Note : cet article est une traduction de l’article A Quick Guide to Gaining Confidence When You Socialize de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Relations socialesJe suis une personne timide par nature, je ne suis pas naturellement extraverti et encore moins à l’aise au milieu d’un groupe. Si vous êtes un tant soit peu comme moi, alors ce guide est pour vous.

J’ai dû apprendre à être plus confiant dans des situations sociales, et cela n’a pas vraiment été facile.

Mais voici certaines choses que j’ai appris à faire au fil des ans :

  1. Me présenter à de nouvelles personnes et rapidement trouver un terrain d’entente.
  2. Être à moitié à l’aise dans une fête où je ne connais pas la plupart des gens.
  3. Être moi-même, ou une version de moi-même, au lieu d’essayer d’impressionner les gens.
  4. Parler en face d’une foule d’inconnus (pas à l’aise, mais je m’en sors).
  5. Parler confortablement en face-à-face ou en petit groupe, et ne pas trop s’inquiéter du fait que les gens m’apprécieront ou non.
  6. Nouer des amitiés relativement authentiques avec seulement une poignée de conversations plus profondes.

Je ne pourrais vous enseigner comment j’ai fait tout cela en un seul article, car cela m’a pris des années de développer ces compétences, mais aujourd’hui j’aimerais partager certaines choses qui pourraient vous aider à être plus confiant, puis à vous entraîner encore.

Les relations

D’abord, nous devrions rapidement répondre à la question : à quoi bon s’en soucier ? Si aller dans des situations sociales gênantes est si difficile, pourquoi nous faire endurer cet inconfort ?

Parce que les relations comptent. Elles comptent plus que bien d’autres choses, si vous voulez être heureux et en bonne santé et avoir un bon travail ou une entreprise florissante. Vous pouvez survivre sans bonnes relations, mais vous ne vivrez pas bien.

Si vous apprenez à plutôt bien socialiser, vous pouvez vous faire un grand groupe d’amis proches, avoir un groupe plus large de collègues en qui vous avez confiance et qui vous apprécient, et peut-être trouver votre véritable amour. À tout le moins, vous aurez un réseau social qui vous empêchera d’être trop seul et vous aidera quand vous aurez besoin de parler.

Donc cela en vaut la peine.

La pratique

Vous ne pouvez pas lire un guide sur la socialisation puis être bon pour ça. Vous le savez déjà. Cela demande de la pratique ; plus vous le faites, mieux vous vous sentez.

Mais comment pouvez-vous pratiquer si vous n’avez pas encore confiance en vous ? Avoir confiance facilite beaucoup la pratique.

La solution est de commencer par le faire dans des situations plus sûres, et de pratiquer un peu, puis de passer à des situations moins confortables.

Donc entraînez-vous à socialiser avec des amis ou de la famille ou d’autres gens que vous connaissez ; c’est le niveau 1. Puis passez au niveau 2, où il y a un inconnu et une ou deux personnes que vous connaissez, et soyez un petit peu à l’aise. Puis le niveau 3, où il y a une personne que vous connaissez et quelques autres que vous ne connaissez pas. Puis le niveau 4, où vous rencontrez un inconnu mais dans une situation où vous êtes un peu à l’aise (votre bureau, ou votre maison, ou un endroit où vous aimez sortir, par exemple). Et le niveau 5, c’est quand vous rencontrez un ou deux inconnus dans un endroit étranger. Ne passez pas immédiatement aux niveaux 6 ou 7, où vous parlez avec une grande foule d’inconnus à une fête, ou face à cette foule.

Chaque niveau devrait être un peu moins confortable, mais pas effrayant au point de vous figer. Apprenez à travailler dans l’inconfort.

Comment devenir plus confiant

Ok, voici ce que j’ai trouvé utile :

