message à une pérsonne qui t’inspire régulierment,
    voilaaaa mon moi présent n’est plus en colere à cause de fait de reflaichir à quoi erire et faite attention aux fautex d’orto et de grammaire, :), non il appereci le moment present, ainsi mon moi future, il est fiere parcque son ami ( moi présent) commence à le traitement médical.
    passer à) l’action et Apprécier la décipline … merci mon coach 😉

  2. YOUNES dit :

    Désolé pour les fautes on s’en fiche ..:)

    • Youcherr dit :

      Intéressant comme mode de pensée. Mais je suis sûr que votre moi future aimerait bien que tu te perfectionnes en français tout en savourant le moment présent est ce en assistant à des cours de français par exemple ou bien en regardant un bon documentaire sur tv5. Sinon c’est en forgeant qu’on devient forgeron donc c’est en sortant de votre zone de sécurité et en partageant avec nous des bons commentaires que vous allez progresser.
      Cordialement.

Laisser un commentaire

21 Partages
Partagez21
Tweetez