  1. Tout le monde a des doutes en socialisant. Certains paraissent simplement plus confiants, mais les doutes sont là.
  2. Si vous essayez d’être vous-même, au lieu de vouloir impressionner les gens, vous ne pouvez pas échouer. Évidemment, il n’y a pas qu’une seule version de « vous-même » ; vous êtes un large éventail d’identités différentes, et l’aspect que vous choisissez de montrer ne dépend que de vous.
  3. Mais n’ayez pas peur de montrer vos fautes, vos erreurs, vos moments embarrassants, parce que partager ses vulnérabilités donnent la sensation aux gens que vous êtes plus authentique, et ils ont davantage confiance en vous.
  4. La vérité est bien plus importante que le fait d’impressionner les gens.
  5. Partez du fait que les autres gens ont de bonnes intentions. Partez du fait qu’il y a une explication rationnelle à la façon dont ils agissent, au lieu de partir du fait qu’ils ont de mauvaises intentions.
  6. La confiance vient avec la pratique. Donc pratiquez même si vous n’avez pas confiance en vous.
  7. La meilleure façon de beaucoup pratiquer est de vous amuser en pratiquant. Jouez à des jeux avec les gens – des énigmes et des casse-tête, des jeux de groupe, des quizz. Jouez à un jeu avec vous-même, en voyant le genre d’outils mnémotechniques que vous pouvez trouver pour retenir les noms des gens (peut-être en les visualisant en animaux ou en liant un objet amusant avec leur nom par exemple), ou en vous mettant au défi de voir combien de temps vous pouvez écouter sans penser à ce que vous allez dire ensuite.
  8. Écoutez, et soyez curieux.
  9. Admettez les moments où vous ne vous sentez pas à l’aise, et riez-en. J’ai trouvé que c’était désarmant ; je dis « Je ne suis pas bon pour rencontrer de nouvelles personnes, donc tu peux te moquer de moi si je suis mauvais. » J’admets également que je suis très mauvais pour retenir les noms, donc je leur dit que je vais répéter leur nom plusieurs fois pour m’en souvenir. Et j’admets que je vais probablement l’oublier quand même !
  10. Essayez de trouver des moyens de dépasser le superficiel. Vous parlez de votre travail et du temps qu’il fait, mais qu’est-ce qui motive l’autre personne ? Qu’est-ce qui la pousse à se lever le matin ? Qu’est-ce qui la passionne ? De quoi a-t-elle peur ? Qu’est-ce qui l’embarrasse? Soyez curieux !
  11. Souriez, et regardez l’autre dans les yeux.
  12. Servez-vous de ses réactions pour juger de son intérêt au lieu de simplement parler.
  13. Quand vous êtes paralysé par la peur, détournez-vous de la chose effrayante que vous imaginez, et tournez-vous vers le moment présent ; voyez comment va votre corps, remarquez ce qui vous entoure, faites attention au visage des gens.
  14. Demandez-vous « Quelle est la pire chose qui pourrait arriver ? » La pire chose est généralement que l’autre personne ne vous apprécie pas, ce qui n’est pas la fin du monde. Votre vie n’est pas pire si quelqu’un ne vous apprécie pas, et elle est meilleure si vous vous faites un(e) ami(e), donc l’avantage de l’interaction est bien plus grand que l’inconvénient.

Ce n’est que le début, évidemment, et vous trouverez des stratégies qui fonctionnent mieux pour vous. Mais pratiquez ces idées dans des situations semi-confortables avec les gens, et vous deviendrez bon pour ça et aurez la confiance que vous recherchez.

Crédits photo : © VRD – Fotolia

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

avoir un aspect confiant

Tags: , , , , , , , , ,

4 commentaires on Un guide rapide pour être plus confiant quand vous socialisez

  1. Calampa dit :

    Très intéressant, ça ma changer le matin cette article, car c’est mon cas je suis timide,donc je vous remercie et je vous souhait une très belle journée.

  2. Marina dit :

    bonjour et merci pour le partage d’expérience que je lis ce matin avec plaisir.

    On ne peut que se retrouver là dedans.
    Je peux bien paraître sûre de moi le plus souvent mais c’est une façade de compensation. parce que me montrer vulnérable , ce n’est pas ce à quoi je suis entraînée.

    si je considère que je ne suis pas venue lire ce matin cet article par hasard, il est évident que tout ce qui est écrit me regarde « droit dans les yeux » ou se reflète en moi, pour m’amener à regarder d’un peu plus près, dans le détail ce qui peut m’empêcher d’être plus confiante quand je socialise et comment progressivement y remédier.

    Merci.

  3. nath dit :

    merci beaucoup Olivier d’avoir mis cette traduction sur ma boite mail,
    gratitude…et bien sure je vais le pratiquer!

  4. lyna dit :

    j’adore cet article , ça fait dès années que j’essaye de me trouver des amis mais sans grand succès , je suis timide et assez réservée , mais dès que je suis à l’aise et dans ma zone de confort , je ne me reconnais pas . merci pour la traduction je doit vraiment pratiquer les conseils , car j’avais vraiment besoins d’un guide pour aller de l’avant , merci encore une fois 🙂

Laisser un commentaire

45 Partages
Partagez35
Tweetez10